EXCLUSIF Les candidats à la reprise d'Areva T & D

 |   |  63  mots
La Tribune dévoile ce vendredi la liste des groupes candidats au rachat de l'activité T & D qu'Areva doit bientôt céder.

La Tribune révèle ce vendredi la liste des groupes candidats au rachat de l'activité T & D qu'Areva doit bientôt céder.

Outre le projet d'Alstom-Schneider, General Electric s'associerait aux fonds Apollo et CVC.

Axa Private Equity et Charterhouse rechercheraient un industriel. L'indien Avantha ainsi que le chinois CIC étudient  aussi le dossier.

A lire ce vendredi dans La Tribune.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je pense que l'on devrait faire comme les autre pays, jouer la préférence nationale, et donner la faveur au projet Alstom-Schneider.
Les autres pays le font bien, alors pourquoi pas nous.
Je fais par exemple allusion au cas d'EDF avec son projet de rapprochement avec Constellation qui est mis à mal par une décision d'un tribunal américaind du Maryland, et arrêtons de vendre nos fleurons aux étrangers, l'hémmoragie a assez durée (Arcelor, Péchiney... pour ne citez que les plus flagrants et récents).
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quel gachis! Areva annonce que T&D n'est pas son coeur de métier, mais les résultats de T&D masquent les déboires du fameux prototype EPR notamment en Finlande. Alstom et Schneider eux annoncent le rachat de T&D pour le dépeçage en fait celà parait plus à une curée. Les 2 sociétés n'ont a priori aucun projet industriel, comme regrouper les activités Basse Tension, Moyenne Tension et Haute Tension et créer un grand équipementier Electromécanique français et concurrencer les principaux compétiteurs ABB, Siemens et les conglomérats Japonnais. La vente d'Areva à des fonds d'investissement verra aussi le démembrement de cette société. Les investisseurs Indiens ou Chinois achèteront le transfert de technologie dans les secteurs de pointes du Transport de l'Energie, secteur en pleine révolution avec les énergies renouvelables. Il manque réellement pour Areva T&D un projet une idée forte bref une volonté. Il est certain qu'Areva T&D a permis à Alstom de survivre et à Areva Nucléaire de couvrir certains dérapages. J'ai bien peur qu'Areva T&D en paye les conséquences. Je tiens à rappeler qu'Alstom disait qu'elle avait vendu son "Bijou de Famille", de bonne guerre Areva avait chargé la barque en dégradant les résultats. Mais je constate que T&D représente 40% du CA d?Areva mais affiche le meilleur résultat opérationnel des différents poles. Bref en France nous n?avons pas de pétrole mais nous manquons sérieusement d?idées.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :