Un problème de freins pousse Mercedes à rappeler près d'un million de véhicules dans le monde

Le constructeur automobile allemand Mercedes-Benz a rappelé 993.407 véhicules dans le monde, dont seulement 70.000 en Allemagne, en raison d'une corrosion dans le système de freins qui pourrait en arrêter le fonctionnement et donc provoquer des accidents.
(Crédits : Andreas Gebert)

Après Tesla et Ford, c'est au tour de Mercedes d'annoncer le rappel massif de véhicules. Le constructeur automobile allemand a annoncé samedi soir le rappel de près d'un million de modèles dans le monde, datant des années 2004 à 2015 de la série SUV ML et GL, ainsi que le minivan de luxe Classe R. Au total 993.407 véhicules sont rappelés à travers le monde, dont 70.000 en Allemagne, selon la KBA.

La raison invoquée ? Un problème dans le système de freins, qui pourrait provoquer des accidents. "Une corrosion du servo-frein peut, dans le pire des cas, provoquer une coupure de la connexion entre la pédale de frein et le système de freinage", a souligné l'Autorité fédérale allemande des transports (KBA). "Le frein de service peut dans ce cas s'arrêter de fonctionner", a-t-elle ajouté.

Le Servo-frein est un dispositif installé dans un circuit de freinage hydraulique qui augmente la force appliquée sur le maître-cylindre.

Lire aussi 6 mn« Un exploit » : le prototype de voiture électrique Mercedes parcourt 1.000 kilomètres sans recharge

De nombreux rappels de véhicules ces derniers mois

Ces derniers mois, les rappels de véhicules par les constructeurs automobiles se sont multipliés. Les raisons sont traditionnellement des problèmes mécaniques de conception, mais le développement des systèmes électroniques embarqués a multiplié ces dernières années les dysfonctionnements d'ordre logiciel.

Ainsi, l'américain Tesla a été le plus concerné : l'entreprise de véhicules électriques du milliardaire Elon Musk a rappelé 100.000 voitures en Chine à la mi-mai pour un problème électrique, soit le troisième rappel depuis el mois d'avril.

En avril, Tesla et Peugeot rappelaient des Model S et Model 3 ainsi que des 208 et 2008 sur tout le territoire. Les véhicules présentaient des problèmes mécaniques augmentant le risque d'accident. Enfin, en mai, Ford a lancé le rappel d'environ 350.000 véhicules aux Etats-Unis, dont 39.000 SUV devant être garés à l'extérieur car le moteur risquait de prendre feu.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 06/06/2022 à 9:37
Signaler
N'oublions pas les "AMI" de Citroën qui sont toutes rappelées.

à écrit le 06/06/2022 à 9:00
Signaler
On peut applaudir la politique du constructeur : des véhicules produits entre 2004 et 2015, soit 18 ans pour les plus anciens. Jamais nos constructeurs "nationaux" n'ont réalisé de rappel sur des véhicules aussi anciens...

à écrit le 05/06/2022 à 20:07
Signaler
Plutôt normal non ? Par contre toujours aucune Renault visiblement.. aucun dci, aucun tce.. y'a pourtant classe action et sans compter les vices cachés générique sur toutes les productions depuis pff.. 30 ans ?

à écrit le 05/06/2022 à 16:04
Signaler
Corrosion à cause de l'alliage utilisé pour faire la pièce ou la faute à pas de chance ? Si c'est l'alliage y a malfaçon, quelqu'un a voulu faire des économies (un métal c'est du métal, à quoi bon être précis et tatillon ? Les boites de conserve en f...

à écrit le 05/06/2022 à 11:50
Signaler
LOL ! ^^

à écrit le 05/06/2022 à 11:10
Signaler
Ah bonc est pas le « deutsche qualitat »? Qu’on nous vend….ou plutôt le statut social - beauf- en vogue dans les classes sociales moyenne et supérieure parfois émigrées

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.