L'opérateur Tepco prévoit de rejeter de l'eau décontaminée en mer

L'exploitant de la centrale nucléaire de Fukushima endommagée par le séisme et le tsunami du 11 mars envisage de rejeter de l'eau décontaminée en pleine mer dans les mois qui viennent, ce qui suscite une levée de boucliers des pêcheurs.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

"Nous aimerions augmenter le nombre de réservoirs pour stocker l'eau, mais ce sera difficile de le faire indéfiniment", a expliqué jeudi à la presse Junichi Matsumoto, porte-parole de Tepco, ajoutant que les capacités de stockage seraient sans doute épuisées en mars.

Les représentants d'une fédération internationale de coopérative piscicole se sont rendus jeudi au siège de la compagnie à Tokyo pour protester contre ses projets. La firme a déjà rejeté 10.000 tonnes d'eau faiblement contaminée en avril afin de libérer de l'espace pour de l'eau plus radioactive, ce qui lui a valu les foudres des autorités chinoises et sud-coréennes, notamment.

La décontamination du site semblait suivre son cours sans incidents depuis la mise en service d'un procédé de refroidissement qui dispense de pomper de grandes quantités d'eau. Tepco s'est en outre doté d'un système de décontamination de l'eau de refroidissement qui fait appel à des technologies françaises, américaines et japonaises.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 08/12/2011 à 13:13
Signaler
tiens, ça sonne comme une revanche.. Après s'être pris 2 bombes atomiques sur la tronche, les voilà à vouloir nous faire subir la même chose à petite dose.. Ces gens sont insconscient, la vie sous marine est peu connue et il nous reste beaucoup de ch...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.