Les ventes de voitures vertes vont exploser en 2012

 |   |  704  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Les livraisons de véhicules essence-électriques ont reculé de 7,5% l'an dernier à 821.100 unités dans le monde. Mais 2012 s'annonce un millésime exceptionnel avec un bond annoncé de ... 60%.

Les voitures « vertes » en panne ? Malgré la floraison de nouveautés, les ventes des fameuses voitures hybrides étaient ... en chute l'an dernier ! Mais elles devraient fortement rebondir cette année. Les livraisons mondiales de ces modèles combinant mécaniques classiques à essence et moteurs électriques ont baissé l'an dernier à 821.100 unités (-7,5%), selon des statistiques officieuses. Renversement de tendance ? Non. Le fléchissement s'explique essentiellement par la catastrophe naturelle de mars 2011 au Japon... qui a entraîné essentiellement une baisse de production de Toyota, principal fabricant d'hybrides. Mais, les experts s'attendent à une « hausse de 60% » environ en 2012. Les ventes d'hybrides devraient « dépasser 1,3 million d'unités », selon un industriel. Toyota à lui seul compte « croître de 60% au moins à plus d'un million d'exemplaires ». Même si le constructeur japonais, qui génère les trois-quarts des ventes mondiales d'hybrides, est un peu plus circonspect qu'en début d'année, où il tablait carrément sur 1,14 million pour 2012.

Gros programme de lancements

La firme de Toyoda City a notamment à son actif un programme fourni de lancements. Avec sa petite Aqua, une citadine lancée en décembre de l'année dernière au Japon, Toyota vise 12.000 ventes mensuelles dans l'archipel. Ce modèle a été en outre commercialisé le 12 mars dernier aux Etats-Unis sous le nom de Prius C. La même mécanique essence-électrique se retrouvera également sous le capot de la petite Yaris hybride (produite dans le nord de la France), dès le mois de juin au tarif de 16.500 euros (bonus écologique de 2.000 euros déduit, version 5 portes Dynamic). La Yaris hybride émettra 79 grammes de C02 au kilomètre (contre 104 grammes pour la version thermique diesel). Un gain réel. La firme nippone espère avec ce modèle 40 à 60.000 unités en année pleine sur le Vieux continent. Le constructeur nippon va aussi lancer en juillet prochain un monospace compact hybride à sept places, la Prius + (à partir de 28.500 euros, bonus déduit). En septembre, ce sera au tour de la berline Prius en version rechargeable sur une prise électrique (32.000 euros, super-bonus de 5.000 euros déduit), qui rejettera 49 grammes CO2 à peine (contre 89 grammes pour la version Prius hybride non rechargeable actuelle).

Peugeot commence à livrer

Peugeot commence à livrer pour sa part ses premières 3008 hybrides diesel-électriques, avec quelques mois de retard, et Citroën ses DS5 équivalentes. Les Peugeot 508 seront, elles, reçues par les clients à partir de fin mars (d'abord en break surélevé RXH). Le groupe PSA vise au total 40.000 ventes d'hybrides sur 2013, dont 6.500 Citroën DS5, 15.500 Peugeot 3008, 18.000 Peugeot 508. Audi, BMW préparent aussi des nouveautés majeures cette année. Le suédois Volvo va quant à lui livrer en novembre ses premières V60 diesel-électriques rechargeables (49 grammes de C02 seulement). Une première. Mais un hic de taille : le tarif salé de 61.000 euros. Une version moins chère arrivera toutefois ultérieurement.

Le Japon, premier débouché pour les hybrides

Le Japon représente, et de loin, le premier marché pour les modèles hybrides. Il absorbe plus de la moitié des ventes totales dans le monde (433.740 l'an dernier). Logique : le Japon comme les Etats-Unis sont totalement réfractaires au diesel. Dès lors, la seule solution pour réduire les émissions de C02 des véhicules à essence est de les faire passer à l'hybride ! En Europe, où le diesel prédomine, les gains en C02 d'un hybride à essence par rapport à un véhicule classique à gazole sont en revanche assez faibles. D'où l'idée de l'hybride diesel -électrique, malheureusement bien plus complexe, donc onéreux.

Toyota et Honda dominent

Au total, Toyota a écoulé l'an dernier dans le monde 618.100 véhicules hybrides (-10,5%) et son compatriote Honda 161.500 (+13%). Tous les autres constructeurs affichent des ventes d'hybrides relativement confidentielles. Ford en a livré 27.110 (-21,5%), GM 3.125 (hors Chevrolet Volt à la technologie différente) et 10.780 avec (+50%). Nissan en a vendu 6.900 (-12%). Mais le partenaire nippon de Renault a, il est vrai, écoulé en plus 19.990 Leaf 100% électriques en 2011. Les allemands, qui se spécialisent exclusivement dans le très haut de gamme en hybride, ont diffusé 2.482 Porsche, 887 Volkswagen (le gros 4x4 Touareg), 565 Mercedes et 387 BMW. La prédominance japonaise reste très forte. En attendant la prochaine arrivée des coréens et des chinois.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/03/2012 à 10:33 :
La société ENVIA appartient déjà en partie à GM aux US.
GM a déjà dit qu'elle ne vendra pas cette technologie à qui que ce soit!
Elle ne vend pas non plus celle de la Volt. Toutes les avancées dans l'électrique resteront là bas! Toutes les voitures électriques qui sont déjà en production en ce moment sont déjà obsolètes! En plus la ZOE à une pauvre "qualité perçue".
Il suffit de rentrer dedans pour s'en aperçevoir!
a écrit le 22/03/2012 à 16:58 :
La Renault zoe électrique a déjà une autonomie de 200 km avec la technologie de batterie actuelle.Mais les dernières trouvailles des chercheurs(société ENVIA) ont permis de doubler la densité d'énergie des batteries à 400Wh/kg,pour un prix de revient 50 % inférieur aux prix de batterie actuel.Quand aux supercondensateurs, qui sont utilisés dans le domaine de la mobilité électrique pour stocker l?énergie du freinage,ils évoluent très vite.Ils vont considérablement augmenter les rendements des VE ! Rapidement l'autonomie passera à 400/500 km,voire plus,pour un cout au 100 km imbattable(environ 1 euro) et sans entretien vidange,filtres,plaquettes de freins.
Avec de tels arguments les véhicules 100 % électriques vont se vendre comme des iphones !Et Renault-Nissan vont gagner le jackpot,car ils auront pris de l'avance.Bien vu.
Réponse de le 22/03/2012 à 18:58 :
Tant que le temps de recharge dépassera 5 minutes, que l'autonomie sera inférieure à 500 km et que les batteries seront louées plus de 120 euros par an, il n'y a aucune chance que le véhicule électrique puisse se développer, hormis pour les flottes captives. En attendant que les constructeurs et les ingénieurs s'arrachent les doigts du biiiip, l'hybride est la seule solution.
Réponse de le 22/03/2012 à 20:40 :
Vous oubliez le cout de location mensuelle des batteries, entre 60 et 100 euros par mois ... Ah la, deja le gain est moindre. Et apres compter 10.000 euros tous les 5 ans pour changer les batteries, encore moins interessant. La naivete des "electriciens" est touchante
a écrit le 22/03/2012 à 11:05 :
Ce n'est pas à l'arrêt que les véhicules polluent le plus, mais à l'accélération. Les diesels sont économique sur de long trajets, mais inadaptés aux petits trajets urbains (consommation et rejets polluants, surtout quand le moteur est encore froid). Techniquement, les essences-électriques sont les modèles les plus rationnels en milieu urbain. Mais économiquement ils coûtent cher. Et non seulement ils coûtent cher, mais ils sont en l'état actuel sous-motorisés. Bref, l'énorme défi qui attend les constructeurs est de réussir à rendre compétitif une technologie qui nécessite, face à un véhicule classique, l'adjonction d'une boite robotisée, de batteries, et d'un moteur électrique. La honda jazz hybide n'est pas loin, mais le moteur électrique est insuffisant en ville, et le moteur thermique manque de coffre pour être reposant et économe sur autoroute. Par ailleurs, on a politiquement fait le choix de privilégier le diesel en le taxant moins que l'essence. Puisque nous importons du diesel et exportons de l'essence, il ne serait pas idiot de revenir sur cette politique. Aujourd'hui, entre deux véhicules qui annoncent 5l/100 en consommation mixte, on privilégie systématiquement le diesel car il coûte 20 centimes le litre de moins que l'essence (dont 25cts de taxes?).
a écrit le 22/03/2012 à 8:50 :
Les ventes des voitures hybrides vont exploser dans le monde, çà s'est sûr et certain...chez Toyota!
D'ailleurs j'y contribue, car je suis à ma deuxième après avoir fait 1000.000 km sans aucune panne sur six ans! J'ai repris une autre il y a six mois et j'ai déjà fait 12.0000 km sans aucune panne, mais j'ai pris quand même une garantie de six ans P et MO et/ou 200.000 km, ce qui m'a couté 690 euros!
J'ai la ceinture et les bretelles. Tant que les constructeurs français continuent à faire des mauvais produits et a mépriser leurs clients par un service éxécrable, ils ne s'en sortiront pas et seront même absorbés par des constructeurs étrangers.
Les écoles d'élites française continuent de fabriquer des PDG cons et des incapables!
Réponse de le 22/03/2012 à 15:32 :
1 milion de km en 6ans sans panne !? bravo rien a dire. 120 000 en 6 mois ? super !
prochaine voiture 10 000km dans la journée. Les élites n'ont pas grand chose a craindre de vous je crois.
Réponse de le 23/03/2012 à 10:21 :
Cà va! Tout le monde a compris 100.000KM!
a écrit le 21/03/2012 à 19:37 :
Mais 2012 s'annonce un millésime exceptionnel avec un bond annoncé de ... 60%. La boule de cristal est certainement livrée en porte clés
Réponse de le 22/03/2012 à 6:03 :
En meme temps, en partant de tout en bas, il est facile de faire 60%. Si on a vendu 2 voitures en 2011, on peut annoncer fierement un bon d de 60% en 2012 si on en vend alors 3. La loi de la relativite et de la manipulation des statistiques.
Réponse de le 22/03/2012 à 7:26 :
Très juste
Réponse de le 22/03/2012 à 8:22 :
pour les voitures françaises il me faudrais au moins 7ans de garantie pour en essayer une ????????

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :