PSA vend près de 40% de sa production hors d'Europe

 |   |  355  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Au premier semestre, PSA Peugeot Citroën a vu ses ventes progresser de 2,1%, le renforcement du groupe à l'international lui permettant de compenser la faiblesse du marché européen.

A l'instar de Renault, PSA a profité de la forte demande de véhicules dans les pays émergents. Ses ventes hors Europe ont représenté au premier semestre 38% du total, contre 35% un an plus tôt. Et le groupe a confirmé son objectif de réaliser 50% de ses ventes hors d'Europe en 2015.

La vigueur de ses performances commerciales en Chine, en Amérique latine ou en Russie permettent en effet au deuxième constructeur européen de compenser un marché européen devenu difficile à cause de la fin des primes à la casse et d'une bataille intense sur les prix.

Sur les six premiers mois de l'année, PSA a commercialisé au total 1.652.000 voitures et véhicules utilitaires légers. Les ventes de pièces détachés ou de véhicules en kit assemblés sur place dans des pays comme l'Iran, ont quant à elles baissé de 12,7% à 208.000 unités, contrecoup du niveau historique atteint sur la première moitié de 2010. Les ventes totales du groupe ressortent ainsi quasi-stables (+0,2%) à 1.860.000 unités.

"Bien que l'environnement commercial soit resté difficile au premier semestre dans certains pays européens, nous restons avec notre estimation du début d'année, qui prévoit un marché 2011 au même niveau que 2010 en Europe", a déclaré Jean-Marc Gales, directeur des marques du groupe, au cours d'une conférence de presse.

Si PSA joue la carte de la montée en gamme, marquée au premier semestre par l'arrivé de la Peugeot 508 et de la Citroën DS4 et par une hausse de trois points de la part des ventes dans le premium à 17% - les petites voitures, qui ont le plus profité des aides, sont aussi un des points forts du groupe.

Les ventes de PSA en Europe ont baissé de 4,3% au premier semestre, et la part de marché du groupe sur le continent s'est tassée à 13,9% contre 14,2% un an plus tôt.
Dans son communiqué, PSA a également mentionné l'impact des perturbations liées à la catastrophe qui a frappé le Japon en mars, celles-ci ayant allongé les délais de livraison de certains modèles en Europe et retardé leur immatriculation.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/07/2011 à 8:47 :
Avec la répartition des ventes, il faudrait faire la comparaison avec la répartition de la production. PSA groupe français, européen?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :