Le naproxcinod de NicOx ne pourra pas être vendu aux Etats-Unis

 |   |  207  mots
Le laboratoire français a annoncé ce jeudi que l'agence américaine du médicament (FDA) a refusé d'approuver le dossier de de son anti-inflammatoire Naproxcinod.Cette nouvelle fait suite à l'avis négatif du panel d'experts de l'agence américaine publié en mai dernier.

NicOx confirme avoir essuyé un lourd revers aux Etats-Unis. L'agence américaine du médicament (FDA) a refusé d'approuver le dossier de son anti-inflammatoire naproxcinod.  Cette nouvelle n'est pas une surprise puisque la FDA suit ainsi l'avis négatif de son panel d'experts indépendants. Ce dernier avait provoqué en mai dernier l'effondrement en Bourse du titre du groupe biopharmaceutique français.

"La FDA a informé NicOx que son évaluation était terminée et qu'elle n'approuvait pas le dossier (...) du naproxcinod", a précisé le groupe dans un communiqué. La FDA a recommandé de conduire des études de longue durée pour évaluer les éventuels effets négatifs de ce médicament en matière cardiovasculaire et gastro-intestinale. Elle n'a en revanche demandé aucune étude clinique sur son efficacité.

Le groupe, qui fondait beaucoup d'espoirs sur le naproxcinod, a précisé qu'il ne renonçait pas pour autant à sa demande d'homologation du produit sur le marché européen, déposée en décembre 2009 auprès de l'Agence européenne des médicaments. Le titre NicOx a perdu 51,3% depuis le début de l'année, ramenant ainsi sa capitalisation boursière à quelque 205 millions d'euros. Et ce mercredi peu après l'ouverture, le titre perdait près de 15%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :