Total investit en Australie

La groupe pétrolier français annonce, ce jeudi, qu'il va racheter 20% des parts du projet australien de production de gaz naturel liquéfié (GNL) à Gladstone pour un total de 750 millions de dollars.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Total investit dans le gaz naturel australien. La compagnie pétrolière française va reprendre 20% des parts du projet australien de production de gaz naturel liquéfié (GNL) à Gladstone, que pilotent l'australien Santos et le malaisien Petronas. Le groupe français a précisé, ce jeudi, dans un communiqué qu'il rachèterait 15% des parts du projet à Santos et 5% à Petronas pour un total de 750 millions de dollars (590 millions d'euros).

Au terme de cette opération, le projet Gladstone, qui doit entrer en production en 2014, sera détenu à 45% par Santos, 35% par Petronas et 20% par Total. Total a ajouté que l'accord prévoyait son entrée "dans l'ensemble de la chaîne de production de GNL, de l'extraction de gaz de charbon dans des champs situés dans le Queensland, dans l'est de l'Australie, jusqu'à la liquéfaction de ce gaz dans une usine dédiée à Gladstone sur la côte est de l'Australie".

La capacité de l'usine de liquéfaction sera de 7,2 millions de tonnes par an (Mt/an). "Selon cet accord Total a l'engagement d'enlever 1,5 Mt/a de GNL, en fonction cependant des négociations en cours entre le projet GLNG et plusieurs acheteurs en Asie" a précisé le groupe Total.

"Par ailleurs, Total et Santos étudieront ensemble la possibilité d'étendre leur coopération à d'autres actifs gaziers de Santos en Australie", a en outre indiqué le groupe français.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.