Les génériques de Sanofi, valorisés 2 milliards, repris par le fonds Advent ?

 |   |  231  mots
Le pôle génériques de Sanofi a dégagé un chiffre d'affaires de 1,7 milliard d'euros en 2017, en repli de 3,1% à périmètre comparable sur un an.
Le pôle génériques de Sanofi a dégagé un chiffre d'affaires de 1,7 milliard d'euros en 2017, en repli de 3,1% à périmètre comparable sur un an. (Crédits : Christian Hartmann)
Le fonds d'investissement américain serait le mieux placé pour acquérir Zentiva, le pôle de médicaments génériques du laboratoire français, face au fonds BC Partners, selon le Financial Times.

Le fonds d'investissement américain Advent International tiendrait la corde pour la reprise de Zentiva, la filiale européenne de médicaments génériques de Sanofi, selon le Financial Times. Des groupes pharmaceutiques et plusieurs autres fonds d'investissement, notamment le britannique BC Partners, s'intéresseraient aussi à Zentiva, le troisième plus gros producteur de médicaments génériques en Europe.

Ce pôle serait valorisé autour de 2 milliards d'euros selon des experts du secteur cités par le journal britannique. Il a dégagé un chiffre d'affaires de 1,7 milliard d'euros en 2017, en repli de 3,1% à périmètre comparable sur un an. Le laboratoire dirigé par Olivier Brandicourt cherche à retrouver de la croissance et a racheté cette année deux entreprises de la biotech, Bioverativ et Ablynx.

La valorisation en question

Un accord éventuel, soumis à l'approbation du conseil d'administration, pourrait être annoncé dans les prochains jours. Toutefois, l'issue des discussions demeure incertaine et BC Partners pourrait améliorer son offre. Selon le FT, Sanofi joue Advent contre BC Partners, mais le prix ne sera pas le seul élément pris en considération au moment de faire un choix, selon les sources citées par le journal. Sanofi pourrait aussi décider de conserver sa filiale.

Les fonds Blackstone et Nordic Capital sont récemment quitté la course pour des questions de prix, tout comme le laboratoire indien Torrent Pharma.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :