Pierre Fabre veut doubler ses ventes d'ici à 2020

 |   |  242  mots
Le groupe Pierre Fabre veut doubler ses ventes d'ici à 2020
Le groupe Pierre Fabre (dermo-cosmétique et pharmacie) a annoncé ce vendredi vouloir doubler ses ventes d'ici à 2020. Pour cela, il espère une accélération de sa croissance dans les pays émergents. Le laboratoire développe surtout sa recherche en oncologie, dont il attend d'importantes retombées financières. Mais les prochaines demandes de mise sur le marché concerneront aussi la neuropsychiatrie et la dermatologie.

Le laboratoire Pierre Fabre veut doubler ses ventes d'ici à 2020 et porter de 53% à 70% la part de celles réalisées à l'international. C'est ce qu'a indiqué Jacques Fabre, le directeur général, interviewé ce vendredi par  Le Figaro.

Le groupe, propriétaire de Klorane, Ducray ou René Furterer veut surtout développer sa marque phare Avène. Il entend réaliser en huit ans un chiffre d'affaires de 3,9 milliards d'euros. Il a aussi l'intention d'accélérer sa croissance dans les pays émergents : en Chine, au Brésil, en Turquie et en Afrique.

Le groupe Fabre nourrit des espoirs en oncologie. Ce domaine représente aujourd'hui 50% de sa recherche et 15% de ses ventes. A partir de 2013, le groupe entend soumettre mondialement l'enregistrement du Javlor dans le cancer du sein. Ce traitement est déjà prescrit dans le cancer de la vessie et Jacques Fabre affirme que cela pourrait générer jusqu'à 300 millions de chiffre d'affaires.

Prochaines demandes de mise sur le marché

En neuropsychiatrie, Jacques Fabre indique au Figaro que le groupe déposera à l'automne une demande d'autorisation de mise sur le marché américain d'un nouvel antidépresseur. Le lévomilnacipran a été développé avec le partenaire américain Forest.

En dermatologie, le groupe Fabre soumettra début 2013 une demande de mise sur le marché d'un traitement dans l'hémangiome infantile sévère (taches de naissance). La commercialisation devrait débuter en 2014 et les ventes pourraient atteindre 150 millions d'euros.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/08/2012 à 11:54 :
Et dans le rugby....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :