La marque roumaine à bas coûts Dacia sauve les ventes mondiales de Renault

Avec 1,3 million de véhicules commercialisés dans le monde, les ventes du groupe Renault ont baissé de 1,9% sur le premier semestre. La marque au losange seule, sans le roumain Dacia, baisse de 4,6%, malgré la nouvelle Clio IV. La filiale à bas coûts Dacia grimpe, en revanche, de 16,5%...

2 mn

Jérôme Stoll, Directeur commercial du groupe Renault. Copyright Reuters
Jérôme Stoll, Directeur commercial du groupe Renault. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Les ventes hors d'Europe ne parviennent pas à compenser le plongeon sur le Vieux continent.  Avec 1,3 million de véhicules commercialisés dans le monde, les ventes du groupe Renault  ont baissé de 1,9% sur le premier semestre 2013.  Pas terrible. mais il y a plus grave. Les volumes de la marque Renault seule, sans le roumain Dacia, baissent de 4,6%, malgré la nouvelle Clio IV lancée à lautomne dernier!

La filiale à bas coûts Dacia grimpe, elle, en revanche, de 16,5%... Portée par le succès du 4x4 Duster, le véhicule le plus vendu du groupe de Boulogne-Billancourt, la montée en puissance du monospace Lodgy et de l'utilitaire Dokker ainsi que le renouvellement des Sandero et Logan, Dacia représente, avec 211.438 véhicules, 16,2% des ventes du constructeur tricolore dans le monde. Pourtant, cette marque n'est commercialisée qu'en Europe et sur le pourtour méditérranéen. Ailleurs, les Logan, Sandero ou autres Duster sont diffusés sous la marque... Renault.

Renault chute durement

Sur la seule Europe, le  groupe au losange dans son ensemble dégringole  de 7,3%  à 656.580 unités. Mais la seule marque Renault s'effrite carrément de 12,5%. La marque Renault voit sa  pénétration (voitures et utilitaires) reculer d'un demi-point à 7,2% (-0,5 point). Dacia gagne pour sa part  0,4 point à 2%. Le label roumain réalise ainsi la meilleure progression en parts de marché et en volumes, toutes marques confondues, sur le Vieux continent.

Hors d'Europe, le groupe français acccroît ses ventes de 4,3% à 646.274 véhicules. La part des livraisons hors d'Europe s'établit à 49,6% du total, contre 46,7% au premier semestre 2012. En Russie, dans un marché en baisse de 5,7%, les ventes  progressent de 9,5%, La Russie devient à fin juin le deuxième débouché du groupe dans le monde... derrière la France. Grâce en particulier au fameux Duster (commercialisé en Russie sous le label Renault), la vraie vache à lait du groupe générant de très fortes marges. Les volumes augmentent de 6,7% en Méditerranée-Afrique (à 196.543 unités), 7,8% en Asie-Pacifique (125.400 véhicules).

Marché français pire que prévu

"La croissance du marché automobile mondial devrait se poursuivre en 2013, avec une hausse de 2%, contre 3% prévus en début d'année", explique le communiqué de Renault. Cette évolution marque le "ralentissement de la croissance dans certains pays émergents, alors que l'Europe s'oriente toujours vers une baisse de marché de 5%, avec un marché français en baisse de 8% - contre 5% prévus jusqu'à présent"

« L'accroissement de nos capacités industrielles à l'international, ainsi que la pertinence et l'attractivité de notre offre, doivent nous permettre de dépasser en 2013 notre volume de ventes mondiales 2012 et de regagner des parts de marché en Europe, sous réserve que les marchés européens et français ne se dégradent pas plus , souligne Jérôme Stoll, le directeur commercial.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 15
à écrit le 14/07/2013 à 15:39
Signaler
Les véhicules solaires comme ceux présent en classe Crusier (2 à 4 places) du Solar World Challenge 20134 ou Shell Eco Marathon sont nettement plus performants (voir ceux de Purdue Univ, Callgary, eVe Sunswift, Solarword GT, Cuer, Stella d'Eindhoven ...

à écrit le 14/07/2013 à 10:12
Signaler
le journaliste qui a repris les communiques d evictoire de renault aurait du lire l'article du PDG de Toyota dans challenges. Quand votre confrere lui a demandé pourquoi il ne se lançait pas dans une strategie low cost comme renault , la reponse a ét...

à écrit le 13/07/2013 à 16:03
Signaler
La stratégie de Renault Alliance s'inscrit dans un processus global incluant toutes les composantes de l'alliance. Inutile donc de se lancer dans la micro comptabilité à mi terme et surtout de prétendre en tirer des conclusions! Le groupe a depuis lo...

le 04/09/2013 à 9:31
Signaler
@Dacia Les Roumains et les Roms, ce ne sont pas les mêmes populations... Quant au "modèle" low cost appliqué à l'automobile, il n'est qu'une modalité parmi d'autres d'un système liberal qui l'applique un peu partout : agriculture, industrie des matiè...

à écrit le 13/07/2013 à 14:15
Signaler
Oui, oui, toujours les mêmes articles. On peut aussi dire que Renault a sauvé les ventes (mondiales ou pas) de Dacia. Sans Renault, Dacia en serait toujours à la R12 voire la Nova, en-dessous des standards de sécurité. PS : la photo de l'article est ...

le 15/07/2013 à 17:20
Signaler
je me demandais comment vous arriveriez à citer KIa...belle prouesse, dommage que pour en arriver là vous soyer obliger de dire n'omporte quoi !!!

à écrit le 12/07/2013 à 23:26
Signaler
Dacia ... La marque qui allie basse qualité de voiture francaise, et production a l'étranger. Quitte a aider a délocaliser nos emplois, acheter une asiatique, vous aurez au moins la qualitée.

à écrit le 12/07/2013 à 20:50
Signaler
Pour ma part, je retiens que "Le label roumain réalise la meilleure progression en parts de marché et en volumes, toutes marques confondues, sur le Vieux continent." et que "La part des livraisons hors d'Europe s'établit à 49,6% du total, contre 46,7...

à écrit le 12/07/2013 à 19:16
Signaler
Sans Dacia où en serait Renault ? Non seulement Renault recule presque partout , mais beaucoup de voitures Renault sont en fait des Duster, des Sandero , des Logan avec le losange sur le capot , Donc sont des ...

le 12/07/2013 à 22:01
Signaler
Il ne faut pas poser la question dans ce sens. Le groupe Renault (incluant Dacia) propose une gamme de véhicule, avec une segmentation particulière en Europe (des badges Renault ou des badges Dacia). Ca ne reste qu'une considération commerciale / mar...

à écrit le 12/07/2013 à 17:33
Signaler
Une solution pour redresser les ventes chez Renault: débaucher le directeur commercial de KIA, trop tard les Chinois de Volvo l'ont déjà fait !!!

le 16/07/2013 à 12:24
Signaler
Regarder les chiffres de ventes en Europe pour le moins de juin. -3,4% pour Kia et -7,2% pour Hyundai quand Renault limite sa baisse à 3% et Dacia explose ses ventes avec +17%

à écrit le 12/07/2013 à 17:22
Signaler
Combien d'articles sur le site de La Tribune sur les chiffres de vente des bagnoles ? Tant on y est, pourquoi pas un compteur pour chaque marque qui permet de suivre en direct chaque vente signée ?

le 12/07/2013 à 17:50
Signaler
Vous n'êtes pas obligé de les lire. C'est le moment des bilans semestriels des groupes, qui intéressent beeaucoup de lecteurs.

le 12/07/2013 à 17:52
Signaler
C'est un peu la loi des fin de semestre ... les résultats commerciaux sont présentés ... attendez quelques jours et ce seront les résultats financiers du 1er semestre ça changera des chiffres des ventes....

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.