Renault progresse concernant sa future usine en Chine

La marque au losange a vu le site d'implantation de sa première usine en Chine accepté par son partenaire Donfeng et la municipalité du Wuhan, selon une source proche du dossier citée par l'AFP. Toutefois, le dossier pourrait avoir besoin d'appuis politiques pour avancer.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)

Renault est un des seuls grands constructeurs automobiles à ne pas encore fabriquer en Chine. Mais comme il l?a indiqué au printemps dernier au salon de l'automobile de Pékin, la firme au losange souhaite construire une usine d'une capacité de 200.000 véhicules par an à Wuhan. Or, selon une source proche du dossier citée par l?AFP, le projet est en bonne voie. "Le site d'implantation a été accepté et confirmé par Renault, (son partenaire chinois) Dongfeng et la municipalité de Wuhan", souligne cette source qui travaille dans la zone de développement où le constructeur français souhaite s'installer.

La première pierre en 2013 ?

Pour l?instant, une étude concernant l?impact environnemental du projet est en cours. Et ce n'est qu'ensuite que le dossier pourra être soumis au gouvernement chinois pour approbation, a ajouté ce responsable. D?après la presse chinoise, le projet serait aussi sur le bureau de la Commission nationale de la réforme et du développement (NDRC), l'agence de planification chinoise qui avalise tous les grands projets industriels dans le pays.

Mais le processus d?approbation devrait prendre encore plusieurs mois, et, surtout, impliquera vraisemblablement des dirigeants politiques français et chinois au plus haut niveau, selon cette même source. En définitive, celle-ci juge que "ce sera bien si la première pierre peut être posée avant la fin 2013".

Lire aussi : Chine : Renault est prêt à démarrer une production locale, PSA veut y doubler la sienne

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 27/11/2012 à 16:54
Signaler
Le marché français n'intéresse plus Renault,à peine PSA...Les Français aiment trop les Alle mandes...Depuis que Toyota s'est implanté à Valenciennes,les marques françaises ont ré gressé.Et les marques asiatiques "squattent" le marché français,comme l...

à écrit le 27/11/2012 à 13:36
Signaler
Il y vendra des NISSAN sous le sigle RENAULT, puisque les japonais sont personnae non gratae (merci de corriger mon latin).

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.