Genzyme envisagerait une nouvelle transaction avec Sanofi

 |   |  191  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Le groupe de biotechnologie américain convoitée par Sanofi-Aventis depuis plusieurs mois serait prêt à discuter d'une nouvelle structure de transaction avec le groupe français selon le Wall Street Journal.

La société de biotechnologie Genzyme, qui a repoussé l'OPA de 18,5 milliards de dollars déposée par le groupe français envisage de rouvrir les discussions avec Sanofi. La biotech américaine étudierait une nouvelle structure de transaction avec le groupe français a rapporté le Wall Street Journal (WSJ) dimanche.

Sans arrêter tout autre option, notamment celle d'un autre acheteur potentiel, Genzyme envisagerait de revenir sur la table des négociations avec Sanofi-Aventis. Elle étudie actuellement de proposer une opération comprenant des CVG, des certificats de valeur garantie. Ces derniers permettraient à ses actionnaires d'obtenir un prix plus élevé dans le cas où la biotech atteint certains objectifs, a précisé le WSJ.

Ces CVG seraient  liés à la performance de certains médicaments de Genzyme et notamment le Campath, un médicament expérimental pour la sclérose en plaques qui a déjà été approuvé pour le cancer. De son côté, le groupe Sanofi juge les prévisions de Genzyme pour ce médicament trop optimistes. La biotech s'attend à enregistrer des revenus pour le Campath d'environ 3,5 milliards de dollars contre 700 millions de dollars pour Sanofi.

 

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :