Plusieurs milliers d'emplois seraient menacés chez Areva

Selon Le Figaro, près de 10% des effectifs du géant du nucléaire seraient menacés dans le plan stratégique qui sera présenté en décembre.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le plan stratégique que dévoilera Areva le 13 décembre pourrait se traduire par la suppression de 3.000 à 4.000 postes, soit près de 10% des effectifs du groupe nucléaire, selon le scénario le plus dur évoqué au sein du management, rapporte ce vendredi le quotidien Le Figaro.

Le cabinet de conseil missionné par Areva, le Boston Consulting Group, préconiserait une réduction des coûts de 30% pour affronter la période actuelle, ajoute le journal précisant que le groupe explique que les modalités du plan ne sont pas encore arrêtées et que les "chiffres qui circulent ne sont pas gravés dans le marbre".

"L'inquiétude est telle que les syndicats ont obtenu la réunion d'un comité de groupe européen dès la semaine prochaine, les 26 et 27 octobre, en présence de Luc Oursel (président du directoire d'Areva, NDLR)", indique Le Figaro.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 22/05/2012 à 16:33
Signaler
Il est grand temps de dégraisser se mammouth générateur de pertes, et qui est atteint "d'espionite-égüe" (600 000 euros rien que pour Alp services suisse). c'est le contribuable français qui doit être content de voir où part son argent...

à écrit le 22/10/2011 à 9:30
Signaler
Intéressant article sur Challenges, pardon pour la concurrence, se terminant ainsi : Anne Lauvergeon ayant beaucoup embauché (50.000 personnes depuis 2005)...Luc Oursel a pour le moment évité les écueils. Mais le plus dur est à venir!......

à écrit le 21/10/2011 à 18:17
Signaler
Vous souvenez-vous de "la perte d'un très gros contrat aux Emirats arabes unis de 20 milliards de dollars pour la fourniture de quatre centrales nucléaires, un des plus importants depuis plusieurs années. L'offre du consortium (incluant Samsung, Hyun...

à écrit le 21/10/2011 à 14:08
Signaler
il est vrai que les analyses des trous du cul du boston sont tjs pertinente combien a coté cette etude? le nucléaire va se développer car il n y a pas d autres alternatives de masse pour l instant les moulins a vent et le reste ne sont la que pour...

à écrit le 21/10/2011 à 11:46
Signaler
Et ce n'est pas avec la politique des Verts que cela va s'améliorer !Le nucléaire ne sera pas la seule industrie touchée :chimie, pétrole compris ,agriculture ,agro alimentaire enfin ,toutes nos industries restantes ....On fera venir les spécialistes...

à écrit le 21/10/2011 à 8:35
Signaler
Nous ne pouvons que compatir devant les suppressions d'emplois qu'il s'agisse d'Areva où de toutes industries. Cependant, si l'on considère le changement d'économie dont les états ont besoin, la perspective du nucléaire ne s'inscrit pas avec les réfo...

à écrit le 21/10/2011 à 8:03
Signaler
Dernier fleuron de l'industrie française, le nucléaire commence à décliner. Bientôt il ne restera plus rie sinon des fonctionnaires et encore des fonctionnaires, l'agriculture commençant à montrer de sérieux signes de faiblesse. Dans les services, i...

le 22/05/2012 à 16:36
Signaler
Areva c'est quasi des fonctionnaires car Areva sans l'Etat ça n'existerais pas vu l'aberration économique.

à écrit le 21/10/2011 à 7:15
Signaler
Ca va envoyer sévère !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.