La co-entreprise de Lafarge et d'Anglo American pourrait céder des actifs

 |   |  200  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les groupes Lafarge et Anglo American veulent céder 680 millions d'euros d'actifs de leur co-entreprise britannique, selon le quotidien Financial Times.

Lafarge et Anglo American veulent céder 600 millions de livres sterling (680 millions d'euros environ) d'actifs de leur nouvelle co-entreprise britannique, dont la création a été annoncée en février dernier, rapporte lundi le Financial Times.

Le quotidien britannique, qui cite des sources proches des discussions, ajoute que les deux groupes cherchent ainsi à réduire leur dette. Ils cherchent également à faciliter l'accord du régulateur britannique au projet de regroupement de leurs activités ciment, granulats, béton prêt à l'emploi et enrobés bitumineux au Royaume-Uni.

Selon le FT, un projet en ce sens, avec notamment la cession de jusqu'à huit millions de tonnes de capacités de production d'aggrégats par an et la vente de l'activité cimentière Hope, pourrait être présenté à l'Office of Fair Trading (OFT) dès le mois prochain.

Lafarge a refusé de faire un commentaire. Le numéro un mondial du ciment et le groupe minier britannique ont annoncé trois mois plus tôt leur intention de fusionner leurs activités de matériaux de construction, hors plâtre, sur le marché britannique au sein d'une co-entreprise à 50-50 dont plus de 70 millions d'euros de synergies sont attendues par an à compter de 2012.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :