Tesla : après une croissance vertigineuse, Elon Musk s'apprête à couper dans les effectifs

Dans un mail adressé jeudi aux cadres de Tesla et intitulé "pause dans les recrutements partout dans le monde", Elon Musk a estimé que le groupe devrait réduire ses effectifs d'environ 10%. Une annonce qui dénote avec les bons résultats affichés par le constructeur au premier trimestre de 2022.

2 mn

Tesla emploie près de 100.000 personnes dans le monde, selon les chiffres transmis par Tesla fin 2021 à la Securites and Exchange Commission (SEC).
Tesla emploie près de 100.000 personnes dans le monde, selon les chiffres transmis par Tesla fin 2021 à la Securites and Exchange Commission (SEC). (Crédits : ALY SONG)

Elon Musk serre la vis chez Tesla. Après avoir sommé ses employés de démissionner s'ils n'effectuent pas « un minimum de 40 heures par semaine » en présentiel, le milliardaire s'apprête à couper dans les effectifs du constructeur automobile.

Dans un mail adressé jeudi aux cadres de l'entreprise et que Reuters a pu consulter, le dirigeant indique que Tesla doit réduire ses effectifs d'environ 10%.

Cette cure d'amaigrissement devrait concerner tous les sites aux Etats-Unis et à l'international à en juger par le titre du message envoyé : « pause dans les recrutements partout dans le monde ». Tesla, qui n'était pas immédiatement disponible pour commenter ces propos, emploie près de 100.000 personnes dans le monde, selon les chiffres transmis par Tesla fin 2021 à la Securites and Exchange Commission (SEC).

Des résultats record

Dans son courrier, le directeur général de Tesla dit avoir « un très mauvais pressentiment » sur les perspectives de l'économie. La marque, spécialisée dans les véhicules électriques, ne semble pourtant pas avoir de soucis à se faire. Alors que les ventes de voitures neuves ne cessent de chuter en Europe à cause de la pénurie de semi-conducteurs et la hausse des prix des matières premières accentuées par la guerre en Ukraine, Tesla continue, lui, d'engranger des résultats record. Au premier trimestre 2022, le chiffre d'affaires du groupe a ainsi grimpé de 81% à 18,76 milliards de dollars et son bénéfice net a été multiplié par sept pour atteindre 3,3 milliards de dollars. De bons chiffres soutenus par la hausse de ses livraisons et du prix de ses voitures.

En avril dernier, le constructeur automobile a d'ailleurs maintenu son objectif de long terme de faire croître ses livraisons de 50% en moyenne par an, soulignant vouloir rester « concentré sur une croissance aussi rapide que raisonnablement possible ».

 (Avec Reuters)

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 04/06/2022 à 9:45
Signaler
Mouais bon enfin c'est faire encore une fois plutôt preuve de réalisme économique tandis que nous commençons juste à subir la plus grave crise économique du 21ème siècle.

à écrit le 03/06/2022 à 14:08
Signaler
Tesla est un géant aux pieds d'argile. Un grain de sable et c'est la perte de confiance avec des conséquences incalculables. Acheter une Tesla est à moyen terme un pari risqué.

le 04/06/2022 à 19:56
Signaler
Acheter une testa est un pari risqué mais qu en est il de la revente et du marché de l occasion ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.