"La trahison contre la nation" de Renault et Peugeot (Fabien Roussel, PCF)

"Quand je vois Renault et Peugeot délocaliser en Chine la Dacia Spring électrique et la C5 électrique, c'est une trahison contre la nation, un crime de lèse-majesté, un coup de poignard dans le contrat républicain", a assuré le candidat communiste Fabien Roussel.

2 mn

Fabien Roussel a accusé Emmanuel Macron de combattre l'évasion fiscale avec un pistolet à tire-bouchon et de recevoir à son bureau de l'Élysée des délinquants en cols blanc.
Fabien Roussel a accusé Emmanuel Macron de "combattre l'évasion fiscale avec un pistolet à tire-bouchon" et de recevoir à "son bureau de l'Élysée des délinquants en cols blanc". (Crédits : Reuters)

Le candidat communiste à l'Élysée Fabien Roussel a accusé dimanche Peugeot et Renault de "trahison contre la nation" pour avoir délocalisé une partie de leur production en Chine, tout en accusant Emmanuel Macron de dérouler le tapis rouge à "des délinquants en col blanc". "Je demande l'arrêt de toute délocalisation", a affirmé Fabien Roussel au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, promettant de les "interdire" pour mettre un terme à ce qu'il a présenté comme "une saignée de plus d'un million d'emplois industriels" subie par la France.

"Je veux reconstruire une industrie dans le pays, et le meilleur moyen de la reconstruire c'est d'abord d'empêcher toute forme de délocalisation", a-t-il promis, avant de cibler directement les deux grands constructeurs automobiles français.

"Quand je vois Renault et Peugeot délocaliser en Chine la Dacia Spring électrique et la C5 électrique, c'est une trahison contre la nation, un crime de lèse-majesté, un coup de poignard dans le contrat républicain", a assuré le candidat communiste. "Avec une majorité de gauche, je dirai à Peugeot et Renault stop, c'est terminé", a-t-il promis.

Un impôt Covid pour les 358.000 foyers fiscaux les plus hauts

Fabien Roussel a, par ailleurs, accusé Emmanuel Macron de "combattre l'évasion fiscale avec un pistolet à tire-bouchon" et de recevoir à "son bureau de l'Élysée des délinquants en cols blanc". "Des présidents de fonds de pension qui sont les mêmes qui aujourd'hui achètent des entreprises en France, les revendent deux ans après, font des plus-values dessus. Sur ces plus-values boursières l'argent s'en va au Luxembourg", assure-t-il, citant comme exemple le fonds d'investissement américain Apollo qui a racheté en 2015 Verallia, filiale d'emballage de Saint-Gobain, pour l'introduire en Bourse.

Sur les questions fiscales, Fabien Roussel a aussi évoqué un rapport qu'il prévoit de mettre en ligne lundi, sur "l'état de nos plus riches familles en France" en 2017, se basant sur un rapport de la Commission des finances de l'Assemblée nationale de 2018. Selon lui, le document montre que "358.000 foyers fiscaux ont un patrimoine de 1.028 milliards d'euros". Pour taxer ces foyers, il entend appliquer un "impôt Covid exceptionnel de 10%" qui rapporterait 100 milliards aux caisses de l'État.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 26/01/2022 à 16:37
Signaler
C'est même plus vicieux que cela PSA est allé en Chine pour "conquérir" le marché Chinois à grand renfort de publicité (Dongfeng etc...). En fait de conquête cela a été la débandade,comme je le prédisais en commentaire il y a des années déjà (0 ima...

à écrit le 24/01/2022 à 10:43
Signaler
Ce monsieur a bien a raison, puisque c'est 1,5 millions de voitures qui étaient produites en France il y a 15 ans par Peugeot et Renault, et qui ne le sont plus : le pays est devenu importateur net. Des délocalisations avec arguments pseudo-économiq...

le 15/02/2022 à 17:01
Signaler
La Toyota Yaris est restée la voiture la plus produite en France en 2021, tous modèles et toutes marques confondus selon les données du cabinet Inovev.

à écrit le 24/01/2022 à 9:08
Signaler
Quand pour financer notre modèle social hypertrophié on devient l'état qui a le record du monde des impôts, taxes et prélèvements obligatoires, on est solidairement responsable des délocalisations industrielles, lesquelles délocalisations nécessitent...

à écrit le 24/01/2022 à 8:30
Signaler
C'est même pire que cela car la dacia spring ( sous marque Renault), DS9 et la C5 sont produites en chine mais sont des flops absolus là bas, ce qui est aussi une des raisons de l'export vers la France. On a les élites politiques et industrielles que...

à écrit le 24/01/2022 à 8:14
Signaler
Si l'on ne peut que déplorer ces délocalisations, M. Roussel oublie 2 choses (au moins) : - le coût du travail en France avec ses prélèvements sociaux quasi-inégalés dans le monde - le rôle de la CGT, filiale du PCF, chez les constructeurs français...

le 24/01/2022 à 9:07
Signaler
Il est évident qu'il faut mettre tout le monde au coût du travail ROUMAIN. Mais depuis le PDG jusqu'à l'ouvrier, à l'artisan, et à l'actionnaire..... Et ce n'est pas la CGT qui est responsable de la crise des subprimes, ni de la crise de la COVID (...

le 24/01/2022 à 16:27
Signaler
Je vous conseille l'excellent rapport de députés concernant le fiasco industriel de Goodyear Nord. Disponible en ligne. Il relate dans le détail comment deux usines, Goodyear Nord et Goodyear Sud ont vécus deux destins diamétralement opposés (une rén...

à écrit le 24/01/2022 à 7:45
Signaler
Peut on parler de contrat républicain sans se tenir les cotes alors que pendant des années on a eu des ministres qui se précipitaient pour aller inaugurer des usines a l'étranger. La république est la marotte de nos politiques, le mot prétendument ma...

à écrit le 24/01/2022 à 6:10
Signaler
En matière de (haute) trahison, il faudrait plutôt se tourner vers tous nos dirigeants politiques et nos élites depuis Mitterrand, et tout particulièrement ceux au pouvoir depuis dix ans.

à écrit le 24/01/2022 à 0:06
Signaler
Dacia à Tanger, peugeot à Kenitra.Delocalisont tout comme cela nous serons une société de consommation et rien d’autre.Comme des vaches broutant un pré et à qui ont apporte les aides.

à écrit le 23/01/2022 à 21:54
Signaler
Je ne suis pas communiste mais au moins Roussel dit la vérité. Macron cautionne la politique de Renault et PSA avec de l'argent public. tout en Chine. Honte à eux. C'est cela la belle France patriote. Renault avait collaboré en 1940 avec les nazis ce...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.