Immobilier d'entreprise : pourquoi CIIAM devient Colliers Global Investors

 |   |  846  mots
De gauche à droite: le président de Colliers Global Investors Arnaud Broussou et le directeur général Grégoire Deramecourt.
De gauche à droite: le président de Colliers Global Investors Arnaud Broussou et le directeur général Grégoire Deramecourt. (Crédits : DR)
Le gestionnaire d'actifs Colliers International Investment & Asset Management (CIIAM, 4,5 milliards d'euros) devient Colliers Global Investors pour indiquer son appartenance au groupe Colliers, renforcer son réseau international et rappeler leur métier, expliquent, en exclusivité à La Tribune, son président Arnaud Broussou et son directeur général Grégoire Deramecourt.

Gestionnaire d'actifs pour le compte de tiers, CIIAM change de nom et devient, ce 17 juin 2020, Colliers Global Investors. "Colliers International Investment et Asset Management  était trop long, et donc systématiquement abrégé en CIIAM, un acronyme hermétique qui nécessitait d'expliquer sans cesse qui nous étions et ce que nous faisons", déclare, en exclusivité à La Tribune, son directeur général Grégoire Deramecourt.

La nouvelle dénomination, elle, "indique clairement notre appartenance au groupe Colliers dans le top 3 mondial des services immobiliers", renvoie à "la dimension internationale du réseau existant et la volonté du groupe de renforcer ce réseau" de même qu'elle rappelle le métier de gestionnaires d'actifs et d'investissements pour le compte de tiers, ajoute le DG.

4,5 milliards d'euros d'actifs sous gestion

Outre 500 millions d'euros "principalement" en bureaux en Belgique, Colliers Global Investors gère 3,5 milliards d'euros d'actifs pour le compte de tiers en France : 2,3 milliards d'euros de bureaux, 104 millions d'euros de loyers annuels, 100...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :