Bon 1er semestre pour PSA mais la fin 2011 s'annonce mal

Le premier constructeur automobile français, et deuxième européen, a publié ce mercredi un bénéfice net semestriel en hausse de 18,5%. Cependant, le constructeur prévient que le second semestre sera plus impacté par le Japon et la hausse des matières premières.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)

PSA Peugeot Citroën a prévenu mercredi que les perturbations de la filière automobile japonaise et la hausse des prix des matières premières auraient au second semestre un impact négatif plus marqué que prévu, mais a néanmoins confirmé ses objectifs 2011 après une première moitié d'année solide.

Le premier constructeur automobile français, et deuxième européen, a déclaré que l'environnement devrait se dégrader de 300 millions d'euros supplémentaires sur la deuxième partie de l'année, une dégradation qu'il ne parviendra pas à compenser intégralement par les gains de productivité et de revenus qu'il tire de son plan de performance.

"Sur le Japon, nous avons eu des effets négatifs et nous continuons à avoir des effets négatifs parce qu'il y a un certain nombre de composants qui sont en pénurie, et qui nous obligent à modifier notre offre de produits et, de ce fait, à avoir un dialogue avec nos clients un tout petit peu plus compliqué", a commenté Frédéric Saint-Geours, directeur financier de PSA, au cours d'une téléconférence. Le groupe a malgré tout confirmé son objectif d'une hausse de son résultat opérationnel courant sur l'ensemble de l'exercice.

Au premier semestre, le chiffre d'affaires a grimpé de 9,7% à 31,1 milliards d'euros, tandis que le résultat opérationnel courant a progressé de 1,8% à 1,16 milliard. Les analystes tablaient de leur côté sur un chiffre d'affaires de 30,52 milliards d'euros et un bénéfice opérationnel courant de 1,15 milliard.

L'effet de la catastrophe qui a frappé le Japon en mars a représenté 147 millions d'euros pour PSA au premier semestre. En excluant cet impact, le résultat opérationnel courant serait ressorti en hausse de 14,7%.

La veille, l'équipementier Faurecia, dont PSA détient encore 57,4%, a relevé ses objectifs 2011 après un premier semestre marqué par une croissance vigoureuse dans toutes les régions du monde.

L'action PSA a clôturé mardi à 29,50 euros, donnant une capitalisation boursière de l'ordre de 7 milliards d'euros. Depuis le début de l'année, le titre a pris environ 4%, après un gain de 20% sur l'ensemble de 2010.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.