Gros contrats pour GDF Suez et le sud-coréen Hyundai en Arabie Saoudite

 |   |  219  mots
Le groupe d'énergie français et le premier constructeur naval au monde, le sud-coréen Hyundai Heavy Industries (HHI) ont remporté chacun un contrat pour la construction d'une centrale électrique en Arabie Saoudite.

Le groupe GDF Suez a obtenu un contrat de vente d'électricité en Arabie saoudite. Pendant une vingtaine d'années, le groupe produira cette énergie à parti d'une centrale de 1.730 mégawatts . De son côté, le premier constructeur naval au monde, le groupe sud-coréen Hyundai Heavy Industries (HHI), a annoncé avoir signé un contrat de 1,6 milliard de dollars pour la construction d'une autre centrale électrique en Arabie saoudite.

Concernant le contrat remporté par GDF Suez, le groupe a signé un contrat de vente d'électricité sur vingt ans avec la Compagnie électrique saoudienne. Selon les termes de cet accord, signé par le français et ses partenaires saoudien Aljomaih Holding et japonais Sojitz Corporation, porte sur l'électricité produite par une centrale au gaz d'une capacité de 1.730 MW dont la construction vient d'être attribuée à GDF Suez. L'investissement total pour la construction de cette centrale s'élèvera à environ 2,1 milliards de dollars (1,7 milliard d'euros). Le début de l'exploitation de la centrale, nommée Riyadh IPP et située à environ 125 km à l'ouest de la capitale saoudienne, est programmé pour le 1er mai 2012. Sa mise en service complète devrait avoir lieu en mars 2013.

De son côté, Hyundai Heavy Industries a indiqué qu'il allait contruire une centrale électrique fonctionnant également au gaz de 1.729 mégawatts (MW) d'ici 2012.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :