Chrysler poursuit sa croissance aux Etats-Unis, Ford et GM marquent le pas

 |  | 267 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les ventes de Chrysler en juillet aux Etats-Unis se sont encore envolées de 13 %. Sur sept mois, le marché américain est en hausse de 11 %.

GM et Ford baissent, mais Chrysler poursuit obstinément sa croissance. General Motors a ainsi enregistré un recul de 6 % de ses ventes aux Etats-Unis le mois dernier à 201.237 unités. Toutes ses marques  (Chevrolet, GMC, Buick) ont reculé, à l'exception du label haut-de-gamme Cadillac (+ 21 %). GM affirme avoir diminué les ventes aux flottes. Le numéro deux américain Ford a vu ses volumes reculer de 3,8 % à 173.966 unités. Le plus petit des ex- "Big Three" de Detroit, Chrysler, a en revanche progressé de 13 % aux Etats-Unis le mois dernier à 126.089 unités, "les meilleures ventes pour ce mois depuis 2007", selon  la firme contrôlée par l'italien Fiat. C'est plus qu'attendu par les experts. 

Bond de Toyota et Volkswagen

Juillet a été le 28ème mois consécutif de croissance des ventes de Chrysler outre-Atlantique. Même la petite Fiat 500, distribuée dans le réseau Chrysler, a vu ses volumes augmenter de 22 %. Les ventes de Toyota, elles, ont bondi de 26 % en  juillet aux Etats-Unis à 164.898 véhicules. Volkswagen a annoncé pour sa part une augmentation de 27 %, à 37.014 véhicules. Nissan progresse de 16 %.

14,5 millions de véhicules prévus sur l'année

Vu les ventes de juillet décevantes, Ford anticipe désormais un marché annuel dans le bas de la fourchette de sa prévision de 14,5 à 15 millions de véhcules aux Etats-Unis. Selon les premières estimations, le marché américain a légèrement crû en juillet outre-Atlantique (+ 2,4 %). Sur sept mois, il est en progression de 11 %. L'an dernier, le marché auto américain avait atteint les 12,7 millions de véhicules. On est encore loin des 17 millions de 2005, mais aussi du creux de 2009 (10,3 millions).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/08/2012 à 15:59 :
Toyota talonne Ford : Ford a eu tort d'abandonner Mercury en 2011 , qui aurait pu être une marque intermédiaire entre les populaires Ford et les prestigieuses Lincoln.
a écrit le 01/08/2012 à 21:46 :
Pour le moment, Marchione est surtout en train de déshabiller Fiat pour vetir Chrysler. Marchione est en lui même une bulle automobile.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :