Arnaud Montebourg met la pression sur PSA

 |  | 366 mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
Au lendemain d'annonces inquiétantes faites par la direction du groupe PSA concernant plusieurs sites industriels dont Aulnay sous Bois, le ministre du redressement productif rend public ce samedi un courrier adressé à son patron Philippe Varin. Il y demande des précisions sur les projets de l'entreprise quant à l'avenir de ces sites et annonce son projet d'élaborer et plan pour la filière industrielle française.

"Depuis plusieurs jours, les médias se font l'écho grandissant de décisions éventuelles portant sur l'avenir de plusieurs sites de PSA et sur des orientations stratégiques que votre groupe s'apprêterait à prendre", rappelle le ministre Arnaud Montebourg dans un courrier adressé au PDG de PSA Philippe Varin et rendu public par le ministère ce samedi matin.

Il ajoute "dans ce contexte et dans l'intérêt de PSA lui-même, il serait indispensable de faire toute la transparence nécessaire. Ces fuites, ces rumeurs ou informations provoquent l'inquiétude des milliers de salariés et de familles ».

Engager le dialogue social

C'est pourquoi Arnaud Montebourg demande à Philippe Varin de "bien vouloir engager sans délai le dialogue social et d'en faire une arme collective pour affronter d'éventuelles difficultés dans le respect" des salariés. Il ajoute "ce dialogue doit permettre de donner toutes leurs chances aux solutions préservant l'avenir" des "sites et des emplois de PSA". "Il me serait agréable en conséquence que vous précisiez rapidement votre méthode de concertation".

Dans ce courrier, le ministre annonce également la désignation d'un « expert gouvernemental du Conseil général de l'économie, de l'industrie, de l'énergie et des technologies, afin de dégager un diagnostic précis, rigoureux et partagé sur la situation réelle du groupe PSA et les différentes mesures" Il s'agit de Monsieur Emmanuel Sartoris.

Bientôt un plan d'actions pour la filière

Enfin, il fait part de son projet de proposer "prochainement" au président de la République et au Premier ministre "un plan d'actions pour l'avenir de la filière automobile".

PSA avait réuni jeudi un comité de groupe au cours duquel la direction avait annoncé son objectif de réaliser un milliard d'euros d'économies, mais aussi de vendre des actifs et d'ouvrir le capital du transporteur Gefco, dont il possède la totalité, pour 1,5 milliard d'euros.

Vendredi, une source proche du dossier a évoqué la tenue de deux comités d'entreprise extraordinaires les 12 et 25 juillet. Outre l'avenir d'Aulnay, c'est également celui des sites de Rennes, Mulhouse et Sochaux qui doivent y être précisé.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/07/2012 à 23:50 :
Mais je croyais que PSA était une entreprise privée...;)
a écrit le 30/06/2012 à 13:06 :
Sochaux Mulhouse et Rennes ne sont pas concernés ! Ce sont des sites qui fonctionnent magnifiquement bien ... rien a voir avec Aulnay trustee par un SUD ingérable ... lui même dominé par des caïds du 93 et un très fort communautarisme ... Et je sais de quoi je parle ...
Cela fait plus de 10 ans qu'il n'y a pas de solution pour Aulnay ... C'est une situation inextricable oú lorsqu'un chef d'équipe tente de faire respecter le règlement intérieur il est menacé physiquement ... voir dans sa famille ...
Cela n'existe nul part ailleurs dans le Groupe ...
a écrit le 30/06/2012 à 12:59 :
N'importe quoi ... Le CCE extra, dont la date n'a pas encore été donnée (!), ne concernera pas Sochaux !!! Probablement Aulnay pour son avenir et Rennes pour un sureffectif (mais pas de crainte sur l'avenir du site de Rennes !)
Il faudrait un peu vérifier vos sources !
Et demander à montebourg de voir un jour une usine !!! À part à la TV il n'en a jamais vu !
a écrit le 30/06/2012 à 11:33 :
Il pense sans doute que la nomination d'un fonctionnaire va lui faire comprendre quelque chose à une entreprise!
Réponse de le 30/06/2012 à 13:23 :
Il ne sait même pas ce qu'est un compte de résultat ... encore moins le ROC ... Ou le cash flow ... alors qu'il parte avec sa bonne femme dans une villa du sud ... cela lui fera du bien ...
a écrit le 30/06/2012 à 10:19 :
Et pourquoi ne prendrait-il pas la direction de PSA, assisté par son équipe d'experts énarques-hauts-fonctionnaires? Avec une lumière pareille, les concurrents n'ont qu'à bien se tenir!
Réponse de le 30/06/2012 à 13:01 :
Il ne sait que donner des leçons de moral ce super bobo ... qu'il aille en vacances à St Tropez avec sa bourge et qu'il ne nous les casse pas !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :