Les usines de PSA Peugeot Citroën débrayent à l'appel de la CGT et de la CFDT

 |   |  547  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Des débrayages ont affecté les usines PSA ce jeudi. La CGT et la CFDT sont inquiètes des niveaux de production prévus par la direction.

Des débrayages ont affecté les usines PSA ce jeudi, à l'appel de la CGT et de la CFDT, inquiètes des niveaux de production prévus par la direction, a-t-on appris de sources syndicales. Ces actions suivent l'annonce, fin septembre, d'un engagement de la direction d'augmenter la production en France, mais de façon très modérée,  et d'y maintenir ses usines d'ici à 2016, en contrepartie  d'une modération salariale  et de plus de flexibilité, dans le cadre de la négociation d'un "nouveau contrat social".

Rennes touché en premier lieu

A l'usine de Rennes La Janais, environ 650 personnes ont débrayé à la mi-journée, selon la CGT et la CFDT, 320 selon la direction. 180 salariés ont également débrayé dans l'après-midi, a précisé la direction. La chaîne de production des 508 et C5 de gamme moyenne supérieure a été paralysée. La direction envisage de 100.000 à 150.000 unités par an, ce qui est totalement insuffisant pour garantir du travail à tous les salariés.

Malgré le plan de départ de 1.400 personnes déjà prévu. La direction a annoncé la fabrication d'un nouveau véhicule en 2017, mais pas avant. Le site a produit 129.600 unités à peine l'an dernier.... contre plus de 360.000 au milieu des années 2000, pour un potentiel installé qui se montait alors à 400.000 ! 

L'usine en est déjà "à 70 jours de chômage partiel depuis le début de l'année, plus quatre semaines de fermeture lors des congés d'été"selon la direction. La production est encore "suspendue cette semaine". Et, "en octobre, la fabrication sera arrêtée tous les lundis et les vendredis".

A Sochaux, un appel de la CFDT et de la CGT à débrayer pendant une heure trente dans la matinée a été suivi par 350 salariés, selon la CGT, par 325 selon la direction qui précise que la production a été seulement ralentie. Un autre débrayage était prévu en fin d'après-midi. A Mulhouse, 120 salariés ont cessé le travail à l'appel de la CGT, selon le syndicat, et 95 selon la direction.

A Valenciennes aussi

A Valenciennes, où seule la CGT appelait à débrayer à la mi-journée, le mouvement de protestation devait être suivi par une centaine de salariés sur 2.200, selon Cédric Brun, représentant CGT de l'usine. Sur le site mondial des pièces détachées du groupe à Vesoul, une quarantaine de salariés ont aussi débrayé à l'appel de la CGT, selon le syndicat.

Le groupe automobile en crise a annoncé le 25 septembre dernier  qu'il prévoyait de fabriquer environ 930.000 unités dans ses sites français cette année. Au-delà de l'effet d'annonce, cet  engagement n'a rien d'extraordinaire en soi.

Forte baisse des volumes

2013 représentera en effet une... forte baisse par rapport au 1,11 million de véhicules fabriqués l'an dernier en France, selon les chiffres officiels du CCFA (Comité des constructeurs français d'automobiles). Ces volumes étaient déjà eux-mêmes en recul de 16% en 2012 par rapport... à 2011.

La production escomptée en 2013 représente exactement la moitié des niveaux de 2005 (1,88 million).  En 2016, la production espérée serait de environ "un million de véhicules", affirme  un communiqué de PSA. Ce qui serait encore moins que les piètres niveaux de 2012 ! Bref, pas de quoi pavoiser!

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/10/2013 à 10:00 :
Les syndicats de l'automobile française, qui jouissent déjà des meilleurs salaires au monde et d'un temps de travail allégé, sont les "meilleurs" pour détruire l'emploi dans notre pays.
a écrit le 04/10/2013 à 9:26 :
URGENT !!! Jean Gab rajoutez un "r" à deb"r"ayent dans votre titre.
a écrit le 04/10/2013 à 9:19 :
Voici une bonne nouvelle:

Peugeot dans l?attente de la disponibilité des productions de la 2008

La baisse des immatriculations de Peugeot en septembre (-6,3%) vient en grande partie d?un manque de disponibilité sur le 2008 qui devrait se résorber en octobre nous a dit Xavier Duchemin, directeur du commerce France de Peugeot.

Les immatriculations de septembre (à-6,3% dans un marché à +3,4%) avec 21 400 unités (soit 1 500 de moins que l'an dernier) placent Peugeot sur un niveau de part de marché de 15,1%, en-dessous de sa moyenne des 9 premiers mois (16,2%).
"Nous n?avons pas fait un bon mois en immatriculations, mais nos commandes ont été meilleures", nous a dit Xavier Duchemin, directeur du commerce France de Peugeot.
Dans un marché tendu où les clients sont rares et extrêmement réactifs aux nouveautés, la marque attend les disponibilités de 2008 dont la montée en cadence dans l?usine de Mulhouse ne s?est faite qu?à partir du mois de septembre. Celle-ci passant progressivement de 310 véhicules (avant l?été) à 615 véhicules/jour mi-octobre.
Xavier Duchemin annonce ainsi 8 000 commandes 2008 en attente soit l?équivalent de deux fois et demi les immatriculations de septembre sur ce modèle. Dans ce contexte de pénurie, Peugeot a privilégié les ventes à particuliers qui représentent 73% des volumes de ce modèle (2 137 unités sur 2 930 unités).
Ces difficultés de livraison s?expliquent également par une proportion de finitions hautes avec 55% en Allure et 19% en Féline (et 4 mois de délai sur cette version) plus importante que prévu, nous a précisé Xavier Duchemin.
Alors que le Captur affiche en septembre un score nettement plus élevé (5 737 unités), Peugeot estime que 2008 devrait en vitesse de croisière se situer au même niveau. "Notre objectif est bien avec 2008 de rivaliser avec Captur", nous a dit Xavier Duchemin.
Le démarrage de la 308 serait également meilleur que prévu avec 6 000 commandes 308 depuis fin août et un objectif de 4 000 commandes par mois en moyenne.
"Nous avons pris en septembre plus de commandes que ce que nous avons livré et notre portefeuille a augmenté de 4 000 voitures. Nous retrouverons cette performance dans les immatriculations du mois d?octobre", explique Xavier Duchemin.
Florence Lagarde
Réponse de le 04/10/2013 à 9:50 :
Merci de cette belle mise au point. Bien que très près de Renault, je suis heureux de voir Captur et 2008 se tirer la bourre...Encore bravo PSA.
a écrit le 04/10/2013 à 8:30 :
Pour info c'est 2% du personnel et la production n'a pas été paralysée ...
a écrit le 04/10/2013 à 7:30 :
bravo... les syndicats , ils font grèves quand les voitures ne se vendes pas !
Réponse de le 04/10/2013 à 9:28 :
"..vendes pas " il s'agit d'un verbe qu'il faut conjuger "vendent"
Réponse de le 04/10/2013 à 9:41 :
La, CGT PSA est semble-t-il financée par le groupe VW...
a écrit le 04/10/2013 à 6:50 :
Rien qu en lisant le titre de l article on a froid dans le dos. Syndicats a la francaise, tout est bon pour qu ils existent afin de preserver leurs interets au detriment de l emploi...cf, les employes Sephora assignent les syndicats.....Good bye PSA, good morning China!
Réponse de le 04/10/2013 à 9:29 :
"a la française" il faut un accent sur le à !!!
a écrit le 04/10/2013 à 6:21 :
ces syndicats sont complétement abrutis ! au moment où cette entreprise a les pires difficultés, que font ils ? ils arretent de travailler, probablement pour s'assurer qu'aucun acheteur n'aura l'idée saugrenue d'aller choisir une peugeot . quand est ce que les autres salariés vont les foutre dehors ?
a écrit le 03/10/2013 à 22:06 :
Ce n'est pas dans l'attente des pillules fiscales de 2014, 2015, et suivant dont la composition est totalement imprévisible, que le bon peuple va, en confiance, dépenser quelques briques dans quelque grosse berline fabriquée en France. La CGT est simplement en train de ruiner la France : suppression d'emploi sur les champs elysées, grève dans l'automobile pour grever les coûts de production déjà trop élevés, etc.
a écrit le 03/10/2013 à 20:34 :
J'avais l'intention d'acheter une PEUGEOT mais quand je vois le comportement de MONTEBOURG à l'encontre de PEUGEOT, des syndicats à l'encontre de leur employeur et j'en passe et des meilleures - En conséquence, j'ai décidé d'acheter la voiture du peuple la VW DAS AUTO -
Réponse de le 03/10/2013 à 21:23 :
Prenez surtout une BV auto DSG, fiabilité assurée !
Réponse de le 03/10/2013 à 23:23 :
N'importe quoi pour vous donner bonne conscience......
Quelle mievrerie
Réponse de le 03/10/2013 à 23:29 :
@Napoleon: Merci de nous parler de vous.
Vous dites << La voiture du peuple >> du IIIème Reich ne l'oubliez pas, qui les a bien enrichi et qui leur a permis de repartir de plus belle après la guerre, pour vous mettre.... des belles boites DSG dans.... le moteur.
Réponse de le 03/10/2013 à 23:32 :
La boite DSG?Celle qui fait l?objet de millions de rappels après des accidents mortels en Chine notamment ???? C'est bien cela.
Réponse de le 04/10/2013 à 9:43 :

Collaborez si vous voulez mais ne prenez pas ce nom .... essayez LAVAL...
Réponse de le 04/10/2013 à 9:45 :
Je soutiens @Napoleon dans son entreprise de collaboration avec Das Auto Das Reich .. Tout cela me requinque... J'en enleverais presquen ma couche ...
a écrit le 03/10/2013 à 19:24 :
C'est d'autant plus regrettable que la 508 peugeot est un véhicule remarquable, qui a un bien meilleur prix prestation que les Audi A4 par exemple et une très belle finition
Réponse de le 03/10/2013 à 20:17 :
On voit que la cellule de propagande pro-PSA et anti-VAG n'a pas débrayé.
Réponse de le 03/10/2013 à 23:25 :
@Bd92: tout va bien à la Kommandantur ? Tes parents mangent bien ?
a écrit le 03/10/2013 à 18:40 :
LT tellement pressé de donner une nouvelle à charge, en commet des fautes de frappes, elle ne passe pas inaperçue celle là... Bref, pas de quoi pavoiser !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :