CBE Group : ce tunnelier tourangeau qui lorgne le méga-plan d'investissement de Joe Biden

CBE Group, spécialisé dans la fabrication de moules pour pièces en béton destinées aux tunnels a dans le viseur les nouvelles lignes de TGV promises par Joe Biden pour 2024. Un marché qui conforterait la PME tourangelle comme l’un des acteurs mondiaux majeurs sur cette niche du BTP.

3 mn

Outre la production des moules pour voussoirs, CBE Group a installé en 35 ans 285 usines automatisée de fabrication de ces produits partout dans le monde, comme ici sur le chantier Follo line en Norvège (© Nicolas Tourrenc)
Outre la production des moules pour voussoirs, CBE Group a installé en 35 ans 285 usines automatisée de fabrication de ces produits partout dans le monde, comme ici sur le chantier Follo line en Norvège (© Nicolas Tourrenc) (Crédits : Reuters)

CBE Group, qui fabrique dans ses usines de l'Île Bouchard au sud de Tours et de Xi'an en Chine, des moules pour voussoirs, les armatures en béton des tunnels, espère se renforcer sensiblement sur le marché américain à l'horizon 2024. A la clé, les nouvelles infrastructures ferroviaires annoncées au début de son mandat par le président américain Joe Biden. Ces méga-chantiers comprendront notamment des lignes de trains à grande vitesse au Texas ainsi que sur les côtes Ouest et Est des Etats unis.

Lire aussi 3 mnEtats-Unis : la première ligne à grande vitesse au Texas est toujours sur les rails

« Ces projets se chiffrent en centaines de milliards de dollars, assure Philippe Samama, président de CBE Group. La construction de grands tunnels au niveau de la planète répond à des cycles décennaux et le prochain continent majoritairement concerné sera pour nous l'Amérique du Nord ».

Cet ancien d'Areva a racheté en 2017 la société en LBO, soutenue par le fonds d'investissement Capza. La PME d'Indre-et-Loire, qui emploie 300 salariés (40% en France) et a réalisé 43 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2020 (dont 90% hors de l'Hexagone), opère actuellement sur trois chantiers internationaux. Au Royaume uni, CBE Group est présent sur HS2, un projet de tunnel pour TGV reliant les villes de Londres, Birmingham, Manchester et Leeds. La société participe aussi à la construction d'un tunnel pour énergie renouvelable en Australie, ainsi que d'une conduite pour traitement des eaux usées à Los Angeles en Californie.

Dérèglement climatique

En France, CBE Group, rare expert sur le segment spécifique des voussoirs, a été également mobilisé sur les chantiers de prolongation ou création de lignes de métro liés au Grand Paris. Après avoir participé à la construction des tunnels sur les lignes 14, 15, 16 et Eole, l'entreprise travaille aujourd'hui sur la ligne 18 qui doit relier Orly à Versailles. Fondé en 1987 par l'ingénieur Robert Salmon à l'occasion du chantier du tunnel sous la Manche, CBE Group installe parallèlement des dérivateurs d'eaux pluviales, partie de son activité où il est de plus en plus sollicité. En cause, le réchauffement climatique provoquant des orages de plus en plus fréquents et violents. La PME tourangelle a ainsi été partie prenante en 2018 de la construction d'un réseau de d'évacuation des eaux usées à Dubaï, puis en 2019 du projet Tidway orchestré par Vinci dans le centre de Londres. Dans un contexte d'urbanisation croissance, CBE Group espère être sélectionné sur d'autres grands chantiers internationaux de dérivation pluviale l'année prochaine. Face à son principal concurrent, le tunnelier allemand Herrenknecht, la société française, peu touchée par la crise sanitaire du Covid 19 en raison de la longueur des cycles d'appels d'offres, table ainsi sur une croissance soutenue au moins jusqu'en 2025.

Lire aussi 4 mnInfrastructure: le giga-plan Biden à 1.200 milliards de dollars proche d'un accord parlementaire

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.