Volkswagen réfléchirait à une scission de ses activités camions

D'après un magazine allemand, le constructeur automobile d'outre-rhin serait sur le point d'introduire en bourse son pôle camion (MAN et Scania). Le groupe n'a pas commenté cette information.

1 mn

Le constructeur de poids-lourds suédois Scania est sous le contrôle de Volkswagen depuis mai 2014.
Le constructeur de poids-lourds suédois Scania est sous le contrôle de Volkswagen depuis mai 2014. (Crédits : dr)

Une scission au sein de l'empire Volkswagen? D'après le mensuel allemand Manager Magazin, le groupe aux douze marques réfléchit à sortir ses activités camions, qui seraient introduites en Bourse. Cette scission permettrait de restructurer ce pôle via une levée de fonds, tandis que le groupe, deuxième constructeur automobile mondial, se concentrerait sur ses activités classiques de voitures de tourisme.

Les activités camion du goupe allemand sont composées du constructeur suédois Scania et de l'allemand MAN. Volkswagen était entré au capital de Scania en 2000 pour monter progressivement dans son capital jusqu'à sa prise de contrôle absolue en mai 2014. De son côté, MAN est une filiale de Volkswagen à hauteur de 53,7% depuis une OPA lancée en juillet 2011.

Un ancien de Daimler pour diriger le pôle

Le pôle camion du constructeur allemand doit accueillir un nouveau patron en la personne de Andreas Renschler, ancien membre du directoire de Daimler. Il prendra le 1er février la tête d'une équipe de 50 personnes basée à Francfort pour diriger les opérations des activités camions de Volkswagen, croit savoir Manager Magazin.

Volkswagen n'a pas souhaité commenté cette information.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 21/01/2015 à 20:07
Signaler
Fonctionne que par effet d'annonces, dont les process de fabrication doivent impérativement être revus d'urgence car la qualité s'effrite de jour en jour.. C'est une mauvaise nouvelle pour ces deux marques de petits constructeurs à l'échelle du ma...

à écrit le 21/01/2015 à 17:47
Signaler
Du grand n'importe quoi chez les allemands. On se souvient que ce sont les actionnaires de Porsche qui ont acheté Volkswagen avant, une fois majoritaires dans les groupe, d'accepter que leur structure soit reprise par VW. Cette manoeuvre a été possib...

le 21/01/2015 à 20:25
Signaler
@Corso l'on ne comprends rien à votre pavé confus, torturé, contradictoire, approximatif, in finé amateur mal éclairé. Il est clair qu'à côté les pertes constantes de Renault depuis le lancement de l'erreur bas de gamme sans valeur ajoutée, de...

le 21/01/2015 à 21:02
Signaler
Commentaire qui ne manque pas d'attrait. Est-il possible d'avoir un article fouillé sur ce que vous dites? Merci d'avance

le 21/01/2015 à 22:03
Signaler
@Différence, mon excellent infiné, pourtant vous semblez savoir lire, écrire qui venez ici marotter vos mantras, dites-nous ce que vous ne comprenez pas dans le billet de @Corso, nous vous l'expliquerons...!!!

à écrit le 21/01/2015 à 17:17
Signaler
Ce groupe boulimique commence à tousser et se dit en vue du fiasco deux après ce rassemblement, ce n'est pas mon coeur de métier, je suis étranger à la culture PL. Nous l'écrivions il y a deux ans, sortir de son coeur de métier, c'est risquer la .....

le 21/01/2015 à 17:50
Signaler
Nous avons reconnu godrev dans son dénigrement inutile, sans aucun impact sur qui que ce soit, insignifiant ; VW grandit en volume, en profits, en gammes, en trésorerie cash et s'organise industriellement pour continuer. SCANIA reste le constructeu...

le 21/01/2015 à 18:40
Signaler
@Reconnu Mais tellement profitable que le marché ne lui achète quasi plus rien, que ses erreurs technologiques lui ont fait perdre son premier client français et que sans les émirats premier client monde c'était ...le bouillon assuré.. Du Ponzi dans...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.