Citroën DS5 hybride : Ecologie et « high-tech » à la française

 |  | 1354 mots
Lecture 7 min.
La grande DS est une bonne auto tous temps. Réalisant l'essai dans des conditions météo détestables (pluie, vent, neige), nous n'avons jamais ressenti la moindre inquiétude, même sur les pires revêtements. Le comportement routier est sécurisant.  Photo : Citroën
La grande DS est une bonne auto tous temps. Réalisant l'essai dans des conditions météo détestables (pluie, vent, neige), nous n'avons jamais ressenti la moindre inquiétude, même sur les pires revêtements. Le comportement routier est sécurisant. Photo : Citroën (Crédits : Citroën)
La DS5 Hybrid 4 se veut la voiture française la plus « technologique ». Avec sa motorisation diesel-électrique, elle est puissante, sobre et écologique à la fois... sur le papier. Dans la réalité, elle se révèle malheureusement moins agréable qu'une diesel classique. Et elle est très chère !

A ceux qui désespèrent parfois de l'automobile française, la DS5 donne en principe de sérieuses raisons d'espérer. Jamais depuis très, très longtemps, un modèle tricolore n'avait été aussi original, cossu et « technologique »! En plus, il est intégralement "made in France".

Une ligne personnelle mais clinquante

C'est sûr : la Citroën DS5 se remarque. On ne passe pas inaperçu à son bord. Cet étrange engin, un peu monospace par sa position de conduite légèrement surélevée et ses vitres latérales supplémentaires entre le pare-brise et les portières avant, coupé par son arrière tronqué, break par son hayon, la DS5 présente un traitement des volumes inédit. Ceux qui aiment ces formes très (trop) travaillées la trouveront imposante et pleine de personnalité, avec juste ce qu'il faut d'agressivité. Les détracteurs la jugeront en revanche « bling bling » , inutilement torturée et caricaturale. La DS5 se veut de toutes façons ostentatoire, voire tapageuse. Elle l'assume. Son but est de ne laisser personne indifférent. Elle ne ressemble en tous cas  à rien d'autre, ni à une allemande, ni à une italienne, ni à une anglaise !

Intérieur soigné

La qualité de présentation nous a étonnés. C'est mieux que sur une Citroën C5 ou une Peugeot 508. Tout apparaît plutôt cossu, soigné, comme la moquette sur les côtés de la console centrale ou les placages en vrai métal (pas en plastique). Le cuir est de bonne facture. Cette française fait un réel effet « Premium ». Evidemment, le côté clinquant des lignes se retrouve ici, avec des tas de boutons partout pour en mettre plein la vue, faire riche. Dommage que cette ostentation se fasse souvent au mépris de l'ergonomie et de la fonctionnalité. Car tout ça est compliqué, souvent inutile. Les boutons de vitres électriques au centre sont malcommodes, les commandes au plafond peu pratiques... L'énorme console centrale, qui réduit d'autant les places avant, aurait gagné à être moins encombrante. Du coup, on se sent engoncé. Les claustrophobes souffriront aussi de la ligne de caisse très haute, avec des vitres latérales si petites qu'on a parfois du mal à atteindre les bornes de péage ! Quant à la visibilité vers l'arrière, elle est très mauvaise ! La réduction des surfaces vitrées façon bunker est une stupide et dangereuse tendance stylistique actuelle. Mais, comme à l'extérieur, l'objectif était de ne pas faire comme tout le monde. De ce point de vue, c'est réussi.

Excellente position de conduite

A part l'accoudoir central, trop bas, la position de conduite est bonne. Les sièges, très confortables, maintiennent parfaitement le dos. On fait corps avec sa voiture. Et le méplat du volant permet d'entrer et de sortir sans problème du véhicule, résolvant l'irritant problème d'accessibilité d'une C5 ! L'habitabilité n'est toutefois pas excessive. Il y a de la place, mais sans plus. Le coffre, encombré par... les batteries, est quant à lui d'une contenance fort limitée avec des recoins mal exploitables. La DS5 perd ici son statut de familiale.

Agrément mécanique décevant

Cette hybride combine donc un diesel de 160 chevaux et un moteur électrique aux roues arrière, qui donne une puissance totale de 200 chevaux. Alléchant... sur le papier ! Car toute cette débauche de technologie est gâchée par une boîte robotisée simpliste, déjà peu acceptable sur une petite C3 de base. Ici, sur un véhicule « high tech » de pointe à vocation « Premium », c'est difficilement admissible. Sitôt que l'on accélère un peu pour profiter d'une fraction des 200 chevaux, la boîte hésite, réagit à contretemps, trop lentement d'abord puis tout d'un coup trop brusquement, générant au passage des à-coups. Certes, une position « Sport » permet d'améliorer la réactivité. Mais, cette boîte n'est quand même pas plaisante! Du coup, une simple HDi 160 diesel avec une vraie boîte automatique, essayée récemment, distille un agrément mécanique autrement plus convaincant. PSA aurait pu monter quand même ici une boîte à double embrayage comme chez Volkswagen, Audi ou Ford... Cette boîte robotisée dépassée empêche aussi la puissance de s'exprimer pleinement. Et on n'a pas l'impression de disposer de 200 chevaux. De plus, le levier qui commande la boîte est imprécis. Evidemment, la consommation est inférieure de deux litres à celle d'une diesel 160 classique (avec boîte automatique). Mais, nous avons quand même consommé un peu plus de 7 litres aux cents. C'est bien, mais pas extraordinaire. Une simple BMW 320d "Efficient Dynamics" fait aussi bien avec une mécanique classique. Comme souvent sur les hybrides, les calculs de consommation normalisés sont outrageusement favorables. Et on ne retrouve jamais les chiffres d'homologation dans la réalité. Bref, le bilan mécanique est mitigé.

Comportement hyper-sécurisant

C'est une Citroën. Partageant le châssis des modèles inférieurs C4, DS4, Peugeot 308 ou 3008, la DS5 est privée de suspension hydraulique comme les C5 ou C6. Néanmoins, la grande DS est une bonne auto tous temps. Réalisant l'essai dans des conditions météo détestables (pluie, vent, neige), nous n'avons jamais ressenti la moindre inquiétude, même sur les pires revêtements. Le comportement routier est sécurisant. Ce n'est certes pas une voiture légère. Elle n'est donc pas forcément d'une grande agilité. Mais on s'y sent en sécurité. Critiquons juste le rappel un peu trop violent du volant au point milieu. C'est-à-dire que le volant a tendance à revenir assez brutalement au centre. Le bilan dynamique est très bon. Et les quatre roues motrices procurées par le moteur électrique à l'arrière donnent de la motricité sur terrains peu adhérents. Mais ce n'est en aucun cas un véhicule tous chemins, pas plus qu'une sportive d'ailleurs par manque d'agilité !

Confort ferme

Aïe, pour une Citroën, c'est ferme ! Pour faire « sport »  - alors que la voiture ne se prête guère à un pilotage pointu -, la firme aux chevrons a exagérément durci les suspensions. Les grandes jantes de 18 pouces avec des pneus taille basse (exposés aux coup de trottoir et onéreux) accentuent encore la sécheresse. Sur les inégalités franchies à faible allure, c'est trop dur. Les ralentisseurs - qui détériorent toutes nos chaussées pour les transformer en tape-cul - sont ressentis sans aménité. Fâcheux : les suspensions arrière travaillent en outre bruyamment, ce qui accentue encore subjectivement l'impression d'inconfort.

Bien équipée et pas donnée

Une DS5 démarre à 29.900 euros en version à essence de 155 chevaux. En diesel, les prix de départ sont de 29.300 euros (HDi 110) et 33.600 (HDi 160). Mais l'Hybrid 4, elle, commence à 39.950 et culmine à 43.950 en version de pointe Sport Chic. Ouïe! On peut certes déduire 2.000 euros de super-bonus. Elle revient donc à 41.950 en Sport Chic, contre 37.600 pour la DS5 classique HDi 160 automatique. Un surcoût très élevé, pour un agrément moindre. L'écologie coûtre très, très cher. Et d'ailleurs nous conseillons aux éventuels amateurs d'attendre un peu. La fiabilité de cette mécanique hyper-sophistiquée reste à prouver, même si notre modèle a très bien fonctionné durant l'essai, malgré des températures bien froides ! Ceci dit, les livraisons n'ont toujours pas commencé. Il y a du retard dans l'air, pour des raisons de mise au point ultime.
 

Modèle d'essai : Citroën DS5 Hybrid 4 Sport Chic : 43.950 euros (- 2.000 euros de bonus)

Puissance du moteur : 200 chevaux (diesel-électrique)

Dimensions : 4,53 mètres (long) x 1,88 (large) x 1,51 (haut)

Qualités : Silhouette originale, présentation cossue, excellents sièges, comportement routier, technologie de pointe, sobriété

Défauts : Suspensions fermes et bruyantes, ergonomie, visibilité, coffre limité, boîte simpliste et désagréable, prix élevé, ligne clinquante

Concurrentes : Citroën C5 HDi  200 Tourer Exclusive + : 41.750 euros ; BMW X1 2.3d Luxe : 43.300 euros; Audi Q3 TDi 177 Ambition Luxe S tronic : 43.950 euros

Note : 13,5 sur 20

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/04/2012 à 17:10 :
Je vais passé sur le commentaire qui me paraît sans intérêt vu le parti pris...
Quand on choisit une voiture, la 1 ère chose que l'on regarde c'est le prix, donc la sûr elle est chère , donc si on est logique tout ceux qui ne peuvent mettre ce prix vont voir ailleurs, c'est imparable !
Reste les autres ceux qui peuvent mettre le prix...
Là arrive le 2 eme facteur de choix.... Le choix en général est la "ligne"de la voiture, le look , il plaît ou il plaît pas? Pour ma part je la trouve la voiture nouvelle pour son look et surtout très réussi, voir belle.
Ensuite on regarde le moteur pour sa performance ( de moins en moins...trop dangereux quoi que...) et pour sa consommation. Alors la la perf est tout à fait honnête et la conso...si l'état donne 2000? de bonus elle ne doit pas être lamentable...
Reste dans le choix le confort et les agréments de conduite et autres options...
Bien je l'ai essayé je m'y suis assis et l'ai donc conduite... Un peu dure mais on est tellement bien installé que cela passe sans problème (pourtant j'ai le dos sensible).
Pour ce qui est des options ou agréments rien à dire dans le modèle Haut de gamme chic sport il y a toutes les options...jusqu'au siège auto conducteur auto-massant!
En conclusion une française réussi à la hauteur de finition d'une allemande ..si si elle m'a étonné !
a écrit le 22/03/2012 à 10:40 :
Effaré de la bêtise et du manque de bon sens de certains journalistes ! Commercial jusqu' a ma retraite ( presque 3 millions de Km ) en voitures francaises
avec un confort et un entretien raisonnable.Certains de mes collègues qui avaitent opté pour une marque germanique l'ont quelquefois regretté, coût de l'entretien, confort ( hé oui! travailler ce n'est pas faire le tour d'un paté de maison pour faire un article) eau qui innonde les bagages lorque l'on ouvre le coffrre etc...mais "Monsieur je sais tout" n'a rien remarqué...bizarre, bizarre, vous avez dit bizzare
a écrit le 29/02/2012 à 18:53 :
cherche pas y a pas plus auto critique au monde que les francais , ces les ventes de la ds5 qui parleront . comme pour le rafale il faut qu un pays etrangé reconnaisse le bon travaille produits en france et apres tous les discours changent . les pire detracteurs soudainement passent en "pro" avec arrogance . des girouettes qui peuple se pays
a écrit le 29/02/2012 à 16:01 :
Monsieur Verdevoye, le ton de votre article est négatif.
c'est incroyable de constater le négativisme d'une partie de français sur les autos française.cela fait 20 ans que j'ai des haut de gamme français et en suis ravi ( 605 607, picasso C5) quand jemonte dans une audi , je contate le confort bien moindre et la tristesse du tableau de bord. certes les allemands travaillent bien ; mais quand les français font mieux pour 10 000? de moins, pourquoi ne pas faire travailler les R et D français et les usines françaises quand c'est encore possible. Je ne comprend pas trop les français qui marquent des buts contre leur camp !!! ou serait ce de l'ostentation et de la prétention.
a écrit le 20/02/2012 à 14:23 :
Quand un constructeur français offre peu ou prou les mêmes prestations que la concurrence étrangère on dit qu'il est trop cher . Quand il est nettement moins cher on dit qu'il fait de la m... Je pense moi que le consommateur français par son tropisme étranger fait ce qu'il faut pour couler notre industrie.
a écrit le 20/02/2012 à 14:01 :
Je pense qu'il faut être un peu fou pour acheter un véhicule à ce prix, surtout pour du made in france dont la fiabilité n'est vraiment pas le poid fort. Il suffit de regarder les problèmes hallucinnant des DS3 essence qui retourne au garage à 10000km, alors un diesel-electrique laissez tomber ! De plus, mettre un diesel qui pue et pollue avec un moteur électrique je ne comprends pas vraiment la plus value écologique...
Réponse de le 27/02/2012 à 20:07 :
thp d origine bmw j invite a regarder les marques les plus fiables, les allemande ne sont plus se qu elle sont ,le classement mondial parle
a écrit le 20/02/2012 à 9:40 :
Votre article :Dommage qu'elle ne soit pas allemande, j'aurais craqué!
Réponse de le 27/04/2012 à 13:58 :
c'est bien connu...les allemandes ne tombent jamais en panne, pas besoin de faire la vidange, pas cher ! tout pour plaire. Achetez vous un écusson BMW et mettez le sur le capot de la DS...si ça peut vous rassurer !
a écrit le 20/02/2012 à 9:32 :
Ce commentaire respire le négativisme méchant et malhonnête. Et mettre une voiture de ce type dans la catégorie d'une X1 (alors que la X5 est comparable) est dénigrant, prouvant même la mauvaise foi de cet article. La meilleure preuve en sera le fait que vous ne publierez pas ce commentaire que je serais alors contraint de diffuser par ailleurs. Soyez honnête. Et un peu Français !...
a écrit le 20/02/2012 à 8:51 :
Écologique?
Les 3008 et DS5 hybrid, avec leur rejet en monoxyde de carbone (CO), en oxydes d'azote (NOx) et en hydrocarbures imbrûlés (Hc) n'ont tout simplement pas le droit de circuler aux Etats-Unis, alors qu'une Porsche Cayenne de 550cv y sera tout simplement autorisé.

Quand les pouvoirs public, à travers des médias faisant leur boulot de journalistes et pas d'attaché commercial publicitaire, réfléchiront t'ils à imposer des normes logiques en terme de rejet "polluant" et pas uniquement basés sur le Co2?

Un exemple tout bête, certains constructeurs, pour baisser leur émission de Co2, utilisent des procédés qui augmente les valeur de rejet d'oxyde d'azote, tout aussi néfaste pour le réchauffement planétaire, et en plus extrêmement irritant pour l'homme, au contraire du Co2, qui en l?état, n'est pas directement dangereux pour l'homme. Et ont ose les applaudir pour leur effort...

a écrit le 19/02/2012 à 22:38 :
Je viens de recevoir la mienne HDi 160
Une pure merveille
Certes elle est moins classique et évidentes qu'une berline C5 /A4 et moins spacieuse qu'un break ou un vrai monospace familial mais beaucoup plus fun
Parfois effectivement un peu bling bling mais pas toc, l'intérieur est un peu inspiré de la Panamera....
Conduite parfaite /diesel silencieux /boite auto efficace /tenue de route ....Citroen
Je ne vois pas pourquoi acheter une A4 !!!
Maintenant pour l'hybride ... à voir !

J'espère que la fiabilité sera au rendez vous car c'est un modèle qui peut vraiment "cartonner" à l'étranger.
a écrit le 19/02/2012 à 18:51 :
Peut être une bonne voiture , mais la publicité a la télé est insupportable avec ça musique de dingue ! je suis obliger de couper le son !
a écrit le 19/02/2012 à 17:26 :
vu le prix ... il faut en faire des kms pour que ce soit valable .... je garde ma smart diesel 500 kg à vide ! ... et pas de place pour la belle mère !
a écrit le 19/02/2012 à 17:23 :
Quel est son poids à vide ????
a écrit le 19/02/2012 à 10:27 :
Le jour ou Citröen construira une voiture mécaniquement et électronomiquement fiable, je pourrais commencer à penser à acheter une voiture "française". Pour le moment, je militerais plus pour la marque KIA qui garantie ses véhicules 7 ans.
Réponse de le 20/02/2012 à 5:40 :
Tout ce qui est excessif est insignifiant.
Réponse de le 27/02/2012 à 19:59 :
achete dacia c est les plus fiable et moins chere , mais c est moche
a écrit le 18/02/2012 à 21:45 :
ça fait réfléchir un peu quand même cet article...
moi qui était très motivé pour m'acheter vette voiture, j'avoue que je me tate un peu mainenant...
des avis persos ???
merci à tous
Réponse de le 19/02/2012 à 6:46 :
Nouvelles technologies appliquées, le mieux pour vous et d'aller l'essayer et de comparer, mais c'est vrai que l'article n'incite pas à l'achat même avec une note de 13.5/20 et compte tenu du prix le client peut être exigent. Pour ma part j'attends la sortie de véhicules hybrides voire du tout électrique. Pour le tout électrique ce qui me gêne c'est l'autonomie, tant que l'on n'aura pas 250 kms au moins je ne suis pas preneur...Bonne route
a écrit le 18/02/2012 à 20:49 :
décidément ce n'est pas grâce à vous que l'automobile française remontera la pente ! et pour le côté bling bling on repassera car si vous trouverez qu'une Audi Q5 ou Q7 ne fait peut-être pas b b c'est vrai mais elles ont l'allure de tank pour parvenus ! que votre essayeur regarde les essais des jounalistes spécialisés !
a écrit le 18/02/2012 à 11:49 :
Je peux me tromper, mais j'ai l'impression d'avoir déjà lu cet article sur la tribune il y a quelques mois. Et il y avait des commentaires qui quasi unanimement remettaient en cause cet avis pour beaucoup trop partial et s'appuyant sur des remarques infondées... J'ai même un temps cru à une révision de l'article passé mais non... J'ai l'impression que parce que c'est français c'est forcément raté alors l'essayeur cherche des raisons à postériori...
a écrit le 18/02/2012 à 10:29 :
Dommage, avec une suspension.., ce serait une très très belle voiture..pour le moment, c ' est la plus mieux des PiGots !!!
a écrit le 18/02/2012 à 10:26 :
C'est n'importe quoi cet article. L'agrément mécanique de ce véhicule est exceptionnel. Les "vrais" journalistes automobiles sont unanimes.
Réponse de le 18/02/2012 à 22:08 :
Non, l'article est honnête, c'est une super voiture, trés belle, moderne, technologique, originale, mais la boîte robotisée n'est pas à la hauteur pour une voiture premium, j'espère qu'ils vont rectifier le tir et mettre un vrai boîte auto. Il faut bien comprendre que la cible sont les acheteurs de berlines allemandes et dans cette optique, la boîte est un gros point faible. Les suspensions, pas trop, c'est juste dommage de ne pas avoir joué sur cette originalité à forte valeur ajoutée. En revanche je suis en profond désaccord concernant le prix, elle n'est pas chère, l'équivalent en terme d'équipement chez BMW, Audi et Mercedes, c'est 10/15K? de plus.
a écrit le 17/02/2012 à 15:29 :
Le test ne donne pas assez d'informations sur la conso. 7 litres pour quel type de parcours ? Fait-elle mieux dans du 100% urbain ? car pour de l'extra urbain c'est mauvais, n'importe quel diesel fera mieux ou aussi bien et une hybride essence ne fait pas pire ;)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :