41,1 millions d'euros d'amendes pour quatre compagnies pétrolières

Le Conseil de la concurrence français annonce ce jeudi avoir sanctionné à hauteur de 41,1 millions d'euros quatre compagnies pétrolières. Total, Chevron-Texaco, Exxon et Shell sont accusées d'entente sur l'approvisionnement en kérosène d'Air France à la Réunion.

2 mn

Le Conseil de la concurrence français indique dans un communiqué aujourd'hui, jeudi 4 décembre avoir sanctionné à hauteur de 41 millions d'euros quatre compagnies pétrolières. Total, Chevron-Texaco, Exxon et Shell sont accusées d'avoir faussé la concurrence lors d'un appel d'offres organisé par Air France.

C'est la société Air France qui a saisi le Conseil de la concurrence, selon le Conseil de la Concurrence. La compagnie aérienne a déposé une plainte sur le déroulement anormal d'un appel d'offres pour l'approvisionnement de ses avions en carburants sur l'escale de la Réunion.

Selon le Conseil de la concurrence, les compagnies pétrolières sont notamment accusées de s'être concertées en 2002, pour obtenir une répartition du marché lancé par Air France et garantir leur part de marché respective. Cette entente a entraîné une forte augmentation du coût d'approvisionnement en carburant sur cette escale pour Air France soit plus de 30% sur la période 2002-2003.

Les sanctions prononcées se répartissent presque à 10 millions pour chaque compagnie. La totalité sera versée au Trésor public. Mais Air France peut demander une réparation du préjudice qu'elle a subi auprès des tribunaux compétents.


Esso S.A.F a aussitôt réagi par la publication d?un communiqué, où la compagnie pétrolière "s'élève fermement contre cette décision". Même s?il confirme la décision du Conseil de la Concurrence qui condamne ExxonMobil Aviation à une amende de 10,7 millions d'euros dans le cadre des appels d'offres pour la fourniture de carburéacteur sur l'aéroport de Saint Denis à La Réunion. Selon le communiqué, « Esso S.A.F. l'étudiera avec soin le jugement avant de décider de la suite éventuelle à y donner et de confirmer un appel de cette décision ».
 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.