L'Alliance Renault-Nissan vise la barre des 10 millions de ventes annuelles

 |   |  309  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Carlos Ghosn, double PDG de Renault et Nissan, vise les 10 millions de ventes en 2016-2017, contre un peu plus de 8 millions l'an passé. L'écart entre Renault et Nissan continuera-t-il à se creuser au sein de l'Alliance?

L'Alliance Renault-Nissan vise les 10 millions de ventes annuelles en 2016-2017. Le PDG de Renault et Nissan, Carlos Ghosn, a annoncé l'objectif dans un entretien accordé au quotidien japonais Nikkei ce mercredi. Au cours du dernier exercice fiscal  (avril 2012 à mars 2013 selon les normes nippones), l'Alliance a écoulé 8,10 millions de véhicules dans le monde. Il y a quinze ans, Renault et Nissan atteignaient ensemble moins de 5 millions d'unités.

Toyota  atteindrait les 10 millions cette année

Les 10 millions d'unités annuelles n'ont jamais été atteintes par aucun constructeur à ce jour, même si le numéro un mondial, Toyota, devrait y parvenir dès cette année selon ses prévisions. Carlos Ghosn prétend que Renault-Nissan peut atteindre cette barre grâce  aux pays émergents, à l'extension de la gamme (des voitures à bas prix à 3.000 euros aux 4x4 ou luxueuses berlines) et aux technologies avancées comme les motorisations électriques. Le double PDG  veut notamment augmenter les parts de marché en Chine, le Brésil, au Mexique et en Thaïlande.

Déséquilibre croissant

Cette croissance creusera-t-eille encore le déséquilibre entre Renault et Nissan? L'an dernier (année calendaire 2012), Nissan a écoulé 4,94 millions d'unités (+5,8% grâce notamment à un rebond au Japon et aux Etats-Unis) et Renault - qui détient 43,4% du capital du nippon - 2,55 millions seulement (-6,3% à cause du plongeon des marchés européens). Le japonais écoule aujourd'hui deux fois plus de véhicules que son actionnaire tricolore. Certes, on pourra bientôt consolider le russe Avtovaz (610.900 unités en 2012, -5,5%) dans les volumes du constructeur français. Renault détient en effet 25% des parts du fabricant des Lada et en prendra prochainement le contrôle. Mais, même ainsi,  la disproportion n'en demeure pas moins flagrante. En 1998, dernier exercice avant l'Alliance, les ventes des deux constructeurs étaient proches : 2,2 millions pour Renault, 2,6 millions pour Nissan.


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/07/2013 à 14:57 :
Vous n'avez toujours pas compris que CC raisonne en groupe intégré pour "l'alliance" et peu importe RENAULT malheureusement.
a écrit le 28/06/2013 à 0:33 :
Kia et Hyundai baissent aux usa et en Europe. Moi j'ai donné et j'en veux plus : trop de problemes avec ma Kia
a écrit le 26/06/2013 à 11:46 :
10 MILLIONS C EST COMME SON SALAIRE ANNUEL.CA DONNE PAS ENVIE DE LUI ACHETER UNE VOITURE.
a écrit le 26/06/2013 à 11:21 :
En retirant les ventes Dacia sur 2012, on arrive à 1,5 million de Renault vs 5 millions de Nissan. En 15 ans, Nissan est passé de la parité à des ventes plus de 3 fois supérieures !!! En 2016, le big 4 accueillera un autre constructeur asiatique en compagnie de Toyota, VW et GM...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :