Gare au vieillissement des centrales nucléaires

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AEIA) s'inquiète de l'âge des réacteurs nucléaires en activité dans le monde. Dans un rapport à paraître cette année, l'organisme signale que 80% des centrales en activité dans le monde ont plus de 20 ans.

2 mn

La centrale nucléaire de Fessenheim (Alsace) - Copyright AFP
La centrale nucléaire de Fessenheim (Alsace) - Copyright AFP (Crédits : AFP)

Attention, centrales vieillissantes. Voici, en substance, la mise en garde que contient le dernier rapport de l'agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) qui doit être finalisé et publié à la mi-2012. L'organisme de l'ONU précise que 80% des centrales nucléaires en activité dans le monde en 2011 ont plus de 20 ans. Parmi elles, 5% fonctionnent depuis plus de 40 ans et 32% depuis plus de 30 ans. En outre, environ 70% des 254 réacteurs de recherche sont en service depuis plus de 30 ans, nombre d'entre eux excédant leur durée de vie initialement prévue.

Exigences renforcées depuis Fukushima

Les exigences de sûreté se sont renforcées depuis l'accident de Fukushima il y a un an. "On attend de plus en plus des anciens réacteurs nucléaires qu'ils remplissent des objectifs de sûreté plus élevés, proches des modèles de réacteurs récents ou futurs", est-il indiqué dans le rapport de l'AEIA. Or, "il y a des inquiétudes concernant la capacité de cette flotte nucléaire vieillissante à remplir ces attentes" et à "continuer de répondre efficacement aux besoins énergétiques" des pays, avertit l'agence.

Cette décrépitude comporte aussi des risques dans le domaine de la recherche. "Comme les réacteurs âgés deviennent de moins en moins fiables, cela exerce une pression accrue sur l'approvisionnement mondial d'isotopes", utilisés dans le traitement de cancers, souligne l'agence. En 2009 par exemple, l'arrêt inattendu du réacteur de recherche canadien avait conduit à une pénurie de ces atomes à usage scientifique. Les cinq grands réacteurs producteurs d'isotopes, basés en France, en Belgique, aux Pays-Bas, au Canada et en Afrique du Sud, ont entre 44 et 53 ans.

"Progrès satisfaisants"

La semaine dernière, le directeur général de l'AEIA, le Japonais Yukiya Amano a cependant estimé que l'énergie nucléaire était désormais plus sûre qu'il y a un an, avant l'accident de Fukushima provoqué par un violent tremblement de terre suivi d'un tsunami. Selon lui, des "progrès satisfaisants" ont été accomplis dans la mise en oeuvre du plan d'action élaboré par l'AIEA après Fukushima, qui recommande des vérifications régulières des installations par des équipes internationales ou encore le renforcement des dispositifs de défense en cas de catastrophes naturelles.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 14/03/2012 à 14:36
Signaler
Quelle intox. Mais vraiment n'importe quoi!!! Vous savez quoi: arrêtez de prendre le métro à Paris: il a plus de 100 ans, mais vous vous rendez compte, 100 ans: les tunnels vont s'écrouler!! Les rails sont tordus! les véhicules complètement rouillés....

à écrit le 14/03/2012 à 11:02
Signaler
Le vieillissement avancé de nombre de nos centrales nucléaires en France est un facteur de risque majeur et accru, que ce soit notamment à Fessenheim, Gravelines (la plus puissante avec ses 4 réacteurs de plus de 30 ans) ou celles de la vallée du Rhô...

le 15/03/2012 à 9:30
Signaler
Tout à fait d'accord avec vous, cependant un documentaire similaire à été diffusé en avril 2009 par Arte, donc ça ne date pas d'hier.

le 15/03/2012 à 17:35
Signaler
D'accord avec vous si les EnR sont capables de produire de l'électricité de base, ce qui, de par l'intermittence du solaire ou de l'éolien, est impossible à l'heure actuelle pour ces 2 technologies (il y'a d'autres EnR envisageables mais aucune ne pe...

à écrit le 14/03/2012 à 9:01
Signaler
En France les recommendations de l'ASN devraient être appliquées en moins de 24 mois et non sur 10 ans. Toutes les deviations même celles dites mineures identifiées par l'ASN dans son rapport devraient être corrigées immédiatement

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.