PSA et Renault vont présenter des voitures ultra-sobres au Mondial de l'auto

 |   |  688  mots
Le Renault Eolab consommerait 1 litre aux cents
Le Renault Eolab consommerait 1 litre aux cents (Crédits : Reuters)
Citroën va dévoiler au prochain Mondial de l'auto à Paris le concept C4 Cactus Airflow 2L, censé afficher une consommation de 2 litres aux cents seulement. Peugeot exposera pour sa part un "démonstrateur" Peugeot 208 2L Hybrid Air. Et Renault ira plus loin avec l'Eolab, un prototype qui consommerait un litre à peine. Mais, la production en série n'est pas pour tout de suite.

Basses consommations, faibles rejets de CO2. C'est la priorité au Mondial de l'auto, qui ouvrira ses portes au public du 4 au 19 octobre prochain. Citroën va ainsi dévoiler le concept C4 Cactus Airflow 2L, censé afficher une consommation théorique de 2 litres aux cents... selon des normes d'homologations extrêmement éloignées de la réalité. Il n'empêche. Le véhicule recourt à la technologie "Hybrid Air" (une mini-motorisation à essence 3 cylindres, un système de stockage d'énergie sous forme d'air comprimé et un ensemble composé de deux moteurs-pompes hydrauliques).  L'aluminium ou le carbone l'allègent de 100 kilos par rapport au petit break surélevé de série.

Peugeot exposera pour sa part un "démonstrateur" Peugeot 208 2L Hybrid Air, avec la même technologie que le Citroën. Plus fort encore: Renault présentera pour sa part un véhicule plus exclusif et avant-gardiste, mais aussi plus éloigné d'une éventuelle production de série, l'Eolab, un prototype qui consommerait un litre à peine aux cent kilomètres. A la clé, un allégement de 400 kilos et une double motorisation hybride essence-électrique rechargeable.

2 litres aux cents représentent environ 50 grammes de CO2 au kilomètre pour une citadine, ce qui est effectivement très faible, la moitié de ce que proposent aujourd'hui en moyenne les petites voitures. Un litre de consommation, c'est la moitié: moins de 25 grammes. Constructeurs et équipementiers, réunis au sein de la "Plateforme de la filière automobile" (PFA), ont présenté mercredi l'état d'avancement du programme de recherche et développement pour des véhicules consommant 2 litres aux cents seulement, dont l'impulsion a été donnée par le gouvernement il y a deux ans.

Ticket d'entrée élevé

Malheureusement, toutes ces technologies ne sont pas pour tout de suite, surtout à des prix "démocratiques".  L'allègement en recourant à des matériaux moins lourds coûte cher. L'hybridation est aussi onéreuse. Et il faut que ces voitures demeurent fonctionnelles et pas totalement désagréables à conduire... Le prototype "Hybrid Air" de PSA que nous avons conduit  dernièrement était franchement déplaisant.

Il n'est d'ailleurs même pas certain que la technologie "Hybrid Air" puisse voir le jour. Développée avec l'équipementier allemand Bosch, combinant moteur à essence et air comprimé, cette technologie prétendument révolutionnaire permet d'abaisser les consommations en ville de 45% selon le constructeur, ainsi que les émissions de CO2 qui leur sont corrélées. Mais PSA cherche à s'associer à un autre constructeur.

Car le ticket d'entrée est élevé. Chez PSA, on évoque officieusement  une somme de "500 millions d'euros". Pas question donc de se lancer seul. "Il n'y a pas d'engagement industriel aujourd'hui. Si on ne trouve pas de partenaires, on n'y va pas. A ce jour, les négociations avec d'éventuels partenaires n'ont pas abouti", précisait récemment Karim Mokaddem, Directeur du projet.

Spécialisation dans les petits modèles

Contraints à leur corps défendant de se spécialiser dans les véhicules petits et compacts, suivant en cela la descente en gamme du marché hexagonal, les constructeurs français sont plutôt avancés dans les véhicules à mini-moteurs peu consommants et donc peu prodigues en rejets de CO2. D'une faiblesse - le poids écrasant des petits modèles à faibles marges dans ses ventes -, PSA essaye de faire une force.

Les Peugeot et Citroën vendues neuves en Europe émettaient "en moyenne 116 grammes en 2013 et on devrait être à 110-112 grammes cette année", se félicite Gilles le Borgne, Directeur de la recherche et du développement de PSA. Le groupe est très en-dessous de la moyenne européenne !

La flotte de véhicules neufs - toutes marques confondues - mis sur le marché l'an dernier dans l'Union européenne affichait en effet un niveau moyen d'émissions de CO2 de 127 grammes par kilomètre, en baisse de 4% par rapport à 2012, indiquait fin avril l'Agence européenne pour l'environnement (AEE). A l'horizon 2020,  "nous visons 93,7 grammes en moyenne", indique Gilles le Borgne, ce qui placerait toujours PSA en-dessous des normes d'émissions moyennes visées par la Commission européenne pour 2021 (95 grammes).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/10/2014 à 4:43 :
Description du véhicule
Nombre de places : 5
Nombre de portes : 4
Couleur extérieure : Gris
Couleur intérieure : NC
Garnissage des sièges : Cuir
Technique
Boîte de vitesses : Manuelle 6 vit.
Transmission : NC
Cylindrée : 1685
Nombre de cylindres : 4
kW : 100
ch : 136

Equipements
ABS
air conditionné
alarme
antidémarrage
contrôle de stabilité
contrôle de traction
direction assistée
jantes en alliage
lève-vitres avant électrique
ordinateur de bord

peinture métallisée
phares antibrouillards
phares au xénon
radio/CD
régulateur de vitesse
sièges AV à réglage électrique
système de navigation
toit ouvrant
verrouillage centralisé
Réponse de le 03/10/2014 à 16:39 :
La question s'est le prix.....
a écrit le 30/09/2014 à 18:50 :
Il y a peu Carlos Ghosn ne croyait pas dans l'hybride en expliquant qu'il reportait tous les efforts de Renault sur l'électrique....le vent commence à tourner ?
a écrit le 27/09/2014 à 9:50 :
Les voitures à prolongateur d'autonomie sont bridées par la règlementation qui impose (pour garder le bonus "électrique)" que le réservoir d'essence n'offre pas une autonomie supérieur à l'autonomie électrique.
Les modèles sont proposés avec des réservoirs de 10 litres (faire le plein tous les 200 km) !!
Si cette limitation était supprimée ces véhicules auraient du succès car ils répondent exactement au besoins de beaucoup d'utilisateurs : silence pour l'usage quotidien et autonomie.
a écrit le 27/09/2014 à 9:44 :
Pour une voiture hybride il semble que la consommation soit mesurée départ batterie chargée et sur une distante correspondant à l'autonomie électrique + 25 km.
Cela ne signifie rien.
Avec une très grosse batterie (autonomie 250 km) et un moteur thermique qui consomme 10 litres / 100 km pour faire les 25 km supplémentaires on arrive à une consommation officielle de 1 litre / 100 km !!!
a écrit le 20/09/2014 à 12:02 :
Quand est ce que l'on supprime ce stupide système de bonus malus qui tire vers le bas le marché français et pénalise notre industrie?
a écrit le 19/09/2014 à 2:39 :
Pour faire des économies durablement et ne pas polluer il faudrait s’intéresser aux véhicules électro-solaires qui sont les plus efficients du marché actuellement, classe "Cruiser" 2/4 places, tb autonomie y compris de nuit, 10 fois moins de batterie que pour un EV classique, peu de bornes de recharges à prévoir, excellente efficacité énergétique: voir modèle commercial proche Swinburne Solar X, déjà autorisées sur route, transférable Sunswift Solar 2 places : 500 km à plus de 100 km/h avec une seule charge et 830 km avec solaire (test officiellement homologué par la FIA), Stella Solar (4 places, 730 km charge pleine et 430 la nuit), Suncruiser Solar, Solarword GT (+ d'1 million de km par tous temps), Calgary Solar, Daedalus Solar, Tafe Sa, Solar Mobil Malindra, Midnight Sun XI Solar, Navitas Solar Purdue, Stanford Luminos etc. Efficacité sup. d'un facteur 12 comparé à un véhicule actuel (faible poids, tb aérodynamisme, rendement 98% des moteurs dans roues 1,5 KW, récup. d’énergie de plus de 80% au freinage, minimum de batterie, gestion efficiente de l'énergie, excellents Cx/Cd 0,07 au mieux comparé à 0,24 pour Tesla, coef. de roulement, 6 à 15 m2 solaire avec vitrages évent. 30% rendement actuel et + etc). Jonction en cours avec les véhicules électriques encore nettement moins efficients. Plus de 60 universités de pointe concernées dans le monde (Stanford, MIT, Eindhoven, Twente, Bochum, NSW Univ, Caltech, Calgary, Purdue, Malindra etc) + retombées technos.
a écrit le 19/09/2014 à 1:15 :
Reste à dire que la voiture électrique est une des grosses catastrophes industrielles françaises des dernières décennies (après la Laguna 2 de 2001-2002) : personne n'en veut. Même pas les journalistes auto et leur direction.
Même pas Jean-Vincent Placé ...
Et les journaleux qui continuent d'encenser Gohsn ... qui a tout raté.
a écrit le 18/09/2014 à 20:06 :
Ils font l'actualité nos français, nous régalent tous les jours de leurs productions enthousiastes quand tout parait daté, austère pour ne pas dire ...laborieux à la VAG cie qui vend cher, bien trop cher des moteurs obsolètes, dépassés et polluants posés sur des chassis non maitrisés, quels winner nos français...!!
Réponse de le 19/09/2014 à 8:12 :
Vous êtes payés j'espère au moins pour débiter tant d'absurdités?
a écrit le 18/09/2014 à 18:46 :
Les beaufs préféreront des BMW de 200 cv. Que l'on laissera circuler en défendant l'environnement en interdisant les ampoules halogènes.
a écrit le 18/09/2014 à 15:39 :
Les Français ont toujours été en avance au plan technologique surtout le diesel allez voir dans les hôpitaux le nombre de malades des poumons !
Réponse de le 18/09/2014 à 17:14 :
Regardez wiki, les essences sont autorisés a larguer 10 fois plus de particules que les diesels.
Réponse de le 19/09/2014 à 12:12 :
Pas que les français, mais c'est bien de faire de l'auto- critique !
a écrit le 18/09/2014 à 13:42 :
Renault et PSA ne proposent que 2 litres au 100
ils ont 5 ans de retard sur VW qui a présenté sa voiture 1 litre au 100 kms
Réponse de le 18/09/2014 à 14:37 :
MDR!!! La VW à 1 million d'euros qui est laide comme un pot de chambre??? Ah! ah! Mais les Français proposent la voiture à 0 litre au cent!! Bah oui, la voiture électrique...
Réponse de le 18/09/2014 à 15:30 :
La voiture VW, outre sa mauvaise fiabilité, était un engin de 300kg qu'on ne peut même pas appeler voiture. Alors ça consommait moins mais c'était plus un trycicle qu'une voiture !
Réponse de le 18/09/2014 à 19:13 :
Ha ha la VW à 1l / 100! Tu as vu son look ? Un pot de yaourt ecrasé ! À peine 2 places alors que les Français ont des modèles à 4 ou 5 places !
Ah l'admiration sans faille de certains nostalgiques à tout ce qui est allemand !
Réponse de le 18/09/2014 à 19:13 :
Ha ha la VW à 1l / 100! Tu as vu son look ? Un pot de yaourt ecrasé ! À peine 2 places alors que les Français ont des modèles à 4 ou 5 places !
Ah l'admiration sans faille de certains nostalgiques à tout ce qui est allemand !
Réponse de le 19/09/2014 à 7:50 :
Renault est un spécialiste des protos en carton maché pour impressionné et ensuite il n'y a rien ;
Le Loggy sont un pur échec, bientôt le désert du Maroc va devenir un cimetière des stock d'invendus, qui fait suite aux échecs de la Fluence, Avantime, Velsatis, Samsung, Infinity etc etc etc la liste est sans fin ;
Le prochain est celui de la Twingo qui se roule sur le toit au moindre coup de vent et dont le train avant échappe au conducteur sous le pluie.
Réponse de le 19/09/2014 à 11:11 :
et quid depuis 5 ans chez VW ?
Réponse de le 22/09/2014 à 20:04 :
@5ans Rien comme d'hab à la Vag Cie, du vent, de l'esbrouffe, comme d'hab!!
a écrit le 18/09/2014 à 13:23 :
Trop timorés ces dirigeants auto, sur la défensive, avec pas beaucoup d'argent à mettre dans la recherche.
Voir en face l'armada de modèles électrique à prolongation d'autonomie qui vont faire un carton l'année prochaine.
Que le bas de gamme soit l'occasion de lancer (et financer) une innovation technologique de rupture? Nouveau et à suivre.
Réponse de le 18/09/2014 à 17:34 :
Les dirigeants français n'ont plus d'argent. Les Allemands en ont, car ils vendent de gros modèles un peu partout.
La vignette écolo tue "proprement" notre industrie nationale.
Réponse de le 18/09/2014 à 20:48 :
Vous avez totalement raison. C'est pour cette raison que PSA est condamné à faire du haut de gamme avec sa marque DS, il faut espérer que ça fonctionne.
a écrit le 18/09/2014 à 12:39 :
Bon dieu faites la cette voiture française qui consommera 1 à 2 litres au cent. Cela fera la nique aux constructeurs allemands et à ceux, "bon" français, peu soucieux de leur pays qui n'hésitent pas à payer 30 ou 40 000 euros pour rouler en allemandes et qui sont franchement des antipatriotes et cela fera du bien à l'environnement......
Réponse de le 18/09/2014 à 14:24 :
Avant d'invectiver et de vous croire "bon français", attendez de voir le prix et les prestations de ces véhicules!!! J'ai conduit le prototype 2008 Hybrid Air. Certes, ce n'est qu'un proto. Mais, c'est épouvantable en ville (à coups-, conduite rugueuse...)
Réponse de le 18/09/2014 à 14:31 :
« peu soucieux de leur pays” “antipatriotes » ??
On appelle cela du bon sens… Payer pour des produits de qualités est normal. Il faut être simple/ferné d’esprit pour penser faire une BA en achetant systématiquement français. Les bénéfices vont aux actionnaires et parties prenantes japonaises. Vous n’allez pas recevoir une médaille pour service rendue à la nation. Acheter français oui !! Quand c’est produit en France et que c’est la France qui en tire les bénéfices. Acheter un pseudo produit français qui n’est qu’une pâle copie d’un autre produit etranger. NON MERCI !
Réponse de le 18/09/2014 à 14:31 :
« peu soucieux de leur pays” “antipatriotes » ??
On appelle cela du bon sens… Payer pour des produits de qualités est normal. Il faut être simple/ferné d’esprit pour penser faire une BA en achetant systématiquement français. Les bénéfices vont aux actionnaires et parties prenantes japonaises. Vous n’allez pas recevoir une médaille pour service rendue à la nation. Acheter français oui !! Quand c’est produit en France et que c’est la France qui en tire les bénéfices. Acheter un pseudo produit français qui n’est qu’une pâle copie d’un autre produit etranger. NON MERCI !
Réponse de le 18/09/2014 à 17:32 :
Ces petites voitures ne sont pas fabriquées en France.
Regardez notre balance commerciale auto.
Réponse de le 18/09/2014 à 19:18 :
Ce qui est le plus important par dessus tout, c'est la conception des modèles, les services de Recherche et Développement: eux sont bien en France, et assurent l'indépendance, des brevets, des emplois de notre pays que nombre adorent basher par aigreur.

Jamais un allemand ne tiendrait la moitié des propos que l'on lit ici à propos de ses productions ( même si les familles qui verrouillent ces groupent ont fait fortune avec les nazis en employant des esclaves déportes ( 4500 morts rien que pour Audi ).
Réponse de le 20/09/2014 à 16:12 :
4500 morts pour Audi, en plus d'être de la saloperie, vous vous rendez compte...
Réponse de le 01/10/2014 à 12:08 :
Si les français se mettaient à construire des autos d'aussi bonne qualité, aussi performantes, aussi fiables et aussi plaisantes à conduire que les allemandes (du moins certaines marques), alors je veux bien acheter un modèle.
Dénigrer les allemands sur le plan de la pollution et de la consommation, c'est juste de la mauvaise foi. Exemple : BMW a été le premier constructeur européen à intégrer la distribution variable. Comparer les consommations et les performances de leurs moteurs avec leur équivalent français...
Et les pseudo-patriotes ça fait bien rigoler. Exemple j'ai un oncle fan de Citroën qui s'est acheté... un Crosser ! Super c'est du Mitsubishi...
Mais comme d'habitude, tout ça est c'est de la jalousie des français qui n'ont plus un rond et s'en prennent à ceux qui en ont et qui peuvent se payer quelque chose de mieux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :