Fiat Chrysler signe une année 2014 satisfaisante, mais sans surprise

 |  | 246 mots
Lecture 1 min.
Le groupe FCA est le fruit de la fusion de Fiat et Chrysler enfin consommée en novembre 2014..
Le groupe FCA est le fruit de la fusion de Fiat et Chrysler enfin consommée en novembre 2014.. (Crédits : © Mario Anzuoni / Reuters)
Le résultat d'exploitation bat le consensus, mais il s'inscrit dans la fourchette basse des attentes du groupe. Les résultats du groupe sont encore dépendants des performances en Amérique du Nord, même si la perte en Europe a été réduite.

Le marché semble peu convaincu par la publication des résultats de Fiat Chrysler Automobiles (FCA), la nouvelle entité italo-américaine créée en 2014. Le chiffre d'affaires a pourtant augmenté de 11% à 96,1 milliards d'euros, un chiffre supérieur de 3 milliards aux propres prévisions du groupe.

Le groupe était plus optimiste que le marché

Le résultat net est ressorti à 632 millions d'euros. En 2013, il était de 1,951 milliards d'euros, mais l'exercice avait été marqué par des éléments exceptionnels. Purgés de ces charges, le résultat 2014 s'élève à 955 millions d'euros, contre 943 millions d'euros en 2013.

Le résultat d'exploitation ajusté est ressorti à 3,65 milliards d'euros, soit dans le bas de la fourchette des prévisions du groupe (3,6 à 4 milliards d'euros), mais au-dessus du consensus établi par Thomson-Reuters qui donnait 3,4 milliards.

En Europe, la perte opérationnelle passe de 506 millions à 109 millions d'euros. Les activités nord-américaines ont continué à fournir 65% du chiffre d'affaires, et la moitié du bénéfice d'exploitation total.

12 milliards de chiffre d'affaires supplémentaires en 2015

Le constructeur automobile table sur un résultat d'exploitation ajusté compris entre 4,1 milliards d'euros et 4,5 milliards d'euros pour 2015. Il s'attend à un chiffre d'affaires de l'ordre de 108 milliards d'euros, et des ventes mondiales entre 4,8 et 5 millions de véhicules, contre 4,6 millions en 2014.

A la Bourse de Milan, le marché ne manifeste pas son enthousiasme. Le titre baisse même de 0,17% sur des prises de bénéfices. A Wall Street, l'action progresse légèrement de 0,43% sur un marché en hausse de 0,35%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/02/2015 à 0:34 :
Noshe comme on dit en italien non ti smentisci mai. Vraiment un jour tu devras raconter ce que les Italiens t'ont fait
a écrit le 29/01/2015 à 11:36 :
FCA nous sort du produit qualitatif, a oublié l'Europe pendant un temps puisque la guerre des prix déclenchée par Vw et qui se retourne contre lui ne permettait pas d'y gagner de l'argent. FIAT offre un produit qualitatif, bien plus que VW qui lui s'empêtre dans une fiabilité aléatoire et qui remet en question son modèle de développement. Oui FIAT se révèle à plus d'un titre un bon choix, malin, économique, ludique. Retour gagnant !!
a écrit le 29/01/2015 à 8:40 :
@al01

Mais oui, les groupes français vont mal et ce groupe anglo-néerlandais va super bien.
Sauf que ce groupe anglo-néerlandais lui a eu besoin de quitter son pays, s'exiler pour payer moins d'impots sinon il ne ferait meme pas 600 petits millions de bénéfices.
Ce groupe anglo-néerlandais ne paient meme pas ses ouvriers en Italie. C'est l'Etat italien qui paie. Lui se contente juste de payer la moitié de ses ouvriers qui sont en plus mal payé et en perpétuel interim malgré leur contrat de travail à vie.
Heureusement que les groupes français ne sont pas comme ce groupe.

La honte que ca serait de voir Renault ou PSA devenir anglais pour ne plus payer d'impots en France. La honte que ca serait si nos constructeurs mettaient tout leurs employés en travail temporaire.

Bref ce groupe anglais est une honte mondiale. C'est le pire de ce que peut etre un groupe mondial. Délocaliser sa production dans les pays au plus bas cout de travail en faisant en plus un chantage à l'emploi pour obtenir en plus des aides de ses pays défavorisés, mettre au chomage quasi perpétuellement ses employés de ses usines historiques et leur faire croire un retour à l'emploi sans aucun gage, installer son siege social dans un pays pour payer le moins d'impots possible, obtenir pendant des années des énormes aides de son pays d'origine (des milliards d'euros mais aussi des sociétés publiques obtenues gratuitement, des politiques publiques généreuses etc) et quand enfin le groupe fait de maigres profit il se barre pour s'installer à l'étranger et se vante de résultats bien insignifiants.
Dont tout le mérite revient à une filiale, Chrysler, qui profite à fond du boom du marché automobile américain comme le font tous les autres constructeurs aussi.

Jamais vu un groupe si horripilant que FCA. C'est la caricature complete du groupe ultra capitaliste qui mange à tous les rateliers, manipule tout le monde et ne remercie jamais personne d'etre encore en vie.
Réponse de le 29/01/2015 à 14:03 :
J'ai travaillé chez FIAT et ce constructeur fait comme les autres, "leur masse salariale" est une variable d'ajustement comme dans toute entreprise capitaliste.
Ils ont racheté en bourse le droit d'être majoritaires chez Chrysler (et Chrysler faisait partie des three big, et donc un poids considérable) donc ils finassent pour ne pas payer d'impôts. Pas plus pas moins que les autres. Quand j’étais chez FIAT, je ne conseillais pas ma famille d'acheter FIAT particulièrement. En Italie les syndicats savent se défendre, des fois ils perdent des fois ils gagnent.
Pourquoi que seul les italiens se sont portés acquéreurs de Chrysler, c'est la question à se poser.
En quoi quitter son pays vous étonne...Renault à quitté la France pour aller chez Nissan au japon.
Si les jugements moraux avaient de la porté dans ce monde cela se saurait...
Toutes les nouvelles générations souffrent et pas qu'en Italie.
a écrit le 28/01/2015 à 20:57 :
pourquoi mes comentaires nesont pas publièes la tribune une reponse svp
a écrit le 28/01/2015 à 19:24 :
Et pendant ce temps le groupe VW boit le bouillon. Déjà ses marques dans le fond du classement fiabilité d'Autoplus janvier 2015 (comme en 2014) et de l'Automobile Magazine, mais en plus la marque VW perd de l'argent et les ventes commencent à s’effondrer. Lire La Lettre AutoK7 de janvier. Un extrait : "« Le mois de décembre a été à l’image de l’année, nous sommes éprouvés », analyse un correspondant du réseau Volkswagen France. Ce dernier précise : « Il y a toujours un problème de rentabilité avec cette marque, nous continuons à perdre de l’argent. »
Les membres VW du Panel de La Lettre Auto K7 sont unanimes : Golf VII s’essouffle dangereusement (à cause de 308) et le démarrage de Nouvelle Passat, très portée sur les flottes d’entreprises (plus de 60% des commandes) est très mou."
Très mou... Ouais, c'est carrément un bide commercial! Et la Polo ne se vend plus qu'à coups de remises massives. De plus, ne pas oublier que les compteurs du groupe VW se trafiquent en moins de 30 secondes, comme l'a démontré Autoplus vidéo à l'appui. On peut enlever 30.000-60.000 km ou plus à une Audi ou une VW, ni vu ni connu, et ça ne coute que 150€ (on peut aussi télécharger l'appli sur Internet). Pas de quoi pouvoir acheter en confiance chez eux.
Réponse de le 29/01/2015 à 8:50 :
je crois que tu as mal lu les résultats de Volkswagen AG.
VAG c'est un peu les bénéfices de tous les autres constructeurs réunis.

S'il y a un groupe qui va super bien, je mettrais VAG loin devant les autres.
Si Toyota a vendu un peu plus, c'est uniquement grace au fait que Toyota profite de son marché domestique fermé où il controle 40% des ventes à lui seul.
Un pays de 120 millons d'habitants dont 40% des ventes sont des Toyota, forcément ca permet de partir à l'étranger avec une base solide de bénéfices.

VAG lui vit dans un marché domestique totalement ouvert comme le sont tous les pays européens.

Mais bon je fais pas l'apologie de VAG parce que je suis allemand ou apparenté. Je suis juste français et respectueux des résultats prodigieux de ce groupe.
Personnellement j'ai acheté une Seat à ce groupe et j'en suis très content. Du matériel VW et Audi dans ma berline Seat, quoi de mieux ?
Aucun probleme de fiabilité depuis que je l'ai.

Mais pour reveni à VW, la golf vii se vend bien mais comme toutes les compactes maintenant leur ventes déclinent du fait des SUV et crossovers divers.

Et acheter des marques du groupes VAG c'est au contraire acheter en confiance.
C'était pas le cas avant pour les constructeurs français mais depuis 2012, leur nouveaux modèles ont fait des bonds en qualité et c'est tant mieux. Ils étaient temps que les constructeurs français arretent leur politique d'obsolescence programmée rapide de leurs composants.
a écrit le 28/01/2015 à 16:38 :
Là aussi la restructuration de FCA est achevée, en toute logique et compte tenu de l'excellence du groupe, cela doit rapidement porter ses fruits, à suivre, avec attention...
Réponse de le 28/01/2015 à 17:21 :
En quoi il y a de l'excellence dans ce groupe ?
Les résultats sont ultra-dépendant du marché américain qui est actuellement en plein boom pour tous les constructeurs présent.
FCA ne vit que grace à la santé du marché américain tiré par les marques du groupe Chrysler.
Il n'y a donc aucune excellence à l'inverse des autres constructeurs qui eux tirent des bénéfices ailleurs qu'aux seuls USA.

La réalité, ca sent les carottes cuites pour ce groupe qui fait de très mauvais résultats, tout juste bon à mettre un peu de beurre chez les actionnaires mais rien de très significatifs non plus. 96 milliards d'euros pour 600 millions de bénef, c'est ridiculement ridicule.
Réponse de le 28/01/2015 à 17:55 :
La qualité, la fiabilité cher @Noshe, FIAT offre à tous d'excellentes propositions techniques aujourd'hui bien au-delà d'allemandes surfaites et coûteuses. C'était cela qu'il fallait entendre la qualité, cette qualité qui fait roi quand elle défait les imposteurs.
Réponse de le 28/01/2015 à 19:04 :
voila un groupe qui caotonne avec des rèsultats satisfaisent du chiffre d affaire en nette prgression est 1er constucteurs au bresil et en amèrique latine il a d autres françaitconstructeus français qui sont en declin il sont encore la graçe au chinois et a l ètat

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :