Poweo et Direct Energie franchissent une nouvelle étape avant leur fusion

Les conseils d'administration de l'opérateur alternatif d'électricité et de gaz Poweo et celui de Direct Energie ont approuvé ce vendredi soir un accord de principe en vue d'une fusion-absorption prochaine.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Il ne manque plus que la validation des assemblées générales ainsi que qu'une dérogation de la part de l'Autorité des marchés financiers pour que Poweo avale son actionnaire Direct Energie. Annoncé le 22 mars, l'accord de principe dans ce sens vient d'être validé par les conseils d'administration des deux groupes, comme ils l'ont indiqué ce vendredi dans un communiqué commun. Les actionnaires se prononceront le 11 juillet.

Pour cette fusion qui ferait naître le groupe Poweo-Direct Energie, Poweo compte procéder à une augmentation de capital d'un montant de 3.017.260,80 euros par création de 30.172.608 actions nouvelles, en tenant compte d'une réduction de capital qui doit être approuvée par une assemblée générale des actionnaires convoquée le 8 juin .

Les trois principaux actionnaires de Direct Energie, François Premier Energie, Impala et EBM Trirhena AG, détiendraient environ 26% du capital de la société pour les deux premiers et 8,8% pour le troisième. Ensemble, cela représenterait environ 60,8%. "Etant donné que les actions d'autocontrôle représenteraient 16,2% du capital post-fusion, les droits de vote de ce groupe d'actionnaires agissant de concert s'élèveraient alors à 72,6%. Ecofin et Luxempart, qui continueront à agir de concert, détiendraient ensemble environ 12,4% du capital de la société, et 14,8% des droits de vote.", précise également le communiqué. Le groupe énergétique a dégagé un chiffre d'affaires consolidé de 137,9 millions d'euros au cours du 1er trimestre 2012, en baisse de -30,3% par rapport à la même période l'an dernier.

Ce rapprochement entre les deux opérateurs alternatifs est connu depuis longtemps. En 2011 ,Direct Energie avait annoncé avoir acquis 46% de Poweo après l'achat des parts de l'Autrichien Verbund. 

1 mn

Sommet du Grand Paris

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 06/06/2012 à 14:37
Signaler
Tout le monde était chez EDF, on était heureux, le SAV était très correct, électricité pas chère (l'une des moins chère au monde) avec un réseau très bien géré et de bonne qualité. Maintenant, voilà la concurrence et les contrats bidouillés, trafiqu...

à écrit le 06/06/2012 à 8:35
Signaler
Est-ce qu'ils gagnent de l'argent ou est-ce juste la classique stratégie de grossir pour faire du CA et espérer monter les prix( les consommateurs ayant moins de choix) ? Je reste dubitatif et j'espère qu'un jour l'état français ne va pas devoir se p...

à écrit le 02/06/2012 à 22:37
Signaler
La distribution de l?énergie doit rester un monopole public au risque de créer un autre monopole détenu par des actionnaires privés et sa conséquence inévitable : Des prix qui explosent pour le seul bénéfice de quelques uns.

le 03/06/2012 à 10:37
Signaler
La distribution de l'énergie électrique n'a jamais été un monopole public, au mieux un oligopole et cela l'est resté, rien n'a changé hormis la filialisation d'ERDF, entreprise publique. Ce sont la production et la fourniture qui sont ouverts à la co...

à écrit le 02/06/2012 à 22:05
Signaler
Je fais partie de la clientèle de Poweo depuis plusieurs années, car je déteste les monopoles (avant EDF et France Telecom et aujourd'hui encore SNCF, RATP...). Et je suis très heureux de cette situation qui ne m'apporte que des bénéfices, car mes fa...

le 04/06/2012 à 18:05
Signaler
Je n'ai jamais eu des factures EDF aussi faibles !

à écrit le 02/06/2012 à 21:24
Signaler
Vous êtes drôles vous 2. Je vous signale qu'EDF fait plus de 40% de son chiffre d'affaire à l'étranger. De quel droit devrait on empêcher toute concurrence en France alors qu'elle est possible partout ailleurs?

à écrit le 02/06/2012 à 19:31
Signaler
Où est l'interêt de la clientèle dans tout cela? Où est le contrôle de la concurence et baisse des prix sur le marché de l'électricité pour les consomateurs promis par des responsables Français et Européens? c"est juste une histoitre de gros sous pou...

à écrit le 02/06/2012 à 16:54
Signaler
Poweo était un véhicule d'entrée étrangère en France sous l'égide d'une saine concurence, en réalité terriblement limitée. la consolidation européenne peut continuer avec ces petits jalons qui ne servent à rien mais font toujours leur effet?. la véri...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.