Renault et Peugeot résistent sur le marché européen... Dacia cartonne

 |   |  541  mots
Dacia Logan II   D.R.
Dacia Logan II D.R.
Dacia, la filiale roumaine de Renault, cartonne. La marque au losange elle-même et Peugeot s'en sont tirées avec une petite croissance sur le marché européen en juillet. Mais Citroën fléchit.

Renault et Peugeot ont arrêté de chuter en Europe. L'amorce du redressement ? C'est trop tôt pour l'affirmer, mais leurs immatriculations de voitures neuves ont même progressé en juillet dernier, selon des statistiques officieuses que s'est procurée latribune.fr - l'ACEA (Association des constructeurs européens) ne publiant pas les chiffres officiels durant l'été. Le groupe Renault a  accru dans son ensemble ses volumes de 9,3% à 92.170 unités en juillet en Europe (30 pays). Cocorico.

Dacia cartonne toujours

Il faut toutefois nuancer, car, une fois de plus, cette poussée s'explique essentiellement par le succès incontesté de la marque à bas coûts Dacia (28.100 immatriculations, +26,5%), la filiale roumaine de Renault, grâce notamment au renouvellement des Logan et Sandero. Les résultats de la marque au losange proprement dite sont moins satisfaisants.

>> Lire aussi : Le roumain Dacia sauve les ventes mondiales de Renault

Il n'empêche. Celle-ci est parvenue à augmenter ses immatriculations de... 3% à 64.100 véhicules en juillet, grâce aux  Clio IV et à leur nouveau dérivé « Crossover » Captur. Déjà ça.

 Le "Crossover" Peugeot 2008 en vogue

Au sein du groupe PSA, Peugeot a également progressé. Certes, la hausse est (toute) petite. La marque au lion a en effet crû de 0,2% le mois dernier à 63.430 unités en Europe. Cette petite croissance, générée par la petite 208 et le « Crossover » en vogue 2008, est toutefois contrecarrée, au sein de PSA, par le... recul de Citroën (-2,5% à 52.800). Dommage. Dans son ensemble, PSA se retrouve du coup en baisse de 1%.

>> Lire aussi : Le succès du Peugeot 2008 met du baume au coeur d'un PSA en crise

Les progressions de Renault et de la marque Peugeot constituent donc une bonne nouvelle… à tempérer. Ces  deux marques croissent d'ailleurs moins que le marché total européen (30 pays), lequel s'est accru de 5,2% à 1,025 million en juillet. Mais la structure des marchés n'est, il est vrai, guère favorable aux marques tricolores, puisque les pays qui souffrent le plus sont grosso modo ceux sur lesquels les constructeurs français sont les plus forts. Pas de chance.

 Parts de marché en recul

En conséquence, malgré de légers gains en ventes (sauf de Citroën), les parts de marché fléchissent. En juillet, le groupe PSA occupait ainsi 11,3% du marché automobile européen (12% un an plus tôt). Le consortium se retrouve toujours néanmoins à la deuxième place en Europe. Mais, malheureusement, il est de plus en plus détaché du numéro un, le groupe Volkswagen (25% de pénétration). Renault (avec Dacia) arrive au troisième rang. Il détient 9% du gâteau européen, devançant GM Europe (8%), Ford Europe (7,6%), le coréen Hyundai-Kia (6,5%), Fiat (6,1%), BMW (6%), Mercedes (5,6%), Toyota (4,5%).

Sur l'ensemble des sept premiers mois de l'année, le marché européen a reculé de 5,2% à cause des mauvais premiers mois. Sur ce total, PSA affichait une baisse de ses immatriculations de 12%, dont -10% pour Peugeot et -14% pour Citroën. Le groupe Renault fléchissait pour sa part de 3%, dont -9% pour la marque Renault et…un bond en avant de 18,5% pour Dacia ! La marque à succès de l'industrie auto tricolore est donc aujourd'hui celle qui n'assemble aucune voiture sur le sol  français. Etrange paradoxe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/08/2013 à 10:09 :
D'apres l'ADAC, nos francaises sont plus fiables que les Toyota et sont surtout loin devant Volkswagen qui possede l'une des pires fiabilité du marché !

Achetons dons nos marques.
Réponse de le 23/08/2013 à 15:27 :
avec votre argent, alors, oui, on achète des voitures françaises pour nous tous...
Réponse de le 28/08/2013 à 22:02 :
Sans source invraisemblable
Réponse de le 05/10/2013 à 6:52 :
Fiabilité des voitures classement des assureurs anglais : BMW Audi et Vw sont dans les derniers derrière les françaises http://www.caradisiac.com/Un-assureur-anglais-dresse-un-classement-des-casses-moteurs-83925.htm
a écrit le 21/08/2013 à 19:01 :
Toyota Yaris, la seule voiture fabriquée en France !!
Les marques "françaises" ne le sont que par le siège, "social"...
Réponse de le 23/08/2013 à 15:28 :
siège et social, je ne sais pas pourquoi, mais ça m'évoque les wc.
Réponse de le 25/08/2013 à 23:14 :
Bien sur vous avez raison les 150 000 salariés PSA France et les 110 000 Renault travaillent tous au siège social !
Quelle mauvaise foi...
La Yaris est seulement assemblée en France, son desing R&D etc viennent du Japon. Bref toute la partie intelligente est là bas, contrairement à PSA et Renault dont la R&D est en France contrairement à vos propos sots.
Dire que la Yaris est made in France, revient à dire que les PC Chinois que l'on achète rue Mongallet à Paris, assemblés dans l' arrière boutique le sont aussi !!!

a écrit le 21/08/2013 à 16:44 :
moi j'ai acheté une porsche à crédit, que je ne compte pas rembourser, ils n'auront qu'à me la reprendre ensuite, au moins j'aurai profité un peu
a écrit le 21/08/2013 à 8:42 :
Normal que Dacia cartonne, ce sont des voitures en carton pour neuneus...
a écrit le 21/08/2013 à 8:34 :
ce serait presque bien si on donnait aussi les niveaux de baisse d'immatriculations de volkswagen .... car "dans le marché européen", volkswagen aussi affiche le sourire grace a ses ventes en dehors de l'europe ....
a écrit le 21/08/2013 à 5:26 :
Qui l'eut cru il y a encore 20 ans à peine, qu'on deviendrait un pays "multiculturel" au bord de la faillite qui roule en Dacia... C'était donc ça le "projet européen' :(
a écrit le 20/08/2013 à 22:38 :
Sur la photo, la dacia porte les initiales de François Hollande et de Bonnes Vacances.
a écrit le 20/08/2013 à 22:31 :
qu'est-ce qui parce que sinon pourquoi dacia ? et pas peugeot ?
a écrit le 20/08/2013 à 22:30 :
Du plaisir dans la Golf 7 ? Avec sa mauvaise fiabilité et sa ligne consensuelle et molle, la Golf 7 est LA voiture de l'allemand en tong et chaussettes dans les campings...

Quel ridicule cette fierté de rouler là dedans !
Réponse de le 25/08/2013 à 17:28 :
N'importe quoi ..
Réponse de le 29/08/2013 à 14:44 :
J'invite @VAL47 à déménager en Tchéquie ou sont fabriqués 90 % de la plus values d'une Goff 7 et d'y travailler pour 400 EURO par mois ... Comme ça avec ses economies cette personne pourra se payer une Golf 7 au bout de 30 ans ...
a écrit le 20/08/2013 à 22:27 :
DACIA IS THE BEST.
a écrit le 20/08/2013 à 21:46 :
Une situation qui s'illustre en Europe où les ventes du groupe ont reculé entre janvier et juillet (- 3,1 % à 2,16 millions d'unités). L'activité s'est en particulier contractée de 2,6 % en Europe de l'ouest (hors Allemagne) et de 2,9 % en Europe centrale et orientale. Sur son marché intérieur, l'Allemagne, Volkswagen a livré 678 900 véhicules, soit 4,1 % de moins qu'il y a un an. http://www.lepoint.fr/auto-addict/business/groupe-volkswagen-les-ventes-a-3-2-en-juillet-16-08-2013-1714656_649.php
a écrit le 20/08/2013 à 20:17 :
mon dieu rouler en Dacia!!
on est tombé bien bas!!
en tout cas je roule avec ma Golf 7 et c'est un réel plaisir
a écrit le 20/08/2013 à 17:59 :
C'est normal ce sont des voitures très fiables, certes avec une finition austère mais avec beaucoup de confort. En plus les révisions sont abordables ce qui n'est pas le cas des autres marques donc c'est normal que le public reconnaisse ces qualités et en fasse un succès.
a écrit le 20/08/2013 à 17:06 :
Bien que la vulnérabilité de la croissance économique et le sentiment d'infériorité a entraîné un ralentissement du marché en 2012 et 2013, la France devrait retrouver une tendance de croissance à partir de 2014.
a écrit le 20/08/2013 à 16:41 :
Il semble que la présentation n'inclue pas la Russie où Renault est fort. Le groupe Renault intègre également les chiffres de pénétration de Nissan dont il est propriétaire (si l'on veut faire une analyse stratégique pertinente et non une action de comptabilité sans fondement) Le constat d'ensemble européen montre que Renault Alliance + PSA réunis produisent autant que VW ce qui correspond à la normalité européenne pour des raisons déjà expliquées. Sur le match France-Allemagne qui semble passionner, nos voisins ont donc encore l'avantage différentiel de leurs deux constructeurs Bmw et Daimler soit environ 11% de plus. Cet écart tendra à s'estomper nonobstant les effets actuels de la crise qui pèsent directement sur la gamme entry et au surplus touchent les zones où les constructeurs français sont forts. Les groupes français disposent toutefois en grande Europe des marges de progression importantes alors que les allemands vont être touchés par un effet de ralentissement inévitable. L'objectif d'ensemble est que les constructeurs européens dominent le plus possible leur marché, ce qui est le cas en progression. On se posera par ailleurs avec plus d'insistance la question de la véracité des chiffres fournis, l'organisme de collecte ne faisant que reproduire ceux qui lui sont donnés. C'est un problème qui modifie sensiblement la perception "marque" et qu'il convient désormais de poser.
a écrit le 20/08/2013 à 15:17 :
la decadense de renault est la photographie de l entreprise ..FRANCE ..gerer par les syndicats ...trop de payes a ne rien faire ......
a écrit le 20/08/2013 à 14:56 :
Monsieur VAG est incapable d'écrire un article sans affubler Dacia de son éternel "a bas coût" Pourquoi ne qualifie t-il pas Skoda et Seat de marque "a bas coût" de Volkswagen, et puis en poussant le ridicule encore plus loin, Volkswagen " a bas coût" de Audi, puis de Porsche, puis de Bugatti.
Le Renault-Dacia-Samsung Motors Bashing généralisé ne met en évidence que la mauvaise foi de ceux qui le pratique en France pour nuire à l'image de Renault, qui heureusement prospère dans le monde entier.
Et puis en matière de voiture Electrique, rira bien qui rira le dernier!!
a écrit le 20/08/2013 à 14:39 :
Je ne sais pas si les nouvelles sont bonnes ou mauvaises pour des constructeurs tricolores qui en pratique ne font plus qu'assembler leurs modèles en France quand ce n'est pas tout fait à l'étranger comme pour Dacia mais d'après les chiffres indiqués FIAT ne représente plus que 6% du marché européen, autrement dit, ce constructeur qui a racheté ou a été racheté par un constructeur américain est marginalisé en Europe, alors la situation des constructeurs nationaux n'est pas si catastrophique ce qui est ennuyeux c'est la progression constante du groupe VW car 25% si cela est exact c'est énorme!
a écrit le 20/08/2013 à 14:04 :
Triste de faire des Dacia insipides, autant passer à l'électrique.
a écrit le 20/08/2013 à 13:48 :
Bienvenu en France, seul pays où l'on se lamente des bonnes nouvelles et où l'on se réjouit quand tout va mal.
a écrit le 20/08/2013 à 13:19 :
Pour PSA, faire -1% dans un marché à +5.2% en perdant 0.7% de part de marché, ce serait donc"encourageant" ? :-))

Sans oublier qu'en juillet 2013 le marché européen pouvait compter sur un jour ouvrable supplémentaire par rapport à juillet 2012 (env. +4% donc) !

N'essaierait-on pas de nous faire prendre des vessies pour des lanternes ?
a écrit le 20/08/2013 à 12:10 :
Dacia est le meilleur représentant du savoir faire automobile a la francaise. Une pépite au meme titre que LVMH et Bouygues et tant d'autres. La résurection francaise est en route. Nos entreprises partent a la conquète du monde, notre culture, notre langue notre savoir faire se repand de plus en plus. Paris sera bientot de nouveau le centre de l'europe.
a écrit le 20/08/2013 à 11:46 :
" . . . puisque les pays qui souffrent le plus sont grosso modo ceux sur lesquels les constructeurs français sont les plus forts. Pas de chance." Rien à voir avec "pas de chance" mais tout à voir avec un management avec une vision désastreuse.
a écrit le 20/08/2013 à 11:24 :
la FRANCE aura ete bradee ..bien avant 2025 .......il suffit d ouvrir les yeux .. (les hors la loi font leurs lois )
a écrit le 20/08/2013 à 10:53 :
Les parts de marchés du groupe VW sont de 25% mais comprennent les marques VW, Audi, Seat, Skoda, Porsche, Bugatti, Lamborghini... Soit 7 marques differentes à comparer à Renault-Dacia ou Peugeot-Citroen...
a écrit le 20/08/2013 à 10:30 :
La renaissance de PSA et Renault n'est qu'un signe avant courreur de la future domination francaise de l'Europe.
a écrit le 20/08/2013 à 10:19 :
"La marque à succès de l'industrie auto tricolore est donc aujourd'hui celle qui n'assemble aucune voiture sur le sol français. Etrange paradoxe." Normal, au regard de ceux qui ont voulu la mondialisation, aucun produit sans trop de valeur ajoutée n'est plus fabriqué dans le pays sauf le luxe à la Française, les allemands sont le seul contre exemple qui fonctionne encore avec des voitures excessivement markettées, très chères et dégageant encore une valeur ajoutée conséquente et qui maintien le haut de gamme dans le pays. Si Renault avait continué à produire en France sur ses segments, , il serait dans l'état de PSA en terme de situation et résultats. A eux, de revenir intelligemment sur des gammes valorisées, ils en ont les compétences technologiques, Citroën y réussi notoirement bien sur sa gamme DS.
a écrit le 20/08/2013 à 10:08 :
Renault, PSA, tenez bon, nous sommes derrière...
a écrit le 20/08/2013 à 9:51 :
1. La commercialisation de la 2008 n'a toujours pas commencé dans l'UE entière. En GB, marché important pour PSA, les ventes ont commencé mi-juillet seulement. Donc, beaucoup plus de ventes à attendre.
2. La Commercialisation de la C4 Picasso a commencé en France mi-juin. Toujours pas en vente dans beaucoup de pays.
3. Les ventes de la 308, ancien modèle, quasiment à l'arrêt en juillet, en attendant la nouvelle voiture.
Pour conclure, PSA passera bientôt en positif.
a écrit le 20/08/2013 à 9:48 :
Le low-cost francais plus fort que le low cost allemand.

Qu'attend Fiat pour relancer une Uno pas chere, simple et moderne
a écrit le 20/08/2013 à 9:46 :
Comment marchent-elles dans les pays du sud ?

Il est temps aussi que Citroen propose une C3 reellement seduisante, à l'image de la DS3. Une gamme C pour Citroën moins chere, simplifiee mais seduisante et pratique, c'est une excellente idee !
a écrit le 20/08/2013 à 9:42 :
Le déclin effectif de Renault se lit dans 2 chiffres : DaciaRenault ne représente qu'un piètre 9% du marché européen quand VW représente 25 % et Peugeot 11,3%. In finé, la progression de daciarenault est très relative et faible en nombre et ses parts de marché fléchissent puisque leurs progressions sont inférieures à celle du marché ... Daciarenault est donc bien un ECHEC confirmé.
a écrit le 20/08/2013 à 9:21 :
Quel visionnaire ce Louis Schweitzer. Quand il a imaginé Dacia, tout le monde a un peu rigolé. Il avait pourtant bien senti les incidences de la mondialisation sur les achats automobiles, et réussi à segmenter Renault / Nissan / Dacia pour couvrir la totalité du globe (y compris l'Asie et les États Unis). Tout le monde ne peut pas en dire autant...
a écrit le 20/08/2013 à 9:03 :
Paradoxe ou consequence logique?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :