555 emplois supprimés chez Total, qu'en pensez-vous ?

Le groupe pétrolier va réorganiser ses activités pétrochimiques, ce qui entraînera 550 suppressions d'emplois. Une décision "scandaleuse" pour Laurent Wauquiez alors que le groupe a dégagé 14 milliards d'euros de profits l'an passé. La gauche et les syndicats protestent également. Total répond qu'il n'y aura aucun licenciement. Et François Fillon prend sa défense. Qu'en pensez-vous ?

Souvent décrié, Total s'attire à nouveau les foudres de l'opinion publique. Le groupe pétrolier français a en effet annoncé mardi 555 suppressions d'emplois dans ses activités pétrochimiques, alors même qu'il a dégagé des profits records en 2008 de 13,9 milliards d'euros. Du jamais vu pour une entreprise française. Comment réagissez-vous à cette annonce ? Exprimez-vous ci-dessous dans l'espace "commentaire".

"Je trouve cela scandaleux", a pour sa part réagi Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat à l'Emploi. "En cette période de crise, beaucoup d'entreprises sont dans des situations dures, ne font plus de bénéfices, ont des chiffres d'affaires dégradés et font pour autant tous les efforts possibles pour garder leurs salariés, notamment dans les PME. Qu'un groupe comme Total qui fait plusieurs milliards de bénéfices ne soit pas capable dans cette période d'avoir un comportement exemplaire en termes d'emploi me reste en travers de la gorge". La gauche et les syndicats s'insurgent également.

Mais ce vendredi, coup de théâtre, le Premier ministre François Fillon prend la défense de Total et souligne que le groupe va créer davantage d'emplois en France qu'il ne va en supprimer, qu'il y investit et qu'il est normal qu'un groupe s'adapte face aux évolutions de la demande.

Jeudi, le groupe avait déjà affirmé qu'il y aurait zéro licenciement mais une réorganisation avec des départs à la retraite. Dans le détail, la direction de Total Petrochemicals France (TPF), regroupant les activités pétrochimiques de Total en France, a annoncé la suppression de 306 postes d'ici à 2012, a-t-on appris de sources syndicales, à l'issue d'un comité central d'entreprise. Le site de Gonfreville (Seine-Maritime), près du Havre, perdra 130 emplois. Les autres suppressions concernent l'usine de Carling (Moselle), avec 64 postes touchés, le pôle de recherche et développement de Mont/Lacq (Pyrénées-Atlantiques), avec 25 postes, le siège social à La Défense avec 33 postes. En outre, l'usine de Notre-Dame-de-Gravenchon (Seine-Maritime) doit fermer, entraînant la disparition de 54 postes.

Par ailleurs, 249 postes seront supprimés dans le raffinage d'ici 2013, dont 199 à la raffinerie de Gonfreville a indiqué la CGT en marge d'un comité central d'entreprise. Outre cette raffinerie, c'est le siège à La Défense (Hauts-de-Seine) qui est affecté. Etant donné que chaque poste dans le raffinage peut être occupé par plusieurs salariés, la CGT chiffre à 309 le nombre total d'emplois réellement concernés, dont 268 à Gonfreville.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 73
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
inutile de pleurer TOTAL est en situation de monopole en france tout comme RATP SNCF EDF GDF ET D AUTRE et poutant nous avions ELF

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Un véritable scandale de plus après les errances des banquiers.Une Solution, la politique etant la science des affaires de la Cité, boycottons tous les produits Total. Soyons enfin des citoyens actifs!!!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Dans la même ligne la Ste AIR LIQUIDE 2 milliards de profit qui après un PSE en 2007/2008 mène une action du type Total pour 2009. Que font nous gouvernants il se mettent à genoux.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
lamentable il n'y a pas d'autres termes après avoir pollué nos cotes ,après avoir été désigné responsable dans l'affaire de Toulouse aujourd'hui sans aucune impunité total et ses bandits qui la dirigent licencient après avoir endossés des milliards d...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
mais ou il est SARKO il doit intervenir

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
La totale : merci TOTAL pour l'exemple, comment voulez vous que certains chefs d'entreprise ne suivent pas leur exemple, si TOTAL avec 14 MILLIARDS de benef peut le faire... ; que les francais boycottent durement et longuement leurs stations service ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Au point ou la connerie fait recette, je pari que dans quelques jours Total va demander une aide à l'Etat, pour manque de carburant.Et oui, ils ont des fuites dans les pompes.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Mr Sarkozy et Ruffenacht qu'attendz-vous ? Renault + Faurecia + Plastic Omium + TOTAL maintenant , on vient de prendre sur la région du havre près de 2000 emplois à terme. Alors on dit quoi à la population locale ......

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Pour moi un seul commentaire un gouvernement qui ne gère rien sauf les taxes payées par le citoyen. Par contre un MEDEF qui marche à son pas sans aucune citoyenneté et qui SE MOQUE de nos politiques ET DU CITOYEN.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Total fait des bénéfices faramineux et pourtant Total licencie... Il n' y a plus de mot assez dur et assez fort pour décrier cette entreprise. Dans le grand cirque de l'hypocrisie, Total est un roi sans scrupules vis à vis de l'être humain et de l'e...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
C?est écoeurant !! Après Erika, catastrophe écologique que TOTAL n?a pas voulu assumer financièrement alors qu?elle en était responsable, le désastre AZF où la même société se retrouve au banc des accusés, le rackett opéré auprès des consommateurs su...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
c'est a ces commentaires qu'on voit le chemin qui reste à parcourir pour que les français aient un minimum de connaissance économique.Total ne licencie personne mais s'adapte à l'évolution des consommateurs : moins d'essence plus de diesels. Total in...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
C'est une erreur de communication , il s'agit de départ en retraite normal (non anticipé) et de restructuration interne, il n'y aura aucun licenciement alors ARRETEZ de vous plaindre et réjouissez-vous de la bonne santé de cette entreprise. N'oubliez...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
vous oubliez les 330 emploi supprimés par des licenciements secs chez Hutchinson, filiale à 100% du groupe TOTAL... cela porte à pres de 1000 emplois l'"EFFORT" de TOTAL au soutien de l'économie par l'emploi. vive les PME qui ont le sens du respect h...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Visiblement ils ont pour objectif d'avoir la plus mauvaise image du pays, ça va coûter plus cher que l'économie générée par 555 postes.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Juste une question, le gouvernement ne bougera pas le petit doigt et n'aura jamais le cran de se dresser devant ces entreprises et le medef . Par contre en toute impunité ce meme gouvernement viendra nous glisser des taxes et des augmentations. Alors...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
>>>> ECOEURANT ECOEURANT ECOEURANT <<<<

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Il faut que tout le monde arrête de s'approvisionner chez TOTAL. Ils vont voir alors ce que c'est qu'une baisse de consommation. Il y a d'autres fournisseurs et moins cher bien souvent. Que tout les mécontents arrêtent de geindre et employons les moy...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Je croyais qu'on manquait de capacité de raffinage en Europe, ce n'est donc plus le cas ? Etrange ... Il serait temps de re-nationaliser le secteur de l'énergie ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
SARKOZY préfère aller faire le tintin au mexique surement...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Cette décision prise et annoncée dans un tel contexte est mes yeux une véritable agression, une insulte pour l'ensemble des Français. Je pense que Total vient de jeter de l'huile sur le feu !!! La symbolique est extrêmement forte. C'est le déni total...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Avant de s'exiter faut verifier, d'apres les informations total supprime des postes mais ne licencie pas, il n'y a donc pas lieu de polemiquer sauf si c'est volontaire.Quand aux elus de tous bord et representants du gouvernement,qu'ils verifient avan...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Personne n?a appris à lire ici ? 309 départs en retraite, ce n?est pas 309 licenciements Gégé. La retraite, c?est un beau pot de départ émouvant, avec les collègues! Et Wauquier est de mauvaise foi. Ceci dit, cela fait quand même 309 emplois en moins...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
ouaip, c'est inadmissible... ou plutôt une énorme erreur de com... En même temps, demander au chef de l'état d'intervenir serait tout aussi inadmissible. Une entreprise privée est PRIVEE!!!! Le president (quelque soit son bord, on s'en branle) n'a pa...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
aux armes citoyens boycotter total les ronflant benefice les mettent a l abri de la crise et si il sont gentils apres on leur donnera une subvention les pauvres on aura ete si mechants noous les francais

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
@monostatos Très bien, très bonne idée, je vais la suivre et boycotter les stations auchan, casino, leclerc, carrefour, elf, total car toutes utilisent du carburant Total ou raffiné par Total. Après j'arrêterais les capotes billy boy (ça fera plais...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
15 milliard, M. le journaliste, c?est quel pourcentage du chiffre d?affaire ? Le chiffre brut n?a aucun sens, il ne peut servir qu?aux gargarismes, c?est comme pour Kerviel, il n?a perdu que 10%, ce qui ces temps ci est peu à la bourse, le seul pb es...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Embaucher des gens n'est pas le but d'une entreprise, ça n'est qu'un moyen. Même si cette décision est débile en termes d'image, il est bon de le rappeler. La France n'est pas l'Union Soviétique. Par conséquent la question n'est pas "Comment les empê...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Faire une telle annonce dans la conjoncture c'est du délire "TOTAL" . Comme le racket fonctionne ils se sentent les maitres du monde. Réorganiser tout le monde peu comprendre mais le faire maintenant c'est clairement être complètement "CON" je n'ai p...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
je trouve cela scandaleux pour le groupe total avec un profit de 14 milliards honte pour vous

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
En France on n'a pas de pétrole mais on a des tarrés

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Messieurs Bonsoir ! Je ne suis pas un habitué d?internet et des forums mais je m?avoue sincèrement impressionné par vos commentaires qui me semblent à 99% correspondre à la réalité. Oui, c?est vrai Total c?est tout ça et probablement beaucoup plus...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Et alors ? Vous travaillez chez Total, ou bien ? Si oui, faites donc grève, si ça vous chante. Si non, le nombre de leurs employés c'est pas vos oignons. Pensez plutôt au nombre de fonctionnaires qui s'engraissent sur vos impôts.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
C'est ennuyeux qu'un secrétaire d'Etat qui ne connait le monde industriel que par oui-dire, s'autorise à distribuer bons et mauvais points. Personne ne dit le montant de l'impôt payé par la société TOTAL: c'est cela le nombre intéressant. La prime a ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
boycottons totalementla marque on n ira plus chez eux meme par hasard

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Votre article sur Total est pitoyable et ridicule. Relevez le niveau, bon sang !

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
c est la totale!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Arretez de critiquer le capitalisme. C'est lui qui vous a apporté votre bien etre et sans lui vous seriez encore comme des moujiks en Russie.Travaillez et cessez de pleurer via les syndicats:eux sont les vrais profiteurs du système.Ils ont amené les ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Du n'importe quoi ! On vocifère contre les banques qu'il faut renflouer parce qu'elles perdent de l'argent. On vocifère contre Total parce qu'il gagne de l'argent en faisant son métier en concurrence avec quatre sociétés plus grosses que lui faisant ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
"Je trouve cela scandaleux", que Mr Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat à l'Emplo, réagisse de cette façon sans avoir étudier le dossier. Il devrait rejoindre Mme Ségolène Royal qui a beaucoup de solutions dans son sac!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
C' est la faut au Gouvenement

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
770 millions d'investissements à la raffinerie du havre et 210 au complexe pétrochimique...générant bien évidement des emplois... Notre société évolue, nos besoins aussi... Il serait grand temps de s'adapter aux nouveaux modes de consommation plutot ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Rassurons nous, Wauquiez ne veut pas couler Total. Qui paierait la marée noire ? Mais profitons en pour demander à Total ses projets concernant la reconversion d?une partie de ses activités si l?urgence climatique amenait à délaisser progressivement ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
A mon avis,le "scandale", ce mot est galvaudé, concerne plutôt les media,- La Tribune ne s'en distingue pas hélas- concerne la manière dont l'information est traitée. Si vos journalistes avaient eu la curiosité de lire le communiqué de TOTAL, ils aur...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
L'entreprise embauchent les salariés pour faire bénéfice, pas pour faire baisser le taux de chaumage.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Note aux excités du profit: Bande de blaireaux !

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Certains de vos commentaires me font gerber; je dis que des gens qui font de tels bénéfices et licencient quand même, c'est la prison ferme, qu'ils méritent; les amendes, c'est trop doux, et ils s'en tapent (voir l'exemple des armateurs qui polluent ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Mais pourquoi l'état réduit il le nombre de postes dans la fonction publique ? C'est scandaleux !

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Continental Le gouvernement, les partis, les syndicats et d'autres se déchaînent contre Total. Beaucoup sont responsables de ces suppressions de postes car ils achètent chez BP, Shell,?, qui ne produisent plus de carburants en France, font chacun 1 ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
TOTAL est bien gentil de rester en France où on lui crache dessus alors que 95% de ses profits sont réalisés hors de France où l'image de TOTAL est en général très bonne. Si j'étais eux je mettrais le siège à Monaco.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat à l'Emploi, réagit comme un plouc de socialiste ! Qui dirige Total, c'est le ministre ou le PDG ? Que le ministre ferme sa gueule si c'est pour sortir des bêtises de ce niveau ! Un autre ministre défend les l...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
c'est un scandale, alors que tas de gens perdent leur emploi, ces grands messieurs et leurs actionnaires licencient, ne pourrait on pas pour quelques semaines oublier le profit. et si on les licenciait eux sans stock options, sans gros magot pour par...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Que de bêtises dites sur Total car cette société dégage d?énormes bénéfices? Tant mieux pour elle car il va lui falloir investir des sommes énormes pour rester dans la course à l?énergie. Autre bêtise régulièrement entendue qui consisterait à empêch...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
juillet 1789, pourquoi pas juillet 2009!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Quel est l'intérêt de discuter de cette question? Nous n'avons pas les éléments qui ont motivé cette décision.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
TOTAL sait faire des profits et c'est tant mieux pour tout le monde. Mais la COM n'est visiblement pas leur point fort...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Ils auraient dû en licencier 666, le message aurait été plus clair...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Voila ce que cela m'inspire : - Tout d'abord à tout ceux qui hurlent au scandale - prenez un bon bol d'air, respirez à fond et réfléchissez ! Pourquoi diable une boite réduit-elle ses effectifs en France ? Posez-vous la question ! Et constatez comme ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
En pétrochimie, TOTAL doit raisonner sur 15 ou 20 ans. Dans deux ans le prix des matière premières a toutes les chance d'exploser à nouveau. Tout ce qu'on leur demande c'est de gérer au mieux leur entreprise. Et pour mémoire, ils ont créé plus d'em...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
et pour Arcelormittal qui suprime 1400 emplois en France pour 2009 et qui vient de réaliser 10 milliards de bénéfice pour 2008 et son dirigeant qui empoche à lui même 1,5 milliards de dividende grasse à ses 700 millions d'action de Arcelormittal et o...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Arrêtons te taper sur les entreprises qui gagnent et qui se comportent plutôt mieux que d'autres vis-à-vis de leurs salariés. Salariés, que je n?ai pas entendu se plaindre !

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
LE FRIC LE FRIC TOUJOURS LE FRIC....

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
TOTAL !!! nous les français ont t'aime. Bise et bonne chance.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
C'est une décision tout simplemnt indescente

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Si vous continuez de critiquer la gestion de TOTAL, ils partiront installer le siége social aux PAYS BAS (par exemple) et de ce fait moins d'impots pour l'état français mais plus d'impots pour tous ceux qui critiquent sans connaitre les contraintes d...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
pourquoi présenter celà comme une suppression de 500 postes? C'est une future création de 500 postes, et c'est comme celà que vs devriez relayer l'info. Y en a marre de votre pessimisme à tt crin!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
La faiblesse de Total c' est la communication. Mrs Desmaret et de Margerie semblent supposer qu'il suffit de bien gérer une compagnie pour qu'elle ait une bonne image. La réussite incontestable du groupe en aval comme en amont est une bonne nouvelle ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Ceux qui critiquent Total ne connaissent rien à l'économie mondiale. Veut-on d'une économie comme celle de l'ex URSS où tout le monde avait du "travail" mais ne produisait pratiquement rien et où les rayons de magasins étaient vides pour le peuple?

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Au lieu de licencier 550 salariés, il suffit de licencier M. De Margerie qui a lui seul coûte autant que les 550 salariés. On le remplace par n'importe qui car n'importe qui peut faire ce qu'il fait pour moins de 2500 euros bruts par mois

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Honte aux médias et hommes politiques. Il n?y a pas de licenciement, mais une adaptation des effectifs aux évolutions du marché. Grace à ses profits Total peut le faire « en douceur » tout en créant des nouveaux emplois dans d?autres activités. Ta...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
c'est très simple NE PLUS ACHETER UNE GOUTTE CHEZ TOTAL

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Les nouvelles des déboires chez les Français est très réjouissant, car il est Il est urgent que les Français rentrent chez eux.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Il faut vous joindre à la manif du samedi 28 mars à 14h place de l'Opéra. Contre les projets du G20. Toutes les causes y sont défendues. Emplois, délocalistaion, mondialisation du fric, crise écinomique etc...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.