400.000 logements ont été construits en 2011

 |   |  148  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le nombre de logements neufs construits en France devrait passer la barre des 400.000 sur l'ensemble de l'année, a annoncé aujourd'hui le secrétaire au Logement Benoist Apparu.

"En 2011, on devrait passer la barre des 400.000 logements construits", a déclaré le secrétaire sur France 2, estimant que cela constituerait "une excellente année, en tout cas en forte progression par rapport à l'année dernière". Selon Benoist Apparu, "la crise nous a coûté entre guillemets, 100.000 logements construits de moins par an".

"On avait fait une très bonne année en 2007, 435.000 logements, on avait chuté considérablement, moins 100.000 logements sur l'année qui suit et là, on reprend l'effort de construction (...) Normalement, on devrait finir à plus de 400.000 logements", a-t-il poursuivi. Les chiffres officiels des mises en chantier de logements neuf à fin novembre doivent être rendus publics demain par le ministère du Logement.

Fin novembre, celui-ci avait fait état d'une hausse de 19,4% des mises en chantier entre novembre 2010 et octobre 2011, avec 356.273 unités, par rapport à la même période un an plus tôt.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/01/2012 à 16:23 :
Ils sont pour qui ces logements ? Financer comment ? Nombre de logements sociaux ? Construits sur des terres cultivables comme d'habitude ?
a écrit le 27/12/2011 à 13:09 :
bien, ils sont ou ces logements? Pas là ou on les attends en tout cas.. à neuilly, ça avance les logements sociaux? en IDF, dans les provinces ou il y'a du travail?? ah non.. par contre, dans la creuse, y'en a des logements vides.. à rine n'y comprendre, nous pauvres français sans culture economique!
a écrit le 27/12/2011 à 8:26 :
Tout le monde devrait être satisfait : le scellier n existe pratiquement plus , les investisseurs se sont dejà massivement retirés en 2011.Le haro général sur le scellier risque de coûter très cher en terme d emploi et sur le locatif ; je ne suis pas un défenseur du scellier en particulier, beaucoup trop avantageux dans sa première monture . J espère simplement que vous n êtes ni locataire ni salarié du BTP et je rappelle que l effondrement des prix dans la période transitoire ( avt le 1/2/2012) n a pas eu lieu et pourtant l' offre a fortement augmenté ( +20% par ex sur terrain à batir dans ma région )
Réponse de le 27/12/2011 à 12:06 :
Il y a encore trop de niches immobilières et l'immobilier de loisir, les résidences secondaires ne sont pas assez taxées. Il faut augmenter la TVA à 33 % sur les résidences secondaires et ajouter et créer 10 % par an de taxes locales, à répartir entre les régions, départements et les municipalités sur cet immobilier secondaire et locatif.
Réponse de le 27/12/2011 à 13:11 :
j'ai pleins d'oncles maçon, mon mari travaille dans le btp avec des clients contrat public et ils sont débordés, carnet de commande pleins jusqu'à fin avril depuis le mois de novembre.. arreter de croire les sornettes de ces politiciens, ils ne sont qyu'aux mains des lobbystes qui prechent pour leur crêmerie et vaut mieux se plaindre que de se vanter pour récolter des sous!
Réponse de le 27/12/2011 à 14:39 :
Vos maçons plein de travail public sont payés avec les dettes de la France. Les français ne veulent plus payer les travaux publics inutiles et luxueux. Le nettoyage doit être fait, les combines public / privés doit finir par la case redressement fiscaux justifiés.
a écrit le 27/12/2011 à 8:19 :
encore un joli mensonge d'état. Il n'y a pas eu 400 000 logements construits en 2011 mais seulement 287 000 (chiffres constructeurs). Par ailleurs, en arrêtant en effet toutes les niches fiscales et offres de prêts bidons, la marche aura naturellement tendance à se stabiliser avec des prix plus attractifs que ceux soutenus artificiellement.
a écrit le 27/12/2011 à 7:00 :
Je suis toujours très méfiant du chant des sirénes gouvernementales surtout en période électorale. M. Apparu un politique avnt tout expliquait il y apeu de temps que des logements loi Scellier avaient été construit dans des zones sans locatires alors dans ce chiffre qu'elle est la part inutile. L'Etat communique toujours des bons chiffres souvenons nous de Mme Soleil la dénommée Mme Lagarde qui nous expliquai encore en 2011 dans son poste ministre de l'éconolmie un poste de visionnaire!!! que la crise était derrière nous que la croissance avec optimiste pourrait -être de 2,5% et que le chômage était derrière nous grace à une croissance de 0,9% au premier trimestre, alors le chiffres de la com du gouvernement sont plus politiques que vrais le contraire à démontrer par d'autres contrôles et surtout NON politques.
a écrit le 26/12/2011 à 16:33 :
combien de dossiers DALO déposés ? combien de satisfaits ? QUE FAIT ON AVEC L ARGENT DES CAISSES D EPARGNE SENSE FINANCER LE LOGEMENT SOCIAL , IL FO AVANT TOUT DES LOGEMENTS A DES PRIX ABORDABLES .....
Réponse de le 26/12/2011 à 17:10 :
pour rendre les logements plus abordables,l'état pourrait baisser le taux de TVA qui est à 19.6 % d'une part et cesser d'empiler des normes qui rendent les logements trop chers en France.
Réponse de le 26/12/2011 à 18:26 :
non il faut arrêter toutes ces aides au logement...et la defisc : baisse des prix assurée !
a écrit le 26/12/2011 à 15:48 :
à lire les commentaires ,le logement en France est un champ de ruines.
ça n'est pas tout à fait ça.
Réponse de le 26/12/2011 à 18:20 :
A pierre2
Il faut vivre en HLM,ou en logement collectif privé pour mesurer ,le champ de ruine des prestataires de service;
L'argent dépensés pour ces maintenances,grévent lourdement les budgets à cause des devis fantaisistes et des Incapacités à satisfaire le besoin.
Là est le Champ de ruines.Allez en cités sensibles et on en reparle.
a écrit le 26/12/2011 à 14:17 :
Construire des logements c'est bien,mais:
IL FAUT SAVOIR LES ENTRETENIR.
A ce jour,nous n'avons plus de structures pour les maintenances:
Ascenceur
Chaufferie
Structures communes comme la plomberie,electricité etc
Il faut dialoguer avec lesOffices de HLM pour comprendre que les intervenants actuels sont médiocres et déteroirent plus qu'ils ne réparent.
Médiditez cela et bonnes fêtes.
a écrit le 26/12/2011 à 12:55 :
Les mises en chantier passées n'étant pas nécessairement représentatives des mises en chantier futures, le prochain sous sous secrétaire d'état au logement ne disposera bientot plus que de son propre blog pour communiquer sur des chiffres dénués de pertinence par rapport à la crise du logement locatif que ses prédecesseurs impunis ont alimentée.
a écrit le 26/12/2011 à 12:24 :
Nouvel appel d'air ! un désastre pour la France .
a écrit le 26/12/2011 à 12:20 :
Et les logements Borlo????
a écrit le 26/12/2011 à 11:34 :
Ce sont effectivement les logements construits et pas forcément vendus .Mr apparu a également dit que 2012 sera en baisse à cause de la crise; il oublie de dire que tout a été fait pour sacrifier le secteur immobilier , plus value , baisse du scellier , augmentation de la TVA sur travaux etc ..Quel inconscient va investir dans l immobilier locatif ? Je tiens le pari sur une nouvelle loi moscovici ou autre d ici fin 2012 à moins que l état se substitue aux propriétaires privés.Je l ai dit et répété ce n est pas en imposant de nouvelles taxes que l on va fait baisser les prix .
Réponse de le 26/12/2011 à 12:41 :
Les logements construits sont avant tout des résidences secondaires défiscalisées et des logements médiocres qui exploitent la misère des étudiants qui doivent se prostituer pour payer des loyers exorbitants. Manifestement Mr le secrétaire d'état est atteint de cécité, et il lui est Apparu un doux rêves dans ses sommeils. a moins qu'il ne soit lui aussi atteint de la mensongonite aïgue ! mais dans ce cas il nous déçoit beaucoup.
Réponse de le 26/12/2011 à 13:17 :
Un logement locatif n est en rien une résidence secondaire sauf pour le fisc !!! C est un placement comme un autre , bloqué dans le temps
Réponse de le 26/12/2011 à 15:32 :
excusez moi mais je dis et je répète que les nouvelles taxes et l'arrêt du Scellier par exemple vont faire chuter les prix. Quel investisseur va acheter ce type d'actif sachant 1. que les crédits d'impôts seront supprimés, 2. que la revente exonérée est de 30 ans. 3 . Gros risque de negative equity ou de revente éventuelle à perte car une augmentation des prix à 3 chiffres est du jamais vu en si peu de temps et que la correction de ce type d'actif n'est qu'une question de temps (court terme) 4. le locatif a une rentabilté pour le moins aléatoire, 5. la situation actuelle n'est pas des plus rassurante concernant le paiement de loyers.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :