Le Volkswagen Combi cher aux hippies, c'est fini

 |   |  419  mots
La dernière mouture du célèbre Combi, produite à Sao Bernardo dos Campos, au Brésil.
La dernière mouture du célèbre Combi, produite à Sao Bernardo dos Campos, au Brésil. (Crédits : DR)
La production du célèbre minibus Volkswagen sera arrêtée au Brésil le 20 décembre prochain. Né en 1950, le Combi à moteur arrière finit en série spéciale "vintage", que l'on s'arrache.

Le Combi, c'est fini! D'ici la fin de l'année, le mythique véhicule fétiche des hippies, symbole du "Make love not war", disparaîtra à la fin de l'année des chaînes de production brésiliennes de Volkswagen. Le dernier  exemplaire doit sortir le 20 décembre prochain de l'usine de Sao Bernardo dos Campos, qui en a produit plus d'1,6 million depuis 1957.

L'utilitaire d'après-guerre transmué en minibus "mode" dans les années soixante et soixante-dix, finit en édition limitée "vintage", qui, au vu du succès, sera finalement  portée de 600 exemplaires prévus initialement à...1.200. Le constructeur allemand avait annoncé l'arrêt de ce véhicule légendaire en août dernier.

Né en 1950 en pleine reconstruction de l'Allemagne

Le fourgon Volkswagen à moteur arrière sur une base de Coccinelle, né en 1950 en pleine reconstruction de l'Allemagne, avait disparu des chaînes outre-Rhin en 1990 lors de l'avènement du Transporter T4 à traction avant. Il aura été fabriqué en trois carrosseries successives (celle de 1950, de 1967 et de 1979).

Suranné avec sa tenue de route aléatoire, spartiate, dur de partout dans le monde aseptisé des voitures actuelles aux commandes assistées, victime de normes de plus en plus sévères,  le Kombi (avec un "K" au Brésil  comme en Allemagne) était condamné.

Mais sa robustesse, sa simplicité d'usage et d'entretien, lui ont valu de parcourir les routes du monde, au temps des routards qui allaient avec d'Europe  usqu'à Katmandou.  Les aménagement en "Camping Car" avaient aussi aidé à sa notoriété. Il a même existé en pick-up. En 1970, Volkswagen avait produit 287.000  unités de ce véhicule, dont un quart destiné aux Etats-Unis.

Exportation vers l'Afrique

La version allemande a très tôt été dupliquée par une déclinaison sud-américaine à la longévité de carrière bien supérieure. Au Brésil, ce modèle n'a été produit que dans la version initiale et celle de 1967, toujours en vigueur même si elle a reçu au fil des ans une mécanique plus moderne refroidie par eau, la face avant étant alors équipée d'un radiateur.

Fabriqué parallèlement à la "Coccinelle" aujourd'hui également disparue, ce véhicule a été extrêmement populaire au Brésil. Depuis Sao Bernardo dos Campos (Etat de Sao Paulo), cet utilitaire a été exporté  vers l'Algérie, l'Argentine, le Chili, le Pérou, le Mexique, le Nigeria, le Venezuela et l'Uruguay. Deuxième constructeur au Brésil derrière Fiat, Volkswagen enterre aujourd'hui son passé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/12/2013 à 13:49 :
VW s'est assis sur l'homologation des combi des 50's à la faisant prolonger ( à l'époque les normes étaient moins sévères) , normalement ces produits auraitent dûs être non homologués car dangereux et impropre à la circulation en France .
Ils furent la cause de nombreux accidents à cause de leur incapacité à freient et leur tenu de route aléatoire ...
Une arnaque à donc permis à ces véhicules de circuler sur nos routes ..
a écrit le 20/12/2013 à 13:44 :
La mauvaise qualité des produits VW est historique et bien dans la ligne de ces véhicules les intox de @Au contraire n'yn changeeront rien , mais ils est normal quer les "agents " VW puissent s'exprimer sur ce site..
a écrit le 17/12/2013 à 0:15 :
Que les Volkswagen de 2007-2013 qui sont des nids à emmerdes !
Réponse de le 18/12/2013 à 14:47 :
Les Volkswagen de 2007-2013 sont en avance technologiques, économes en carburant, leurs moteurs sont coupleux très agréables à bas régime, bien servis par d'excellentes boites de vitesses, et leur finitions sont très supérieures aux françaises.
De surcroît les VW sont souvent moins cher que les françaises à équipements équivalents et finitions équivalentes.
Nous gardons nos VW plus de 5 à 6 ans sans problème, toute la famille et la flotte de l'entreprise roule VW ... Polo, Golf, Passat, Scirocco, Touareg, Amarok, Krafter, Transporter ... plus un Audi A6 et une A8 ... CA MARCHE.
Réponse de le 19/12/2013 à 22:14 :
Vos VW bas de gamme digne d'un tableau de bord de 4L, vos VW que vous gardez 5 à 6 ans nous on garde nos françaises plus de 10 ans facile et sans broncher.
PS: Un Scirocco c'est quoi?
Réponse de le 20/12/2013 à 13:40 :
Vous devriez quitter ce pays et ouvrir un concession Renault à Berlin..
a écrit le 13/12/2013 à 20:15 :
Et le Volkswagen cher aux Nazis c'est quand que çà finit?
Réponse de le 16/12/2013 à 23:15 :
Waouh comme c'est intelligent comme commentaire. Vous pouvez être fier de vous.
Réponse de le 19/12/2013 à 22:15 :
Une vérité ne nécessite pas d'en être fier...
a écrit le 13/12/2013 à 12:07 :
On arrête sa production au moment où, en Europe, on préconise le nomadisme pour trouver un job!
a écrit le 13/12/2013 à 11:04 :
Vu à la censure effectuée à chaque crituique de VW.
a écrit le 13/12/2013 à 10:24 :
Ces choses pulluantes , fragiles (contraitement au commentaires des gogos qui n'en ont jamais possédé un), dangereux car dans les 60's source de nombreux accidents à cause d'une tenue de route désastreuse même pour cette époque ..
Que les derniers exampaires finissent à la décharge ..
Réponse de le 13/12/2013 à 11:14 :
C'est drôle, j'en ai eu un en version camping car. Plaisant à conduire, compact, sonorité agréable du moteur, jamais en panne, facile d'entretien et jamais accidenté.
Le top du petit camping car maniable. Par contre, pas une bête de course mais bon quel intérêt de battre des records en voyage d'agrément !
Réponse de le 13/12/2013 à 20:27 :
"sonorité agréable du moteur", certaines personnes affectionnent certaines sonorités pour faire la sieste...
Réponse de le 18/12/2013 à 9:45 :
Alors jouer au loto !! Petit veinard !! J'en ai tellment vu en panne au bord des routes ou éclatés contre uine caravane incapable de freiner...
a écrit le 13/12/2013 à 8:51 :
Je ris à la lecture de tous les commentaires élogieux. J'ai eu un T3, c'était agréable à conduire et la tôle était épaisse, mais un véritable veau par ailleurs (60cv en France) et un véritable gouffre à essence, et que dire des frais d'entretien (ex: voir le prix de remplacement de l'échappement) VW a toujours su faire sa pub.
a écrit le 12/12/2013 à 22:44 :
Comme quoi la qualite Allemande rayonne partout dans le monde.
Réponse de le 19/12/2013 à 22:16 :
... vive le cinéma
a écrit le 12/12/2013 à 21:31 :
Avec Josiane et notre combi rose à fleurs nous sommes allés à Katmandou aller-retour !
a écrit le 12/12/2013 à 20:27 :
Je comprends mieux pourquoi Flamby est au Brésil : pour négocier le dernier combi pour son premier sinistre .. rien à foutre des rafales.
Réponse de le 13/12/2013 à 9:20 :
Ha ha excellent.
Réponse de le 15/12/2013 à 20:03 :
@@godrev
cher imposteur, non il cherche des pièces détachées pas chères pour les offrir à Noël à son copain jean marc, qui casse beaucoup...!!! Ouf, bientôt, on tire un trait, plus de problèmes de fiabilité, et peut être au sens large, bientôt plus de ventes pour Volkswagen...!!! Pensez donc, - 7 % annuel en 2013, en Allemagne, rejeté dans son propre pays...
Réponse de le 16/12/2013 à 23:21 :
Je ne suis pas un imposteur je suis @godrev. -7% en Allemagne dites vous mais c'est dramatique. Ça veut dire qu'ils vont faire faillite. Comme PSA?
a écrit le 12/12/2013 à 18:42 :
Sauf pour Ayrault !!! Sa devise : être ringard jusqu'au bout des ongles !!!!
Réponse de le 12/12/2013 à 19:03 :
c est certains que c est moins ringard d avoir un iphone pour pouvoir poster des commentaires idiots! Au moins avec un Combi, on voyage, on se cultive et on est un peu plus ouvert d esprit... A bon entendeur
Réponse de le 12/12/2013 à 19:50 :
Très bien votre commentaire!
Réponse de le 12/12/2013 à 21:04 :
@ VW, votre commentaire est parfait.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :