Bourbon compte rebondir avec les prix du pétrole

Bourbon a enregistré en 2010 un résultat net part du groupe de 39,2 millions d'euros (-74,8%), un résultat opérationnel de 53,5 millions (-69,7%), un Ebitda de 240,9 millions (-19,3%) et un chiffre d'affaires - déjà publié - de 850 millions (+4,6%).
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Bourbon a publié mercredi des résultats 2010 en forte baisse, en raison notamment de conditions de marché difficiles, mais le groupe estime que la hausse des prix du pétrole le place désormais dans un environnement plus favorable. Le spécialiste des services maritimes pour l'offshore pétrolier a également estimé qu'il était bien placé pour atteindre les objectifs de son plan stratégique 2011-2015.

"On a les chiffres des deux premiers mois et une bonne vision de ce qui va se passer avec les contrats déjà engagés, donc on pense être au-dessus pour l'année 2011 de la croissance annuelle moyenne annoncée de 17% (pour 2011-2015)", a déclaré lors d'une conférence téléphonique Christian Lefèvre, directeur général du groupe. Christian Lefèvre a en outre évoqué une "croissance importante" en Afrique de l'Ouest et une forte demande en navires pour l'offshore profond en Asie du sud-est.

Bourbon rappelle que la demande en navires devrait continuer à croître, avec une accélération de la substitution des navires anciens, absorbant progressivement la surcapacité qui affecte ses performances. "De ce fait, le taux d'utilisation moyen de la flotte Bourbon devrait continuer de s'améliorer progressivement, tel que constaté en janvier et février 2011, en préalable à une remontée des tarifs journaliers." La société constate en outre un "renforcement du niveau d'exigence des clients en matière de sécurité et d'efficacité des opérations" pour les navires de services offshore, ce qui favorise les flottes plus modernes au détriment des navires les plus anciens, alors qu'il investit dans des bateaux innovants.

DIVIDENDE STABLE

Dans le cadre de son plan stratégique 2011-2015, Bourbon prévoit d'investir deux milliards de dollars dans la construction de 80 navires de ravitaillement et de 64 navires de transport de personnels pour opérer, en 2015, une flotte de 600 navires dédiés aux services logistiques en offshore continental et en offshore profond. Le groupe, qui s'est recentré sur l'offshore en 2010 en cédant son activité de vrac, vise également une croissance moyenne annuelle du chiffre d'affaires offshore de 17%, un taux de disponibilité de sa flotte de plus de 95% et, en 2015, un ratio de résultat brut d'exploitation (Ebitda) sur chiffre d'affaires de 45% dans l'offshore.

Bourbon a enregistré en 2010 un résultat net part du groupe de 39,2 millions d'euros (-74,8%), un résultat opérationnel de 53,5 millions (-69,7%), un Ebitda de 240,9 millions (-19,3%) et un chiffre d'affaires - déjà publié - de 850 millions (+4,6%). Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendaient en moyenne un résultat net de 63 millions d'euros et un Ebitda de 275 millions. Bourbon propose un dividende de 0,90 euro par action au titre de 2010, stable, ainsi que l'attribution d'une action gratuite pour dix détenues.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.