Bpifrance se désengage en partie de Valeo

 |   |  214  mots
A l'issue de l'opération, Bpifrance conservera 1,7% du capital et 3,2% des droits de vote de Valeo. La banque indique vouloir rester actionnaire du groupe.
A l'issue de l'opération, Bpifrance conservera 1,7% du capital et 3,2% des droits de vote de Valeo. La banque indique vouloir rester actionnaire du groupe. (Crédits : reuters.com)
La banque publique d'investissement cède 1,7% du capital de Valeo, pour une valeur de 188 millions d'euros. Elle estime que l'équipementier automobile s'est consolidé sur le marché et qu'il dispose d'une base actionnariale stable.

Bpifrance a annoncé lundi 30 mars au soir avoir engagé la cession d'environ 1,7% du capital (1,3 million d'actions) de l'équipementier automobile Valeo, poursuivant ainsi son désengagement du groupe dans lequel elle était entrée en 2009.

Sur la base du cours de Bourse de Valeo lundi soir (143,15 euros), cette participation est valorisée à environ 186 millions d'euros. Le prix final de la transaction ne sera connu qu'à la clôture du livre d'ordres, construit auprès d'investisseurs institutionnels, indique la banque dans un communiqué.

À l'issue de l'opération, Bpifrance conservera 1,7% du capital et 3,2% des droits de vote de Valeo. La banque indique vouloir rester actionnaire du groupe, et avoir souscrit un engagement de conservation sur le capital résiduel pour 90 jours.

L'actionnariat de Valeo est "stable et renforcé".

"Cette cession s'inscrit dans le cadre d'une politique de gestion active des participations de Bpifrance, et dans le prolongement de la cession de 2,5% du capital de Valeo réalisée en mars 2014", peut-on lire dans le communiqué.

La banque, entrée au capital "pour stabiliser et renforcer" l'actionnariat de Valeo, estime que, si l'entreprise reste "stratégique" pour l'industrie française, son actionnariat est désormais "stable et renforcé". L'actionnaire salue aussi la position "consolidée" de Valeo sur le marché automobile mondial, ainsi que son "savoir-faire technologique".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :