Tout réussit à Volkswagen... sauf les Etats-Unis

 |   |  614  mots
Les ventes de Volkswagen reculent depuis sept mois aux Etats-Unis. Elles ont encore fléchi de 18% le mois dernier à 28.129 véhicules.
Les ventes de Volkswagen reculent depuis sept mois aux Etats-Unis. Elles ont encore fléchi de 18% le mois dernier à 28.129 véhicules. (Crédits : DR)
Les ventes de Volkswagen reculent aux Etats-Unis. La gamme du constructeur allemand est trop polarisée sur les berlines. Elle manque de "SUV" et de nouveautés. Pas sûr que Volkswagen parvienne à l'équilibre financier outre-Atlantique en 2013.

Tout semble réussir à Volkswagen, malgré la crise. Tout ? Non, car le constructeur automobile allemand n'arrive pas à percer aux Etats-Unis. Ce n'est pas faute d'avoir occupé très tôt le terrain, puisque les premières livraisons de la firme de Wolfsburg ont eu lieu en...1950. Volkswagen aura du mal à atteindre son objectif d'y écouler 800.000 unités en 2018, affirme le site automobile Automotive News. Les ventes de la marque reculent en effet depuis sept mois. Elles ont encore fléchi de 18% le mois dernier à 28.129 véhicules.

Gamme trop polarisée sur les berlines

Sur dix mois, ses ventes affichent un repli de 4%, sur un marché en hausse globale de 8%. Le groupe germanique a certes vu ses ventes augmenter de 30,6% l'an passé à un record de 580.286 unités, battant son précédent pic de 1970, du temps de la Coccinelle. Il n'empêche: la firme marque le pas et les concessionnaires commencent à s'inquiéter.

La gamme est trop polarisée sur des berlines, alors que le marché américain est très demandeur de "SUV". Et son 4x4 compact Tiguan est trop petit pour les clients locaux. La berline compacte Jetta (produite au Mexique) et la familiale Passat (fabriquée aux Etats-Unis) génèrent les deux-tiers des ventes de Volkswagen sur place. L'offre manque aussi de nouveaux véhicules.  Enfin, l'image de marque n'est pas extraordinaire, legs d'une médiocre qualité des produits fabriqués au Mexique dans les années 80, 90 et début 2000.

Volkswagen a produit au printemps dernier sa 250.000 ème Passat de gamme moyenne supérieure dans son son site américain de Chattanooga (Tennessee), laquelle a démarré en avril 2011. A la fin des années 80, Volkswagen avait fermé son usine américaine, à l'époque située à Westmoreland (Pennsylvanie), pour se replier sur le Mexique. Mais, à l'exemple de ses compatriotes BMW et Mercedes, le consortium d'outre-Rhin s'est ensuite décidé à revenir industriellement aux Etats-Unis, une étape indispensable pour y accroître ses ventes.

Usine sous pression

L'usine de Chattanooga est d'ailleurs sous pression. Le syndicat de l'automobile UAW, qui a annoncé là la mi-septembre avoir collecté une majorité de signatures de la part des 2.500 salariés, veut syndicaliser les sites automobiles du sud des Etats-Unis, une région qui lui est traditionnellement hostile.  En effet, le constructeur allemand n'a toujours pas de syndicat dans son usine de Chattanooga et n'est pas près d'en avoir. "C'est une question très sensible et nous venons juste d'entamer le dialogue", assurait récemment Sebastian Patta, Directeur des ressources humaines de cette usine.

Volkswagen doit décider ces jours-ci de la prochaine localisation de son futur gros 4x4 au gabarit américain, un modèle-clé pour son avenir outre-Atlantique. Un concept a été dévoilé en début d'année au salon de Detroit. "Une décision doit être prise prochainement pour une mise en production en 2015", nous précisait au dernier salon de Francfort Christian Klingler, membre du directoire du consortium allemand en charge des ventes.

"Mon équipe travaille dur pour obtenir un deuxième véhicule", affirmait début août Frank Fischer, PDG de Volkswagen Group of America et responsable des opérations industrielles. Volkswagen reste aussi très implanté au Mexique. Mais une production à Chattanooga serait plus logique, le site ayant de la place disponible et se vouant aux véhicules de gamme moyenne supérieure.

Retour à l'équilibre?

"Nous comptons revenir à l'équilibre financier cette année dans nos opérations" outre-Atlantique, soulignait en janvier 2013  le président du directoire de Volkswagen Martin Winterkorn. Mais il n'est pas sûr que, avec des ventes en baisse, le groupe y parvienne. Volkswagen a perdu longtemps beaucoup d'argent outre-Atlantique. Pas encore gagné.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/11/2013 à 20:42 :
Trop tôt cet article
C'était avant l'annonce aujourd'hui du rappel de 2,6 millions véhicules.
Tout réussi sauf.... la qualité
a écrit le 14/11/2013 à 14:43 :
Aux USA VW est considéré a juste titre comme de la camelote bas de gamme..
a écrit le 14/11/2013 à 14:02 :
Des produits médiocres ... un desing insignifiant.... Des coûts de possesions prohibitifs .Le consommateurr américains n'est pas un gogo comme le consommateur français lui ..
a écrit le 13/11/2013 à 19:19 :
La clientèle remet en cause cette marque, partout, l'interprétant comme surfaite en prix et en qualité. Rien ne va plus pour le groupe Volkswagen, demain -2015- , AUDI perd la moitié de ses marges ramenées de 12 à 6 % c'est à dire au niveau des marges de DACIA !!! Porsche lui sort de nouvelles Volkswagen..., entendez de petits bouts de VAG -chassis, moteurs-, sous un sigle Porsche, quelles paupérisation de cette marque hier de luxe. Quelle imposture pour ce constructeur boulimique qui voulait tout racheter, l'arrogance précède toujours l'abandon avant de passer à l'oubli...!!!
a écrit le 13/11/2013 à 13:25 :
Il n'en demeure pas moins que les chiffres que nous avançons sont exacts, n'en déplaise aux soutiens Volkswagen.. Ca baisse partout et je parle avec justesse d'une réinterpétation de l'image de ce constructeur due à l'absence de fiabilité, image extrêmement négative et qui a levé une grosse frustration alors qu'on nous assène depuis -trop- longtemps, l'arrogant Das Auto-... @vw D'ailleurs si Volkswagen rappelle 38500 autos pour problèmes graves et avérés de sa BV auto double embrayage DSG en Chine, vous observez tout de suite derrière plonger les chiffres de vente, aux USA pareil... L'inquiétude est palpable chez Volkswagen qui décide ce dimanche de renouveler son style -entendez débanaliser-, mais tout cela, fiabiliser, débanaliser prend du temps, -au minimum 10 ans-, les autres, les français PSA RENAULT DACIA au mieux de leur qualité, de leur design, de leurs innovations produits progressent sur tous les segments et feront bientôt la course en tête... C'est comment dire, un cycle, nouveau, qui s'installe...
Réponse de le 13/11/2013 à 13:44 :
Le profit warning de Nissan fait très mal à Renault qui finira l'année probablement dans le rouge, comparé aux milliards de bénéfice de VW.
a écrit le 13/11/2013 à 12:22 :
Les problèmes de fiabilite sont de plus en plus nombreux..
a écrit le 13/11/2013 à 12:07 :
Volkswagen a vendu 330 000 voitures aux USA dans les dix premiers mois de cette année ce qui fait 330 000 de plus que les constructeurs français. Ils ont double leurs ventes en trois ans et ont en ce moment un coup de mou en attendant les nouveaux modèles. Heureusement ils ont la technologie et la puissance financière pour ce développer sur ce marché difficile contrairement à PSA et Renault qui brillent par leur absence.
a écrit le 13/11/2013 à 11:32 :
les USA sont un marché particulier. Il sont habitués à une énergie bon marché et sont frappés du syndrome, "plus c'est gros, plus c'est beau". Et puis il faut le dire, en dehors des axes principaux et des grandes agglomérations, leur réseau routier est quasi-tiers mondiste, ce qui justifie pour une fraction importante de la population l'achat de gros 4x4. Arriver là dedans avec des berlines de taille moyenne (pour les standards locaux), sans pick up, ni vans, ni 4x4, c'est un peu débarquer au pôle nord sans ski.
a écrit le 13/11/2013 à 9:45 :
Comme dab la France est à la traîne dans ce rejet mondial avec seulement -4.5 %. Cela est du principalement au traditionel auto-denigrement et à la main mise de l'industrie allemande sur la presse spécialisée (AutoPlus/Auto-Bild) et a leur émission de publi-reportage (TurboM6) , l'esprit de collabotion aussi (eg: le post de Mr Franckie)...
a écrit le 13/11/2013 à 9:28 :
En Chine les choses ne vont pas bien, en cause la catastrophique boite DSG et les casses TDI et TFSI. En octobre voici les résultats des modèles vedettes du groupe :
VW Sagitar -6%
VW Passat -30%
VW Tiguan -6%
VW Polo -25%
Skoda Octavia -19%
VW Golf -30%
Skoda Superb -37%
VW CC -8%
Skoda Fabia -53%
VW Touran -9%

Et ailleurs dans le monde, quelques pourcentage de vente de VW : Royaume-Uni -7% USA -18% Australie -12% Belgique -17% France -4.4% Italie -12%
Réponse de le 13/11/2013 à 12:11 :
Encore des mensonges des trolls anti VW ! Les trois modèles les plus vendus de Volkswagen en Chine sont la Lavidaa (+28%), la Jetta (+45%) et la Bora (+5%).
Réponse de le 13/11/2013 à 12:11 :
Encore des mensonges des trolls anti VW ! Les trois modèles les plus vendus de Volkswagen en Chine sont la Lavidaa (+28%), la Jetta (+45%) et la Bora (+5%).
Réponse de le 13/11/2013 à 12:12 :
Encore des mensonges des trolls anti VW ! Les trois modèles les plus vendus de Volkswagen en Chine sont la Lavidaa (+28%), la Jetta (+45%) et la Bora (+5%).
Réponse de le 13/11/2013 à 12:15 :
Encore des mensonges des trolls anti VW ! Les trois modèles les plus vendus de Volkswagen en Chine sont la Lavidaa (+28%), la Jetta (+45%) et la Bora (+5%).
Réponse de le 13/11/2013 à 12:21 :
Encore des mensonges des trolls anti VW ! Les trois modèles les plus vendus de Volkswagen en Chine sont la Lavidaa (+28%), la Jetta (+45%) et la Bora (+5%).
Réponse de le 13/11/2013 à 12:41 :
Encore des mensonges des trolls anti-VW ! Les trois modèles les plus vendus de Volkswagen en Chine sont la Lavidaa (+28%), la Jetta (+45%) et la Bora (+5%).
Réponse de le 14/11/2013 à 14:42 :
Aux USA VW est considéré a juste titre comme de la camelote bas de gamme..
a écrit le 13/11/2013 à 9:11 :
Il n'y a pas que les USA où VW perd des ventes! Cette marque n'est pas fiable et cela commence à se savoir. Même en Allemagne les ventes sont en recul. En France le mouvement s'amorce avec un peu de retard. Il faut dire que leur propagande est efficace et qu'elle est relayée par des journalistes pas très intègre....
Réponse de le 13/11/2013 à 11:07 :
En Chine, VW baisse aussi.
Réponse de le 13/11/2013 à 13:13 :
Ventes mondiales de la marque VW en octobre +2%, notamment grace à la très bonne performance en Chine !
a écrit le 13/11/2013 à 8:00 :
C'est le début de la fin.
a écrit le 12/11/2013 à 22:52 :
Pas bon aux US, pas bons en Chine, ce soir, les chiffres de best selling sont tombés, en octobre hécatombe sur quasi tous les modèles Volkswagen... sauf...deux. Vite un changement de design, débanaliser tout ça, fiabiliser tout ça, il ne faut plus trainer, sans quoi 2014, sera meurtrier. Et pendant ce temps, CAPTUR et 2008 s'envolent, 308, C4 et Mégane, itou, nous vivons dans un monde cruel ou décidément tout peut arriver à celui qui fait commerce d'imposture.médiatique...
Réponse de le 13/11/2013 à 10:48 :
Vous n'avez pas l'impression d'étre ridicule? L'article nous parle de VW au USA et vous nous parlez de Captur et 2008. Deux modèles qui ne sont pas vendues aux USA. D'ailleurs l'article précise bien ce qui manque a la gamme VW au US: UN GROS SUV.
Réponse de le 13/11/2013 à 12:20 :
Encore un qui dit n'importe quoi! Vive les Captur, 2008, C4, Mégane!.... Mais, alors, si elles sont si merveilleuses, pourquoi PSA est au bord de la faillite et Renault ne s'en sort que grâce à Nissan et aux Logan-Sandero-Duster? Faut convaincre les allemands, chinois, japonais, coréens, américains, russes et tous les autres d'acheter ces merveilleuses voitures, dont ils ne veulent pas, ces affreux!
Réponse de le 13/12/2013 à 9:32 :
Réaction: je vous présente Godrev Il croit que tout le monde aime les Renault Captur et autres merdasses dans ce genre parce que lui aime.
a écrit le 12/11/2013 à 21:56 :
Sur quatorze ans je n'ai signé que deux chèques pour l'achat de deux voitures chez le même constructeurs qui vends des hybrides et sur 100000 km chaque fois zéro panne.
Réponse de le 13/11/2013 à 12:04 :
Vous avez eu de la chance avec cette marque à hybrides, moi, à 153 000 km j'ai du changer une ampoule de stop ! ;-))
a écrit le 12/11/2013 à 21:20 :
Ce qui a mis VW en grande difficulté c'est leurs problèmes de fiabilité liés à leurs boites automatiques qui cassaient en grand nombres
Réponse de le 12/11/2013 à 22:05 :
nous avons démasqué "godrev" avec ses ritournelles, des Renault avec des problèmes de fiabilité sur les boites de vitesse, des boites de vitesse qui "chantent", le turbo, les trains avant qui brinqueballent, le web en est inondé
Réponse de le 13/11/2013 à 10:01 :
Et decouvert le collabos salariés du groupe VW...
Réponse de le 13/11/2013 à 11:37 :
Il s'agit d'un seul type de boîte DSG parmi une famille de boîtes de transmission automatiques.
Réponse de le 13/11/2013 à 11:37 :
Il s'agit d'un seul type de boîte DSG parmi une famille de boîtes de transmission automatiques.
a écrit le 12/11/2013 à 19:43 :
Les Allemandes sont partous ici, essentiellement Porshe, BMW et Mercedes qui ont un look qui plait. VW à part la Bee et quelques berlines les autres sont trop vielliotes et brute de fonderie.
a écrit le 12/11/2013 à 17:54 :
La plus grosse difficulté pour VW sera de clarifier ses comptes dont l'on saura non pas en ce début d'année 2014 mias seulement dans un an en 2015 ce qu'ils veulent à peu plus dire. Le flou est grand. L'autre problème sera la réduction massive (ou sa gestion) d'effectifs pléthoriques. Comme les autres industriels ou les équipementiers allemands lorsque deux emplois sont supprimés dans l'une de leurs usines européennes, un emploi est coupé en allemagne, celui qu'ils subventionnaient en fait. Jusqu'à présent ce processus est resté invisible car il accompagnait tant bien que mal la baisse de la natalité, moins d'entrants jeunes sur le marché, plus de sortants en retraite. cette dynamique a permis justement de payer ces retraites mais désormais elle grippe car la machine s'emballe. VW devra dire comment il va fiancer cette énorme mécanique si peu stable dont les boulons sautent l'un après l'autre. Déjà on ne croit plus que l'automobile allemande soit supérieure.
Réponse de le 12/11/2013 à 18:19 :
@Corso,
ce que vous croyez expliquer est in finé incompréhensible et surtout ... incohérent.

Parlez nous de l'avenir de Renault qui se trompe de stratégie régulièrement .. dernier avatar en date celui de Zoe et des bagnoles électriques, des milliards Renaut partis en fumée et des centaines de milliards d'aides publiques obtenues en pure perte le tout en abusant de l'amateurisme des gouvernements Chirac Sarkozy Raffarin Fillon et Ayrault
Réponse de le 12/11/2013 à 20:09 :
vous êtes commercial chez Doliprane ?
Réponse de le 12/11/2013 à 20:13 :
Pouvez vous laisser vos diatribes primaires anti-renault dont tout le monde se fiche et concentrer vos commentaires sur le sujet ?
a écrit le 12/11/2013 à 17:19 :
L'automobiliste américain est pragmatique, quand il achète étranger,c'est essentiellement une marque japonaise ou coréenne...Les panzers n'ont pas la cote outre-atlantique !!!
Réponse de le 12/11/2013 à 17:29 :
à Lou Papet : Mort de rire.... Je rajouterai : Sauf si le Panzer s'appelle Porsche ou BMW.
a écrit le 12/11/2013 à 16:41 :
Ils ont compris que la qualite allemande c'est surtout en matiere de marketing ....
a écrit le 12/11/2013 à 16:35 :
Les ventes des voitures françaises aux US sont par contre très stables ...
Réponse de le 12/11/2013 à 18:53 :
voiture française d'exception je dirai même !
Réponse de le 13/11/2013 à 6:09 :
Genre un Delage par an ou 10 Bugatti/an... Mince ! Bugatti c'est VW.
Réponse de le 13/11/2013 à 10:25 :
LOL ! excellent
Réponse de le 13/11/2013 à 11:12 :
Le vente de Nissan (propriété de Renault) aux USA sont tout à fait honorable. Cessez donc de faire rire les ignorants avec votre french bashing.
Réponse de le 13/11/2013 à 17:36 :
Nissan n'est pas la propriété de Renault, mais les deux détiennent des participations croisées (44% de Nissan détenu par Renault, 15% de Renault détenu par Nissan). Nissan et Renault restent deux sociétés distinctes. Nissan développe et fabrique ses propres voitures et ne dépend nullement de Renault. C'est Renault qui dépend des dividendes de Nissan pour ne pas afficher de lourdes pertes.
a écrit le 12/11/2013 à 16:29 :
Quand je compare avec Peugeot, il y a eu plus d'innovation sorties ces 3 dernieres annees que vw...
a écrit le 12/11/2013 à 16:23 :
Pire que cela, aux US ça ne marche pas très fort, en Chine, le rappel pour les gros problèmes de BV double embrayage a laissé des traces, la crédibilité est entamée, les chinois ne plaisantent pas avec la qualité. En Europe la Golf VII chute lourdement, style banal , mécaniques à la fiabilité très discutables en TSFI et TDI, BV auto là aussi de gros problèmes... Rien ne va plus, faites vos jeux..., un cycle de retournement est-il entamé ...???
Réponse de le 12/11/2013 à 16:59 :
"les chinois ne plaisantent pas avec la qualité."
Voila un commentaire qui va a l'encontre des idées reçues.
Réponse de le 12/11/2013 à 17:04 :
Vous êtes toujours aussi partial et mensonger comme d habitude!! 1.9tdi 130 sur une fabia il a fait 1million de kilomètre moteur et boite d origine alors dire que les moteurs ne sont pas fiable est mensonger!
Réponse de le 13/11/2013 à 11:24 :
Oui Godrev le cyle est en cours et celui ci a condamné PSA a disparaitre.
Réponse de le 13/11/2013 à 14:23 :
Gode de rêve est le comique de répétition réincarné. C'est marrant mais au bout d'un moment ça devient lassant...
a écrit le 12/11/2013 à 16:10 :
La perfection n'existant pas..... Chacun porte sa croix, plus ou moins lourde selon les cas.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :