Perquisition au siège français de Volkswagen

Dans le cadre de l'enquête sur les moteurs diesel truqués, le siège français de Volkswagen a été perquisitionné vendredi. De la documentation et du matériel informatique ont été saisis.
L'affaire des moteurs diesel truqués pourrait coûter plusieurs dizaines de milliards d'euros au géant allemand de l'automobile.
L'affaire des moteurs diesel truqués pourrait coûter plusieurs dizaines de milliards d'euros au géant allemand de l'automobile. (Crédits : MARCELO DEL POZO)

Le siège français de Volkswagen a été perquisitionné vendredi, à Villers-Cotterêts (nord), dans le cadre de l'enquête sur les moteurs diesel truqués du constructeur automobile allemand, a indiqué une source judiciaire qui confirmait une information du Journal du Dimanche.

"Il y a eu une procédure dans la journée de vendredi", a confirmé à l'AFP Leslie Peltier, porte-parole de Volkswagen France. "C'est une procédure tout à fait normale, qui s'est faite en toute transparence", a-t-elle ajouté, se refusant à tout commentaire. Les enquêteurs se sont également rendus dans des locaux de Volkswagen à Roissy, dans la banlieue nord de Paris. De la documentation et du matériel informatique ont été saisis.

Comme dans d'autres pays, la justice française a lancé début octobre une enquête, ouverte pour "tromperie aggravée", sur le scandale Volkswagen, accusé d'avoir installé sur ses moteurs diesel un logiciel destiné à fausser les tests antipollution afin de faire passer ses voitures pour plus vertes qu'elles ne sont. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a pourtant classé en 2012 les gaz d'échappement diesel comme cancérigènes certains...

Perquisition en Italie

Volkswagen a aussi été perquisitionné en Italie cette semaine, comme en Allemagne au début du mois. Un porte-parole du parquet de Brunswick (nord) a indiqué vendredi que l'enquête allemande avait permis d'identifier "plus de deux mais nettement moins de dix" salariés soupçonnés d'avoir été à l'origine de l'installation du logiciel litigieux.

Dans le monde, quelque 11 millions de véhicules ont été équipés du logiciel litigieux, de marques VW mais aussi Audi, Skoda et SEAT, a avoué le groupe. Près d'un million ont été vendus en France, selon la filiale française de Volkswagen.

« Vol du contribuable »

Un particulier a porté plainte auprès du parquet de Paris. Des avocats ont par ailleurs annoncé des actions de groupe de propriétaires de voitures concernées ou d'actionnaires du constructeur allemand. La ministre française de l'Ecologie Ségolène Royal a dénoncé "une forme de vol du contribuable et de l'Etat", puisque les véhicules réputés propres bénéficient de primes et de bonus.

Ce scandale planétaire ébranle le géant allemand, numéro un mondial de l'automobile, dont le patron Martin Winterkorn a dû démissionner. Volkswagen a annoncé vendredi que 8,5 millions de véhicules allaient être rappelés dans l'Union européenne.

Une facture de plusieurs dizaines de milliards d'euros

La facture finale se chiffrera vraisemblablement en dizaines de milliards d'euros de coûts de rappels et de contentieux juridiques, pour le constructeur qui a annoncé le 13 octobre une réduction d'un milliard d'euros par an de ses investissements.

Le groupe pèse 200 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel et compte douze marques allant des motos Ducati aux camions MAN en passant par les bolides de luxe Porsche.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 21
à écrit le 19/10/2015 à 15:40
Signaler
Villers-Cotterêts dans l'Aisne, merci...

à écrit le 19/10/2015 à 7:39
Signaler
Les employés du service WW pour toutes les marques de ce groupe à Villers-Cotterêts vont en rabaissé un peu maintenant dans leur acceuil au standard. Il faut que WW indemnise toutes les victimes de cette escroquerie en monnaie sonnante et trèbuchan...

le 19/10/2015 à 10:38
Signaler
http://www.class-action-volkswagen.eu

à écrit le 19/10/2015 à 6:56
Signaler
Les primes à l'achat dont parle SR sont fondées sur les émissions de CO2, pas celles de NOx, donc il n'y a pas à proprement parler de vol du contribuable.

le 19/10/2015 à 9:54
Signaler
Enfumage ! Pour passer le test NOX les moteurs obsolètes Tdi de VW devront : - Perdre de la puissance donc émettre plus de CO2 . Donc lorsque les juges d'instruction seront nommés la qualification du délit devrait être : -- Escroquerie en bande orga...

à écrit le 18/10/2015 à 21:19
Signaler
VW group sous toutes ses marques a triché et ce n' est pas la première fois, ils vendaient déjà des cochonneries, je suis sans pitié et si les ventes plongent et que les clients floués dégagent, se désengagent, j'en serai ravi.. Après le Tüv, l' A...

à écrit le 18/10/2015 à 17:35
Signaler
M'enfin, Villers-Cotterêts, c'est dans l'Aisne en Picardie !

le 19/10/2015 à 6:58
Signaler
Ben oui, pour une fois qu'une boîte n'installe pas son siège à Paris ou dans le 9-2...

à écrit le 18/10/2015 à 14:36
Signaler
Toutes les normes françaises sont de l'esbroufe, voir les normes RT d'économies d'énergie irréalistes avec les techniques actuelles, avec toutes les livraisons de bâtiments neufs validés par les cabinets de contrôle. Notre grand champion français sur...

le 18/10/2015 à 17:18
Signaler
Ils ont triché, ils doivent payer, poignets, menottes, prison et indemnités pour les volés...!!!

le 18/10/2015 à 18:12
Signaler
réponse à Rembourser Albert Oui bien sur ils ont trichés mais en France c'est tous les jours que nos entreprises trichent avec l'aide de l'état donc du contribuable ce qui est un comble et combien sont elle en train de payer des indemnités pour les ...

le 18/10/2015 à 21:12
Signaler
C'est un sujet vw, n'essayez pas d'allumer des contre-feux..!

le 18/10/2015 à 22:15
Signaler
Vendeur chez VW ?

le 19/10/2015 à 10:36
Signaler
La communication VW dont vous devez être le représentant ne fontionnera pas (plus) . VW doit changer de logiciel (sans jeu de mots) c'est à dire cessez son arrogance et passer à l'humilité en quittant cette suffisance boursoufflée qui a malheureusem...

à écrit le 18/10/2015 à 12:12
Signaler
Bof ! Tout le monde sait que VW restera VW malgré cette entourloupe stupide et coûteuse. Faudrait pas que les Français s'imaginent remporter une victoire contre l'industrie allemande à cause de cet incident...

le 18/10/2015 à 13:54
Signaler
@markus A genoux Trollwaffen profil bas, repentance, vous participez tous les jours à la destruction de la boutique de tricheurs que vous êtes censé promouvoir..! Les françaises vous disent merci !

le 18/10/2015 à 14:42
Signaler
"petit incident" ? Vous êtes un agents de VW ? C'est vous qui rêver . Il y a 10 ans Ce que vous dites aurait été possible mais maintenant il y a internet et les actions de groupe donc un jour la liste des numéros de série des moteurs trafiqués seront...

le 18/10/2015 à 14:49
Signaler
On voit mieux comment l'industrie allemande a conquis des parts de marché. C'est plus facile en trichant. Combien de fois ai-je reçu du matériel "made in germany" emballé dans des cartons .... en chinois.

le 18/10/2015 à 17:54
Signaler
Volkswagen reste toujours Volkswagen....les allemand son les meilleur et les plus fort de l'Europe..

à écrit le 18/10/2015 à 11:43
Signaler
La seule personne qui vote le contribuable c'est bien madame royal en augmentant la fiscalité sans raison.....

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.