Renault veut relancer Alpine, une Porsche à la française

 |   |  407  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Renault 2011)
La firme au losange a dévoilé un concept de nouvelle berlinette Alpine de 400 chevaux. Une Porsche à la française?

La célèbre berlinette Alpine fête ses 50 ans. Pour célébrer cet évènement, Renault dévoile un "concept" baptisé  Renault Alpine A110-50. Ce véhicule de salon arbore une carrosserie très agressive et originale en carbone de  couleur bleue, qui réinterprète le fameux « bleu Alpine ». Fruit du savoir-faire de Renault Sport Technologies, le "concept" Renault  Alpine A110-50 "s'imprègne de la compétition", affirme le constructeur au losange. La voiture dispose d'un moteur puisé chez l'allié nippon Nissan, un V6 3,5 litres  en position centrale arrière, qui développe 400 chevaux!

Décision avant la fin 2012

Officiellement, il ne s'agit que d'un exercice de style. Il n'empêche. La décision concernant une relance de la marque sportive Alpine au sein du groupe Renault sera prise "avant la fin de l'année", avec un objectif de commercialisation d'ici "trois à cinq ans", a annoncé samedi le Directeur général délégué de Renault, Carlos Tavares, à la veille du Grand Prix de Monaco de F1. "Il y a au moins 50% de chances que ça se fasse (...) avec un seul modèle pour commencer (...) avec un prix situé entre 30.000 et 100.000 euros", a précisé Calos Tavares lors d'une rencontre avec la presse . "Renault a envie de faire des voitures attractives, de doter le groupe Renault d'une marque de voitures de sport, et ça ne peut être qu' Alpine. Une pré-étude est en cours, ce n'est ni un départ arrêté, ni un départ lancé", a plaisanté le numéro deux de Renault. Carlos Tavares, un passionné de sport automobile, avait baptisé vendredi, sur le circuit de F1 l'A110-50, en présence d'Alain Prost, quatre fois champion du monde, puis sur la barge de l'écurie Red Bull, motorisée par Renault, dans le paddock de F1.

Haut de gamme

« Il faut se développer dans le haut de gamme. Nous réfléchissons à l'utilisation de la marque Alpine, typée luxe et sport, avec plusieurs modèles », nous expliquait déjà fin août mardi Carlos Tavares. La firme au losange souhaite relancer un nom, qui eut son heure de gloire en remportant le championnat du monde des rallyes au début des années 70 avec la célèbre berlinette. Sacrifié deux décennies plus tard après avoir échoué à devenir le Porsche français, le nom pourrait donc ressusciter, acollé à celui de Renault. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/07/2012 à 16:44 :
Corso, merci pour ce fou rire!!
a écrit le 28/05/2012 à 18:49 :
Le créneau est pris. Par Porsche. Personne - sauf en France - n'en voudra de l'Alpine, elle est tombée en desuétude, inconnue depuis belle lurette. Devant le choix d'une Porsche ou d'une "Alpine", les gens choisiront toujours la Porsche.
Réponse de le 28/05/2012 à 21:09 :
Regarde les utilisateurs d'Alpine, les anciennes, pas seulement en France, et elle est connue encore. Au pire un bon marketing qui te ressort les exploits d'Alpine depuis la création et hop... Alpine n'a jamais voulu prendre la place de Porsche, tu comprends mal...
Réponse de le 29/05/2012 à 14:57 :
La marque Porsche vient d'être vendue à VW on imagine bien que s'il s'agissait d'une mine d'or du futur cela n'aurait pas été fait. En réalité il s'agit d'une démarche fortement défensive. Alpine sera l'équivalant de Porsche en quelques années avec une grille tarifaire plus abordable, ce qui inquiète nos amis allemands. D'autres modèles de luxe sont sur les planches à dessin avec Initial. Le consomateur en général est friand de nouveautés si elles sont de qualité.
a écrit le 28/05/2012 à 17:25 :
Si peugeot avec Citroën (DS) est capable de jouer dans le très haut de gamme ,manque seulement un événement mondial comme Paris Pékin en DS5 .
Renault couvert de lauriers peine à trouver une image ,faire renaitre Alpine est génial.
S'ils pouvaient aussi refabriquer le roadster smart trop vite disparu sous le sigle Alpine.
Réponse de le 28/05/2012 à 21:10 :
Peugeot avec Citroën ? hein ? Tu réinventes PSA là
a écrit le 28/05/2012 à 11:41 :
Compte tenu de la conjuncture de crise Renault ne gagnera pas un rond avec son "Alpine" à moteur japonais ou allemand ou autre chose...
Il faut entreprendre comme on dit...mais c'est l'intelligence qui manque!
Les dirigeants de Renault nous ont prové que la chose qu'ils sachent faire c'est de lire leur feuille de paye!!!
Réponse de le 29/05/2012 à 14:15 :
"la conjoncture", tu parles comme une miss france...
a écrit le 28/05/2012 à 11:25 :
Avec abonnement gratuit aux radars automatiques !
Réponse de le 13/06/2012 à 13:08 :
Et les flics se sont fait monter le bourichon. Même quand t'es tout seul sur la route et que l'argument de mise en danger d'autrui ne marche pas, ils agissent pour ta propre sécurité.

Donc le train+location ou une logan pour les provinciaux, ça suffit bien.
On pensera à acheter des voitures plaisir quand la démagogie sur la prévention routière aura cessée, c'est à dire quand la prévention routière coutera plus qu'elle ne rapporte.
a écrit le 28/05/2012 à 0:46 :
Les voitures de sport ou de luxe peuvent de vendre si elles sont réellement conçues dans cet esprit ... ex la ligne DS de citroën ... ou la RCZ de Peugeot ... Plus vendue en Europe que sa concurrente allemande (TT) !!
a écrit le 27/05/2012 à 19:02 :
Relancer (sérieusement) une gamme Alpine c'est une chose. S'installer (sérieusement) dans le haut de gamme, c'est autre chose. Renault-Nissan peut faire une Alpine sympa, mais ne pourra pas la positionner en haut de gamme. Le haut de gamme, c'est un état d'esprit de bout en bout, c'est pour cela que les constructeurs échouent régulièrement à relancer le haut de gamme. Imaginez acheter une Peugeot à 50000 ? et aller la faire entretenir chez un garagiste Peugeot ... Ce qui fait la différence, c'est le réseau de distribution et d'entretien. Pour acheter une Porsche, vous entrez dans une concession Porsche. vous imaginez le client qui veut acheter une Alpine entrer chez un concessionnaire Renault ?
Réponse de le 27/05/2012 à 20:20 :
Pas besoin de faire 2000 concessions Alpine. Quelques une au début, bien placées.
Réponse de le 28/05/2012 à 0:43 :
C'est un projet Renault ... Pas Peugeot ... Cela dit la gamme DS côté Citroën est en train de montée dans les prix ... Et la barre de 50 000 euros que vous évoquée est déjà franchie depuis longtemps ...et devrait continuer à grimper ... cf projet DS9 en Chine ... bien entendu la France n'est pas le principal débouché pour ce type de véhicules ...
Réponse de le 30/05/2012 à 12:20 :
Quand on voir comment on est mal accueilli et ou respecté dans le réseau audi on peut se dire que le service n?est pas vraiment ce que l?on chercher quand on paie cher une automobile. On cherche de l?image et de la facilité de revente.
a écrit le 27/05/2012 à 12:55 :
Le naïf français fauché et au chômage croit beaucoup en Renault et à la sortie d'Alpine pour relancer la voiture de sport par excellence française! Amen!
Et pour aider il fait un loto tous les semaines pour çà!
Réponse de le 27/05/2012 à 22:13 :
Et le français fauché et au chômage, comment il va acheter et entretenir sa BMW quand le turbo va lâcher (problème de pression d'huile connu) ou qu'un clapet d'admission passera dans le moteur causant une bonne casse moteur ?

Comme quoi...

Réponse de le 28/05/2012 à 11:34 :
Il laisse sa BMW au coin de la rue, et met une annonce en papier dérrière le pare-brises!
a écrit le 27/05/2012 à 12:38 :
Bon sang non, Porsche n'est pas la cible d'Alpine ! Renault a essayé dans les années 70 et 80 avec les Alpine A310, V6 GT et V6 Turbo avec un succès mitigé puis flop dans les années 90 avec l'A610.

Ce que les fanas d'Alpine veulent, c'est un équivalent Lotus Elise ou Exige !!!

Heureusement il y a quelques bruits dans ce sens dans la presse mais qui ne semblent pas avoir atteint les oreilles du journaliste de La Tribune :-)

Et si comme ces bruits le suggèrent, Renault sort une Alpine propulsion moteur central autour de la tonne avec un moteur de 250 ch dans les 40 à 45 K? : j'achète !
Réponse de le 27/05/2012 à 12:50 :
Le retour de Renault dans la vraie petite sportive au prix au prix d'une haute gamme diesel, ça peut donner envie, oui !
Réponse de le 27/05/2012 à 22:11 :
- "au prix" en trop et + "haut de gamme" à la place de "haute gamme", je devais être fatigué.
a écrit le 27/05/2012 à 12:26 :
http://dayerses.com/data_images/posts/alpine-a310/alpine-a310-05.jpg

http://images.caradisiac.com/photo/7/2/1/4/67214/S0-R8-Gordini-3-4-AVANT-photo58819-67214.jpg

http://farm2.static.flickr.com/1055/1360886151_9635da793f.jpg



a écrit le 27/05/2012 à 12:24 :
http://www.youtube.com/watch?v=BWDY2_KNXTE

http://www.rsiauto.fr/images/ALPINE/A110-1600S/A110-1600S-1.jpg

http://www.automobile-sportive.com/guide/renault/cliowilliams/cliowilliams-ouverture.jpg

http://www.linternaute.com/auto/salons-mondial/photo/geneve-2009-les-plus-belles-sportives-du-salon/image/megane-rs-393010.jpg

http://img.over-blog.com/600x399/2/55/11/19/marques-francaises/Renault-Clio-RS-2009-24.jpeg











a écrit le 27/05/2012 à 9:41 :
La force des constructeurs automobiles allemands c'est d'avoir mis depuis 40 ans leurs hauts de gammes sur les routes du monde et depuis peu sur les routes des pays émergents en forte demande de BMW, Mercedes ou Audi. Pour ce qui est des constructeurs français je croirais en leur volonté de s'afficher comme acteur à part entière dans le haut de gamme, lorsqu'ils cesseront de nous présenter des joujoux extraordinaires cantonnés exclusivement à faire quelques tours de circuits ou de rallyes. Les vraies conquêtes s'affirment sur les routes que nous empruntons quotidiennement mais pour cela il faut déjà et avant tout que nos prétendantes à l'image de luxe offrent de belles gueules qui font rêver comme savent si bien le faire les designers allemands pour les marques notamment précitées. Pourtant en France on devrait savoir que le luxe ne va pas sans la beauté.
Réponse de le 27/05/2012 à 9:59 :
C'est tout a fait ca...bravo
Réponse de le 27/05/2012 à 12:43 :
Aller sur le terrain du luxe, c'est une bêtise. Il faut laisser ça aux Allemands et leurs joujoux hors de prix.

Moi je veux un joujou extra pour faire des tours de circuit, style Elise ou Exige :-)
Réponse de le 27/05/2012 à 12:52 :
Oui, une petite bombe sans fioritures, pas de clim, une petite caisse avec arceau, ou c'est dur de rentrer dedans ! un petit 4 cylindre essence qui prend 8500tr/min. et qui sort 250cv
a écrit le 27/05/2012 à 9:27 :
Le discours est clair: taper dans le haut de gamme. Il faudra se lever tôt pour en vendre, car dans le haut de gamme sportif, il y a du monde, et du beau. Et à partir de ce niveau de budget, la concurrence est dure, et pas que dans la gamme Porsche. Une marque qui avait trouvé un beau segment, c'est Lotus, au moment du lancement de l'Elise. Tant que Lotus en produit, ils en vendent. Regardé une Exige: 185 CV, moins de 1000 kg. Par contre, dès qu'ils ont commencé à tirer vers le haut de gamme, ils se sont plantés en termes de vente.. et d'image. Si la nouvelle Alpine, qui restant à l'heure d'aujourd'hui un concept car, est une initiative réjouissante et très sympa, elle ne reste quand même qu'une espèce de monstre du Loch Ness. Si vous écoutez les fanas d'Alpine, et il y en a un gros paquet, ce qu'ils auraient espéré c'est une nouvelle berlinette, moteur central, caisse polyester, là, on y est; mais avec une cylindrée moyenne ou petite ( 2000 et ou 1600). Rattrapper la claque majeure que Renault a reçu au lancement du Spider. Cette fois on est loin du compte.
D' un autre côté, je comprends Renault: La majorité des propriétaires de berlinette A110 ne sont pas en mesure de s'offrir une voiture à 80.000 euros voire plus. Ils ont eu simplement la chance de garder chez eux durant des années une petite voiture sympa, habillée de "lumière", pas chère et qui a pris de la valeur par rapport à ce qu'est l'auto: une poutre centrale ronde, une traverse de Renault R8, un moteur de R16 ( je vais vite, et ne m'étend pas sur les autres motorisations etc). Il n'y a pas de quoi s'exciter sur le plan technique.. Et aujourd'hui, il y a gros à parier qu'il y a plus d' A110 sur le marché que d'A110 sortie de Dieppe, entre autres avec le maquillage de FASA, la fabrication de nouvelles coques et de nouveaux châssis, des blocs moteur de R5 Alpine ou de Fuego etc....et Bravo encore à Thérier qui a dû rouler plus de 32 heures par jour en A110, vu le nombre " d'Ex - Thérier" déclarées.. Sans compter les " vraies 1300 S, qui doivent être au nombre de 600 aujourd'hui, et d'ex -usine ! ;) ( ben oui, elles sont toutes sorties de l'usine ) .

Bref. C'est à Lotus qu'il aurait fallu chercher à se comparer.. pas à Porsche. Et l'expression "une Porsche à la française" est déjà une expression d'un complexe bien ancré. Partir sur une telle base, c'est déjà un aveu de faiblesse. J'aurais préféré que Renault déclare renouer avec ses propres valeurs, son passé, celui des quelques rares années ou l' A110 a brillé sur les routes de rallyes ( et là aussi, une difficulté.. c'est que les rallyes ne sont plus du tout en odeur de sainteté)...

Qui vivra verra..
Réponse de le 27/05/2012 à 12:21 :
Quand on veut, on peut, rappelez vous : http://www.youtube.com/watch?v=BWDY2_KNXTE
Réponse de le 27/05/2012 à 12:45 :
Tout à fait d'accord avec ça.

Côté Lotus, ça va mal en ce moment avec les troubles de Proton (leur propriétaire).
Il semblerait bien que leur rêve de luxe tombe à l'eau.

Ils auraient du rester sur le créneau ou ils excellaient.
a écrit le 27/05/2012 à 8:52 :
"" 30.000 et 100.000 euros"" ca veut rien dire !!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 27/05/2012 à 4:25 :
z'etes gentil tous, mais vu que renaukt a rachete daimler en debut d'annee, vous me semblez bien cave sur ce coup
Réponse de le 27/05/2012 à 12:21 :
Et Renault Nissan ont racheté Lada en Russie. :)
Réponse de le 28/05/2012 à 14:43 :
Renault n'a pas racheté Daimler, ils ont fait un échange de participation croisées entre les deux groupes... Par contre ils ont bien racheté 50% de Autovaz (Lada) avec Nissan et donc son contrôle.
a écrit le 27/05/2012 à 2:30 :
Vive la France, vive notre beau pays, notre culture unique.

Mais par pitié, arrêtez de vous auto-critiquer, vous critiquer votre pays, vos produits, votre histoire. Soyez un peu plus ouvert. C'est à cause de ça que notre pays va mal.

Si on achète que de l'allemand car c'est soit disant plus fiable, l'allemagne va bien mais la France dégringole...

Mais avant de faire ça, allez voir les classements de l'ADAC (club auto allemand réputé) Renault est classé comme Excellent depuis 2007.

Et les moteurs essence ont toujours été fiables. Les diesel récents ont eu les mêmes problèmes que chez les autres marques, EGR/FAP/POMPE INJECTION... c'est pareil, tous les diesels récents dépollués déconnent si mal utilisé....

Par pitié, arrêtez de rouler en diesel si vous faites moins de 25 000km par an, des petits trajets et de la ville, par pitié....

75% de diesel en France, quelle honte !!!!
Réponse de le 27/05/2012 à 8:53 :
la france recolte ce qu'elle a patiemment seme !!!!!!!
Réponse de le 27/05/2012 à 12:19 :
Quand on veut, on peut : http://www.youtube.com/watch?v=BWDY2_KNXTE
Réponse de le 27/05/2012 à 12:20 :
Ce petit 1.4L Turbo, rappelez vous de quoi il était capable, pourtant le bloc existait depuis les années 50/60 et on en a sorti des cv et un couple énorme... comme le 1.5L Turbo en F1 avec Renault, rappelez vous.
Réponse de le 27/05/2012 à 22:27 :
je roule en renault clio 1.5 dci 85, c'est une excellente voiture, très bon confort, silencieuse, consommation de 4.5 litres, rien à voir avec ma précédente voiture une polo tdi avec qui j'ai eu de nombreux problèmes, boites de vitesses notamment, lèves-vitres électriques etc.
Réponse de le 28/05/2012 à 0:40 :
En 2011, Renault était 5ième et Dacia 4ième ! En 2012, Renault est 4ième et Dacia 1ier !

Peugeot 9ième, Citroën : 6ième !

Volkswagen : 11ième !!!!
Opel : 15ième !
Mercedes : 17ième !!!
Audi : 19ième !
BMW : 20ième !!!



Réponse de le 28/05/2012 à 0:41 :
Ce qu'il faut savoir c'est que plus la dépollution est poussée à l'extrême, + la fiabilité en prend un coup et est difficile à conserver.
Réponse de le 28/05/2012 à 0:42 :
Le 1.5 dci est l'un des diesel récent les plus fiable ! comme quoi !!!
a écrit le 26/05/2012 à 23:52 :
Rien n'est comparable entre une Porsche 911 et une Alpine 1600 de la même année.
A commencer par le coût des pièces détachées et l'entretien, quand au plaisir de la conduite, celui qui a piloté une Alpine et qui est passé à la 911 a certainement eu l'impression de passer d'une gazelle a un éléphant, de l'agilité à la puissance brute et l'inconfort d'une position de conduite d'un autre temps. Avec quelques moyens supplémentaires, Alpine aurait pu détrôner Porsche. D'ailleurs qu'est ce que Porsche aujourdhui? Des voitures aseptisées, puissantes, accessibles seulement à ceux qui ont beaucoup d'argent. Porsche, un mythe? Certainement pas une affaire commerciale, sûrement.
Réponse de le 27/05/2012 à 0:26 :
jaloux ? ouvrez les yeux........
Réponse de le 27/05/2012 à 2:25 :
Porsche depuis des décennies, ça te ressort le même design, 3 petits changements tous les 2 ans... de l?innovation ? mouai bof.

Rien d?exceptionnel. Ça ne vaut pas nos vieilles Alpine. A110, A310, nos R5 Turbo 2, R5 Alpine... en rallye on a vu ce que donnait Alpine, des chefs !

De plus, même avec une vieillissante R21 2.0L Turbo, tu fais manger la poussière à des allemandes bien plus récentes.

Même une Mégane RS, sur le Nurburgring poutre des voitures 5 fois plus chère et presque 2 fois plus puissantes dont des allemandes...pourtant ce n'est qu'une simple traction avec un chassi ultra efficace !

Ce que j'aime bien chez les français, c'est qu'ils critiquent leur produit, leur pays sans vraiment comparer... c'est à cause de ça qu'on est dans la merde.

Dire qu'une allemande est plus fiable qu'une française c'est un gros préjugé par exemple, allez voir le classement allemand de l'ADAC depuis 2007 Renault est classé comme excellent.


Réponse de le 27/05/2012 à 9:32 :
En restant dans les gammes d'anciennes sportives, et voyant des R5 Turbo, berlinettes, A310 et Porsche quasi tous les jours, il faut quand même dire, et c'est dommage, qu' une 911 est bien plus robuste que toutes ces Renault.. Comme dit Hecto Pascal..." ouvrez les yeux".. restons lucides.
Réponse de le 27/05/2012 à 12:17 :
http://www.youtube.com/watch?v=BWDY2_KNXTE
a écrit le 26/05/2012 à 23:41 :
j'ai eu une auto ecole :1 clio avec un 1,5 dci pompe injection morte en garantie, puis quelque annees plus tard une modus 1,5 dc,i pompe injection morte hors garantie resultat 4500? de reparation,puis une megane 2, 1,5 dci ,pompe a injection morte 4500 ? de reparation .alors renault devrai d'abord regler ces problemes de fiabilite ,et cesser de se foutre de ses clients avant de vouloir faire des voitures de luxe .FIABILITE d'abord ! apres ils pourront essayer de faire croire qu'ils sont des fabricants a la hauteur des autres allemand et japonais.
Réponse de le 27/05/2012 à 2:17 :
Dacia numéro 1 fiabilité. Renault numéro 4. (depuis 2007/2008, la fiabilité est remontée) Audi, Bmw et Mercedes... un peu plus loin que 15ième ! Trop cher pour une fiabilité équivalente. Les turbos lâchent aussi bien que sur une française, les injecteurs aussi, les pompes à injection aussi... l'egr s'encrasse aussi chez eux, le FAP aussi...
Va voir le classement fiabilité ADAC (Allgemeiner Deutscher Automobil-Club e.V.) made in germany ! Renault depuis 2007 y a tout les indicateurs au vert ! Cordialement :D

De plus, les modèles essence chez Renault ont toujours été fiables (à part des défauts de bobines à 15?, Volkswagen utilisait les mêmes bobines et a eu les même problèmes de son côté, remplacé par des BERU depuis)

Les problèmes de Renault dans les diesels récents ! (les ancien Diesel Renault, Atmo ou Turbo étaient très fiables, rappelez vous les 2.1D 2.1TD 1.9D ...)
Et ben ces mêmes problèmes, se retrouvent chez les allemandes diesel aussi, VW, BMW (casses turbo... casses de clapets d'admission = destruction moteur rappelez vous !), Audi, Mercedes... les mêmes problèmes.
L'allemand n'est pas plus fiable, il y a 30 ans peut être mais actuellement non.

Même le japonais depuis 10 ans c'est plus trop fiable...




a écrit le 26/05/2012 à 23:08 :
Vraiment ridicules nos strateges francais, elaborer une nouvelle Alpine Renault avec un moteur japonais comme si on ne savait pas faire.Quelle sottise. C'est comme acheter une Porsche avec un moteur KIA coreen. La meme idiotie comme la SM de citroen avec moteur MASERATI italien il y a quelques annees qui fut un fiasco bien merite.
Réponse de le 27/05/2012 à 0:36 :
Renault a raison d'aller piocher dans la banque d'organe Nissan. Les moteurs de la 370z et de la gtr étant de très bonne qualité, alors même que Renault n'a aucun moteur de cette puissance. Cette stratégie a bien réussi à Audi, qui est allé piocher dans la banque d'organe lamborghini pour motoriser la r8 v10, la rs6 et la s8. Avec le succès que l'on connaît.
Réponse de le 27/05/2012 à 0:57 :
Lamborghini est allemand et non italien...renseignez-vous..
Réponse de le 27/05/2012 à 2:10 :
Tu dois pas connaitre l'histoire de Lamborghini pour dire ça.

De plus des supercars avec un moteur d'une autre marque c'est courant, le W16 de la Bugatti Veyron (usine en Alsace) est allemand, le moteur de la Dodge Viper vient de chez Lamborghini, etc...

Et alors ???
Vous savez d'où vient le Turbocompresseur ? on le doit en grande partie à RENAULT. chaque constructeur à une histoire riche. Renault a une très belle histoire, en déplaise à certains, que ce soit en sport automobile Gordini, en F1, en Rallye, ou autre avec ses R8 Gordini, R12 Gordini, Renault 5 Alpine Turbo, R5 Turbo 2, et j'en passe...

Réponse de le 27/05/2012 à 12:55 :
Renault et Nissan forment une alliance. Il est tout à fait normal que pour des économies d'échelles, certains éléments ne sont réalisés que par l'un ou l'autre et son partagés. Tous les moteurs diesel dans les Nissan sont des moteurs Renault. Tu trouves ça ridicule ? Ben non, les Japonais ne font quasiment aucun diesel car cette motorisation est rarissime chez eux (ils en ont de la chance) alors que Renault est bien plus expert dans ce domaine.
Et dans l'autre sens, on retrouve des moteurs essence Nissan dans certaines Renault et aussi beaucoup de boites de vitesse, sans même parler des plateformes communes.
Ca c'est de la stratégie. Ce qui serait idiot serait de tout vouloir redévelopper en double dans son coin.
Il faut croire que c'est une bonne stratégie puisque Mercedes/Daimler s'est allié à Renault pour développer 3 véhicules :-)
Réponse de le 27/05/2012 à 14:37 :
En France il y a tellement de DIESEL (75%) que nos producteurs de carburants sont en pleine galère dans les raffineries, on est obligé d'importer du gasoil des pays de l'Est et de vendre notre surplus d'essence aux USA et autres. Seulement les USA mettent de plus en plus d'ethanol et en ont de moins en moins besoin on est dans la merde à cause de notre parc auto ultra diésélisé. le pire c'est qu'il faut + e pétrole pour faire 1L de gasoil que 1l d'essence et donc l'essence devrait être moins chère !!! l'essence est plus fiable et fait moins de bruit (je mets de côté les injection directe essence, qui deviennt des usines à gaz bientôt avec FAP....)
Réponse de le 27/05/2012 à 14:42 :
Le défaut de notre parc auto c'est qu'il y a trop de diesel, il fallait utiliser le diesel seulement pour les gros rouleurs à + de 25000 ou 30000 par an (dépend du modèle, parfois il faut faire + de 35000km pour que ce soit viable et rentable) un diesel bien utilisé n'a pas de raison de s'encrasser ou de tomber en panne, c'est fait pour les long trajet ces choses là.

On fait quoi à notre époque ? des petites citadine (ville) Turbo Diesel avec FAP, le comble de la connerie.
Réponse de le 29/05/2012 à 15:21 :
Les commentateurs sur ce fil n'imaginent pas vraiment que les moteurs du futur ne seront pas atmosphériques mais électriques d'une manière ou d'une autre et au surplus en composite. Avec comme alimentation possible des pigments carrosserie "photovoltaïques". Pour le moment chaque constructeur pioche donc dans le portefeuille de ce qui existe dans le monde, peu importe que ce soit chez le voisin s'il accepte de le vendre mais aussi à celui qui dispose de moyens de production. c'est une preuve d'intelligence élémentaire. Les moteurs électriques vont révolutionner l'automobile par leur puissance, leur fiabilité, leur légèreté, leur petit volume......
a écrit le 26/05/2012 à 22:37 :
Esperons que Renault mette vraiment les moyens dans Alpine et que cela ne devienne pas un projet desastreux comme cela a ete le cas le revival de Gordini qui a ete une simple honte et deshonneur pour le nom Gordini.
Réponse de le 26/05/2012 à 23:04 :
Pour les nouvelles gordini, le top aurait été (en + de la peinture et des lignes blanches mythiques) une voiture à l'intérieur vidé ! style rallye, arceau, pas de clim, pas de gadgets, une voiture d'homme sans plastique à l'intérieur ! juste une compte tours et des manomètres.
a écrit le 26/05/2012 à 22:03 :
Viel Glück! Aber, cela fait longtemps que la France a perdu son savoir-faire en haut de Gamme.......que les constructures "développent" les gammes existantes comme le font Audi, VW ou BMW avec des C5 coupé/cabriolet, des C6 plus avenantes, des voitures plus attirantes.....KEZAKO le Luxe à la française de l'automobile? Quand on achète Audi, BM, Porsche, Ferrari, il ya plus de 30 ans de développement et de Luixe/sport derrière... la France, en déplaise ,à certains a perdu tout crédit en haut de Gamme... mais qui sait, avec travail, innovation et Kwaliteit, à la teutonne, Alles is möglich!la nouvelle ligne DS le montre, aloirs osez! DS6, DS7, DS9 et Alpine!!!!
Réponse de le 26/05/2012 à 22:15 :
Bugatti Veyron made in France en Alsace.

Renault Sport type Megane RS, ça t'allume des allemandes et des voitures beaucoup plus puissantes et préstigieuses sur le Nurburgring (voir le classement des temps !)

Une Mégane RS même si c'est une traction, c'est très très efficace, surtout grâce au chassi sport de Renault :D

Réponse de le 27/05/2012 à 0:10 :
Bugatti Veyron, excuse moi de t'apprendre que la voiture est a 90% allemande ;)
Réponse de le 27/05/2012 à 2:05 :
et alors ? fabriqué en France, pourquoi fabriquer en France une voiture à + d'un million d'euros ? car le made in France veut encore dire quelque chose dans le monde du luxe, il n'y a pas que les voitures dans la vie, pourquoi notre pays est le plus visité ? notre cuisine, notre histoire de rêve (très longue ! contrairement à d'autres), nos monuments, (tour eiffel, le plus visité au monde... comme Paris)... notre vin, nos fromages, Cannes.... Saint Tropez.... bref... même nos voitures sportives en F1 ou WRC, Rallye groupe B.... Brefff

a écrit le 26/05/2012 à 19:44 :
Et où vont -elles pouvoir exprimer leurs capacités ? Sur circuit !Pourquoi ne pas faire une petite voiture qui consommerait 3 l aux 100 kms et qui serait tres fiable sans obligation de passer régulierement au garage pour changer pompe à eau ,courroie de distribution ,batterie ,alternateur ,démarreur .....La qualité doit aussi etre présente sur les petits modeles .
Réponse de le 26/05/2012 à 21:36 :
Sans entretien, les constructeurs ne s'en sortent pas.

Chez BMW, Mercedes, Audi... il y a de l'entretien, des pannes aussi et ça coûte très très cher.

Une petite Clio III 1.2 essence, moteur fiable. Un kit distri et une vidange de temps en temps en + des freins, pneus, suspensions. Pas d'EGR, pas de FAP, pas de pompe à injection qui lâche !

Vive les petits moteurs essence qui font du 5.2L/100.
Réponse de le 26/05/2012 à 21:44 :
tu roule en peugeot ?moi j'ai pas de problèmes avec mes RENAULT
Réponse de le 26/05/2012 à 21:58 :
Ma laguna a 180 000km et je n'ai rien eu a changer d'autre que les pneus et les plaquettes de freins (elle n'a pas de courroie de distribution, mais une chaine garantie a vie, comme tous les nouveaux moteurs Renault)
Réponse de le 26/05/2012 à 22:12 :
ma clio 1 1.4 essence a 380 000km
ma clio 2 1.5 dci a 320 000km
ma clio 3 1.2 16v a 180 000km

juste de l'entretien. je précise que le 1.5 dci est réservé aux longs trajets, c'est à dire comme tout diesel devrait être utilisé pour rester fiable !

le problème c'est qu'en France on a 75% de DIESEL, et que les gens les utilisent pour rouler en ville ou faire des trajets de 2km !!! c'est tout ce qu'il ne faut pas faire avec un turbo diesel !

Apprenez à utiliser un moteur, à faire des calculs de rentabilité (combien roulent en diesel neuf pour faire - de 25 000km par an ?? = pas rentable)

Bref...
a écrit le 26/05/2012 à 19:42 :
top!!!!
a écrit le 26/05/2012 à 18:19 :
Si c'était une porsche à la française ils ne l'auraient pas arrêté !!!! L'avenir ce n'est surement pas ça ? L'hybride, le 1L au 100 ... c'est la l'avenir pas de se raconter une histoire nostalgique.
Réponse de le 26/05/2012 à 21:15 :
Renault sait faire une voiture qui fait du 3L/100 en mixte et du 2L/100 sur autoroute depuis 1987, voir Renault Vesta II sur wikipédia... en + c'était un moteur à carburateur... alors avec un moteur revu, injection avec la technologie actuelle, + une caisse + grande, aussi légère et sécuritaire et avec une meilleur pénétration dans l'air grâce aux simulations sur ordinateur et on arrive à faire une 4/5 places qui consomme autant !

Mais on sacrifie toutes les avancées majeures des motorisations à cause du poids et du design ! ........

Déjà si on limitait tout à 100km/h maxi avec bridage moteur, on arrêterait de faire des tanks surmotorisés.

La voiture électrique : tant qu'on fait de l'électricité non propre au charbon comme en Allemagne, ou autre... le nucléaire français n'étant pas 100% propre non plus... (faut bien extraire l'uranium avec des engins qui consomment du pétrole, etc...)

Et qu'on fait des batteries au lithium qui polluent ! Voir les mines en Bolivie, un carnage environnemental !

Et de la pub mensongère, le rendement globale (final) d'une voiture thermique et électrique est quasi égal !!!!


Réponse de le 26/05/2012 à 22:37 :
Ca c'est clair ! content de voir que tout le monde ne se fait pas avoir par leur c...ries
Réponse de le 27/05/2012 à 8:00 :
D'accord avec loool je ne savais pas pour Renault avec déjà un 2L/100 en 87 !!! mais c'est en gros ce que je souhaitais exprimer. Pourquoi repartir sur un marché du sport/compact alors qu'il existe déjà et qu'on ne risque pas de déranger Porsche/ferrari/lamb/masse/buga ....etc ... Pour l'électrique en effet pas la peine de croire au propre, c'est juste sale ailleurs ! Merci pour ce commentaire.
Réponse de le 27/05/2012 à 13:03 :
Pour ton information, Renault est le seul constructeur qui développe une vraie gamme de véhicules électriques et on en parle aussi !
La Zoé sera la 1ère électrique de grande série développée de 0 (et non pas véhicule thermique adapté).
Donc Renault est très présent sur ce marché là également.

Mais perso, je ne veux pas de véhicule électrique ou de dieselkipu, je veux une Alpine :-)
Réponse de le 27/05/2012 à 14:39 :
L'électrique avec batterie lithium-ion et rechargée avec de l'électricité non renouvelable n'est pas viable et n'est pas écologique. Arrêtez de croire aux publicités, faites tournez vos cerveaux.
Réponse de le 27/05/2012 à 14:46 :
L'électrique c'est l'avenir, oui. Mais seulement quand on fera au minimum une électricité 90% renouvelable (le proche de 100% est quasi impossible, du moins pas pour ce siècle...)

Et il ne faudra pas utiliser du lithium pour les batteries, mais du métal non rare type zinc ! l'avenir est dans les batterie métal-air, 11 fois plus énergétique ! c'est à dire pour le même poids, faire 1000km avec sa batterie ! et entièrement recyclable et facilement ! et moins chères !!!
a écrit le 26/05/2012 à 18:14 :
Le haut de gamme n'est pas une génération spontanée. Il faut revenir à l'esprit berlinette: un coupé léger. Une voiture légère n'a pas besoin d'être très puissante. Je m'apprêtais à faire le portrait robot de la nouvelle Alpine idéale, mais c'est de la Lotus 26 que je faisais un héritier?
Réponse de le 26/05/2012 à 21:09 :
La berlinette ultra légère avec un moteur pas trop puissant mais quand même.. comme à l'époque c'est vrai que c'était bon.

Mais la mode est aux tank de 1t600 propulsé par un gros bloc turbocompressé qui fait un bruit de merde (voir le remplaçant du V10 chez BMW : V8 Turbos..., il n'a plus d'âme...)

Une petite caisse de 900km maxi, bien plate, avec un moteur arrière et propulsion comme les anciennes Renault.... avec un petit 4 cylindres survitaminé voir un V6 !

a écrit le 26/05/2012 à 17:44 :
Alpine devrait revenir assez rapidement en séries spéciales tout d'abord. Le nom ne sera pas plus associé directement à Renault que ne l'est Porsche à Volkswagen. Outre les spéciales, 2 modèles seront prévus en commercialisation 18 mois plus tard avec deux niveaux d'équipement "compétition" et "classique" bien que dotés de la même motorisation en base. L'Alpine électrique viendra en complément 2 ans plus tard.
a écrit le 26/05/2012 à 17:16 :
... il y a quinze ans, Venturi a sorti la 400GT, qui avait un moteur de 400cv issu du V6 PRV qui a équipé quasiment tous les haut de gamme français pendant près de 20 ans (Laguna, Safrane, Vel Satis, Avantime, Xantia, XM, 607, C5 et j'en passe). Ce moteur était issu d'une collaboration entre Peugeot, Renault et Volvo, et développait 194 chevaux.
Réponse de le 26/05/2012 à 20:40 :
Un V6 PRV dans la velsatis et l'avantime ? et pourquoi pas dans la Clio V6 pendant que tu y es ?
Après 1996, ce n'est plus le V6 PRV mais le V6 2.9 PSA ES/Renault L...

Désinformateur !

a écrit le 26/05/2012 à 17:14 :
Une Alpine à moteur japonais, c'est quoi cette blague ? Vous avez déjà vu une Porsche à moteur américain ? C'est dommage. Renault a produit, et continue de produire, notamment avec la Mégane RS, d'excellentes voitures sportives.
Réponse de le 26/05/2012 à 21:05 :
C'est un concept, ils allaient pas sortir un moteur pour le propulser, ils ont pris là où ça existait (même moteur que la Megane Trophy).

La vraie aura peut être un 4 cylindres longitudinal turbocompressé et une autre version avec un nouveau V6 (ou un bloc existant renault/nissan modifié).



Réponse de le 26/05/2012 à 22:39 :
Nissan pour les ventes export, l'Alpine sera vendue aux USA et Canada avec le badge Nissan donc pour l'entretien dans ces pays, mieux vaut un moteur Nissan entretenu dans une concession Nissan.
Réponse de le 26/05/2012 à 23:01 :
Il y a pas mal d'américain qui aimaient nos sportives.

Beaucoup de Clio V6, R5 Turbo 2 là-bas...

a écrit le 26/05/2012 à 17:07 :
Svp M. C. Tavarès, mettez un moteur Renault au lieu d'un Nissan et appuyez vous sur les exploits des moteurs Renault en F1 !!!!! merci
Réponse de le 26/05/2012 à 21:05 :
c'est clair !

les moteurs renault en F1 sont vraiment bons !
a écrit le 26/05/2012 à 16:41 :
On ne leur demande pas tant aux ingénieurs de chez Renault, construisez déjà une voiture qui ne tombe pas en panne!!!
Réponse de le 26/05/2012 à 17:10 :
Toujours les mêmes pisse-vinaigre qui ne savent que tout démolir sans jamais rien construire de toute leur vie...
Avec des spécimens comme çà faut pas s'étonner que notre pays en soit là...
Réponse de le 26/05/2012 à 17:58 :
effectivement, je suis du même avis que Jean phi, je parie que vous devez rouler en voiture allemande, vous plaindre en même temps que le pays va mal et que le nombre de chômeurs ne cessent d'augmenter.
Réponse de le 26/05/2012 à 18:42 :
Certains roulent allemand depuis 40
Réponse de le 26/05/2012 à 19:12 :
allemand,avec radio en option 40000e,encore heureux que sa tombe moins en panne.mais si c est si fiable les allemandes pourquoi c est garanti 2 ans et pas plus.garder les vos allemandes
Réponse de le 26/05/2012 à 20:46 :
Dacia numéro 1 fiabilité.
Renault numéro 4. (depuis 2007/2008, la fiabilité est remontée)

Audi, Bmw et Mercedes... un peu plus loin que 15ième !
Trop cher pour une fiabilité équivalente. Les turbos lâchent aussi bien que sur une française, les injecteurs aussi, les pompes à injection aussi... l'egr s'encrasse aussi chez eux, le FAP aussi...

D'ailleurs 9/10 de toutes ces pièces viennent des mêmes usines...

Payez plus cher pour la même merde. Allez vivre en Allemagne !
Réponse de le 26/05/2012 à 20:58 :
+1000 avec dédié

Renault ne fait rien de bien depuis déjà bien longtemps.
Pas fiable.
C est une vérité que n importe garagiste sait.
Réponse de le 26/05/2012 à 22:09 :
Va voir le classement fiabilité ADAC (Allgemeiner Deutscher Automobil-Club e.V.) made in germany !

Renault depuis 2007 y a tout les indicateurs au vert !

Cordialement :D
Réponse de le 26/05/2012 à 22:14 :
L'Automobile Club Allemand ADAC vient de publier les résultats de son enquête Pannenstatistik 2011. Ce rapport pour l'Europe étudie chaque année la fiabilité des véhicules immatriculés en Allemagne. Sur une échelle de 1 à 5 entre "très mauvais" et "excellent", la fiabilité des marques Renault -Twingo, Clio, Scénic et Mégane- est jugée "excellente" sur les 4 dernières années.
Réponse de le 26/05/2012 à 23:23 :
Je confirme le classement ADAC que les pro voitures allemandes utilisent ou ignorent fonction que leur marque s'y trouve bien classée ou pas. Pour la première fois depuis son origine le groupe VAG ne classe qu'une seule voiture dans les 20 première. C'est l'audi A3 et elle est 17e. Pas une seule VW, dans ce classement . VW a fait depuis trois ans le choix des volumes et non de la qualité. Il faudra encore trois ans pour que cela se voit vraiment mais ils sont sur le bon chemin. Idem pour Audi.
Réponse de le 07/08/2012 à 11:48 :
L'Histoire ne s'écrit pas deux fois?

Les auteurs de tous ces forums qui supputent, commentent, critiquent, déblatèrent sur ce que pourrait être la résurgence d'un modèle de feu la marque ALPINE oublient une chose essentielle:

L'Histoire ne s'écrit pas deux fois!

Et l'Histoire la voici:

En 1950 Jean REDELE court sur une 4CV RENAULT (véritable auto du peuple, précision pour la suite!)
En 1955 il crée la marque ALPINE pour mettre en ?uvre son génie : réaliser une voiture sportive légère aux performances remarquables et au prix de vente raisonnable.
Pour cela 2 éléments lui sont nécessaires: un matériau plus léger que l'acier et l'adoption d'un maximum de produits de grande série.
Il est probable que son expérience de pilote sur 4CV lui donna l'opportunité de considérer RENAULT comme un partenaire fiable et intéressant eu égard à sa conception type "mécano". A l'époque il y avait bien aussi SIMCA mais sa gamme de propulsions était moins étoffée et ses suspensions pas très bonnes.
Et là commence réellement l'histoire d'ALPINE et de RENAULT.
Ce fut un mariage non pas d'amour mais plutôt de raison, pour ne pas dire de nécessité?Le choix national étant assez restreint.
Les réminiscences de cette "alliance forcée" se font encore sentir aujourd'hui. Il suffit de lire tous ces forums et ces éditoriaux qui ne tarissent pas d'arguments sur le choix et la grosseur des sigles de ces deux marques devant orner la calandre d'un peut-être nouveau modèle!...
Il est même dit, toujours dans ces forums, que la marque au Losange, faite pour les prolos, déshonorait aujourd'hui la marque à la Flèche !? C'est tout dire de l'état d'esprit de certains ayatollahs de ce petit monde! A moins que ce soit la conséquence d'une méprisante connaissance de l'histoire! La réalité est que si RENAULT n'avait pas existé, ALPINE non plus n'aurait pas existé ou alors cette marque aurait été affublée de SIMCA ou de FIAT ou d'un moteur Flat Twin? Qui sait!

Alors Jean REDELE choisi donc d'utiliser le maximum d'éléments de série, ceux-là même qui équipaient les petites autos de prolos : trains avants et arrières, directions, boîtes de vitesses, moteurs et de nombreux accessoires. Aussi équipées ses "sportives de touristes" allaient conquérir le c?ur des mordus de l'époque et permettre ainsi d'assurer l'évolution des performances des autos d'usine en travaillant moteurs et suspensions. Ainsi en 1973 la BERLINETTE A110 décrochait le titre de championne du monde des rallyes.

Vouloir aujourd'hui, pour satisfaire je ne sais quels passionnés de la Marque, refaire une auto qui est née d'un génie et d'empirisme et non d'élaboration calculée d'un bureau d'étude et d'un service marketing, est tout simplement absurde.
Vouloir cela s'est tout simplement faire affront à l'ESPRIT ALPINE.

Et c'est quoi l'ESPRIT ALPINE?

D'abord une grosse ambition intellectuelle et matérielle, agrémentée d'une trace de génie, entrainant avec elle une équipe d'Hommes vouée corps et âmes à la naissance puis à la vie d'une marque. Pas de place donc pour les revendications de tout poil, très loin des temps de travail ou autres contraintes syndicales? Pas de ça dans ce petit monde tendu en dévotion, tel un sacerdoce, à une seule et unique cause: la réussite impétueuse d'une "Marque Amateur". La seule presque à prendre le relais de toutes celles disparues ou mort-nées. Aujourd'hui il n'y a plus de place pour ces Aventuriers. La fin de cet ESPRIT a sonné.

Jean REDELE c'était "LE" FOURNIER-MARCADIER qui avait réussi!
N'empêche qu'ils étaient tous trois de la même race de ces seigneurs de l'Aventure.

Alors oui cette demande utopique qui baigne dans l'absurde et l'ignorance, qui consisterait à copier l'Histoire ALPINE et son ESPRIT démontre bien ce caprice de je ne sais quel enfant gâté qui prend son désir pour une réalité, osant même jusqu'à imposer ses propres critères de réalisation : puissance, forme, couleur, prix et sans oublier, c'est très important, le choix et la dimension du ou des logos ayant droit à la calandre de cette fausse Alpine! Comme s'il voulait, cet enfant capricieux, ne rien laisser décider par les concepteurs qu'il considère peut-être comme incapables! Comme si sa soi-disant passion l'y autorisait. Absurde, je redis absurde!... Croit-il vraiment qu'il va être exaucé au sein du bureau d'études RENAULT, où la priorité va être avant tout la rentabilité de l'éventuel produit? Croit-il vraiment qu'il va en agissant ainsi y insuffler l'ESPRIT ALPINE? Il peut toujours rêver? Monsieur Carlos TAVARES n'est pas Monsieur Jean REDELE! Et puis c'est certain l'ensemble des possesseurs de "vrais" ALPINE ne ferait pas l'achat d'une resucée d'un modèle mythique fusse t'il baptisé du même nom aux chiffres près. Et alors si par malheur(!) le Losange apparaissait sur sa calandre, le rejet serait total! Voyons Monsieur on ne mélange pas les torchons et les serviettes chez nous les nouveaux riches! Rouler en BERLINETTE à 80000? ça interdit les mauvaises fréquentations, Monsieur!

A moins que toute cette affaire ait comme objectif d'alimenter encore le sujet récurant d'éditoriaux et de forums, celui de "taper" sur RENAULT (les vieux démons de ce mariage de raison et son divorce ont la vie dure, ajoutés à la critique bien de chez nous décrétant que ce qui est fait ailleurs dans le monde de l'automobile est bien meilleur...).
Ou alors, encore plus sournoisement, refaire parler d'ALPINE au plus grand nombre, çà fait toujours monter la cote (déjà anormale) de toutes les autos encore en vie?

Il faut être lucide: il n'y a malheureusement plus de place pour un "REDELE" aujourd'hui! Et si même en renaissait un, le scénario identique s'imposerait à lui: se "marier" avec un constructeur lui fournissant tous les organes qu'il ne pourrait fabriquer. Et il y aurait encore le dilemme quant au choix de deux marques à partager sur une seule calandre?

De grâce Messieurs laissez dormir en paix Celui qui nous a permis de jouir à bord d'un habitacle spartiate sentant bon l'essence et la dérive et comprenez bien que:

L'Histoire ne s'écrit pas deux fois!

PS: dans ces propos il est fait essentiellement allusion au modèle mythique de la marque: la BERLINETTE A110
Réponse de le 27/09/2012 à 15:01 :
Bonjour, je roule en Clio RS. De temps en temps je roule en Allemagne à 220 km/h (pour aller à Münich). Le problème est le freinage, quand on ralenti brusquement pour passer à 100 Km/h la voiture bouge dans tout les sens. Une des forces de Porsche est l'excellent freinage. Point de vu qualité prix, j'ai calculé que pour avoir l'équivalent chez BMW (puissance, équipement), il fallait mettre 20000 francs suisses en plus. Chez Porsche, les prix sont surfaits. Une Boxster coûte 30000 frs de moins aux USA. (Une M3 50000 frs de moins)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :