Nissan va produire en Grande-Bretagne une berline compacte haut de gamme sous la marque Infiniti

 |   |  430  mots
Colin Dodge, vice-président de Nissan devant le concept d'une future Infiniti compacte. Copyright Nissan
Colin Dodge, vice-président de Nissan devant le concept d'une future Infiniti compacte. Copyright Nissan (Crédits : Nissan)
La future berline compacte haut de gamme de Nissan sous le label Infiniti sera produite outre-Manche en 2015. Elle reposera sur une plate-forme Mercedes. Cette anti-Audi A4 ou anti-BMW 1 est prévue pour 60.000 unités annuelles.

Infiniti, la marque haut de gamme de Nissan, annonce la production de son futur modèle compact sur le site industriel de Sunderland au Royaume-Uni. Cette annonce représente un investissement de 282 millions d'euros et devrait permettre la création de 1.000 emplois outre-Manche, dont 280 dans l'usine même. Ce sera le premier véhicule du label "premium" à être produit en Europe, sur une plate-forme... Mercedes (celle de la Classe A) en vertu des accords entre l'Alliance Renault-Nissan et le groupe allemand. En avril 2010, Daimler, propriétaire de Mercedes, et Renault-Nissan avaient échangé des participations, chacun détenant 3,1% de l'autre. Le français est propriétaire pour sa part de 43,8% de son allié japonais.

Production de 60.000 compactes par an

"La nouvelle Infiniti sera exportée dans le monde entier », souligne le groupe nippon. Ce nouveau modèle concurrent des Mercedes A, Audi A3, BMW 1, devrait être produit à partir de 2015. Production  annuelle prévue: 60 000 véhicules. Indispensable pour percer en Europe. Le label Infiniti a été créé ex nihilo par Nissan en 1989 aux Etats-Unis pour contre Mercedes, Audi, BMW, Lexus (Toyota) et Acura (Honda). L'implantation d'Infiniti s'est étendue au Canada en 1990, à Taiwan en 1997, au Moyen-Orient en 2004, à la Corée en 2005 et à la Russie en 2006. La firme, qui comporte de gros modèles au goût américain aujourd'hui, a été lancée en Europe occidentale et centrale en 2008. Carlos Ghosn, PDG de Nissan et Renault, a assigné comme but à Infiniti de plus que tripler ses ventes mondiales d'ici à 2016 à 500.000 unités (146.000 en 2011)! 

10.000 ventes espérées pour Infiniti en France

Vaste programme, qui passe notamment par le... Vieux continent. « Notre objectif est de vendre 100.000 unités en Europe en 2016», nous indiquait récemment  Jean-Pierre Diernaz, Directeur du marketing de la marque pour l'Europe. Le label de luxe n'a enregistré l'an dernier que 12.500 ventes sur l'Ancien continent  (Russie et Turquie comprises). Il y a donc du pain sur la planche! Et ce, d'autant que, en Europe sans la Russie, les ventes n'étaient que de 4.011 exemplaires en 2011. En France, la marque de prestige espère écouler "10.000 unités en 2016", contre 600 seulement en 2011.

Une usine "transplant"

En attendant, l'usine Nissan de Sunderland produira pour la première fois cette année plus d'un demi-million de véhicules (Juke, Qashqai, Note et bientôt Leaf électrique), affirme le communique du constructeur. Le seuil des 6 000 emplois sur le site est franchi. Sunderland a démarré en 1986, à l'époque où le gouvernement de Londres accueillait à bras ouverts les "transplants" japonais pour suppléer une industrie auto britannique exsangue. Investissement total jusqu'ici de Nissan sur le site: 4,3 milliards d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/08/2013 à 12:31 :
Je disais il y a quelques semaines que la GB allait bientôt dépasser la France en production autos....qu'importe d'avoir des marques françaises si elles produisent hors de France.... la GB est en train de regagner tout ce qu'elle a perdu....Mini, Nissan-Infiniti, Ford, BMW, Bentley, jaguar etc.... voilà des voitures rentables qui rapportent autrement plus que les Twingo, clio etc....
a écrit le 20/12/2012 à 17:30 :
4,3 md/ d' euros...d'investissement + 1 en Algérie...ce groupe n' est pas géné aux entournures .La délocalisation
a du bon . Et nous on financent les chomeurs.....
Réponse de le 02/12/2014 à 17:19 :
Très simple, l'état Français n'est pas très différent que US, Mexique... Pour commenté simple: Valls-Donne moi argent.
-Pdg's de gros groupes- Combien tu veut?
-Valls- Je sais pas...hummm...un compte Suisse avec 1million et 1 maison en Espagne parce que ma femme adore l'Espagne.
Pdg's- Excusez moi, le compte Suisse en Euro ou en Dollar?
Valls- Tu blague ou quoi? En Dollar, T un ouf toi.
Réponse de le 02/12/2014 à 19:37 :
invoquer la solidité des grands groupes et leur expertise est un argument spécieux quand on voit avec effroi la dérive astronomique des epr en particilier le finlandais construit par Areva et celui d Edf. Concernant le projet français, on fait fi de la confiance des clients privés des entreprises françaises en course. alléguer des risques potentiels de faiblesse financière potentielle est un mauvais procès d intention. À l heure des délocalisations d emploi, c est se tirer une balle dans le pied en négligeant une saine conmpetition. dire qu on veut investir 300 milliards pour relancer l économie europeenne ... on megote un tantinet
a écrit le 20/12/2012 à 0:08 :
ouais, nissan va produire dans l'usine Sunderland le modèle haut de gamme. création de 1000 emplois en Angleterre. ça fait quoi pour notre pays! Ca veut dire que Renault avec son association permet à une société de Japonaise Nissan de vendre en Europe. Ce n'est pas comme ça que notre pays va bénéficier des emplois favorisés par les ventes. On va acheter en France des voitures japonaises, de surcroit fabriquée en Angleterre. Ca nous fait une belle jambe.
a écrit le 19/12/2012 à 22:13 :
Faut croire que la France fait fuir Renault-Nissan aussi....Quelle tristesse!
a écrit le 19/12/2012 à 21:06 :
Nissan = Renault, non? Patriotisme économique? Allo Arnaud? Où est-il passé? En vacances de Noël?
Réponse de le 20/12/2012 à 9:46 :
Carlos Ghosn est un manager international il possede quatre passeports: bresilien ,libanais, francais,israelien il a donc plusieurs cordes a son arc .Si Renalt s'ecroule il y a encore Nissan mais il risque quand meme de perdre son job mais c'est sans importance pour lui,il retrouvera un autre poste paye au dessus du smic.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :