Immobilier : déjà leader du marché, Nexity tient à rassurer ses investisseurs

Numéro 1 de l'aménagement privé et de la promotion immobilière, numéro 2 du logement étudiant et numéro 3 du coworking, le groupe Nexity veut devenir « un opérateur global de l'immobilier ». Malgré l'inflation et la hausse des taux d'intérêt, le groupe se positionne désormais comme une entreprise de conseil. Explications.
César Armand
Véronique Bédague est directrice générale de Nexity depuis mars 2021.
Véronique Bédague est directrice générale de Nexity depuis mars 2021. (Crédits : ©E.LEGOUHY)

La journée avait mal commencé pour Nexity. Dès l'ouverture de la Bourse de Paris ce 28 septembre, l'action dévissait de 20%. A croire que les investisseurs n'étaient pas convaincus par la stratégie « Imagine 2026 » communiquée par le leader de l'immobilier dès potron-minet.

C'était pourtant leur jour. Invités à déambuler dans Saint-Ouen-sur-Seine avec le maire (PS) Karim Bouamrane puis avec la présidente (LR) du conseil régional Valérie Pécresse, avant de déjeuner à l'Hôtel de la Marine à l'espace de coworking Morning Concorde, ces mêmes investisseurs ont écouté, dans l'après-midi, l'état-major de Nexity.

Inflation et hausse des taux d'intérêts, le mauvais cocktail

La conjoncture n'est pas vraiment favorable, nul ne l'ignore. « Entre le pic d'inflation, la politique monétaire resserrée et la hausse des taux d'intérêts, l'immobilier n'est pas vraiment une valeur de saison »a admis, d'emblée, la directrice générale de Nexity, Véronique Bédague. Numéro 1 de l'aménagement privé et de la promotion immobilière, numéro 2 du logement étudiant et numéro 3 du coworking, elle veut devenir « un opérateur global de l'immobilier ».

D'ici à 2026 - est-ce un clin d'œil aux prochaines élections municipales ? -, la major du secteur a annoncé vouloir multiplier par 1,8 son chiffre d'affaires et doubler son résultat opérationnel. En clair, passer de 4,6 à 6 milliards d'euros de CA et dépasser les 500 millions de résultat, mais aussi augmenter sa marge, déjà de 8%.

Nexity se positionne comme une entreprise de conseil

Comment ? Déjà opérateur de services dans le résidentiel et le tertiaire, Nexity se positionne désormais comme une entreprise de conseil: dans la rénovation énergétique des copropriétés d'une part et dans l'aide à la stratégie immobilière des entreprises d'autre part.

Le contexte s'y prête: la loi « Climat & Résilience » interdit à la location, dès le 1er janvier 2023, avant 2025, 2028 et 2034, les logements les plus énergivores classés de G à E. La crise Covid-19 a parallèlement rebattu les cartes de l'immobilier d'entreprise, obligeant les grands utilisateurs à se réinterroger sur leur parc de bureaux.

Quatre ans d'activité dans les tuyaux

Dans leurs questions, les analystes se sont montrés prudents, mais la direction de Nexity a tenu à les rassurer. Malgré une fin d'année 2022-début 2023 « complexe »selon les prévisions de sa directrice générale Véronique Bédague, son équipe l'a martelé: « il n'y a pas de ralentissement prévu » (Fabrice Aubert, DGA chargé du client particulier) ou encore « nous avons un pipeline de 4 ans d'activité » (Stéphane Dallier, DG du pôle immobilier résidentiel).

« L'action Nexity est un investissement responsable, de croissance, d'opportunité et de rendement », a martelé le directeur financier, Eric Lalechère.

« Le logement neuf demeure une denrée rare et attractive »a encore insisté Véronique Bédague. Elle ne croit pas si bien dire. Bon an mal an seuls 370.000 sont livrés chaque année alors qu'il en faudrait près de 500.000 à écouter les professionnels et certains responsables politiques pour loger les Français. Le promoteur, qui vient d'acheter en Occitanie le groupe Angelotti, s'est donc déclaré « opportuniste » en cas de possible nouvelle acquisition significative.

César Armand

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.