Entre les normes sur le CO2 et l'anti-pollution, les voitures vont être plus chères

 |  | 760 mots
Lecture 4 min.
le nouveau petit moteur à essence turbo de PSA
le nouveau petit moteur à essence turbo de PSA (Crédits : Reuters)
L'Europe durcit les normes sur le C02, mais aussi sur les polluants (Euro 6). Du coup, les voitures seront plus sophistiquées, donc plus onéreuses. Et la complexité technique fait mauvais ménage avec la fiabilité.

L'Europe durcit les normes d'émission des véhicules. Ce qui risque de renchérir les véhicules et de les complexifier au détriment de la fiabilité. Les nouvelles normes d' émissions de CO2 des voitures vendues dans l'Union européenne ne devront pas dépasser 95 grammes au kilomètre en moyenne à compter de 2021, contre 160 grammes actuellement et 130 grammes à partir de 2015.

Un compromis avec Berlin

Le Parlement européen a donné son feu vert, mardi dernier, à l'accord délicatement négocié avec les Etats membres, lesquels avaient remis en question un premier texte de compromis en juin dernier, à l'instigation de Berlin. Soucieux de ne pas défavoriser ses constructeurs, spécialistes du haut de gamme et donc de voitures plus grosses et forcément consommatrices d'énergie, l'Allemagne a obtenu in fine le report d'un an de la nouvelle norme, initialement prévue pour 2020. Et ce, grâce à des calculs prenant en compte les "super-crédits" octroyés pour des modèles électriques ou hybrides rechargeables. Mais Berlin n'a pas bénéficié des deux ans espérés lors du compromis de novembre dernier.

Evidemment, tout le monde se réjouira a priori de règles plus contraignantes sur les émissions de gaz à effets de serre. Mais, il faudra accepter en contrepartie des véhicules plus petits, moins agréables à conduire car dotés de petits moteurs moins souples, et surtout plus chers et moins fiables! "Ces normes obligent les constructeurs à des efforts d'allègement et de sophistication des véhicules qui ne peuvent que rendre les voitures plus compliquées, donc onéreuses et subissant davantage de pannes", explique un expert automobile.

Surcoût certain

Cela va d'ailleurs se compliquer. Car, dans le même temps, l'Union européenne rend obligatoire la norme Euro 6 qui n'a rien à voir, puisqu'elle porte, elle, sur les polluants (le CO2 n'est pas considéré comme un polluant). Et ce, à partir de septembre 2014 pour les nouveaux véhicules, de septembre 2015  pour tous les modèles. Trait marquant d'Euro 6: l'obligation pour les moteurs diesel d'émettre beaucoup moins d'oxydes d'azote (NOx), ce qui va obliger les constructeurs à équiper leurs autos de très complexes systèmes de traitement.

A la clé: un surcoût de  350 à 400 euros au bas mot par véhicule pour le prix de revient en fabrication, selon Toyota. Soit un surcoût pour le client de 600 à 1.000 euros en moyenne. En outre, le coût de maintenance sera alourdi. Et ce n'est pas fini. En 2017 ou 2018, la norme Euro 6-2 entrainera une sévérisation encore supérieure, donc un nouveau  renchérissement.

Si les diesels coûtent plus cher, leurs ventes vont reculer  face aux modèles à essence. Pourquoi pas? Malheureusement, les diesels conservent leur avantage comparatif en matière de consommations et donc de rejets de CO2 qui leur sont corrélés. Les voitures à gazole consomment en effet de 15 à 20% de moins en moyenne que celles fonctionnant au sans-plomb. Dès lors, paradoxalement, le diesel participe à la lutte contre le réchauffement climatique et aide à respecter les futures normes de 95  grammes sur le CO2! Contrairement aux simplifications abusives de ceux qui n'y connaissent rien, ce n'est pas simple! 

Taux de panne en hausse

Les moteurs à essence, en principe intrinsèquement moins polluants, ont certes beaucoup progressé en matière de consommations, donc de rejets de gaz à effets de serre. Les derniers petits moteurs turbocompressés affichent  aujourd'hui de très bonnes valeurs en émissions de CO2. Seulement, voilà, ils deviennent aussi sophistiqués que les... diesels et risquent de voir les taux de panne suivre la même courbe ascendante que celles des moteurs à gazole...

Alors que les diesels simples, lents, robustes (et polluants), s'étaient forgés il y a quelques décennies une sacrée réputation de longévité, les dernières études que nous avons pu voir mettent en exergue un taux de pannes bien supérieur désormais des moteurs à gazole par rapport aux mécaniques à essence.  Et ça va être pire avec Euro VI. Mais, comme les moteurs à essence vont vraisemblablement voir leur taux de panne grimper à leur tour...

Evidemment, il y a la solution de l'hybride essence, propre et dont les rejets de CO2 sont comparables à ceux des diesels. Mais on rajoute ici aussi beaucoup de complexité, de poids(batteries), de surcoût. Les constructeurs européens réservent d'ailleurs cette solution onéreuse à des modèles... chers! Et, si les hybrides (essence-électriques) du pionnier japonais Toyota sont très fiables, ce n'est pas le cas de modèles d'autres marques...

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/01/2015 à 20:21 :
J'ai lu avec interêt les comentaires sur l'aquazole. Y a quelques annés on aurait travaillè àux bus municipaux de Chamberry pour des essais de polution et rendement.
a écrit le 23/03/2014 à 17:19 :
Moi personnellement, je pense que les mesures annoncées pour réduire les taux d'émission de CO2 auront certainement des impacts négatifs aussi bien sur les constructeurs que sur les consommateurs mais il faut bien savoir que par les mêmes mesures nous garantissant une qualité d'air pour nos poumons et nous préservons notre environnement , mieux faire des concessions sur le confort et le coût que de le faire sur nos santés.
a écrit le 04/03/2014 à 0:36 :
Certains vont peut-être se passer d'auto, ou opter pour la location si besoin. Ce sera peu polluant, mais moins vendeur de voitures neuves.
a écrit le 03/03/2014 à 20:52 :
Voila une idée quelle est bonne pour relancer la vente des voitures neuves! Quand est ce que nous arrêterons d'écouter ces bandes d'écolos qui roulent en 4X4 dans nos grandes villes et veulent interdire tout aux autres!
a écrit le 03/03/2014 à 19:59 :
citation:"Ces normes obligent les constructeurs à des efforts d'allègement et de sophistication des véhicules qui ne peuvent que rendre les voitures plus compliquées, donc onéreuses et subissant davantage de pannes", explique un expert automobile."
---------------------- fin de citation -----------------------
Pas vrais: la fiabilité de Prius est très élevée aux EUA (JD Power), quid les high tech machines ne signifient plus de pannes! Pas d´excuses...si non le vainqueur sera toujours plus gros...! :-(
Réponse de le 30/01/2015 à 19:13 :
azerty
a écrit le 03/03/2014 à 14:35 :
le jour où ça se saura que le réchauffement et le rôle du CO2 sont bidons...
a écrit le 03/03/2014 à 14:01 :
C'est de la foutaise. J'ai acquis en même temps, une Polo diesel et une DS3 diesel avec un moteur de même cylindrée. Pas de bonus pour la Polo et bonus d'environ 400 ou 500€ pour la DS3. J'ai consommé en moyenne, sur 25000 km, 0.6 litre de moins avec la Polo qu'avec la DS3. Cherchez l'erreur ?
Ah oui, j'oublie un détail, le moteur de la DS3 est si mou à bas régime qu'il faut constamment tomber un rapport ou faire un appel d'embrayage au démarrage si on veut pas que les copains descendent de leur voiture pour me pousser afin que je dégage la route.
Précision : je n'ai rien contre CITROEN ou rien pour VW, les 2 voitures ont par ailleurs des qualités différentes qui les rend et l'une et l'autre très correctes, je signale juste le fait précis.
Réponse de le 03/03/2014 à 18:43 :
Vous ne précisez pas la motorisation , il faut toujours choisir le modèle le plus homogène . Ne pas hésiter à consulter le site Z-Perf et faire des comparatifs .
Réponse de le 04/03/2014 à 10:41 :
@1+1 La polo est en chute libre, bienvenue cette année pour cause des lignes datées, des moteurs qui ne tiennent pas leurs promesses, une fiabilité détestable... c'est un produit volkswagen et qui, in fine, regarde monter 208 CLIO 2008 et CAPTUR...!!!
Réponse de le 04/03/2014 à 17:08 :
@1+1 Marrant, mon voisin Joël a choisi la DS3 pour ses petites consommations et sa fiabilité légendaire que ne lui avait pas procuré son ancienne polo, 3 lèves vitres cassés, thrombose de l'EGR X 2 et enfin, culasse poreuse sur le TDI, heureusement prise en charge mais à seulement 30 %. Fort heureusement, ils avaient choisi la boite manuelle, sans quoi, avec une dsg, c'eût pu être pire... aie... Pourtant qu'est- ce que c'est pentu où nous sommes, Joël et sa femme Christine sont de véritables fusées avec leur DS 3 !!!
a écrit le 03/03/2014 à 13:25 :
Je plains les conducteurs mis en danger par le manque de puissance pour doubler.
Déjà le syndrome du poèle à fuel, on accélère on commence à doubler, du fait de la modification de traînée, le véhicule dépassé accélère malgré lui et à ce moment précis le moteur diésel à 4000 tours et quelques coupe son accélération, plus qu'à espérer que le gus en face ralentisse.
La avec des mini cylindrées ça sera encore plus acrobatique.
Conseil gardez votre vieille 2 litres essence et faites la tourner à l'E85.
Et la dépassement en 3 ème à 2500 tours tranquille, et si l'énergumène doublé veut se la jouer il y en a 5000 de plus derrière.
Réponse de le 03/03/2014 à 18:38 :
D'autant plus que les moteurs essence atmosphériques sont en principe fiables .
Un jour ou l'autre ils seront très recherchés .
Pas de turbo, pas de FAP , pas de gros soucis .
Réponse de le 04/03/2014 à 20:18 :
C'est ce que j'ai acheté, un essence atmo toute simple et peu puissante... marre des radars!. La prochaine sera à carbu et vieille, et la 3 ème une Caterham 2L Duratec, 485 ou R300 je ne sais pas encore.
a écrit le 03/03/2014 à 13:21 :
Vive la voiture à hydrogène! Plus de pollunants, plus de CO2, 100% renouvelable... Ha, j'oubliais... les intérêts des lobbies du pétrole. Zut!
Réponse de le 03/03/2014 à 14:32 :
Première question : vous le sortez d'où l'hydrogène ?
Deuxième question : vous le faites brûler à l'oxygène pur ? Si non : quid des oxydes d'azote ?
a écrit le 03/03/2014 à 10:54 :
Ventes de février, la tendance se confirme et s’accélère :
Peugeot +7.2%
Renault +1.7%
Volkswagen -10.8%
GM -7.8%
Ford -12.9%
BMW -14.7%
Hyundai -53.8%
Mercedes -7.6%
Réponse de le 03/03/2014 à 11:04 :
Et plus nous nous enfoncerons dans le Deleveraging de la crise , et plus les résultats allemands se dégraderont !!!
C'est mécanique ...leurs gammes en termes de Prix/Coût/Prix d'entretien ne tient pas le pavé. C'est une énorme , immense erreur Marketing et Offres Produits.
Victoire !!! :-)
Réponse de le 03/03/2014 à 12:04 :
Il convient de dire la vérité et de corriger les cachoteries :

En février
** Renault baisse de -0,3% dont importations massives en provenance de Turquie, Slovénie, Grande Bretagne, Espagne, et Corée

** Dacia hausse des importations massives +9,5% en provenance du Maroc, Roumanie,
Réponse de le 03/03/2014 à 12:32 :
Skoda +10,4 % en févvrier 2014
Réponse de le 04/03/2014 à 20:19 :
Skoda ne vend qu'aux entreprises.
a écrit le 03/03/2014 à 9:39 :
Le journaliste semble regretter le temps où nos voitures crachaient de jolies volutes noires... Et accessoirement il doit avoir les narines bouchées parce que qu'est ce que ça pue le diésel à Paris ! Personnellement je n'ai qu'un regret avec la norme Euro VI : qu'elle n'aille pas plus loin.
a écrit le 03/03/2014 à 9:13 :
Mr Verdevoye, vous écrivez que les hybrides essence-électriques sont peu fiables (à part ceux produits par Toyota) avez vous de la "bibliographie" pour étayer votre opinion ?
Réponse de le 03/03/2014 à 12:28 :
Non! Verdevoye baratine, c'est son style. Il est aussi très "chouchouté" par les constructeurs étrangers....
a écrit le 02/03/2014 à 22:01 :
le sport c'est la santé!
la voiture est un outil, malheureusement dans les métropoles, elle n'est pas utilisée avec modération... Place aux transports en commun, à la marche, au vélo pour tous ! comme c'est le cas pour 30% des habitants d'Amsterdam et 50% des habitants de Copenhague.

La voiture trouve toute son utilité à la campagne, pas dans la ville. Pour les périurbains, faisons des grands parking aux entrées des villes. Que les gens reprennent l'habitude de vivre lentement (quoi que avec les embouteillages...), ils n'en seront que moins stressés, moins caractériels et en meilleur santé
a écrit le 02/03/2014 à 18:13 :
Toujours pas d'article de La Tribune pour signaler le méga rappel de 600.000 VW défectueuses? C'est curieux, en moins d'un an le groupe VW (Audi, VW, Skoda...) a déjà rappelé 3.7 millions de véhicules pourris de vices et LT en parle à peine, ou jamais...
Réponse de le 02/03/2014 à 20:25 :
Citroen va augmenter la production d'utilitaires dans son usine de Sevelnord. Augmentation de la cadence journalière, plus du travail le samedi. Les jours de chômage qui étaient prévus sont supprimés, évidemment. Peut-être que cette bonne nouvelle est en rapport avec le rappel catastrophique de 600.000 utilitaires VW?...Les entreprises en ont assez de jouer à la roulette russe avec les véhicules du groupe VW et reviennent aux valeurs sûres.
Réponse de le 02/03/2014 à 21:19 :
Les rappels, c'est une démarche responsable, très positive, pratiquée par les grands constructeurs qui respectent leurs clients comme Toyota, Honda, VW Group, Ford et qui en général sont les mêmes qui dégagent des profits et progressent en tous points, gammes, volumes, marges, etc

Les "cachoteries" sont l'apanage des constructeurs qui cachent les carrosseries mal soudées, les fonderies poreuses, les ressorts de suspension fragiles, les plaquettes de frein de mauvaise qualité qui s'usent plus vite, etc comme Daciarenault par exemple, qui comme par hasard est le constructeur qui fait des pertes (hors de dividendes Nissan)
a écrit le 02/03/2014 à 9:48 :
trois cylindres Trollwagen, savez-vous comment nous appelons dans la profession, la technologie américaine "on demand", de désactivation des cylindres, "le cheval qui boite", tout est dit...!!! Mais en même temps, venir nous rappeler que ça existe,c'est bien, utile probablement pour servir la Cause, une position toutefois un ultime, voire désespérée, un tentatif pour remettre le groupe volks que vous promotionnez ... en selle...!!!
Réponse de le 02/03/2014 à 13:01 :
Très juste. Je désespérai de trouver un mécano. Trois cylindres, c'est ce qu'il y a de pire au niveau vibrations, à cause de l'inertie. Ils nous préparent à une baisse de fiabilité qu'ils créent eux-même. Tout ça pour une économie sur le nombre de pièces.
Pour ceux qui voudraient creuser un peu le sujet en calcul d'inertie, le moteur à explosion le plus fiable est le double flat-twin. Soit, 4 cylindres à plat en opposition. N'importe quel ingénieur mécanicien pourra vous le confirmer.
Réponse de le 04/03/2014 à 23:58 :
Un double Flat-Twin...ça s'appelle un Flat Four
a écrit le 02/03/2014 à 6:35 :
Voici le nouveau projet en exclusivite de la norme euro 12: Interdiction totale des vehicules a moteurs pour les particuliers, objectif o% emission et 0% dechets.. Déplacement toléré a vélo.
Pour les déplacements plus important, utilisation des transports en commun, un nouveau crédit a taux 0% sera mis en place pour l 'achat de la carte d 'abonnement.
Les véhicules a moteurs sont réserves exclusivement aux députés et a la commission européenne .
..... Heeu excusez moi je faisais un reve!!!
Mais au fait en 2020 y aura t il encore une europe, et l 'euro existera t il toujours?
Réponse de le 02/03/2014 à 14:29 :
Moi , je pratique la marche avec des chaussures Méphistos et leur incroyable touché de trottoir .
a écrit le 01/03/2014 à 20:31 :
Les constructeurs européens même Fiat Ford Opel VW Skoda Seat Peugeot Citroen proposent déjà des 3 cylindres depuis plus de 6/8 ans dans les voitures citadines. Des bi-turbo dans les moteurs auto aussi sont déjà présents sur les marchés depuis près de 10 ans.
Un 3 cylindre restera un moteur qui devra monter dans les tours et qui sera donc très sollicité, sa longévité sera d'autant plus courte qu'il sera monté dans une berline plus lourde qu'une citadine.

Il y a une technologie alternative qui vient combiner intelligemment les différentes phases d'un trajet routier :
avec un 4 cylindre "on demand" c'est à dire avec 2 cylindres désactivables, l'on a 4 cylindres lorsqu'il faut de la puissance bien répartie et surtout du couple,
et 2 cylindres lorsque le moteur n'est pas sollicité, en croisière, en descente, en décélération, etc ...
idem pour les 6 cylindres "on demand" qui fonctionnent en 3 cylindres lorsque le moteur n'est pas sollicité, en croisière, en descente, en décélération, etc ...

idem pour les 8 cylindres "on demand" qui fonctionnent en 4 cylindres lorsque le moteur n'est pas sollicité, en croisière, en descente, en décélération, etc ...

idem pour les 10 cylindres "on demand" qui fonctionnent en 5 cylindres lorsque le moteur n'est pas sollicité, en croisière, en descente, en décélération, etc ...

idem pour les 12 cylindres "on demand" qui fonctionnent en 3 cylindres lorsque le moteur n'est pas sollicité, en croisière, en descente, en décélération, etc ...

Voilà une concrète avancée technologique proposée depuis 2 ans déjà sur le Premium et Luxe ... avec tous les autres dispositifs très en avance technologique.
Réponse de le 01/03/2014 à 21:40 :
General Motors, Cadillac, Honda, Chrysler (donc maintenant FIAT), utilisent depuis plusieurs années cette technologie de désactivation des cylindres. A voir à l'usage au niveau des différences d'usure des matériaux, de l'équilibrage du vilebrequin, et surtout des différences thermiques qu'implique cette technologie dans les coefficients de dilatation.
PS, vous dites qu'un 3 cylindres est très sollicité, cela dépend, un 3 cyl. de 1.5L n'a pas de raison d'être plus sollicité qu'un 4 cyl. de 1.2L. En moto, les 3 cylindres, bi ou mono ont des comportements bien distincts, mais ils vivent tous très bien.
a écrit le 01/03/2014 à 18:26 :
Il est eminemment irresponsable de créer une Europe , avec des règlements , pour ensuite ne pas les faire respecter.
Le non-respect de la règlementation anti-pollution par les allemands est scandaleux.
Ceci étant , je vois que les Français excellent dans cette nouvelle catégorie de moteurs.
Les allemands , truqueurs de chiffres ( ADAC et le scandale de la manipulation des chiffres de l'automobile allemande depuis 10 ans ) , vont se casser les dents dessus... :-)
( C'est plus dur qu'une saucisse de francfort , hein ??? ) :-)
Réponse de le 01/03/2014 à 20:49 :
Shangai kid = godrev! :-)
Réponse de le 02/03/2014 à 9:53 :
@tgx Non, je vous assure que non, mais vous me flattez...!!!
Réponse de le 02/03/2014 à 10:04 :
Le non-respect de la règlementation anti-pollution par une allemagne qui foule aux pieds toutes les directives y afférentes appelle sans nul doute des mesures de rétorsion IMMEDIATES.
a écrit le 01/03/2014 à 17:38 :
Voici un article assez factuel et sans les préjugés habituels en faveur d'un type de moteur ou d'un autre. Je n'ai pas grand chose à dire sur le fond et l'argumentation, qui me paraît correcte.
Juste un point qui manque à mon avis sur l'hybridation: c'est vrai que la consommation de l'hybride essence arrive au niveau de celle du diesel. Mais de plus en plus des constructeurs développent l'hybride-diesel qui n'existait pas au début. Et l'avantage consommation du diesel, lié à la thermodynamique de part le taux de compression, se maintient alors.
a écrit le 01/03/2014 à 15:42 :
Le diesel est un mythe et comme tout mythe une apogée est inéluctable. Quoi qu’il en soit, le diesel ne fait plus partie des orientations R&D des constructeurs automobiles, étant arrivé à un seuil de maturité, ce qui signe son entrée en phase de déclin. C'est l'avis des spécialistes de "Automobiles Stratégies"
Réponse de le 01/03/2014 à 16:47 :
Vous nous avez rassuré en confirmant que vous n'êtes pas spécialiste mais vous faites aveuglément confiance à ceux qui le prétendent... sauf vos opposants.
a écrit le 01/03/2014 à 15:21 :
Et encore vous n'aborder pas les gros problèmes rencontrés à cause du filtre à particules. Si sur le papier sa durée de vie est assez longue, la réalité quotidienne et les préconisation des constructeurs sont différentes. Sa régénération forcée n'est pas donnée, quand à son remplacement il coûte très cher.
Réponse de le 01/03/2014 à 15:28 :
Comme quoi mieux vaut investir dans du platine que dans de l'or...
Réponse de le 01/03/2014 à 15:36 :
Le FAP pose aussi un vrai pb... D'accord avec vous
Réponse de le 01/03/2014 à 16:00 :
Ce n'est pas un problème car il faut le considérer comme un investissement. Vous n'avez pas qu'à en faire cadeau à votre ferrailleur... puisque le platine contenu dans un FAP coûte cher.
Réponse de le 01/03/2014 à 18:29 :
Investir dans rien du tout...les prix du platine comme de l'or sont manipulés. Depuis toujours.
Réponse de le 01/03/2014 à 18:45 :
@Shangai Kid

Insert coin. Try again?
Réponse de le 02/03/2014 à 13:49 :
@Michel

C yah later.
Réponse de le 02/03/2014 à 15:33 :
@ Michel
Please , excuse me...an error occured !!! :-))
a écrit le 01/03/2014 à 15:05 :
L'inflation technologique est inévitable et nécessaire à la limitation de l'inflation du cours du pétrole. Croire que nous continueront de rouler sans tarir les réserves de la planète est une douce utopie, cependant cela ne permet pas de justifier le racket écologique organisé par les technocrates européens.
a écrit le 01/03/2014 à 14:48 :
Vu la complexité des voitures à venir, donc le coût croissant de l'entretien, je vais conserver ma 406 essence de 205000 km, qui roule sans problème et ne contient qu'un strict minimum d'électronique. De plus consommation assez faible si on roule au-dessous des vitesses limites
Réponse de le 01/03/2014 à 15:23 :
exact. L'avenir est aux voitures d'occasion
a écrit le 01/03/2014 à 14:34 :
Ah ca va pouvoir embaucher chez psa car les systèmes antipollution qui s'encrasse ils connaissent avec leur fap
a écrit le 01/03/2014 à 14:15 :
Les voitures plus chers ? On ne parle plus de déflation, alors...
a écrit le 01/03/2014 à 12:15 :
Le constructeur Français Pierre CLERGET a inventé un moteur diesel avec un injecteur supplémentaire. Ce nouvel injecteur ajoute au mélange Air + Gasoil une faible quantité d'eau. Cela permet de refroidir le moteur tout en réduisant la consommation de carburant. De plus, il s'est avéré que cette technologie réduit considérablement les polluants. Une autre façon d'injecter de l'eau dans le moteur : l'aquazole. Pourquoi cette technologie très simple et peut onéreuse n'est-elle pas implémentée dans nos moteurs ?
Réponse de le 01/03/2014 à 12:36 :
Oui, inventé par CLERGET, technique reprise par elf puis abandonnée car après moultes essais, techniquement, la partie eau était difficile à stabiliser, induisant en réduisant les nox des surconsommations et la TIP afférente qui ne pouvait s'appliquer sur l'eau portait à un manque à gagner pour l'état...!!! Le procédé aquazole a été en essai asse longtemps, notamment sur des bus avant de disparaitre du portefeuille développement de cette entreprise.
Réponse de le 02/03/2014 à 11:11 :
Le système de CLERGET était viable car l'eau n'était pas mélangée au Gasoil. Il utilisait en plus un additif, du glycol. Je crois que l'eau était injecté au moment de l'admission, avant l'injection du gasoil. D'ou les excellentes performances de son moteur.
a écrit le 01/03/2014 à 11:38 :
Les voitures vont être plus chères, un lieu commun puisque dès qu'on touche à la dépollution, on met en oeuvre des techniques sophistiquées donc coûteuses. De la même manière et dans un autre registre, votre chauffage domestique est aujourd'hui plus sophistiqué et coûteux qu'il y a dix ou vingt ans et le quotidien fourmille de tant d'autres exemples... Après le bon choix peut être de rechercher le constructeur qui classe bien ses véhicules aux enquêtes fiabilité, qui offre la plus longue durée de garantie et enfin... de louer votre voiture, afin de voir supporter la prise en charge des pannes par le constructeur ; intégrer également qu'arrivent en France les "class action" -ou actions de groupe de consommateurs s'estimant lésés- qui devraient permettre de faire aboutir les droits des automobilistes à travers la mise en oeuvre, en dernier recours de procédures collectives...
a écrit le 01/03/2014 à 11:19 :
Bonjour Mr Verdevoye, les moteurs essence ne sont pas intrinsèquement plus propre que les diesel, c'est le contraire si vous enlevez tout système de dépollution. L'erreur que vous faite est du au fait que vous pensez (j'imagine) aux essences et diesels des années 90% où là, oui c'était vrai, car avec un simple cata 3 voie et un moteur avec injection indirecte essence on avait quelque chose de très propre en comparaison des diesels / turbo diesels de cette epoque.
Pour la complexité des moteurs vous avez raison même si je ne vous suis pas sur la fiabilité, elle ne cesse de croitre avec en parallèle de tout ça des intervalles de maintenance qui augmentent et surtout un complexité qui explose (la baisse de fiabilité est souvent passagère le temps de bien maitriser une nouvelle techno). Là ou cette complexité pose problème c'est pour celui qui veut y mettre les mains avec l'électronique, même si au final mécaniquement cela reste un moteur classique.

Par rapport à la conso et aux émissions qui sont plus que corrélées car le moteur brule 99,9 et des bananes de ce qu'il utilise comme carburant ;) vous avez raison, le diesel (heureusement ou malheureusement ? perso je préfère le couple aux haut régimes sur notre réseau routier ...) garde son avantage compétitif quoi qu'en disent ... comme vous le dites ceux qui n'y connaissent rien. J'ajouterais même que le problème de l'essence c'est qu'il est facile de faire un premier pas de dépollution avec des moteurs à injection indirecte + cata 3 voies, mais dès que vous vous penchez sur la question de la conso, du fait du mode de combustion (par allumage commandé) de ce moteur vous êtes coincés, si vous voulez réduire la conso vous devez passer par un tas de choses qui feront pâlir un diesel tant elles sont complexes : injection directe, ou doubles injections, à haute pression (l'essence ne lubrifiant pas le système contrairement au gazole...), de plus en plus souvent stratifiée (sur certaines zones de fonctionnement), calages variables, levées variables, simples, doubles turbos .. parfois twinscroll, avec des pression et température échappement affolantes, bientôt le FAP et de l'EGR ? … et n'oubliez pas une chose, avec l'essence dès que vous mettrez le pied dedans, vous debouclez et paser en richesse >1 et la conso s'envollera contrairement au diesel.

Morale de l'histoire, il faut surement changer de combat, se battre contre les émissions polluantes je suis 100% d'accord, mais se battre contre le CO2 des vehicules est une erreur, il faudrait plutot se pencher serieusement sur la question des carburants de 3 ieme génération véritablement renouvelables qui captent comme les algues le CO2 qui est dans l'air. Bilan, vous roulez pas au carbone mais à l'énergie solaire puisque ce CO2 est capté par la photosynthèse.
Réponse de le 01/03/2014 à 12:15 :
Et le PL au gaz gnv chez IVECO qui passe euro VI sans système de dépollution adjuvant cad sans scr fap egr ? Et le système SKYACTIV de mazda sur le diésel qui passe lui aussi euro VI sans davantage d'adjuvants et la PAC avec une production autonome d'hydrogène -centrale domestique- comme l'envisage honda... Il existe bien des solutions mais vous avez raison, le carburant propre de troisième génération est une voie, le rachat par des majors comme shell et total de start up innovantes voire de collaboration sur ces sujets participe en effet de cet intérêt...
a écrit le 01/03/2014 à 11:09 :
Cela fait longtemps que j’attendais de lire que la pollution et le gaz carbonique (CO2) sont deux choses différentes.
Merci M. Vandervoye.
Bref, je vais garder ma C5 six cylindres encore 10 ans car, si elle consomme, elle est fiable.
Je deviens europhobe, quand je vois la mainmise du lobby vert.
a écrit le 01/03/2014 à 10:38 :
.... on tient à tous prix à nous vendre des voitures qui consomment des carburants ... où électriques... alors que des solutions alternatives existent .... mais nos politiques n'en veulent pas ! exemple : http://www.mdi.lu/
Réponse de le 01/03/2014 à 16:04 :
Non, ce ne sont pas "les politiques qui n'en veulent pas" comme vous dites .... juste les lois de la physique qui condamnent (malheureusement) les véhicules à air comprimé à des applications marginales. Après, libre aux bisounours de penser qu'il y a un complot des pétroliers derrière tout cela, ou des politiques etc etc
Il est pourtant simple de s'informer en lisant par exemple l'étude de l'école des mines sur ce sujet
Réponse de le 01/03/2014 à 20:18 :
"l'étude de l'école des mines sur ce sujet "... donc l'état !!!!!!!!!!!!!!!! CQFD


mdi à voir sur le net !

merci à vous !
Réponse de le 03/03/2014 à 12:07 :
L’école des mines comme la plupart des grandes écoles ne sont plus des références en déplaisent aux français.
Suffit de voir ceux qui nous gouverne, tous des diplômés de ces grandes écoles.
a écrit le 01/03/2014 à 10:19 :
Pour qui a possédé (et possède peut-être encore) une Peugeot ou une Citroën équipée d'un moteur type XUD, avec ou sans turbo, ça risque d'être un choc au niveau de l'entretien et de la fiabilité.Gros rouleur et vacciné au diesel depuis plus de trente ans, notre dernier achat (un véhicule il est vrai plus petit) a été malgré tout un modèle à essence.
a écrit le 01/03/2014 à 10:11 :
C'est quand, les élections européennes, au fait ?
Réponse de le 01/03/2014 à 15:43 :
En France les élections européennes se dérouleront le dimanche 25 mai 2014, juste après les élections municipales du dimanche 23 mars 2014 (premier tour) et du dimanche 30 mars 2014 (second tour). Puis suivront les élections sénatoriales au mois de septembre 2014 réalisés (partiellement) par les conseillers municipaux d'où la nécessité de ne pas se tromper aux municipales.
a écrit le 01/03/2014 à 9:55 :
Pour assainir le marché automobile, il faut commencer par retirer les homologations aux carrioles et aux tombereaux low cost qui sont importées massivement,

en particulier les Dacia Renault qui sont équipées de vieux moteurs polluants avec de vieilles boites de vitesse poussives qui obligent à tirer sur les régimes et de carrosseries trop lourdes qui engendrent des consommations énormes, avec de surcroit des vieilles technologies d'assemblages qui en font des caisses dangereuses très mal notées au crash test Euro NCAP.
Réponse de le 01/03/2014 à 10:44 :
@assainir Trollwagen, il est impératif de ne pas se compromettre dans l'achat ruineux de véhicules du groupe Volkswagen tant qu'ils ne seront pas fiabilisés, je rappelle que ce constructeur classe l'ensemble de ses marques 17 18 et 19 ème au classement fiabilité d'Auto plus du 10 01, audi étant avant dernier sur ...20 ! Ces classements sont corroborés par le Car Reliability Index et par le JD Power de ce début d'année ce qui en dit long sur la maitrise de ces sujets par le constructeur allemand...!!! A moins qu'il ne faille y voir partie de la fameuse martingale volkswagenerienne qui lui permet d'accrocher encore de solides résultats -quoique en forte baisse de 58 %- en 2013...
Réponse de le 01/03/2014 à 10:48 :
Vu que vous avez raconté un tombereau de mensonges, je rectifie :
Les Dacia sont équipés maintenant de moteurs tce et dci de dernière génération.
Poids de la Sandero : 1000kg, poids du Duster : 1250kg.
Les crash test ne sont pas révélateur de l'assemblage mais d'absence de gadgets de sécurité. Bref, merci pour la désinformation.
Réponse de le 01/03/2014 à 15:07 :
Effectivement, les importations massives de Dacia se traduisent par des importations massives de pollutions et de dangers qui renchérissent aussi massivement les primes d'assurances puisque les risques de mort dans les Dacia sont supérieures aux voitures "à jour", risques mutualisés et in finé payés aussi injustement par ceux qui achètent des voitures 5 étoiles.

Plus il y a de Dacia en France, plus la collectivité nationale est pénalisée.
Réponse de le 01/03/2014 à 19:10 :
importation de pollution Hé oui, Trollwagen tant que vous serez là, il y aura production ...d'inepties mais qui constituent autant de délicieux moments...!!!
a écrit le 01/03/2014 à 9:54 :
des moteurs plus petits, des voitures plus légères avec moins d'acier: au final des voitures moins chers.
Réponse de le 01/03/2014 à 11:02 :
Ce qui coûte, c'est la complexité.
Une voiture ne s'achète pas au poids, comme des pommes.
a écrit le 01/03/2014 à 9:28 :
Le problème c'est le turbo. . est-il bien nécessaire? la réponse est non.
Réponse de le 01/03/2014 à 11:21 :
Si le turbo n'était pas nécessaire les constructeurs se garderaient bien de vous en mettre un en cadeau sous le capot ? non ?
a écrit le 01/03/2014 à 9:27 :
Stop aux normes et aux taxes...!
a écrit le 01/03/2014 à 9:18 :
les hybrides toyota sont globalement des moteurs essence bcp plus simples que les nouveaux "petits"moteurs essence turbo.... sans compter la chaine de traction "essence/electrique"..... y compris le non remplacement de certaines pièces d'usures, qui n'existe pas, comme l'embrayage par exemple...

le coût d'usage incluant l'entretien est donc nettement minoré.....et le risques de pannes bcp plus faible

au fil du temps, cela va devenir un vrai avantage compétitif.....

PSA avec son hybride air, peut apporter une autre solution aux consomations moyennes.... à suivre.......
Réponse de le 01/03/2014 à 9:31 :
"les hybrides toyota sont globalement des moteurs essence bcp plus simples que les nouveaux "petits"moteurs essence turbo"
Justement vous devriez vous intéresser à la chaine de traction électrique pour voir si elle est beaucoup lus simple, quant à la partie essence....D'ailleurs si cela était, les hybrides devraient coûter nettement moins cher sans subvention....
Réponse de le 01/03/2014 à 11:22 :
La chaine hybride Toyota est fiable mais insipide, dommage... Elle trouve sa justification chez des professionnels, taxis notamment et sur du parcours urbain, sorti de ce contexte, il faut se...l'appuyer...!!!
Réponse de le 01/03/2014 à 14:31 :
Les hybrides Toyota sont effectivement insipides , j'attend de Toyota ou d'un autre constructeur des moteurs nettement plus performants , la véritable économie étant la fiabilité.
Réponse de le 01/03/2014 à 14:59 :
Moi aussi, j'attends une hybride attractive. Pour le moment on a le choix entre une Prius qui est un veau ou une Lexus qui est inabordable !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :