Les usines françaises de Renault et PSA sont en berne

 |   |  805  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les deux constructeurs français ont encore réduit leurs fabrications en France de 20,8% au premier semestre. Entre 2005 et l'an dernier, leur production dans l'Hexagone a été divisée par deux. Pendant ce temps, l'industrie auto allemande cartonne.

La très légère embellie des immatriculations de voitures neuves en juillet n'empêche pas le plongeon de la production de Renault et PSA dans l'Hexagone.  Les deux constructeurs automobiles français ont encore réduit leurs fabrications en France de 20,8% au premier semestre à 758.455 unités, selon  le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). La baisse est de 25% pour PSA Peugeot Citroën  et de 11,3% pour Renault. Résultat, PSA ne produit plus que 33% de ses véhicules dans l'Hexagone, à peu près comme le groupe Volkswagen en Allemagne. Renault ne fabrique plus, lui, que 18,7%.de ses véhicules dans son pays d'origine. Ce qui est dans les taux les plus bas parmi les constructeurs mondiaux.

L'écart avec l'Allemagne s'accroît

En réalité, la production de Renault et PSA en France est en chute libre... structurelle. Elle avait déjà plongé de 16,4% en 2012. Entre 2005 et l'an dernier, elle a été divisée carrément par deux, passant de 3,15 millions d'unités  à 1,65 million.  Le plongeon tricolore est d'autant plus flagrant quand on compare avec la... production auto en Allemagne. Entre 2008 et 2012, Renault et PSA ont réduit de 27% leur production en France. Dans le même temps, Volkswagen, BMW et autres Mercedes ont à peine réduit la leur outre-Rhin de 2,5%. Et, sur les six premiers mois de l'année, la production auto allemande n'a reculé que de 3% à 2,86 millions. L'écart s'accroît progressivement entre les deux côtés du Rhin. Les constructeurs allemands produisent désormais 3,3 fois plus outre-Rhin que les constructeurs français dans l'Hexagone. 

Equipementiers réduisent aussi la voilure

Parallèlement à la chute de la production française des constructeurs, les usines des équipementiers automobiles réduisent aussi la voilure. Le chiffre d'affaires de leurs sites français a fléchi de 13,4% l'an passé à 16,15 milliards, d'après la Fiev (Fédération des équipements pour véhicules). Conséquence, la balance commerciale des composants pour véhicules a vu son excédent fondre à 1,7 milliard d'euros à peine l'an dernier, contre... 2,5 milliards en 2010. Et les perspectives pour l'année 2013 ne sont pas vraiment réjouissantes.

Plongeon de moitié

La  crise du marché en Europe n'explique pas à elle seule la contraction de Renault et PSA. Si leur intercontinentalisation croissante est un signe de dynamisme, la décrue de leurs activités industrielles tricolores est plutôt une preuve de leurs difficultés. Les constructeurs sont de plus en plus cantonnés, à leur grand dam, aux  voitures petites et compactes, les plus sensibles aux coûts de production. Pour les réduire et rendre ces véhicules concurrentiels, PSA ,et surtout Renault, ont progressivement délocalisé hors de France une bonne partie de leurs fabrications (Peugeot 107, Citroën C1, C3 Picasso, Renault Twingo, 60% des Clio)....

Et  leurs modèles traditionnels toujours produits en France subissent une forte érosion de leurs volumes. Le fameux monospace compact Scénic (et son dérivé Grand Scénic) a vu ses cadences de fabrication réduites des deux-tiers à 132.760 unités l'an passé par rapport à il y a dix ans. La familiale Renault Laguna a atteint péniblement les 27.700 unités en 2012, contre plus de 145.000 dix ans auparavant.

Effectifs en pleine chute

Dans ces conditions, les usines de Renault et PSA voient leurs effectifs fondre. Le site PSA de Rennes a produit 129.600 unités à peine l'an dernier.... contre plus de 360.000 au milieu des années 2000, pour un potentiel installé qui était alors de 400.000 ! A cette époque, le site employait 10.000 personnes, le double d'aujourd'hui. Sacrée dégringolade. Et ce n'est pas fini. Rennes, où la suppression de 1.400 emplois est prévue, est d'ailleurs à l'arrêt durant six semaines cet été en raison de nouvelles mesures de chômage partiel.

L'usine de Renault à Flins (Yvelines) a assemblé l'an passé 115.500 Zoé et Clio avec 2.600 salariés, contre 270.000 voitures avec 4.750 personnes en 2004. A Sandouville, le site phare de Renault en Seine maritime voué jusqu'ici à la gamme moyenne et au haut de gamme comme celui de PSA à Rennes, a vu ses effectifs passer de 5.300 employés en 2004 à 2.150 aujourd'hui seulement.

710. 000 voitures en 2016?

Cette descente aux enfers de l'industrie automobile dans l'Hexagone est-elle irrémédiable ? Pas forcément. PSA, qui vient d'industrialiser des modèles nouveaux comme le « Crossover » 2008 en France, négocie avec les syndicats un accord de compétitivité pour améliorer sa productivité en France. Il souhaite conclure un accord du même genre que celui paraphé à la mi-mars par Renault, lequel prévoit notamment une augmentation de 6,5% du temps de travail, une refonte des comptes épargne temps, un gel des salaires en 2013.

Le constructeur au losange s'est engagé, en échange, à ne fermer aucune de ses usines dans l'Hexagone à court terme et à leur assurer une activité minimum de 710.000 véhicules par an: 630.000 Renault et 82.000 Nissan (à Flins à partir de 2016).  En 2004, Renault  produisait en France plus d'1,3 million d'unités...


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/08/2013 à 13:22 :
Je suis Rahali Ali titulaire d'une maitrise en Mathématique tunisien je désire travailler dans l'usine de Peugeot et merci d'avance
a écrit le 20/08/2013 à 10:59 :
La chute irrémédiable de l'industrie automobile française est
la conséquence de la répression fiscale et policière sur l'automobile depuis 30 ans.
Ces politiques successives contre l'auto ont d'abord détruit le haut de gamme ( taxes sur le produits de luxe, 33%, dans les années 90 ) alors que l''Allemagne a fait l'inverse en défiscalisant les véhicules de société, ensuite le haut de gamme étant détruit, l'image, et les marges nécessaires pour financer la recherche, le marketing, et le développement n'existent plus, et donc de fait les entreprises françaises s'appauvrissent et rencontrent d'énormes difficultés pour lutter contre leurs homologues étrangers.
Le mal est fait et est irréversible:
PEUGEOT sera racheté par un japonais ou un américain, et RENAULT, soutenu par NISSAN deviendra un champion du low cost avec DACIA, mais sans usine en FRANCE.
Ceci est la seule conséquence de décisions politiques successives contre l'automobile depuis 30 ans.
Triste réalité.
Réponse de le 05/09/2013 à 12:47 :
Brillante analyse. j'ajouetrai que les véhicules depuis déjà 20 ans sont très fiables, ne rouillent plus et donc ormis l'envie de changer ( avec les moyens financiers requis) et la confiance dans l'avenir, il n'est pas nécessaire de changer de voiture...Nous sommes dans un marché MATURE. Ce qui se passe en Europe est écrit dans tous les bons manuels d'économie.
a écrit le 17/08/2013 à 11:38 :
Les entreprises en France, sont assomées de taxes, impôts, règlements tatillons innombrables.
Les entreprises industrielles sont la vache à lait de nombreuses collectivités (communes, communautés de communes, dépatrtements, régins, Etat ) qui sont d'autant plus gourmands que ces collectivités ne réduisent pas leur train de vie princier.
Sans oublier les syndicats qui refusent le moindre effort.
Aux USA, GM et Chrysler ,après leur faillite, ont complètement remis à plat tous les avantages des salariés , ce qui fait que l'industrie automobile américaine est redevenue florissante.
Dans ces conditions, pas étonnant que les industriels français cherchent des pays plus accueillants pour produire.
a écrit le 02/08/2013 à 16:07 :
Pourriez vous préciser la nature des chiffres que vous citez : la production des usines Renault ou la production des usines Renault pour la marque Renault ?
En effet Renault fabrique des Citan pour Mercedes à Maubeuge, et des Utilitaires pour Nissan à Batilly, je voudrais savoir si c'est inclus dans vos chiffres.

Quant aux commentaires... C'est fou ce que les gens peuvent juger à l'emporte-pièce sans chercher à comprendre la réalité des chiffres avant de se faire une opinion. Et en même temps il est vrai aussi que la presse à tendance à ne pas donner le détail des chiffres. Ah la culture littéraire... Si seulement on nous donnait un peu plus de données brutes...
a écrit le 02/08/2013 à 13:22 :
Normalement j'aurais besoin de changer ma petite voiture pour une neuve (j'ai une 106) mais les nombreuses augmentations de toutes sortes m'interdisent cette option.
Je vais devoir la tirer jusqu'à ce qu'elle soit refusée au contrôle technique.
Puis, quand bien même, j'achèterai une occasion... japonaise car moins chère et au moins aussi fiable.
Quand je pense qu'avant on avait même des motos de grosses cylindrées (Ratier).
Notre industrie part en fumée.
Pauvre de nous !
Réponse de le 14/08/2013 à 7:19 :
Mais tu vas acheter une japonaise ?

Ben voyons !
a écrit le 02/08/2013 à 11:48 :
C'est une honte a quel point les Français sont anti-patriotes....
Réponse de le 03/08/2013 à 18:06 :
Renault construit le gros de ça production à l'étranger pour le revendre en France au même prix que d'autres qui produisent en europe voir en France, c'est plutôt du patriotisme ça.
a écrit le 02/08/2013 à 11:35 :
J'ai un grand C4 Picasso qui a eu des problèmes de suspension pneumatique comme beaucoup de cette categorie. 1400Euro de facture, PSA ne fait rien pour ce probleme qui risque de m'arriver encore et encore. Conclusion, il peuvent garder leur nouveau C4, PSA pour moi c'est terminé. Il m'ont dit que je suis un mauvais client car j'achete des vehicules d'occassion chez citroen Select
Réponse de le 02/08/2013 à 17:42 :
T'inquiète c'est pas une spécialité de PSA de laisser tomber le client une fois l'achat fait....j'ai eu d'énormes problèmes de boite de vitesse sur une voiture Allemande au début le SAV a fait son job et la garantie a fonctionné...mais après rien du tout..C'est tous les mêmes beaux parleurs... J'ai acheté un peu toutes les marques et les comportements sont identiques
a écrit le 02/08/2013 à 10:32 :
Et pendant ce temps en France Valls avec son air de faux dur veut abaisser la limitation de vitesse sur routes et autoroutes et jean François placet veut taxer le diesel secteur ou les constructeurs Français sont très performant deux exemples parmi tant d'autres qui prouvent non seulement l'incompétence de ces tristes personnages mais également la bulle dans laquelle ils vivent et leurs éloignement de la réalité
a écrit le 02/08/2013 à 10:32 :
Sans avoir un niveau intellectuel hors du commun il est facile de constater pour le commun des mortels que tout ce que touche Flamby est voué à l'échec ou à la destruction. Il en va de même pour l'augmentation programmée de la TVA et vous verrez la dégringolade de la vente des voitures et du reste d'ailleurs.
a écrit le 02/08/2013 à 9:08 :
les decideurs n'ont pas su investir a plus long terme que le bout de leur nez.ajoutez a celà une qualite aleatoire et vous avez le resultat.souvenez vous;pendant que ww travaillait sur son TDI on fourguait encore des "indenor",parce que "c"etait la crise".j'ais souvenir d'un PRV 24 soupapes qui n'aurait jamais du venir sur le marche.les baises de l'epoque ne reviendront jamais.voiture presidentielle,ou pas,fallait partir avec le guide des hotels!
la derniere"fabriquee en france"!j'aimerais bien voir les fiches de traçabilite de chaque piece.
Réponse de le 02/08/2013 à 13:21 :
Les premiers Tdi étaient des moteurs à injecteur pompe de type agricole ... les premiers common rail sont Fiat puis Renault PSA et VAG longtermps après..
Alors mon pauv' poupou63 faut arreter de pouponner.
Mazarin.
Réponse de le 02/08/2013 à 14:45 :
Petit souvenir le PRV était le fruit de Peugeot, Renault et .....VOlvo !!....."Les décideurs ....bout de leur nez " à la fin des années 90 J.Martin Folz ( pgd de psa) avait justement investi en fixant pour objectif de PSA de produire 4 millions de véhicules à fin 2006 .....mais ce chiffre n'a jamais été atteind et c'est bien l'endettement du à ces investissements qui plombent le constructeur aujourd'hui .
Sur le fonds et plus généralement en France nous n'aimons pas nos entreprises et encore moins nos industries et celles qui l'ont bien intégré et qui réussissent ont cherché leur salut à l'international sans se soucier du dénigrement pathologique de nos concitoyens .
a écrit le 02/08/2013 à 8:47 :
les produits français ne sont pas fiables et le service après-vente des constructeurs P.S.A. et Renault sont minables !
Réponse de le 02/08/2013 à 9:08 :
Vous n'y connaissez rien pour affirmer cela ! Tous les pro pourront vous renseigner. Ne faite pas de l'anti français. 400000 personnes travaillent directement ou non pour les constructeurs. Un allemand consomme allemand et ne dira jamais de mal de ses compatriotes. Voilà le différence !
Réponse de le 02/08/2013 à 10:21 :
Je ne fais pas de l'anti français j'achète allemand, avant j'achetais français mais j'ai été déçu et d'ailleurs chacun fait ce qu'il veut. Pour l'électroménager ou le télé je n'achète plus français j'ai acheté une friteuse française électrique et je trouverai la pièce détachée peut être lors d'un voyage à l'étranger. En France elle est introuvable. Sur le site du constructeur il essaie de vous vendre leur camelote plutôt que la pièce manquante. Regardez chez et comptez les objets qui viennent de France. Je fais comme les politiques je regarde mon intérêt.
Réponse de le 02/08/2013 à 10:35 :
@poupou63 @jean23

Croyez-vous que mon pote d'Electrolux qui vient de laisser 2 boites DSG sur la route sur sa Passat va acheter une VAG à titre personnel ? Il vient de commander une DS 5...

Réponse de le 02/08/2013 à 10:39 :
Je veux réparer ma Métabo 356, haut de gamme allemand, la pièce détachée ne peut fournir une pièce -patin oscillant- remplacée, prix : la moitié du prix de la machine neuve quia servi 20 H ! Le marteau Métabo lui est en panne après 2 H de perforation... Qu'en pensez-vous ?
Réponse de le 02/08/2013 à 10:49 :
La traditionnelle stupidité du dénigrement systématique de la France. Il faut que vous partiez et vite ... trés vite...
Réponse de le 02/08/2013 à 12:45 :
Que tu ne sais pas te servir d'une ponceuse et que ton francais est incompréhensible. C'est tout.
Réponse de le 02/08/2013 à 14:19 :
@bob69. Que vous ne savez ni vous servir d'une ponceuse ni d'un marteau. Et nous pas comprendre "comment la piéce détachée ne peut fournir une pièce" ca veut dire quoi exactement?
a écrit le 02/08/2013 à 8:03 :
Zont ka fabriker des bicyclettes!!! Là au moins il seraient sur un secteur non concurrentiel...
Et adieu à la dépendance énergétique et adieu à la pollution... Bon d accord tout le monde (quasiment tout le monde veut continuer cette attitude débile de pollution et consommation - la chance veut que pendant encore 4 ou 5 ans je puisse dire le contraire ..car après je devrai me taire...et puis non je me tais tout de suite....) Bonnes vacances à tous !!!
Réponse de le 02/08/2013 à 8:58 :
Renault et Peugeot conçoivent et fabriquent des bicyclettes, innovantes et de qualité pour info....bonnes vacances
a écrit le 01/08/2013 à 23:35 :
Moi ivanleterrib je décrète que cet article est vrai.
a écrit le 01/08/2013 à 23:29 :
L'Allemagne est LE pays de l'Europe qui se gave sur notre dos et qui se sert de l'Europe pour se faire de l'argent. Ils se fournissent en matière premieres et main d'oeuvre à bas coût dans les pays de l'est et nous refourgue leur camelote à pris fort.

Boycottons l'Allemagne. Boycottez Volkswagen, Audi, Stabilo Boss, Karcher, Oral B, Braun, Milka, Lidl. Et vous verrez que leur attitude hautaine changera.
Réponse de le 02/08/2013 à 8:38 :
+1. J'ajoute comme marque allemande : la maison du café, senseo, l'or, saint marc, destop, harpic, woolite, ocedar, nivea, miele, loewe, Hugo boss, rosle... pour tous ces produis, il existe des équivalents non allemands et non chinois moins chers et d'aussi bonne qualité.
Réponse de le 02/08/2013 à 8:47 :
Il y a aussi tous les produits henkel comme Fa douche, vademecum, teraxyl, denivit, le chat... (les commentaires ci-dessous seront écrits par un usurpateur de pseudo).
Réponse de le 02/08/2013 à 9:09 :
100% d'accord. Merci
Réponse de le 02/08/2013 à 9:29 :
deja senseo est Hollandais. Les produits le chat sont fabriqué en France. Milka est suisse Loewe est un des dernier fabricant de TV européen avec Bang et Ollfusen. Votre haine du boche vous rend trés con.Vous préferez qu'on achete Coréen ou Japonnais? Vous croyez que c'est mieux pour la balance commerciale européenne?.
Réponse de le 02/08/2013 à 10:21 :
Je partage votre point de vue... certains commentaires sont plus que haineux. si la France et son industrie se trouve dans cette situation, c'est la faute des français eux mêmes, pas de nos amis allemands ou hollandais. N'oublions pas que la France est responsable de sa politique industrielle et non pas l'EU ou l'Allemagne.... Pourquoi n'arrivons nous pas à vendre des voitures en Allemagne? Je vous le demande....Renault et PSA ont fabriqué de la merde pendant 30 ans et ils découvrent le premium sur le tard... pas facile de rattraper le retard, hein? Ensuite, des pans entiers ont été délocalisés en Chine ou ailleurs... pour trouver une brosse à dents made in France, il faut chercher.....j'ena i trouvé une " marque GUM" fabriquée en Allemagne car la France ne fabrique plus de brosse à dents....il en est de même pour 80% des produits que nous consommons....eh oui, si la France va si mal c'est que ses industriels la délaissent et l'Allemagne, elle a compris que pour garder des emplois, il fallait faire en sorte que l'environnement économique soit stable.... en France, on tape sur PSA, Total etc.... mais quand ils auront quitté le territoire comme tant d'autres avant, nous irons travaillé où? En Allemagne, les allemands sont fiers de leur industrie, en France, on tape dessus et on taxe au maximum ceux qui réussissent.....Ah oui, vive la France!
Réponse de le 02/08/2013 à 10:24 :
Vous avez gagné quoi à titre personnel avec la balance commerciale européenne, l'augmentation des impôts. Si vous êtes politique effectivement vous avez gagné le gros lot pour les autres c'est le miroir aux alouettes.
Réponse de le 02/08/2013 à 10:38 :
Senseo a été racheté par le groupe allemand Reckitt Benckiser en avril 2013 (avec maison du café et l'Or) pour contrer Nestlé en Europe.
Réponse de le 02/08/2013 à 10:40 :
@eurofederal, pour les brosses à dents, je vous conseille la marque Elgydium : 100% française.
Réponse de le 02/08/2013 à 10:46 :
Vous dites n'imporee quoi, -Renault a fabriqué de la merde pendant 30 ans-... Je travaillais pour Renault en 84 puis pour VAG 5 ans après, c'était la même chose, les mêmes controverses, le même produit... VAG a monté ces dernières années en faisant bosser son hinterland à bas coût profitant de la réunification, point barre aujourd'hui ils y ont gagné leur manque de fiabilité... Voilà pourquoi les produits du groupe VAG ne sont plus fiables, moins que les françaises, enquêtes ADAC faut-il le rappeler ?
Réponse de le 02/08/2013 à 14:02 :
ce n'est pas l'Allemagne qui est fautive. C'est tout à fait légitime de sa part d'essayer d'améliorer sa situation économique. SI VW et autre BMW vendent des voitures aujourd'hui, c'est qu'ils ont été meilleurs que Renault et PSA. N'oubliez pas que les allemands, importent beaucoup également. Vous serez surpris d'apprendre à quel point les entreprises d'équipements automobiles (notamment fr) remercient les allemands et ce n'est qu'un exemple. Bref, mettre sur le dos des allemands l'échec cuisant de l'automobile française est un raccourci bien trop facile. NB: ce n'est quand même pas VW qui va rappeler à Renault de commencer à sortir des nouveaux véhicules ! qui veut acheter une laguna dont le dernier modèle est sorti en 2007... ? et les derniers espaces qui ont 10 ans...? (hors restylage bien sur...) on se moque de qui...
Réponse de le 02/08/2013 à 15:11 :
Hugo boss devenu italien! Avant allemand, oui! - aux armes!!!
Réponse de le 02/08/2013 à 16:59 :
Columbo, sur LT il faut faire de l'anti germanisme primaire c'est tout.On ne discute pas car Ivanleterrib ne tolère aucun écart a ce sujet.
Réponse de le 02/08/2013 à 17:38 :
AH AH AH Ils ont peur pour leurs sous, les Teutons !!!
a écrit le 01/08/2013 à 23:28 :
pas d'auto ,,plus de radars,, autoroutes plus cher,carburant 2$ le litre de quoi payer 1000000 de chomeurs en plus
Réponse de le 02/08/2013 à 10:23 :
Vous n'avez pas compris que l'Europe est condamnée, trop tard pour la réaliser, il n'y a aujourd'hui que des nationalistes exacerbés et le reproche qu'on fait à l'Allemagne est de s'auto désigner chef de file d'une lEurope en lamabeaux...
Réponse de le 02/08/2013 à 13:25 :
J'ajoute les croquettes PURINA de mon chat regardez au dos il y a encore faire en France.. (code bare 3xxxx) Boycotte également des produits KRAFT allemagne comme le Philadephia (en plus c'est dégeu).
a écrit le 01/08/2013 à 20:29 :
Il faut taxer plus les patrons qui font fabriquer chez les mechants capitalistes .
Voilà la Solution de notre personnel politique . On recolte ce que l'on a semé ..
Réponse de le 01/08/2013 à 20:59 :
Le pays atteint des record de taxes et de désindustrialisation, la situation n'est pas encore assez catastrophique pour vous ? Savez vous que les frontières sont ouvertes ? Vous souhaitez que les gens soient au chômage ? bravo.
Réponse de le 02/08/2013 à 7:22 :
Ooui !! oui j'aime les taxes car je ne les paie pas et que je suis froncierement jaloux ...
Réponse de le 02/08/2013 à 12:51 :
Vous avez raison. En Allemagne on a "une entreprise" une "industrie", dont les Allemands sont fiers. En France on a des "Patrons" synonyme de "sangsues". Tant que les Français et leurs dirigeants de gauche (voir F.Hollande pendant sa campagne électorale) le voient comme ça, rien ne changera, et peu de chance d'avancer. Les meilleurs quittent ce pays, les Enarques restent.
a écrit le 01/08/2013 à 20:26 :
On essaie de nous embrouiller avec cet article... en faisant le choix des sites, des modèles de voiture, des périodes pour mettre en valeur le modèle allemand.. quelle manque de rigueur ! Les comparaisons sont idiotes. Et on ne va pas dans le fond des choses. Car la réussite du modèle allemand repose sur un nationalisme exacerbé des allemands. En tout cas, je préférerai toujours acheter une voiture de marque française fabriquee dans un pays ami qu'une marque étrangère fabriquée dans un pays étranger. (Les commentaires ci-dessous ont été faits par un usurpateur de mon pseudo).
Réponse de le 01/08/2013 à 23:59 :
Quelqu'un a emprunté mon pseudo, jamais je ne raconterais de telle inepties.
Réponse de le 02/08/2013 à 0:16 :
Moi j'aime Ford cette marque pour moi c'est toute la quintessence de l Amérique en plus ils font leur boîtes de vitesses à bordeaux. Comme ça je concilie patriotisme et passion. Héhe il est pas bon le Ivan? Bye bye la Clio à moi la nouvelle Fiesta.
a écrit le 01/08/2013 à 20:00 :
Il n'empêche que notre puissant voisin produit grosso modo 5 à 6 millions de véhicules sur ses sites en Allemagne contre péniblement 1.7 à 2 millions en France.....la GB rattrape même la FRA et dans moins de 5 ans dépassera la production hexagonale....la production auto est le signe que rien ne va plus en France côté industries et avec nos ministres parano "anti-bagnoles", dans 1à ans la France sera devenue un Disneyland géant!
Réponse de le 01/08/2013 à 20:24 :
"la GB rattrape même la FRA", amusant la GB a perdu toute son industrie auto et vit des implants étrangers sur son sol, vous voyez la nuance entre PSA/Renault bien français, sur un sol bien français là aussi.
Réponse de le 01/08/2013 à 21:13 :
à l'heure de l'EU, franchement que PSA soit français, je m'en tape. ce qui compte ce sont les sites de productions qui produisent des véhicules made in EU! et le site France est en voie de marginalisation.... cela vous fait quoi à vous, à part flatter votre ego que PSA soit FRANçASI? je préfère des constructeurs EU qui produisent en France que des producteurs Français qui produisent partout sauf en FRANCE.
Réponse de le 01/08/2013 à 22:03 :
Quels sont tous ces constructeurs qui se ruent sur le site France que vous affectionnez ? D'ailleurs comment expliquez vous que la GB rattrape la France voir la dépasse alors qu'elle est considérée a tort comme desindustrialisée ...? Les patrons ne sont pas assez fous pour s'installer en France pour subir l'ingérence étatique permanente. Sinon bien d'accord avec vous sur la chasse aux voitures ...
Réponse de le 01/08/2013 à 22:43 :
L'Europe, ça marche pas comme ça, ce n'est pas une fédération, et les allemands n'en veulent pas car il faudrait alors que eux qui ont bien contribué au pillage de l'industrie du sud de l'Europe acceptent des transferts financiers vers le sud! Si le site France continue ce déclin industriel, il faudra vous serrer la ceinture, et peut être aller trouver du travail en Allemagne! CF les jeunes espagnols! Et en plus l'Allemagne importe des gens formés, productifs, et qui une fois à l'âge de la retraite reviendront certainement au pays! Donc encore un avantage indu à l'Allemagne, qui n'a pas à supporter tous les coûts de cette nouvelle main d'oeuvre !
Le STO, c'était il y a 70 ans, et tout ça finira mal.
Réponse de le 02/08/2013 à 10:29 :
La France est seule responsable de ce qui lui arrive.....ce n'est pas l'Allemagne la responsable, c'est le français, ses politiques, " sa grandeur passée" et son complexe d'infériorité économique et de supériorité qui la desservent... l'Europe? depuis la fin de Mitterrand, vous connaissez des hommes politiques qui ont fait avancer l'Europe? Aucune volonté politique d'avancer, ni projet d'ailleurs. Alors si notre ami allemand est seul à la barre, je comprends car avoir un co-équipier aussi peu sûr, cela ne donne pas envie....Mais le gouvernement va dans la bonne direction.....on matraque les automobilistes ( mauls dissuasifs) qui n'achètent plus de voitures, les constructeurs vont autre part, on matraque le consommateurs qui n'achètent plus, on fait du social ( CMU, RSA, RMI etc..) alors que l'état n'a pas les moyens et ferait mieux de faire en sorte que les industries produisent en France etc.....je ne suis pas économiste, mais je vois ce qui marche ailleurs, et visiblement la France a tout faux!
Réponse de le 02/08/2013 à 10:30 :
@eurofederal 21 13
Très franchement je préfère une industrie française en France mais aussi une industrie française produisant à l'étranger, pour l'étranger, les deux positions/options sont complémentaires. Je n'ai pas d'égo en la matière, en produisant sur site, on réduit juste l'impact écologique, nos politiques auraient du réfléchir à ça au lieu de suivre dévotement la finance anglo saxonne et la mondialisation outrancière...
Réponse de le 02/08/2013 à 10:56 :
@eurofederal 22 03
Pour s'installer en France et y produire, il faut un marché, il est occupé par 2 constructeurs nationaux qui même si vous les décriez, produisant environ 2 000 000 de véhicules, il n'y a pas de place pour des implantations... La GB avait ruiné son industrie auto, nous n'en sommes pas là.
Réponse de le 02/08/2013 à 12:22 :
Pour votre information, le marché est EUROPEEN! Votre commentaire n'a aucune réalité car les produits EUROPEENS circulent depuis 1992 dans un marché UNIFIE.....la France est un marché local comme la Bretagne, la Lorraine....cela n'a aucune importance où le producteur est installé puisque tout produit venant de l'EU circule librement, vous savez, l'EU!
Réponse de le 02/08/2013 à 18:53 :
Un constructeur décide d'abord une implantation pour le marché national, par souci d'économiser son PR, à fortiori si on travaille comme Renault/ PSA sur un segment inférieur et médian et donc pas nécessairement avec une marge kolossale, on alimente d'abord son marché local avant de songer aux marchés de proximité. Mais grâce à vous, j'ai appris qqe chose, en l'occurrence la libre circulation des biens dans l'UE !!!
Réponse de le 03/08/2013 à 9:26 :
Arrêtez avec vos fadaises... pour vendre des voitures, l'UE c'est bien ! Et pour l'union bancaire? Aider la Grèce? Y a plus personne. Vous prenez les gens pour des imbéciles, eurofederal.
Réponse de le 03/08/2013 à 17:44 :
Nous ne sommes encore pas vendus à l'Allemagne et le jour ou une fédération européenne existera, je m'engage à vous payer le champagne, pari sans risque, ce n'est pas pour demain, aujourd'hui déjà il a fallu Lisbonne pour passer par dessus la volonté des peuples...!!!!! Vous devriez avoir des lectures plus saines, sortir des économistes convenus pour entendre les économistes critiques comme LORDON, SAPIR etc, du frais, du neuf, faites un tour sur UPR.fr, vous apprendrez plus formellement comment et pourquoi sortir de l'Europe, pourquoi cette nécessité, didactique, mon cher eurofédéral, non la terre n'est pas plate, Galilée avait raison....
a écrit le 01/08/2013 à 19:57 :
Et monsieur Montebourg, ce fameux ministre du redressement productif, qu' est ce qu' il nous dit ???? Il est en vacances déjà cet inutile ministre du pipeau permanent !!!!
Réponse de le 01/08/2013 à 20:07 :
C'est certainement mieux quand le très grand Ministre Montebourg est en vacances. ça limite les dégâts.
Réponse de le 02/08/2013 à 10:26 :
Un peu de vacances aussi pour nous qu'il reste où il est la France s'en portera mieux.
a écrit le 01/08/2013 à 19:41 :
On a le sentiment que ca vous fait plaisir?
a écrit le 01/08/2013 à 19:39 :
La réponse est sans controverse, commandez un 2008 ou un Captur, que des petites émissions et grosses commissions pour PSA Renault qui sont ... sauvés. De plus, l'engouement traduit par les ventes de ces deux produits sont réelles, comme des petits pains... Pour répondre factuellement, tous les constructeurs restructurent leurs usines, PSA Renault ne sont pas les premiers ni les derniers à cet ajustement, l'important ce sont les ventes et là les chiffres repartent car les produits fiables et au top, plaisent. Pendant ce temps, il y a des constructeurs qui mévendent et détruisent les stocks sur parc, glauben sie nicht ?
a écrit le 01/08/2013 à 19:38 :
Peut-être parce que Peugeot a dû renoncer à son marché iranien de 800 Milions d'euros sous la pression du gouvernement lui même inféodé à de plus puissants qui lui ont imposé leur idéologie impérialiste tout en anéantissant notre industrie et notre économie.
Réponse de le 02/08/2013 à 8:04 :
Pas faux .. et cela s appelle une guerre économique qui va bientot faire beaucoup de victime en France au nom de la mondialisation ou je ne sais quelle bêtise économo-idéaliste
a écrit le 01/08/2013 à 18:54 :
La vérité est que les allemands ne font qu'assembler des composants fabriqués dans des pays à bas coûts. Dire que la production allemande de voitures est en progression est un mensonge. Par contre dans cet article rien sur la baisse des immatriculations de 8% de WV en France en juillet. Le rédacteur de cet article s'est fixé pour objectif quasiment obsessionnel de critiquer Renault et PSA.
a écrit le 01/08/2013 à 18:20 :
francois continue comme cela et dans six mois on ferme psa et Renault , hihihi, quelques chomeurs vont surement renforcer la montée du chomage , merci francois pour cette politique socialiste , vous allez rentrer dans l histoire les socialistes de ce mandat
Réponse de le 01/08/2013 à 18:44 :
Ils achèterons des dacia hehehe
Réponse de le 01/08/2013 à 19:03 :
Il faudra m'expliquer la responsabilité de François HOLLANDE dans le choix de Renault de délocaliser une partie de sa production à l'étranger. Un choix qui date d'une bonne quinzaine d'année. Décidément le niveau intellectuel des gens de droite m'étonnera toujours.
Réponse de le 01/08/2013 à 19:44 :
t' a raison circulez il n'y a rien a voir ..........................
Réponse de le 01/08/2013 à 20:46 :
catégoriser les gens étant de droite / gauche ... gentil / méchant, n'est pas signe d'intelligence (...) Que ce soit FH ou les précédents, la France a un secteur public hypertrophié, il suffit de comparer avec les autres pays. Le cout du travail est mécaniquement supérieur et aussi intelligents soit les ingénieurs et minutieux les ouvriers Français, on part avec un boulet, la bataille est d'avance perdue, on ne peut pas lutter surtout quand on est enfourné dans du milieu de gamme (audi a mis 20 ans a en sortir ..). De plus les gouvernement se déchaînent sur l'automobile comme jamais, en particulier les socialistes, pour littéralement pourrir l'existence des automobilistes quand ce n'est pas les racketter directement.
a écrit le 01/08/2013 à 18:12 :
Ce n est qu un exemple des consequences d un modele francais datant du siècle dernier
que nos politiques n ont pas le courage de reformer, preferant la methode couee ( Montebourg fait du bon travail en sauvant 70000 emplois, la croissance est Presque la ! )
a écrit le 01/08/2013 à 17:34 :
Tant que l'on admettra pas que les charges patronales sont le premier frein à la croissance et à la reprise de l'emploi en France on ira dans le mur.Il faut d'urgence les diviser par deux en réduisant le train de vie de l'état sinon nous ne serons pas dans le train de la reprise !
Réponse de le 02/08/2013 à 8:08 :
Tout est frein à la croissance les charges les salaires les clients qui ne veulent pas acheter les ressources qui deviennent rares .. reveillez vous tout cela est de l'hypocrisie !! on est même pas capable d avoir de l eau potable et d'espérer manger encore du poisson dans 10 ans !!! Alors la croissance oui mais pas ou vous pensez (cf plus haut) !! Excusez du ton un peu fort ! meilleurs salutations (je n attaque que l'idée et surement pas vous :!!)
a écrit le 01/08/2013 à 17:33 :
Comme les gens achètent une voiture plus chère mais la gardent plus longtemps avec l'amélioration de la qualité, moindre production ne veut pas dire déclin, au contraire. Faire une simulation de cette équation est éclairant sur l'effort que les constructeurs français ont accompli et celui qu'il leur reste à faire. La référence pour le ratio personnel/production/chiffre est celui de BMW. Mais cette évolution ne va pas sans aller momentanément chercher des ressources ailleurs c'est la politique boomerang. Les allemands rapatrient quelques constructions dans leur pays pour le moment mais sont face à un surreffectif considérable qu'ils compensent en intégrant la production de leurs sous-traitants ... qui font alors faillite à leur place. Cette stratégie ne peut durer qu'un temps. VW par exemple avec ses 550 000 employés sera dans une configuration qu'aucune localisation en Chine ne pourra couvrir. La projection de l'équation allemande n'a rien d'enviable. On se demande même comment elle pourrait se dénouer heureusement !?
Réponse de le 01/08/2013 à 17:58 :
Quels sous-traitants allemands ont fait faillite récemment ?
Réponse de le 01/08/2013 à 18:16 :
Pour l'instant, les sous traitants allemands continuent leur exploitation grâce à la possibilité d'embaucher des chômeurs en fin de droits pour 3? de l'heure ou le temps partiel à 300? par mois... mais quand les ouvriers comprendrons qu'en plus de la misère qu'on leur donne (et donc l'impossibilité de consommer les fameuses voitures produites) mais qu'en plus ils se la font mettre... ce sera la liquidation des sous traitants et la baisse de rentabilité des mandants (ce que subit le reste de l'europe)
Réponse de le 01/08/2013 à 18:44 :
Je vous invite d'aller sur les site d'offres d'emploi en Allemagne pour voir quels salaire on y paie dans l'automobile, y compris chez les sous-traitants. C'est largement au dessus des salaires français.
Réponse de le 01/08/2013 à 20:02 :
L'Allemagne coule, la France coulera avec. Elémentaire!
Réponse de le 01/08/2013 à 20:51 :
attention aux salaires allemands ... la bas la secu vous pique pas 35% de ce que le patron vous a donné pour le dilapider .... comparez ce qui est comparable. Et la situation des allemands est au contraire enviable, plein emploi à Munich et Stuttgart ...il y a de plus en plus de Francais chez BMW Daimler etc ... depuis 10 ans ce chiffre ne cesse de croitre. (bien entendu le gouvernement ne communique pas sur le nombre d'ignés qui se sont tirés ... )
a écrit le 01/08/2013 à 17:28 :
des rapports très sérieux indiquent que la production automobile francaise va purement disparaitre dans 10 ans, les espagnols vont déja bientot nous passer devant.
notre cout du travail devient démentie et on ne veut pas traiter ce problème sauf a coups de mesurette tel que le CICE
Réponse de le 01/08/2013 à 17:47 :
Vous pouvez nous donner le nom d'un rapport dont vous parlez. Des usines qui ferment, d'accord; une industrie qui disparaît, quelle incompétence pour dire cela!
Ne serait-ce pas vous le rapport? cordialement
Réponse de le 01/08/2013 à 20:49 :
Les espingoins sont déjà passés devant dès 2011/2012 et les rosbifs ne vont pas tarder...
a écrit le 01/08/2013 à 17:12 :
la reprise est là !!!!
a écrit le 01/08/2013 à 16:59 :
Pour ceux qui ont lu l'étude Roland Berger 2012 ainsi que le rapport Sartorius, la fermeture de quelques usines en France est inéluctable. Après Aulnay, Rennes et Sandouville ???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :