PSA essaye de compenser le plongeon de ses ventes en Europe par le boom en Chine

 |   |  668  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
PSA essaye de compenser son plongeon en Europe par le boom en Chine ou en Amérique latine. Les ventes du groupe auto français ont globalement chuté de 1,1% au premier semestre (hors véhicules en pièces détachées) à 1,46 million d'unités. Si l'on compte les ventes totales (y compris les composants pour l'assemblage en Iran, stoppé l'an dernier), la chute est plus sévère (-10%).

PSA essaye de compenser son plongeon en Europe par le boom en Chine ou en Amérique latine. Les ventes du groupe auto français ont globalement chuté de 1,1% au premier semestre (hors véhicules en pièces détachées) à 1,46 million d'unités. Si l'on compte les ventes totales (y compris les composants pour l'assemblage en Iran, stoppé l'an dernier), la chute est plus sévère (-10%). Le problème, c'est que, en Europe, c'est la dégringolade. Or, le Vieux continent absorbe encore 58,5% des ventes totales du groupe. Les volumes européens de PSA Peugeot Citroën se sont établis à 855.000 véhicules sur six mois, en recul de 13%. Peugeot fléchit de 12,4% sur le Vieux continent et Citroën de 13,2%. 

PSA met en avant la baisse globale du marché (-7 % en Europe). Mais la décroissance de PSA est malheureusement plus structurelle en Europe.  PSA détient 11,2% du marché de l'Union européenne (sur cinq mois 2013, voitures particulières seules), contre 12,9% en 2007, 15% en 2002, selon les statistiques de l'ACEA (Association des constructeurs européens). Le constructeur est notamment concurrencé par Volkswagen et le coréen Hyundai-Kia, mais aussi les spécialistes germaniques du haut de gamme... qui font des voitures de petite taille ou compacte. Certes, PSA se vante du succès de la 208 et de l'excellent niveau de commandes du "Crossover" 2008,  " largement au-dessus des objectifs" avec plus de 29.000 depuis son lancement mi-mai. Pour répondre à cette forte demande, la cadence de production du 2008 va même augmenter sur le site de Mulhouse, avec le montage d'une nouvelle équipe. Mais, c'est insuffisant.

Les ventes hors d'Europe compensent en partie la chute sur le Vieux continent. En Chine, PSA progresse deux fois plus vite que le marché, avec 278.000 unités sur le semestre( +33%) grâce notamment aux lancements du Peugeot 3008 (plus de 25.000 facturations en six mois)  et de la Citroën C4L  (20.000). PSA vient d'inaugurer sa troisième usine locale, le site de Wuhan III, en attendant d'ouvrir une quatrième à Shenzhen, à la rentrée, dédiée à la gamme DS. Après un long marasme, PSA décolle enfin en Chine.

PSA cartonne aussi en Amérique latine où il affiche une augmentation des ventes plus de deux fois supérieure, là aussi, à celle du marché, à 146.000 unités vendues (+ 20 %), grâce notamment à la 208, désormais fabriquée au Brésil. Le groupe progresse aussi en Algérie (+66 % à 58 400 unités) ou en Turquie  (+20% à 30.100 véhicules). Les ventes chutent en revanche en Russie. Le problème, c'est que les ventes hors d'Europe sont encore faibles...  La part de  marché en Chine demeure marginale (près de 4%), tout comme celle au Brésil ou en Russie.

En Europe, PSA compte sur de nouveaux modèles à la rentrée. La nouvelle Peugeot 308 sera commercialisée à la rentrée, ainsi que le nouveau Citroën C4 Picasso en version sept places (le cinq places vient d'être lancé). Le second semestre verra également le lancement de la version turbo du mini-moteur à essence trois cylindres d'entrée de gamme, éjà produit à 200.000 unités dans l'usine de Trémery. Sera-ce suffisant? Pas sûr du tout. La chute de pénétration de PSA est d'autant plus inquiétante en Europe que la firme a annoncé qu'elle visait le retour à une trésorerie équilibrée fin 2014... à la condition de maintenir sa part de marché!

Le groupe a vu son résultat opérationnel courant plonger dans le rouge de 576 millions l'an passé. Dans la seule division automobile, PSA affiche un déficit opérationnel de 1,5 milliard, soit une marge négative de 3,9%. Tout cela dû essentiellement à l'Europe. Et Philippe Varin, président du directoire du constructeur, a indiqué lui-même que le groupe consommerait encore 1,5 milliard d'euros sur l'ensemble de l'année 2013. Le groupe doit trouver de l'argent frais pour l'an prochain. D'où ses négociations avec son allié GM , qui possède 7% de son capital, et le groupe chinois Dongfeng (son partenaire en Chine), pour qu'ils investissent dans la firme tricolore.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/08/2013 à 9:42 :
Etonnant comment Alain-Gabriel Merdevoye est capable de trouver des titres destructeurs pour jeter les trouble sur le présent et l'avenir de l'automobile Française ! PSA "essayant" de compenser le "plongeon" de ses ventes ! On sent les constructeur à la dérive "essayant" mais ne réussissant pas ! bien joué l'artiste !
a écrit le 10/07/2013 à 15:42 :
ou des Kia/Hyundai avec une garantie pour pigeons !

On possède de très belles autos. La 308 était moche au possible, la 207 lourde. Et les nouvelles 208, 308 , C4 picasso et le 2008 sont très beaux, bien plus réussis que les Polo, Touran, Golf, A3.

Achetons la qualité française !
a écrit le 10/07/2013 à 9:33 :
Nous avons les moteurs que les européens cherchent : Diesel de 90 à 110 CV . Essence 3 cylinde autour de 1L et, des Turbo compressés juqu'a 200 CV. ce qui doit representer 75 % au moins des besoins A moins que vous ne pensiez que les Européens cherchentV10 bi turbo pour installer dans leurs compacts ??
a écrit le 09/07/2013 à 16:11 :
PSA ne discute pas avec différents partenaires parce qu'il cherche de l'argent frais, la problématique passagère financière se réglant plus vite que prévu, elle était surtout liée à sa banque de financement que la baisse des taux et la fermeture du crédit pour ses sous-traitants avait mise à mal. PSA discute pour que des alliés anciens ou nouveaux participent avec lui au développement du groupe. Cela peut revêtir différentes formes dont l'une qui n'est pas exclue d'une prise de participation croisée. Il y a aussi la volonté d'une dynamique de proposition : la prise de participation n'est pas tabou mais on n'est pas obligé de le faire... un jeu subtil. Le constructeur se trouve par ailleurs "à bord" de plusieurs marques comme cela prend aussi forme chez Opel, une autre manière de vendre.
a écrit le 09/07/2013 à 14:50 :
l'Handelsblatt allemand de ce-jour (que 98 % des français ne lisent pas) fait l'éloge et pas la
critique ou ironie "très bon marché" des blogueurs LT sur les produits allemands,d'un produit
PSA nommé Metropolis 400 : scooter à 3 roues (voir Piaggio) que les allemands voudraient
importer pour le mois de septembre!!!! Voyez les allemands ne sont si chauvins comme on
le crois.Mais très généreux et se font des soucis pour notre balance commerciale!!!!
Pour plus d'infos sur Metropolis 400 lire Handelsblatt.Ici personne parle de ce produit... drole!!!
Réponse de le 09/07/2013 à 15:31 :
Les articles de M. Verdevoye sont également très élogieux sur les produits allemands. Et ce n'est pas un article tous les 6 mois (comme pour le Handelsblatt), mais 3 articles par semaine dont M. Verdevoye nous abreuve.
Réponse de le 09/07/2013 à 16:14 :
@ivan
Pour introduire - a nouveau- une dose d'humour, parodiant la mère Denis, je dirais, c'est bein vrrai ça !
Réponse de le 09/07/2013 à 16:25 :
La Chancellerie n'est pas dans les même dispositions, @attila. Après avoir fait traîner des années l'accord sur le CO2 qui doit prendre place en 2020 seulement, elle prétend désormais ne plus pouvoir l'appliquer totalement, le seuil de rejets étant fixé à cette date à 95 gr/km. Ce qui effraie les allemands c'est qu'il devrait être porté à 75 gr/km cinq ans plus tard. Ils considèrent ne pas avoir la technologie nécessaire. mais surtout, ils tiennent les groupes français dans une incertitude stratégique importante. Ceux-ci ne peuvent lancer des études pour des gros véhicules polluants "interdits" mais que les allemands continuent de vendre et se trouvent pris à contre- pied avec leurs SUV et 4x4 légers pourtant bien calibrés pour les nouvelles normes qui auraient normalement dû entrer en application. Une certaine manière de finacer qui commence à sérieusement irriter.
Réponse de le 09/07/2013 à 17:42 :
@ ivanleterr.moi,je suis un lecteur de LT et pas un rédacteur.Si vous croyez que LT nous
harcèle avec (tous les jours) , un produit,une décision,intervention,etc.allemande,adressez
vous aux responsables et pas à moi (indirectement).
Pour vous tranquilliser,une fois pour toute,je déteste les diatribes envers un Pays,produits,
personnes,etc.Je n'ai rien à voir avec les allemands,leurs produits,etc.J'habite 12.000 km
de l'Europe et tout me semble si étrange et loin.Lire certains commentaires idiots,chauvins,
etc.me fait simplement vom....r.Gardez votre humeur!!!!
Réponse de le 09/07/2013 à 20:06 :
Vous vous prenez pour une victime? J'ai le droit d'exprimer mes convictions, ne vous en déplaise. On a mieux a faire qu'a acheter des produits allemands. Je persiste et signe.
Réponse de le 10/07/2013 à 10:28 :
Tien revoila Ivan tjs pret a en decoudre. La terreur des bacs a sable a du connaitre une experience traumatisante. Qu'est ce qui se passe un petit allemand vous a piqué votre pelle et votre saut quand vous etiez petit?
Réponse de le 10/07/2013 à 12:06 :
On est ici pour débattre et non pour faire de la psychologie de comptoir. Ceci dit, je comprends que vous soyez à court d'arguments. Je suis persuadé que les Français finiront par faire le bon choix et éviteront d'acheter allemand.
Réponse de le 10/07/2013 à 14:32 :
Sauf qu'il n'y a pas de débat avec vous. Le seul truc qui vous bote vous c'est de casser du bosch.
Réponse de le 10/07/2013 à 15:00 :
Je n'ai rien contre les Allemands, au contraire, et je ne critique jamais les personnes, contrairement à ce que vous faites. Je parle seulement "politique" et des hommes politiques. Votre réaction virulente montre en tout cas que j'ai touché un point sensible chez vous et vos acolytes, ce qui en dit long.
a écrit le 09/07/2013 à 13:21 :
Parce que ni PSA , ni Renault , ni Citroën ne disposent du moteur que l'étranger réclame , plus quelques autres détails.
Maintenant , le développement de ces marques à l'étranger ne doit pas occulter le fait que le taux de pénétration parait fort , parce que justement, il part de très bas.
Enfin , la crise est mondiale...par conséquent , cette " avancée " sera bientôt anihilée.
Il faudra admettre que nos marques ont trop tardé à se développer en Asie , notamment.
Réponse de le 09/07/2013 à 17:34 :
Ce que vous dites est assez loufoque, @Antoine. Parce que notre pays n'a reçu qu'indirectement la manne monétaire distribuée par les américains après guerre, nos constructeurs se sont developpés sur les gammes modestes (celles que pouvait acheter la population de notre pays) tout en restant généralistes. Les allemands ne diposaient alors que d'un seul généraliste, VW, qui a progressivement fait, normalement, à lui seul la totalité de ce que fait en Europe PSA et Renault Alliance soit environ 24% du marché. On aura noté que la population allemande est d'un tiers plus importante que le nôtre. Reste les deux autres constructeurs de "luxe" segment sans concurence réelle qui sont montés à pratiquement 11% à eux deux. Cette base nationale leur a uniquement permis d'aller plus tôt sur des marchés étrangers avec leurs ous-traitants et en Chine de bénéficier de l'incroyable coup de chance qu'à vrai dire personne n'avait prévu. C'est le passé récent. Désormais, après avoir fait le plein ils doivent faire face au repli qui s'annonce, à commencer par celui de leurs parts et de leur masse en l'Europe. Comment seront répartis les marchés parmi les allemands est une question difficile. Pour l'instant la reprise de Opel par PSA et la chute programmée de Fiat permettront de temporiser. A terme de 10 ans Daimler devra fusionner avec BMW pour continuer à exister.
a écrit le 09/07/2013 à 12:39 :
Je ne comprends pas pourquoi en France on se tire systématiquement des balles dans les pieds...................
Pourquoi ne pas être fier de nos marques PSA, Renault qui vendent et essayent de se développer à l'étranger ?................
Cette auto flagellation est vraiment un sport Français
a écrit le 09/07/2013 à 12:37 :
Espérons que les ayatollah arrêteront définitivement l'achat de PSA & RENAULT
mais avec la reprise des relations entre IRAN & USA, General Motors finira par achever totalement ces 2 marques. AMEN
a écrit le 09/07/2013 à 11:53 :
- 1,1 % : est-ce vraiment une "chute" (sauf si l'on considère que les ventes devraient augmenter de 20 % par an, ce qui est illusoire en Europe puisque nous sommes déjà suréquipés).
a écrit le 09/07/2013 à 8:01 :
Encore un article qui regarde les choses par le petit bout de la lorgnette... si l'on comparait ces chiffres a la concurrence y compris allemande, le ton de l'article serait tout différent.
Réponse de le 09/07/2013 à 8:20 :
@ivanleterrib.pourquoi les allemands et pas les italiens,usa,japon et corée? Vous n'avez pas
encore trouvé un antidote à votre germanophobie... c'est grave mon cher ivan.Utilisez plus
la carte vitale,ça pourra vous aider!!!!!
Réponse de le 09/07/2013 à 9:42 :
@attila
Je ne partage pas, on peut dénoncer sans être germanophobe, ce que je fais, la présentation de VAG pour ce qui concerne la façon de taper sans mesure et/ou avec condescendance sur PSA par ex et l'opposer aux positions dithyrambiques enflammées de ce même VAG sur VAG AUDI etc... c'est une coloration, elle est chez lui constante et sans nuance. Pour exemple , je lis tous les jours auto titre, la globalité de la presse auto, si vous ne connaissez pas, faites un tour, vous saisirez alors la différence de traitement et de titrage des françaises. A qui profite le crime ?
Réponse de le 09/07/2013 à 10:06 :
@ Godrev: moi,je roule japonais et la diatribe franco-allemande m'emm....c'est de la frustra
tion des germanophobes,voir ivanleterr et autres.
Je lis en 4 langues si ça vous interesse et je suis informé plus que 80 % des lecteurs de LT.
Dans aucun autre journal j'ai trouvé autant des germanophobes comme dans LT.
A vous de juger.....
Réponse de le 09/07/2013 à 10:47 :
Je lis en cinq langues et je n'ai jamais vu un forum où les opinions peuvent s'exprimer aussi librement. Bravo à la Tribune ! Par ailleurs, comme vous le savez (car votre refrain sur la germanophobie est connu), je n'ai rien contre les Allemands, au contraire. Mais je n'achète pas de produits allemands. Je préfère aider les économies qui en ont le plus besoin. Je vois bien que ce type de critique vous gêne. Car sans les produits allemands, on se demande à quoi ressemblerait l'Allemagne.
Réponse de le 09/07/2013 à 11:26 :
@ivanleterr. L'Allemagne ressemblerait à la France de nos jours.......satisfait ?
Réponse de le 09/07/2013 à 11:37 :
L'Allemagne ressemblerait à la Hongrie... voire pire.
Réponse de le 09/07/2013 à 11:45 :
@attila@ivan Moi aussi, je roule japonais, en ce moment, après 40 ans en Renault et Citron sans jamais de vrais problème, une voiture tous les deux ans, faites le compte, 2 000 000 de kms... Je l'ai déjà dit ici, je roule en SUB parce que j'ai besoin d'une 4 RM dans ma région de montagne, mais j'attends AVEC IMPATIENCE un vrai break 4 RM Renault ou Citron. Ensuite ma position sur les allemandes est simple et je veux le croire objective, belles autos, parfois oui mais un gros manque global de fiabilité actuel pas suffisamment dénoncé et qui piège souvent l'acheteur à qui on a vendu la fiabilité teutonne, point barre--et j'ai côtoyé dans ma profession toutes les concessions de marques allemandes, japonaises et étrangères-. Et moi, pardon de cette insuffisance, je ne parle que 3 langues, 4 avec le morvandiau. Parc actuel, juste pour rigoler, sub XV, Corsa 4, 2 CV AZU 56 Traffic 1.9 ! Mais également bravo pour avoir passé ma critique de VAG, la Tribune est réellement un espace de liberté d'opinions et je l'en remercie sincèrement.
a écrit le 09/07/2013 à 7:10 :
Vive PSA, le dernier constructeur automobile français ! Design, confort, tenue de route, émissions de CO2, les voitures Peugeot et Citroën sont très bonnes.
a écrit le 09/07/2013 à 0:18 :
En France, on achète étranger. Ce n'est pas étonnant si nos entreprises s'écroulent.
Renault a l'avantage de posséder Nissan, sans cela ça serait encore pire pour lui.

Bref, si on mettait un peu plus d'argent pour acheter une française au lieu d'une asiatique, ou qu'on reconnaissant le haut de gamme français comme tout à fait satisfaisant par rapport à l'allemand, notre économie ne s'en sortirait que mieux.
Réponse de le 09/07/2013 à 9:26 :
Quel haut de gamme français ? Ça n'existe plus.
Réponse de le 09/07/2013 à 9:41 :
C'est votre droit de mettre plus d'argent dans les voitures soit disant françaises, ce n'est pas le mien. En plus hier j'ai vu un reportage sur l'arnaque des pièces détachées qui coûtent 70% plus chères que dans les autres pays d'Europe, c'est encore une arnaque de plus. Enfin j'ai acheté une friteuse Seb et je suis dans l'impossibilité de trouver une pièce détachée. Alors je ne dit pas que pour les marques étrangères tout est parfait mais c'est nettement moins chères mais il n'y a pas photo.
Réponse de le 09/07/2013 à 12:33 :
Moins cher pourquoi? La plupart des objets manufacturés le sont dans des pays ou il n'y a ni protection sociale, ni normes écologiques, etc. Alors renoncez a tous vos acquis sociaux, et ensuite oui on pourra parler de qui est le plus cher ou le moins cher. De plus, l'exemple de Seb est assez frappant, parce que leurs prix sont comparables aux prix du marché, et toutes les marques étrangeres ne sont pas moins cheres.
Sans aller jusqu'a parler de haut de gamme, les voitures francaises ont une qualité remarquable, et ils ont gommé pas mal de défauts au cours des 10 dernieres années (aspect intérieur, fiabilité qui étaient a revoir). Je ne dis pas que tout est parfait mais sachons reconnaitre nos qualités aussi. Et le prix d'achat actuel d'une voiture francaise est a peine plus élevé qu'une coréenne ou une japonaise, voire équivalent. De plus, les ventes de voitures allemandes (que je ne dénigre pas) sont élevées, ce qui prouve que ce n'est pas un probleme de prix.
a écrit le 08/07/2013 à 21:51 :
En France, pour aimer ce qu'il reste de notre industrie automobile, il faut vraiment éviter de lire les journaux ou regarder la télé. C'est incroyable ce bashing incessant. Pour preuve, Renault place ses moteurs aux 3eres places du GP de F1 hier et aucun média n'en parle. Même Renault ne communique plus dessus ... Il y a 8 jours, Loeb et la 208 atomisent le Pikes Peak. Très peu de couverture médiatique alors que cet exploit a ete tres largement mediatise aux US (même si 3/4 des americains n'ont jamais entendu parler de Peugeot auparavant). 3 ans que je bosse et vis en Allemagne et la différence d'appréciation par rapport a l'industrie en général est tout simplement effarant. Sacrés médias français ...
Réponse de le 08/07/2013 à 22:08 :
C'est surtout une spécialite VAG sur la Tribune.
Réponse de le 08/07/2013 à 23:30 :
Superbe performance de Renault au pays des panzers teutons !!! Sans un incident de paddock (Weber), c'était 4 moteurs, Mercedes a été au dessous de tout...
Réponse de le 09/07/2013 à 8:15 :
@Sacréjf.-godrev-Lou Papet: ici c'est le problème à PSA et pas Renault.
Tourner l'attention des vrais problèmes c'est une marque typiques des français
et ses medias.
On peut se laisser masturber (psycologiquement) avec mille des façons.Il faut seulement choisir
la meilleure et la plus apte.
Réponse de le 09/07/2013 à 9:28 :
c'est vrai ce que vous dites sur les exploits sportifs récents , a moins d'accidents spectaculaires qui interressent certains médias racoleurs , mais dans l'ensemble ce qui les effraie c'est de donner ces informations car les écolos demagos sont bien placés pour critiquer ces courses qui servent a rien , polluent et que ce sont encore des privilégiés par leur argent a faire de tels spectacles , cette mentalité là est forte en france actuellement , c'est pour cela que le tour de france est bien regardé contrairement aux sports mécaniques
a écrit le 08/07/2013 à 20:40 :
Malgres les titres alarmistes du journaliste, il oublie de voir que au T2 psa a vendu plus au T2 2012, que les pertes en volumes on pratiquement ete divise par 2 en Europe entre T1 et T2 et que le lancement de DS3 cabtio + 2008+ C4 picasso 5 et 7 places+308+C3 sans souci de prod etc...plus les nvx moteurs turebo vont faire encore croitre plus fortement les volumes de psa au second semestre. Et je ne parle precisement de l'internalisation qui explosent et la Russie suivra aussi car les lancements sont decalé...

2013 qu'au T1 2013 (786.800 contre 674.000), mais SURTOUT plus au T2 2013 qu'au T2 2012 (786.800 contre 784.500) ... ceci en VOLUMES bien sûr
Réponse de le 09/07/2013 à 6:31 :
Psa augmente ses parts de marché, 1er en Espagne au mois de juin,
Réponse de le 09/07/2013 à 12:26 :
Merci @ PSA va mieux ; j'en ai appris plus sur leur progrès en 8 lignes que dans tout l'article (qui reprend pour beaucoup des articles précédents...).
a écrit le 08/07/2013 à 20:10 :
Sacré Verdevoy, PSA essaie de compenser, je ne lis plus que ses titres... ah ah ah
a écrit le 08/07/2013 à 19:41 :
Bein oui un !! L'entreprise Peugeot vend où elle trouve un marché. Une fois le marché crevé elle passe à un autre.
a écrit le 08/07/2013 à 19:16 :
J 'ai vu par ailleurs que Peugeot va construire une usine au Vietnam pour y fabriquer un nouveau modèle qui est la 301 je crois .
Avec l'usine récente de PSA à Shenzen ,Peugeot peut augmenter ses ventes en Asie.
Et puis la nouvelle 308 arrive en Europe.
Par contre l'usine d'Aulnay-sous Bois, qui tourne au ralenti, devrait être fermée bientôt.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :