Tesla déçoit mais fonde ses espoirs sur le lancement de son SUV

 |   |  475  mots
Fortement chahutée en bourse, l'action Tesla est toutefois très au-dessus des plus bas atteints en février et mars.
Fortement chahutée en bourse, l'action Tesla est toutefois très au-dessus des plus bas atteints en février et mars. (Crédits : reuters.com)
Le fabricant américain de voitures électriques a vu sa rentabilité fortement détériorée au second trimestre, plombée par de lourds investissements. Elon Musk a également revu ses objectifs de livraison de voitures à la baisse pour l'année 2015.

A force de gérer Tesla comme une start-up, Elon Musk doit faire avec le traitement réservé par les marchés aux jeunes pousses, à savoir une forte volatilité de son action à la moindre incartade. C'est ce qui s'est produit, mercredi 5 août au soir, après la publication des résultats trimestriels du constructeur de voitures électriques de luxe.

Publiés hors séances, les échanges dits d'après-bourse ont sanctionné l'action par une perte de 6%. Les marchés ont été déçus de constater une forte détérioration de la rentabilité et des ventes, ainsi que la révision à la baisse des objectifs.

Des résultats en dessous des attentes

Certes, le chiffre d'affaires a augmenté de 24% entre avril et juin à 955 millions de dollars. Mais les analystes tablaient sur 1,17 milliard de dollars. Et la perte nette ressort à 184 millions de dollars, contre 62 millions un an auparavant, soit un chiffre multiplié par trois. A noter toutefois, la perte par action est meilleure que prévu puisqu'elle ressort à 0,48 dollars contre 0,6 attendu par le consensus des analystes.

Enfin, Elon Musk a revu son objectif de vente sur l'année en donnant une fourchette comprise entre 50.000 et 55.000 unités, là où il tablait auparavant sur 55.000 unités.

Il semblerait que la rentabilité ait souffert des investissements de l'entreprise dans deux projets. La construction d'une nouvelle usine de batteries dans le Nevada a ainsi plombé les résultats de la société.

Un nouveau modèle pour entrer dans l'univers des SUV

Le lancement du Model X a également pesé sur la profitabilité. Ce véhicule doit élargir la gamme de Tesla jusque-là confinée au Model S. Pour les investisseurs, le fait que Tesla ne puisse supporter un investissement de développement sans pour autant répercuter la profitabilité du groupe est un vrai problème. Les frais de R&D se sont envolés sur le trimestre passant de 74 millions de dollars à 181,7 millions de dollars.

Tesla fonde néanmoins de nombreux espoirs sur la sortie du Model X en septembre (début 2016 en France). Ce nouveau modèle doit effectivement faire entrer Tesla dans l'univers des SUV, le créneau le plus en vogue sur les marchés les plus difficiles, que ce soit aux Etats-Unis ou en Chine. Dans ces deux pays, les ventes se tassent mais se réorientent justement sur ce segment.

Le titre plie mais ne rompt pas

Mais Elon Musk peut se consoler car, si l'action semble lourdement sanctionnée, celle-ci a toutefois repris du poil de la bête ces trois derniers mois, après le trou d'air qui avait fait chuté le titre de son pic à plus de 280 dollars en septembre 2014 à moins de 200 dollars entre février et mars. Désormais, elle oscille autour de 270 dollars, ce qui représente une capitalisation boursière de 34 milliards de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/10/2015 à 12:08 :
Beaucoup n'ont pas été à l'école et donc ils ne savent pas compter. Dommage.
J'ai un pote taxi qui fait 350 km tous les jours dans Paris et qui a acheté un Tesla.
Huit ans sans mettre de l'essence. Prime dix mille euros à l'achat sur 65.000 euros. Huit ans de garantie. Huit ans sans pannes hormis pneus, plaquettes, et un forfait contrat d'entretien maison de 700 euros annuels. Vous pouvez faire Taxi avec une Dacia.
Faites les comptes en comparant chez BM/Merco/ Audi etc,etc, sur huit ans et les mêmes 65.000 euros sans prime de 10.000.
Vous n'aimez la gueule d'une Tesla, d'accord! Vous rester un ignorant qui ne sait pas compter!
a écrit le 06/08/2015 à 23:19 :
"Certes, le chiffre d'affaires a augmenté de 24% entre avril et juin à 955 millions de dollars. Mais les analystes tablaient sur 1,17 milliard de dollars."

Erreur.

Tesla a battu son record de ventes au 2e trimestre, dépassant les 1,2 milliard de dollars non-GAAP.
a écrit le 06/08/2015 à 18:17 :
L' empire Musk va prendre l' eau rapidement. On ne fait pas des voitures ni des lanceurs (SpaceX) sans avoir des reins très solides dans ces mondes qui mangent des milliards de capitaux avant de faire rentrer le premier dollar.
Réponse de le 06/08/2015 à 23:42 :
Elon Musk n'est pas un homme comme les autres.

Il a conçu PayPal avec quelques dizaines de milliers de dollars.
Il a développé son 1er lanceur avec moins de 100 millions de dollars.
Il a créé Tesla avec moins de 60 millions de dollars.
Il a créé SolarCity avec moins de 40 millions de dollars.
Il a démarré une boîte de conception de satellites.
Il construit une piste de test pour son Hyperloop.
Il travaille 100 heures par semaine, et ne dors que 6h par jour.
Il a 5 garçons: des jumeaux et des triplés.
Il a divorcé 2 fois de la même femme.

Sa fortune actuelle est d'environ 13 milliards de dollars.
Il y a 14 ans, il prenait sa douche dans un centre communautaire.
a écrit le 06/08/2015 à 17:50 :
C'était prévisible, le marché du véhicule de loisir de haut de gamme n'étant pas extensible à l'infini...
Réponse de le 06/08/2015 à 23:32 :
Qu'est-ce qui était prévisible ?

Que Tesla dépasse les attentes des marchés financiers ?
-Revenus record de 1,2 milliard de dollars.
-Perte de 48 cens par action au lieu des 60 cens prévues.
-Record de voitures vendues: 12,807.
-Construction de la Gigafactory en avance sur l'échéancier.
-Tesla a reçu 25,000 réservations pour leur Modèle X.
-Tesla va vendre pour 40 millions de dollars de PowerPack en 2015.
-Les ventes de PowerPack seront multipliées par 10 en 2016.
-Tesla construit un nouveau Superchargeur chaque jour.
-Le Modèle 3 arrivera fin 2017, et sera offert au prix de $35,000.
-Un nouveau roadster arrivera en 2019, avec un 0-100 km/h en 2,5s.

Le problème de Tesla c'est qu'ils ne parviennent pas à répondre à la demande sans cesse grandissante.
a écrit le 06/08/2015 à 12:49 :
J'espère aussi que ma prochaine belle-mère consommera moins que mon 4x4 :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :