PSA : une retraite chapeau de 300.000 euros par an pour l'ex-patron Philippe Varin

 |   |  387  mots
En réalité, l'ex-président du directoire du groupe a profité de la révision du système des retraites chapeau de ses dirigeants depuis le 1er janvier 2014, qui a revu à la baisse ces retraites supplémentaires.
En réalité, l'ex-président du directoire du groupe a profité de la révision du système des retraites chapeau de ses dirigeants depuis le 1er janvier 2014, qui a revu à la baisse ces retraites supplémentaires. (Crédits : reuters.com)
Fin 2013, en partance du groupe automobile alors en difficultés, Philippe Varin avait dû renoncer aux 21 millions d'euros prévus pour sa retraite chapeau. Mais grâce une révision de ce système et un accord avec PSA, il en touchera tout de même une bonne partie.

Philippe Varin avait promis de renoncer à sa mirifique retraite, mais il n'en sera finalement rien. L'ancien président du directoire de PSA, qui a quitté la tête du groupe automobile début 2014, touchera bien une retraite chapeau de près de 300.000 euros bruts par an, révèle mardi le site internet Deontofi.com

Ce montant, de 299.000 euros bruts par an, est d'ailleurs mentionné dans le document de référence 2014 de PSA publié fin mars.

"M. Philippe Varin (...) bénéficie du régime résultant du nouveau règlement ayant pris effet au 1er janvier 2014 (...) Il a fait valoir ses droits à la retraite au cours de l'exercice 2014. À ce titre, il bénéficie d'une pension de retraite supplémentaire d'un montant annuel brut de 299 000 euros", indique ce document.

Fin 2013, en partance du groupe automobile alors en difficultés, Philippe Varin avait dû pourtant renoncer aux 21 millions d'euros (soit 420.000 euros bruts par an) prévus pour sa retraite chapeau, face à l'avalanche de critiques suscitée par la publication de cette somme colossale. En réalité, l'ex-président du directoire du groupe a profité de la révision du système des retraites chapeau de ses dirigeants depuis le 1er janvier 2014, qui a revu à la baisse ces retraites supplémentaires.

Une nouvelle mission confiée par Peugeot

Pour bénéficier de ce nouveau système, Philippe Varin devait néanmoins afficher au moins cinq ans d'ancienneté dans l'entreprise. C'est à dire ne pas quitter Peugeot avant le 1er juin 2014, alors que son mandat prenait fin le 31 mars avec l'arrivée de Carlos Tavares à la présidence du directoire de PSA.

Selon Deontofi.com, "Peugeot lui signera donc un nouveau contrat de travail pour une mission d'assistance à la mise en oeuvre des accords conclus avec l'État et Dongfeng", groupe chinois qui est entré au capital du Français depuis l'an dernier.

Ce contrat, effectivement évoqué par le groupe au moment de l'arrivée de Carlos Tavares, a pris effet au 1er avril et a permis à l'intéressé de boucler les cinq années nécessaires au versement de cette retraite chapeau. Une mission d'assistance qui devrait, selon le site, coûter la bagatelle de 15 millions d'euros au constructeur français.

>> Aller plus loin Philippe Varin : les grands échecs du président sortant

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/05/2015 à 13:47 :
La retraite de M. Varin, voici bien un sujet traité par les médias. Effectivement 400 000 euros constituent une retraite élevé, mais celle-ci est versée à un chef d'entreprise qui a gérer une entreprise dont les effectifs sont d'environ 200 000 personnes.
Mais alors que dire, n'attendez rien des médias, des retraites cumulés de M. Hollande qui attiendront 440 000 euros annuels d'argent public alors que ce monsieur n'a pratiquement jamais travaillé dans le secteur privé, il a totalement vécu sur la sueur des français sans aucune contribution au PIB ! J'ai honte pour la France...
a écrit le 07/05/2015 à 22:17 :
Celui qui a restructuré Peugeot mériterait un autre discours d'une presse mondialiste et anti française ,oui il la mérite sa retraite plus que les politiciens français ,qui ont ruinés et abandonnés l'industrie française,il faudrait d'ailleurs y penser pour la suite......,il mériterait mieux une décoration que nos politiques minables qui déshonorent la France!et en plus on lui a refilé le bébé AREVA ,
a écrit le 07/05/2015 à 14:25 :
A priori le salaire et les retraites des dirigeants d'entreprises privés, je trouve cela normal quand bien celles-ci alloueraient des sommes considérables
Mais Peugeot a été sauvé de la catastrophe par le contribuable francais....si mes souvenirs sont bons....
a écrit le 07/05/2015 à 7:46 :
Déjà P. Varin n'est pas un patron, mais un ex directeur général. Et puis.......comment ne pas écoeurer et frustrer un peuple meurtri par la crise et ne pas donner à nos syndicats de gros batons pour se faire battre ? Remarquez nos trois ex présidents de la République coutent bien 6 Millions par an.On n'est plus à 300 000 Euros près....Ah oui c'est combien par mois le SMIC déjà ? Bien trop bien sur, d'autant que beaucoup s'en contentent et ferment leur g.....
a écrit le 07/05/2015 à 0:49 :
Je ne me prononce pas sur le côté scandaleux des retraites chapeaux, mais sur la manière dont la presse traite cette information. Les journalistes ont la mémoire courte et ne fouillent plus leurs articles. Toute personne ayant écouté attentivement la conférence de presse de Monsieur Varin lors de son départ de PSA comprend qu'il ne renonce pas DÉFINITIVEMENT à sa retraite chapeau. Extrait : " j'ai décidé de renoncer aux dispositions actuelles de mes droits à retraite.... Je m'en remets au conseil de surveillance du Groupe, pour décider quand le moment sera venu et après l'avis du Haut comité de gouvernement d'entreprise des conditions appropriées de mon départ à la retraite".
Mais il est plus simple de faire des articles plus sensationnalistes, pour faire le buzz, provoquer les réactions que de relater une vérité qui paraîtrait moins "savoureuse"!
a écrit le 06/05/2015 à 21:50 :
après l'indignation d'un ministre porte parole du Gouvernement , pourquoi ne parler des retraites " chapeau " des politiques issus de la haute administration (exemple Mr Fabius, ministre, ancien parlementaire , qui cumule aussi une retraite d'Inspecteur des finances pleine et entière pour un exercice de cette fonction sur une durée très limitée ) , et d'autres bénéficiant de nominations "hors affectation exécutive " donnant droit à rémunération et ensuite retraite pleine ( comme Mr Bartolone Président de l'Assemblée Nationale,ancien parlementaire, nommé par le Président de la République il y a moins de deux ans préfet "hors cadre" et qui très peu après fait valoir ses droits à retraite pour cette fonction qu'il n'a pas exercée )
effectivement ces pratiques s'exercent dans le cadre de la loi ; celle-ci ne devrait-elle pas d'abord être exemplaire lorsqu'il s'agit des affaires et de l'argent publics ?
a écrit le 06/05/2015 à 19:19 :
le privé est l'affaire du privé, l'argent public est payé avec nos impôts et la création de richesse des entreprises, indépendants, artisans... car même les impôts payés par les fonctionnaires sont payés avec l'argent qu'on leur donne...
et quid donc des 35800e/m de retraite que va avoir hollande, pour n'avoir dans sa vie que dépensé, recruter, taxer, imposer .. et donc détruire le pays tout comme toute l'hémorragie généralisée de dépense publique ??? et salaires de tout ce beau monde qui ne fait que produire la misère et le chômage ?
Réponse de le 06/05/2015 à 20:11 :
tout à fait d'accord, que doivent dire les 625 000 chômeurs "créés" par hollande, et savoir que celui-ci en coulant le pays aura une retraite plus importante qu'un DG d'une "sale entreprise privée capitaliste" lui le simple..........bon à rien.
a écrit le 06/05/2015 à 16:21 :
le privé est l'affaire du privé, l'argent public est payé avec nos impôts et la création de richesse des entreprises, indépendants, artisans... car même les impôts payés par les fonctionnaires sont payés avec l'argent qu'on leur donne...
et quid donc des 35800e/m de retraite que va avoir hollande, pour n'avoir dans sa vie que dépensé, recruter, taxer, imposer .. et donc détruire le pays tout comme toute l'hémorragie généralisée de dépense publique ??? et salaires de tout ce beau monde qui ne fait que produire la misère et le chômage ?
Réponse de le 06/05/2015 à 18:47 :
Hollande n'est pas le seul : Sarkozy, Chirac, pour Mitterrand toujours deux gendarmes en permanence à Latché (du moins jusqu'au DC de Mme Daniel Mitterrand) et Giscard d'Estaing...
Par contre le vrai débat c'est pourquoi une retraite pleine après SEULEMENT 5 ans d'activité !!!!
a écrit le 06/05/2015 à 16:15 :
le salaire des patrons est une affaire privée d'une entreprise, les salaires sont validés par le CE. Je ne partage pas de tels niveaux mais si l'entreprise le permet, elle est seule à en supporte rles conséquences.

Rien à voir avec les salaires des hauts fonctionnaires, primes indécentes (23,4 millions en 2014 pour les ministères pour hausse du chomage, de la dépense publique de la dette, bravo !!), salaires exorbitants : 3500e/m pour les 1200 employés du parlement mais aussi 3500e/m de primes et indemnités....etc etc...révoltant car avec notre argent !!

l'énorme différence est que les gaspillages par dizaines de milliards du monde public et politique plombent le pouvoir d'achat et la compétitivité des entreprises par impôts et charges record d'europe.
donc parlons des salaires et primes du monde politique et public, il y a de quoi faire, lisez les rapports de la cour des comptes yc historiques car ils ne reprennent pas ce qu a été dit antérieurement... une république bananière !!!
Réponse de le 06/05/2015 à 16:57 :
Quand des entreprises comme Peugeot, ou encore les banques françaises lors de la crise de 2008 (et j'en passe) perçoivent de l'argent public pour éviter leur naufrage, les décisions qu'elles prennent ne doivent pas leur appartenir à elles-seules.
a écrit le 06/05/2015 à 16:09 :
Finalement Mr VARIN rattrapera en 6 ans ce qu'il aurait dû toucher d'un coup. Belle entourloupe administrative. Chapeau le retraité.
a écrit le 06/05/2015 à 15:51 :
Tout ceci avec la bénédiction de nos dirigeants politiques.!!! même en faisant les "veuves effarouchées" ......
a écrit le 06/05/2015 à 14:28 :
Il serait temps de réviser l'article du code pénal qui définit la notion d'"ABUS DE BIENS SOCIAUX". À l'heure actuelle, le dirigeant d'entreprise qui utilise le jet de sa société pour partir en vacances est passible d'ABS. Le même dirigeant qui touche des primes ("handshakes") lui permettant d'acheter un jet identique ne commet aucune infraction. Dans le 2ème cas, l' "abus des biens sociaux" au préjudice de l'entreprise est pourtant bien plus élévé. JGG
a écrit le 06/05/2015 à 13:15 :
Si les Français ne veulent pas de grands patrons payés au tarif international comme le sont les grands footballeurs, il leur reste à imposer des fonctionnaires dans les directions d'entreprises pour donner des leçons de morale et sabrer les actionnaires. Pourquoi pas ! Chiche !
Réponse de le 06/05/2015 à 13:44 :
Noter SVP que la retraite des hauts-fonctionnaires coute autant sinon davantage, mais ça passe dans les masses du budget de l'Etat.
Un bon travail journalistique serait de détailler et chiffrer le poids actuariel de ces retraites, comme celles des parlementaires.
Réponse de le 06/05/2015 à 16:18 :
Il ne s'agit pas de remettre en question le droit à percevoir ces sommes astronomiques, il s'agit de respecter une certaine moralité. Informez-vous sur le cas Peugeot quand, il n'y a pas si longtemps, cette entreprise licenciait, et qu'en plus elle avait perçue 9 M€ d'aide de l'Etat pour l'aider à se redresser. Si vous êtes assez naïf pour jouer les Luky Luke de la Finance, grand bien vous fasse.
a écrit le 06/05/2015 à 12:28 :
Mr PHILIPPE WARRIN RETRAITE CHAPEAU!!! ET TOUS LES SALARIES QUI ONT CONTRIBUES A CETTE RETRAITE COÛTENT TROP CHER???? CHERCHEZ L'ERREUR!!!
a écrit le 06/05/2015 à 12:13 :
Affligeant de voir qu'il y a encore des gens qui en lisant cette info révoltante en ces temps, trouvent le moyen de s'en prendre aux fonctionnaires lambda qui sont loin trés trés loin de toucher le millième des sommes englouties par ces gros patrons. Mais opposer les petits aux petits fait le jeu desdits gros bonnets, non ?
Réponse de le 06/05/2015 à 16:08 :
ah bon ? mais la retraite moyenne des fonctionnaires est de 1400e/m contre 1100 dans le privé, la masse salariale ne cesse d'augmenter malgré les suppressions de postes, le coût horaire est au moins 2 fois supérieur vu qu'ils travaillent beaucoup moins, et notre fonction publique est la plus chére d'europe, nos élèves nous coûtent 30% de plus quels autres pays qui ont de bien meilleurs résultats...
et la baisse de 30 000 militaires n'a pas provoquée de baisse de la masse salariale, tous les gains ont été redistribués dans la haute fonction publique, maintien du nombre de généraux les plus nombreux d'europe.... que de la gabegie par dizaines de milliards...
Réponse de le 06/05/2015 à 16:59 :
CQFD , c'est bien ce que je disais, dénonçons les petits fonctionnaires en les opposant aux salariés du privés pour faire vite oublier les cas nombreux comme celui décrit dans l'article de ces gros patrons qui eux s'en mettent pleins les poches sur le dos des fonctionnaires, des salariés du privé et de tout le monde. Je respecte toutes les opinions mais ne soyons pas dupes.
a écrit le 06/05/2015 à 12:04 :
le MEDEF NE DIT RIEN ? LE COUT DU TRAVAIL QUI EXPLIQUE LES DELOCALISATIONS ? LE DROIT DU TRAVAIL TROP PROTECTEUR POUR LES SALARIES ESCLAVES ? LE SMIC TROP ELEVE ? LA MODERATION SALARIAL POUR ETRE COMPETITIF ?
a écrit le 06/05/2015 à 11:53 :
et pendant ce temps, PSA à virer plus 6000 pers. et pousse fermement ses salariés à partir en masse, un cours de l'action qui est tombé de 58€ à 16€ et qui reste bloqué. le capitalisme c'est le culte de la réussite !! mais où est-elle cette réussite de varin !! 5 ans en poste avec des résultats douteux et une retraite chapeau !! de 300k€/an. Quel beau message de performance envoyé à tous les salariés. faudra bien un jour rendre des comptes, vivement le retour de la croissance que les salariés volages sur l'emploi puissent leur rendre la pareil en quittant ces sociétés et aller au plus offrant sans état d'âme comme en 2000. Non décidément le pratronat n'a rien compris au management et n'a pas vision à long terme...
a écrit le 06/05/2015 à 11:36 :
Pour toucher sa retraite chapeau, P. VARIN devait normalement terminer sa carrière chez PSA. Or, il est désormais chez AREVA, il n'est donc pas en retraite.
Un nouveau petit magouillage des termes pour toucher une fois de plus de l'argent qu'il n'a pas mérité quand il était actif au sein de la société et encore moins maintenant.
a écrit le 06/05/2015 à 10:48 :
Ça fait des jaloux ! Cet argent appartient à qui ? Les Français sont comme ça: jaloux de l'argent des autres comme si l'argent des autres les concernait. Cette jalousie engendre des aigreurs mais aussi beaucoup de chômage. Le savent-ils?
Réponse de le 06/05/2015 à 11:39 :
Mac2 a écrit le 06/05/2015 à 10:48 :

Retraite abusive payée avec l'argent des impôts français puisque PSA était en faillite si l'Etat n'avait pas pris une participation pour les sauver.

Dans de telles conditions pour cette retraite chapeau, n'y a t-il pas abus de biens sociaux doublés d'abus de fonds publics ?

Il est dans le rôle d'un Procureur de la République de prendre toutes dispositions pour engager les poursuites qui conviendront.
Réponse de le 06/05/2015 à 13:37 :
"Cet argent appartient à qui ?" L'argent appartient tout simplement à celui qui le prend. Le reste est une question de rapport de forces...
Réponse de le 06/05/2015 à 14:45 :
@mac 2
Je te conseil de lire le :syndrome du larbin , en voici la définition :

Chez un individu, le syndrome du larbin est un comportement pathologique visant à prendre systématiquement la défense des classes les plus favorisées au détriment de celles dont il est issu. Ce syndrome diminue les capacités d’analyse du larbin et se traduit par un blocage psychologique l’incitant à agir préférentiellement contre ses propres intérêts au profit de ceux qui l’exploitent.
a écrit le 06/05/2015 à 10:34 :
Ecœurant, tout simplement écœurant ! Mentir ainsi effrontément, se faire passer pour un homme digne et aller toucher néanmoins son pognon à l'abri des regards....

Quelle petitesse !
a écrit le 06/05/2015 à 9:50 :
Heureusement qu'il y a des journalistes qui font leur boulot ! Voila pourquoi je ne voterais pas Sarkozy qui en plus va leur baisser les impots alors que la classe moyenne, rien !
a écrit le 06/05/2015 à 9:01 :
5 ans de travail bien payés (millionnaire), et 300.000 euros de retraite¨! Beau rapport!!!
a écrit le 06/05/2015 à 8:25 :
En effet, comme le dit Lennart, et au titre de l'Egalité des hommes et des femmes de ce pays, ce régime social des retraites chapeaux doit devenir la norme ;

A compter de maintenant, chaque retraité doit être bénéficiaire de retraite chapeau, et pour le cas ou l'employer voudrait se soustraire, il faut compter sur les instance prud'homales pour appliquer cette jurisprudence patronale Medefale à chaque salarié qui par à la retraite.

Merci Varin.
Réponse de le 06/05/2015 à 9:31 :
C'est déjà le cas pour les fonctionnaires. TOUS les fonctionnaires bénéficient d'une retraite chapeau, puisque cette retraite n'est pas payée par leurs cotisations (indigentes!), mais par l'impôt des autres (à la différence des entreprises privées, qui elles paient leurs dirigeant sur leur argent propre, sans lever aucun impôt). Savez-vous que le cout de la retraite d'un fonctionnaire représente 70% de son salaire brut chaque mois? Si un fonctionnaire devait cotiser pour toucher la retraite qu'il touche, il devrait payer quasiment l'équivalent de son traitement en charges !! (source: Assemblée Nationale...)
Réponse de le 06/05/2015 à 12:35 :
LES DROITS DE L'HOMME: C'EST LE DROIT AU TRAVAIL DÉCENT!! C'EST AUSSI L'ABOLITION DES PRIVILÈGES!! MAIS LES FONCTIONNAIRES C'EST UNE CASTE PRIVILÉGIÉE QUI DATENT DONC DE LA RÉVOLUTION FRANÇAISE INTOUCHABLE!!
Réponse de le 06/05/2015 à 14:41 :
C'est bien de dévier sur les fonctionnaires dans ta réponse, mais je ne vois aucune critique de cette retraite chapeau, pourquoi ?
a écrit le 06/05/2015 à 8:10 :
Voila a quoi servent les rabais demandés aux équipementiers pour travailler avec ce groupe.......
a écrit le 06/05/2015 à 8:02 :
Supprimons la multitude de régimes retraites actuels et adoptons celui ci.
Il me semble pas trop mauvais et pour une fois l'association patronale moisie devrait être d'accord. ;)
Réponse de le 06/05/2015 à 9:33 :
moi je me contenterais bien du régime des fonctionnaires... cotisations ridicules, durée de cotisation limitée, retraite de 75% du dernier salaire (souvent gonflé en fin de carrière dans ce simple but), réversion à la veuve (ou au veuf) sans conditions, etc...
Réponse de le 06/05/2015 à 11:27 :
facile ! passe des diplomes et va te frotter aux concours si tu en es capable ...
Réponse de le 06/05/2015 à 18:41 :
C'est vrai les concours sont ouverts à tout le monde, mais encore faut-il être capable de les passer, il est plus facile de critiquer et jalouser; J'aimerai que l'on m"explique pourquoi quand les bons à rien de fonctionnaires sont en grêve, le pays est paralysé ?
Réponse de le 06/05/2015 à 19:01 :
Jalousie quand tu me tiens !
Alors pourquoi ne pas postuler dans la fonction publique si c'est si bien que ça ? Hein, pourquoi !
"...réversion à la veuve (ou au veuf) sans conditions" : Vous avez vu ça ou ? C'est comme tout le monde...
Service Public => Le montant de la pension d'invalidité de veuf(ve) est égal à 54 % de la pension dont bénéficiait ou aurait bénéficié votre conjoint décédé.
"Les autres" => la réversion est égale à 54% de la retraite du défunt...
Source : Légifrance
PS : Je ne suis pas fonctionnaire mais si j'avais voulu l'être j'aurais certainement postulé....
Réponse de le 07/05/2015 à 11:12 :
Salaire bloqué depuis 2010. 2000€ en 2010. 1987€ en 2015 suite au augmentation de charge . Je précise bac+5 , 10 ans d' ancienneté. A pat34 qui transpire la jalousie, passez donc le concours . Par contre, pas de voiture de fonction, pas de 13, voir 14 eme mois, pas de remboursement de TVA et autres avantages . Chaque branche ses avantages !
Réponse de le 07/05/2015 à 11:12 :
Salaire bloqué depuis 2010. 2000€ en 2010. 1987€ en 2015 suite au augmentation de charge . Je précise bac+5 , 10 ans d' ancienneté. A pat34 qui transpire la jalousie, passez donc le concours . Par contre, pas de voiture de fonction, pas de 13, voir 14 eme mois, pas de remboursement de TVA et autres avantages . Chaque branche ses avantages !
Réponse de le 07/05/2015 à 11:12 :
Salaire bloqué depuis 2010. 2000€ en 2010. 1987€ en 2015 suite au augmentation de charge . Je précise bac+5 , 10 ans d' ancienneté. A pat34 qui transpire la jalousie, passez donc le concours . Par contre, pas de voiture de fonction, pas de 13, voir 14 eme mois, pas de remboursement de TVA et autres avantages . Chaque branche ses avantages !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :