Pétrole : d'autres pays de l'Opep se joignent à l'Arabie Saoudite pour soutenir la production

 |   |  231  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Plusieurs pays de l'Opep vont comme l'Arabie saoudite produire plus de brut pour palier le manque dû notamment aux tensions en Libye.

Les Etats membres de l'Opep, l'organisation des pays exportateurs de pétrole, ont décidé de soutenir l'effort de l'Arabie saoudite pour augmenter la production de brut et apaiser la tension sur le prix des produits pétroliers, indique le Financial Times ce mardi.

Alimenté par l'inquiétude entourant la situation en Afrique du Nord et notamment en Libye, le brut américain s'établissait lundi au-dessus de 105 dollars le baril, soit son plus haut niveau depuis septembre 2008.

Le prix du baril a baissé après la proposition d'une démission avec garanties de Mouammar Kadhafi. Ce Mardi, le prix perdait 75 cents à 104,68 dollars influencé par ces informations sur une possible volonté du leader libyen de trouver une solution négociée à son départ.

De leur côté, le Koweït, les Emirats arabes unis et le Nigeria entendent augmenter leur production de 300.000 barils par jour dans les semaines à venir, précise le quotidien citant des responsables du secteur. Cette hausse de la production, attendue pour début avril et combinée avec l'effort saoudien, devrait compenser la baisse des fournitures liée à la crise libyenne, ajoute le quotidien.

Les pays de l'Opep ont affirmé qu'il n'y aura pas de pénurie dans la fourniture du brut.

Le ministre qatari de l'Energie avait indiqué lundi que l'organisation procédait à une évaluation du marché pour déterminer l'opportunité d'une réunion extraordinaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :