Des problèmes informatiques chez un sous-traitant perturbent les usines de PSA

Plusieurs sites du constructeur auto réduisent fortement leur production par manque de... vis. Le sous-traitant qui les livre est en panne informatique.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

L'infiniment petit peut avoir des conséquences majeures sur l'infiniment grand. Un problème informatique chez un sous-traitant de PSA perturbe fortement les usines du constructeur automobile cette semaine. Les sites d'Aulnay en région parisienne et de Rennes en Bretagne sont même à l'arrêt. Poissy (Yvelines), Kolin en République tchèque, Trnava en Slovaquie, Madrid et Vigo en Espagne sont également touchés. En revanche, Sochaux et Mulhouse, dans l'est de la France, ne sont pas a priori concernés.

Le sous-traitant italien Agrati a décidé de regrouper ses sites français dans un magasin central à Vieux-Condé dans le Nord. L'activité devait démarrer en août. Mais, las. L'informatique n'est pas au point et les livraisons de... vis en sont affectées. PSA manque de vis pour ses suspensions, ses pare-chocs et d'autres composants, selon les syndicats.

PSA affirme toutefois que la situation devrait revenir à la normale lundi prochain. La direction des achats du groupe automobile doit notamment aider le fournisseur à résoudre ses problèmes. Certaines pièces urgentes sont actuellement livrées "par taxi ou hélicoptère", d'après la direction de PSA.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 09/09/2011 à 11:19
Signaler
Sait-on jamais...A voir du côté du système décimal ou bien Avoirdupoids

à écrit le 09/09/2011 à 6:14
Signaler
Allo!, Leroy-Merlin? Castorama? le BHV? Pouvez-vous venir en aide à PAS?

à écrit le 08/09/2011 à 17:50
Signaler
Bon, s'ils manquent de vis, ils n'ont qu'à demander aux politiques. En matière de vice, on fait pas mieux :-)

le 11/09/2011 à 21:00
Signaler
Bien vu!!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.