Les prix du gaz gelés en France... jusqu'à la présidentielle ?

 |   |  145  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Selon Matignon, une nouvelle formule de calcul tarifaire pour l'évolution des prix du gaz est en cours d'élaboration. Le prix de l'électricité pour les ménages va, lui, augmenter de 2,9% au 1er juillet.

Les services du Premier ministre annoncent ce mardi matin que la hausse prévue des prix du gaz le 1er juillet prochain n'interviendra pas.

Ils indiquent qu'une nouvelle formule de calcul tarifaire est en cours d'élaboration.

Elle pourrait amener à un blocage des prix du gaz...jusqu'à l'élection présidentielle de mai 2012.

Le prix de l'électricité pour les ménages va, lui, augmenter de 2,9% au premier juillet.

Le gouvernement indique travailler à limiter l'impact de ces hausses des prix de l'énergie sur le budget et le pouvoir d'achat des ménages.

Enfin, comme le révélait lundi La Tribune, une "contribution" devrait être demandée aux groupes pétroliers pour limiter l'impact de la hausse des prix de l'essence et du gazole à la pompe alors que les prix de l'or noir continuent de flamber en raison des troubles dans les pays arabes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/04/2011 à 4:13 :
c'est une bonne mesure decidee par l'ump au bon moment. les francais reconnaissants vont donc voter pour eux et faire gagner le president sortant avec 60% des voix minimum au premier tour. Comme les salaires augmentent de 40%, le pouvoir d'achat des francais est préservé comme promis par ce merveilleux président le meilleur candidat possible.
a écrit le 06/04/2011 à 17:53 :
Voilà enfin une décision qui porte en elle la capacité au gouvernement de réagir sur les écueils que l'actualité internationale nous inflige. Il quand même dommage que nous n'ayons pas anticipé ces évènements.. Ce dommage est d'autant plus regrettable en période pré-électorale. La vigilence est d'autant plus de mise.
a écrit le 06/04/2011 à 7:53 :
Et aprés l'election présidentielle on prendra dans les dents une augmentation carabinée ,on nous prend vraiment pour des billes!!!
Réponse de le 06/04/2011 à 17:08 :
@ freddy08: sauf qu'ils diront c'est pas nous, c'est les autres qui ont augmenté si le PS passe et qu'il faudra avaler la pilule si l'UMP repasse :-)On est déjà en campagne de toute manière !!!
a écrit le 06/04/2011 à 6:38 :
Il faut être un politioque pour inventer une aussi grosse ficelle, je bloque avant les élections puis j'augmente rapidement pour rattraper le manque à gagner.
Cette afafire montre le vrai visage du politique qui ne voit qu'un seul sujet son bien être d'élus bien rémunérer pour pas grand chose et loin très loin de la préoccupation des citoyens en dehors des campagne électrorale. Cette prise de position est conforme aux pays dictatorial qui baisse le prix du pain , de l'huile et autres en période de révolte des citoyens alors la France est-il un pays d'une forme de dictature, la dictature du politique à quelques mois d'élections, présidentielle et députés???
a écrit le 06/04/2011 à 5:49 :
Quand un thermomètre monte trop, il faut le casser, c'est bien connu. La rupture, quoi...
a écrit le 05/04/2011 à 16:57 :
vaste arnaque du gouvernement,le gaz a augmenté de 20%, il fait le généreux en disant qu'il sera gelé pendant 1 an (est ce bien sur)ce pendant que le gaz diminu chez les fournisseurs, il prend les FRANCAIS pour des imbèciles
Réponse de le 06/04/2011 à 6:18 :
ils nous prend pour des cons , un produit doit pas subir une augmentation en étant aligner sur un autre ex: comme le pétrole en 2012 je vais me rappeller qu'is nous prenne pour des vaches a lait
a écrit le 05/04/2011 à 16:10 :
Pouvez-vous nous lister ce qui n'augmente pas ? juste pour comparer !
Réponse de le 06/04/2011 à 5:18 :
les salaires
a écrit le 05/04/2011 à 15:57 :
Il faut bien laisser quelques augmentations à la gauche en 2012.... Peut être qu'on ne rasera plus gratis!
a écrit le 05/04/2011 à 14:51 :
cette énergie soudaine à vouloir réguler les prix des énergies fossiles n'a bien entendu rien à voir avec les élections de 2012. Faire un rapprochement serait hasardeux voire malhonnête. A regretter presque que celles ci n' aient lieu tous les deux ans.Ah cette envie de conserver son petit siège d'élu, ses petites prérogatives, l'illusion d'être un notable, bref quelqu'un d'important... vanité vanité tout n'est que vanité
a écrit le 05/04/2011 à 13:55 :
je suppose que l'Europe va protester pour cette atteinte à la liberté des prix.
ce n'est pas les compagnies qu'il faut taxer ( il faut les remercier pour le travail pas facile qu'elles font pour nous approvisionner).c'est vrai que les politiques préfèrent faire et se complaire dans les déficits plutôt que dans une bonne gestion.
a écrit le 05/04/2011 à 12:18 :
Pour payer les investissements d'EDF en Grande Bretagne ( achats de centrales nucléaires pourries et de terrains pour en construire de nouvelles incertaines après les exploits japonais ) il va falloir saigner le petit français . Proglio est au nuccléaire ce que BHL est au bazar arabe . Sarkosi lui reste égal à lui même , un vrai mauvais président
a écrit le 05/04/2011 à 11:52 :
Navrant parce que je veux rester correcte, mais nous sommes dans une sacrée panade!!! celui que pourra relever notre France n'est pas encore né, donc nous allons payer payer, retraite 887.02? mensuelle chauffage électrique, déjà 100? par mois, les présidentielles !!! on prends les même et ont recommence, la gauche la droite pas mieux l'un que l'autre, il n'y a que la place qui est bonne, nous serons toujours de bonnes vaches a lait!!!!!!!!!!!!
a écrit le 05/04/2011 à 11:48 :
encore et toujours de la com.
on affole en annonçant des augmentations énormes et peu de temps après on dit qu'on fait quelque chose pour réduire cette augmentation!
la règle du jeux aurait du être changée depuis bien longtemps, car le prix du gaz au niveau international a bien baissé pendant que le pétrole augmentait!
retrait de la loi Nome qui oblige edf a vendre a prix bradé de l'électricité pour que des "marchands" en tire profit!
a écrit le 05/04/2011 à 11:21 :
Après le gaz, l'électricité, l'essence, les télécom, il serait temps, à l'approche de l'été,que le gouvernement s'attaque à la question de la hausse des températures.
a écrit le 05/04/2011 à 11:08 :
Un seul moyen pour contrer les prix politiques: inscrire le mode de calcul REPUBLICAIN dans la constitution avec consultation par referendum pour toute modification de ce mode. La glorification du ridicule banano-français!
a écrit le 05/04/2011 à 10:45 :
on parle de blocage du prix du gaz , mais on augmente quand meme l'electricite ,on nous parle de tarifs sociaux mais au final celui qui se prend les augmentations c'est toujour le meme celui qui paye ses impots celui de la sois disant classe moyenne qui arrive touot juste a boucler ses fin de mois
Réponse de le 05/04/2011 à 12:17 :
Les fins de mois étaient dures surtout les 30 derniers jours. (Coluche)
a écrit le 05/04/2011 à 10:00 :
Pour le service validation : Mon message "Comme d'habitude en France, on change les règles selon les circonstances. Mais dans le fond, ça ne change rien sinon tout compliquer et tout rendre incertain, et donc freiner l'économie." passé vers 10h30 est-il politiquement incorrect à vos yeux ou y a t'il une erreur de manipulation ?
a écrit le 05/04/2011 à 9:15 :
Comme d'habitude en France, on change les règles selon les circonstances. Mais dans le fond, ça ne change rien sinon tout compliquer et tout rendre incertain, et donc freiner l'économie.
a écrit le 05/04/2011 à 9:04 :
Et si nous avancions sur les gaz de schistes ?
Et si nous étions transparents ?

Il y a des avantages aux gaz de schistes :
moins d'importation donc
moins de dépendance
moins de fluctuation des prix
moins polluant si il est sortit de dessous notre pays plutot que venant de l'Est ou d'Orient ...

Attention aux inconvénients (consommation d'eau excessives et impacts, pollutions ? fuites ?) ...

Les écologistes ont pris peut-être l'étendart trop tôt ...
a écrit le 05/04/2011 à 9:01 :
Grotesque et indigne sauf bien sur pour cette classe politique qui n' aucune notion du respect mais gouverne EXCLUSIVEMENT pour sauvegarder les sièges grassement payés. Le politique par ce principe du bvulletin de viote pour gérer la France est une pratqiue digne des pays comme la Tunisie, l'Egypte des ancienbs dictateurs qui pout tenter de garder leur pouvoir baissaient le prix du pain et de la farine pour calmer la "populace" mais cette populace française gronde et se réveillera comme tous les autres pays qui ne supporte plus la dictature des politiques incapable de gérer les pays. Cela est identique pour lers socialistes qui ont mis 2 ans pour nous sortir la copie du programme Jospin qui n' pas été une réussite car la France après 40 ans de droite et de gauche est dans un état économique catastrophique.
Réponse de le 05/04/2011 à 12:13 :
Enlève tes mouffles quand tu écris. LOL
a écrit le 05/04/2011 à 8:28 :
Tous les gouvernements français, et depuis 30 ans ou plus, fonctionnent de la même façon : ils promettent de raser gratis, avant les élections et un an avant les prochaines élections. Entre, il y a les réalités économiques, les enjeux personnelles, les jeux de casts, les ascenseurs à renvoyer, les positionnement divers et variés, etc. La vie française somme toute. Dans tout ça aucun projet long terme, aucun dessein national, aucune envergure. D'ou notre déclin.
a écrit le 05/04/2011 à 8:25 :
La Droite a lu cette nuit le programme du Parti Socialiste...
Réponse de le 05/04/2011 à 9:46 :
PARTI SOCIALISTE NUL ! ON L'A VU PENDANT 14 ANNEES DE POUVOIR !
ETIEZ-VOUS PLUS RICHE LORSQUE L'ERE MITTERAND S'EST TERMINEE ?
Réponse de le 05/04/2011 à 11:43 :
à FS et vous vous êtes plus riches après toutes ces années non mitterand.
et en plus vous semblez oublier la cohabitation!
vous deviez être un fervent du bouclier fiscal du non paiement des charges,du déplacement des dépenses de l'état, vers les collectivités locales, etc, etc,
que l'Union pour la Minorité Présidentielle, s'en aille.
Réponse de le 05/04/2011 à 12:08 :
Pour FS : je n'étais pas plus riche mais je vivais plus décemment que depuis Sarko et sa clic. Nous sommes en période ou nous devons faire des économies et on fait quoi ? on fait la guerre à deux pays où on fait purement et simplement de l'ingérance.
a écrit le 05/04/2011 à 8:07 :
le comité d'entreprise va donc encaisser une augmentationde ;9,9% de ses recettes.je ne vois pas comment cela va permettre une sécurisation des centrales nucléaires.
a écrit le 05/04/2011 à 7:36 :
Au-delà des convictions de chacun, je trouve déplorable de masquer un visage de la sorte, c'est même discriminatoire, aucune personne au monde ne choisit sa taille.
a écrit le 05/04/2011 à 7:32 :
On comprend la volonté du gouvernement de voir l'augmentation du gaz limitée. Il faut faire fonctionner les usines juridiques, sociales et fiscales existantes depuis l'après-guerre.
Nostalgie quand tu nous tiens!
a écrit le 05/04/2011 à 7:20 :
Bonjour,

Ne pourrait-on pas non seulement gélé mais congélé ces incompétents qui nous gouverne jusqu'en 2012 ...
Celà eviterai de surchauffer le déficit d'incompétences de ce gouvernement.
a écrit le 05/04/2011 à 7:05 :
Les prix du gaz gelés en France... jusqu'à la présidentielle ? Et après? On rattrape les sommes avec interêt?
Réponse de le 05/04/2011 à 11:59 :
il suffira de bien voter pour que le gèle continu
a écrit le 05/04/2011 à 6:13 :
Quelle idée d'avoir confié des secteurs aussi indispensables pour la vie de l'humain à des sociétés capitalistes sur ordre de la CE qui voulait faire croire a des millions de contribuables naïfs à une certaine concurrence.
Carburant, Gaz, Electricité, Eau potable, traitement des déchets sont aujourd'hui aux mains de groupes dont les actionnaires exigent aujourd'hui des rendements à deux chiffres, et qui ne payent pratiquement pas d'impôts sur les bénéfices des entreprises.
Renationalisons tous ces secteurs et mer.. à l'Europe et ses dictats.
a écrit le 05/04/2011 à 6:01 :
Y'en a un pour qui ça gaze c'est Gérard.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :